Tag Archives: gay

Affiche LGBT Lyon

Les attaques ad hominem du militant gay Pierre Marchetti alias Nawak

15/04/2016 – LYON (NOVOpress) : Mgr Barbarin, Christine Boutin, Frigide Barjot et Laurent Wauquiez figurent sur l’affiche de la 21e Marche des fiertés LGBT qui aura lieu le 9 juillet à Lyon, révèle le journal Lyon Capitale. « Ce dessin militant est une grande fierté pour moi puisqu’il porte un message politique clair et nominatif. C’était une volonté de la LGP de Lyon. Le défi était génial et culotté puisque la LGP “ose“ », a expliqué le dessinateur Nawak, auteur de l’affiche.

On passera sur le fait que les personnalités représentées ne sont absolument pas ressemblantes pour s’arrêter sur le badge que porte Mgr Barbarin : « Don’t ask, don’t tell » (« Ne demandez pas, n’en parlez pas »), qui est une référence directe à la doctrine en vigueur dans l’armée américaine entre 1993 et 2011 : elle voulait qu’on ne demande pas aux soldats leur « orientation sexuelle » et que ceux-ci n’en fassent pas état…

Ce que ne mentionne pas Lyon Capitale, c’est que, pour prix de son forfait, Nawak, qui se veut drôle en se définissant lui-même comme « membre émérite du puissant lobby gay, destructeur de la famille et de civilisation », empochera une somme de 500 euros  – les trente deniers de Judas ? –, le prix fixé par la Lesbian and Gay Prise de Lyon pour récompenser le lauréat de son concours d’affiches organisé selon un cahier des charges très strict.

Ce que ne dit pas non plus Lyon Capitale, c’est que Nawak est le nom d’« artiste » de Pierre Marchetti, chargé de mission handicap à la mairie (PS) de Créteil, dans le Val-de-Marne, après avoir été le webmaster de cette même ville. Il était auparavant le directeur de la communication de la ville de Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, auprès du maire (PCF), Jacqueline Rouillon-Dambreville.

En remontant encore dans sa biographie, on découvre que ce sympathique garçon a commencé sa carrière professionnelle en étant le webmaster de la mairie de Lorient, dans le Morbihan, alors dirigée par Jean-Yves Le Drian, l’actuel ministre de la Défense.

Pierre Marchetti alias Nawak est un habitué des attaques ad hominem bien glauques comme en témoignent les dessins ci-dessous ciblant Marion Maréchal-Le Pen – affublée d’un brassard piqué à Plantu –, Ludovine de La Rochère et Christine Boutin.

Nawak Marion

Nawak La Rochère

Nawak Boutin

Rome : non au « mariage » gay (Présent 8382)

24/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)

Rome a rendu public le document de travail pour la deuxième session du synode, en octobre prochain, consacré à la famille en général, mais focalisé, en particulier, sur le sort des divorcés-remariés et l’accueil des homosexuels dans l’Église. Les propositions « d’ouverture » n’avaient pu recueillir les deux tiers des suffrages épiscopaux nécessaires à leur adoption, en 2014. François espère qu’un an plus tard, après la consultation des fidèles et des épiscopats, les pères synodaux iront dans le sens des « avancées » qu’il souhaite. De toute façon, c’est au souverain pontife qu’il appartiendra de trancher. C’est la grande ambiguïté d’une Église qui, après Vatican II et l’extension de la collégialité, l’exaltation du « peuple de Dieu », se veut plus démocratique, mais dont le pape entend continuer à user de son pouvoir hiérarchique dès que « le peuple de Dieu » et les évêques ne sont pas d’accord avec lui…
8382-P1
Cela, c’est pour la forme. Sur le fond, le document de travail récuse le « mariage » entre personnes du même sexe on ne peut plus clairement. La communauté gay doit retomber sur terre, elle qui avait cru voir dans le « Qui suis-je pour juger un homosexuel qui cherche le Seigneur ? » une ouverture vers ce « mariage ». Mais alors, que peut bien signifier l’accueil de ces personnes dans les églises, puisqu’il n’y aura ni « mariage » ni bénédiction ? Les traiter avec bienveillance, comme toute personne humaine et « les écouter avec respect et délicatesse », dit le texte, ce que font déjà les prêtres quand un homosexuel frappe à leur porte. Fallait-il susciter tant d’émoi chez les fidèles pour énoncer de telles évidences morales ?
Pour ce qui est de l’accès à la communion des divorcés remariés, il y aurait là une rupture avec la doctrine et la pratique de l’Église, puisque certains pourraient être admis à partager le sacrifice eucharistique. Cela devra se faire au cas par cas, « sous certaines conditions strictes et après un long discernement spirituel ». Le cardinal Kasper, chargé par le pape de la rédaction du document, a précisé que, pour décider ou non de cette admission, il faudra tenir compte « de la conscience subjective » et de « l’intention » du fidèle qui la sollicite. Mais n’est-ce pas cela, le « for interne » qui relève du confessionnal ? Il y a antinomie entre édicter une règle commune et l’appréciation au « cas par cas ».
Avec l’abandon du principe, ce qu’on retiendra, c’est que les divorcés-remariés peuvent communier. C’en sera fini du « cas par cas » rapidement. Le processus est connu : la permission devient autorisation et celle-là droit. Dernier exemple en date : la distribution de la communion par les laïcs. L’Instruction Redemptionis sacramentum ne la prévoyait qu’en des « cas exceptionnels » – jamais de façon fréquente et régulière – le laïc, devenant « ministre extraordinaire de la sainte communion », devait être agréé par l’évêque. Quelle paroisse aujourd’hui tient compte de ces normes ? Il en sera de même du « cas par cas » des divorcés-remariés.

Guy Rouvrais

Homophobie : un clandestin turc poignarde son ami qui l’avait traité de gay

13/06/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Drame de l’homophobie, curieusement passé sous silence par les associations had hoc. Un clandestin turc tue son ami pour l’avoir traité d’homo : 16 ans de réclusion.

Un clandestin turc de confession musulmane âgé de 31 ans a été condamné à 16 ans de réclusion criminelle par Cour d’assises de Créteil pour avoir mortellement poignardé un compatriote résidant dans le même foyer. Motif : il pas supporté qu’il le fasse passer pour un homosexuel. « Je n’avais pas toute ma tête, j’ai frappé au hasard, a-t-il déclaré. Il avait joué avec mon honneur. » Mustapha Y. assumait très mal son orientation sexuelle, qu’il a niée à la barre, tout en admettant s’être rendu « deux fois par le passé dans un sauna où un homme lui avait pratiqué une fellation ». De plus, le casier judiciaire de Mustapha Y. fait mention d’une condamnation par la cour d’assises de Créteil à 7 ans d’emprisonnement et interdiction définitive du territoire français, prononcée en janvier 2014 pour des faits de viols sur un codétenu.
Concernant ses tendances homosexuelles, le condamné a affirmé

Avant tout, ce n’est pas compatible avec la nature de l’humain. C’est une maladie physique. Mon corps a toujours voulu ce type de relation, mais avec ma tête j’ai toujours empêché cela.

Le verdict ne faisait guère de doute, Mustapha Y. ayant admis les faits, corroborés par les relevés d’empreintes génétiques sur la victime. Au cours des débats, l’accusé a évoqué sa terreur que son homosexualité soit dévoilée au grand jour et que les rumeurs atteignent son entourage, en particulier son père.
On le comprend, ce dernier ayant affirmé au juge d’instruction que

l’homosexualité était incompatible avec la religion musulmane

et que « Les homosexuels, il faut leur tirer une balle dans la tête direct ». Une position que l’amour paternel n’a pas adoucie, puisque le père a aussi clamé

Si mon fils est homosexuel, qu’on lui fasse une injection létale ou qu’on lui tire dessus !

Bien qu’aucun média ni lobby toujours à la pointe de la défense de la cause homosexuelle n’aie repris l’affaire, ne doutons pas qu’il s’agit bien là d’une conséquence de la libération de la parole homophobe causée par la Manif Pour Tous.
La famille de la victime peut aussi remercier la politique pénale de Mme Taubira, le coupable étant en liberté alors qu’il était sous le coup d’une peine de prison de 7 ans, prononcée en 2014.

Crédit photo : I, Sam67fr via WikiMedias (CC) = Creteil – Palais de Justice


Exporter le "mariage gay" (Présent 8284)

Exporter le « mariage gay » (Présent 8284)

30/01/2015 – PARIS (NOVOpress)
Les conventions et les traités internationaux ont une autorité supérieure au droit français. C’est pourquoi, jusqu’ici, les « mariages » d’homosexuels étaient rejetés si l’Etat du partenaire étranger ne le reconnaissait pas. C’est le cas du Maroc. La convention franco-marocaine prévoit que la loi s’appliquant à chacun des « conjoints » est celle de son pays. Par conséquent, un homo marocain ne peut se « marier » en France.

Une du numéro 8284 de "Présent"

Une du numéro 8284 de « Présent »

Mais le lobby gay ne l’entend pas ainsi qui, à l’occasion de l’annulation d’une telle union par le procureur de Chambéry, a saisi la Cour de cassation. Or, celle-ci a donné raison aux intéressés, leur « mariage » ne sera pas annulé. Ce qui ouvre la voie aux ressortissants de tous les pays qui sont dans le même cas : la Pologne, le Monténégro, la Serbie, le Kosovo, la Slovénie, la Tunisie, l’Algérie, le Cambodge, le Laos, etc. On comprend la réaction de la Manif pour Tous qui, à juste titre, dénonce cette volonté « d’imposer » une loi française à des nations qui n’en veulent pas. Les homosexuels auraient donc la liberté de se « marier » et les Etats dont ils sont ressortissants pas celui de le refuser ?

Pour quel motif la Cour de cassation a-t-elle cru devoir rendre cette décision ? Au-dessus de la convention entre nos deux pays, dit-elle, il y a le respect de l’ordre public, or le droit au mariage en relève et on ne peut priver personne du mariage, tranche la Cour.

Laissons aux juristes le soin de commenter et sans doute de contester cet arrêt. Nous nous bornerons à constater que le droit au mariage au nom de l’ordre public n’est pas défendu avec le même zèle.

Lire la suite

La GPA autorisée pour les couples d’hommes en Israël

La GPA autorisée pour les couples d’hommes en Israël

05/06/2014 – TEL-AVIV (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
C’est une âpre bataille politique qui prend fin en Israël : le gouvernement a donné son accord pour la modification des critères d’éligibilité à la Gestation par autrui (GPA), qui était jusqu’ici, réservée aux couples hétérosexuels. Les couples d’hommes et les célibataires pourront désormais avoir accès à cette technique de procréation antinaturelle. Le principe même de la délégation de la procréation au mépris des dispositions naturelles avait donc déjà été acté depuis 1996. Il revient à la Knesset (photo) d’entériner ce choix du gouvernement, mais la victoire semble déjà acquise, puisque seuls les ministres venant du parti religieux Bait Yehudi se sont opposés à cette nouvelle libéralisation. Le conflit aura simplement eu le mérite de montrer un pays partagé en deux univers étrangers, et deux villes, Tel-Aviv où se déroule la Gay Pride, et Jérusalem où vivent les Juifs les plus farouchement intégristes.

Crédit photo : Itzik Edri via Wikipédia (cc).

Maffia rose, le lobby gay. Ce soir 18 octobre sur Méridien Zéro avec Philippe Randa

Mafia rose, le lobby gay. Fantasme ou réalité ? Ce soir 18 octobre sur Méridien Zéro avec Philippe Randa

18/10/2013 – 13h00
PARIS (NOVOpress) –
Ce vendredi 18 octobre, de 21 heures à 23 heures, la webradio Méridien Zéro s’intéresse à la maffia rose – le lobby gay – et se pose la question de sa réalité avec Philippe Randa, auteur du livre du même nom aux édtions DUALPHA.

A la barre, Gérard Vaudan accompagné d’Eugène Krampon. JLR à la technique.

Pour écouter Méridien Zéro, c’est ici.

Pierre Bergé désavoué par les siens

Pierre Bergé désavoué par les siens

05/07/2013 – 18h00
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
Immensément riche, homme d’affaires, homme de gauche, copropriétaire du Monde avec le banquier Matthieu Pigasse et l’industriel Xavier Niel, fondateur du journal homosexualiste Têtu et lui‑même homosexualiste militant — il fut compagnon d’Yves Saint‑Laurent — président d’honneur de l’opéra de Paris, mécène de Ségolène Royal, président du Sidaction, premier producteur de caviar en France, Pierre Bergé (ci-dessus) est cet ultralibéral pour qui « louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? » et qui se permet de relayer sur son compte Twitter un appel au meurtre sans être autrement inquiété par le ministère public.

Lire la suite

Bordeaux : agression soi-disant homophobe, des zones d’ombre troublantes

Bordeaux : agression soi-disant homophobe, des zones d’ombre troublantes

19/04/2013 – 20h00
BORDEAUX (NOVOpress/Infos Bordeaux) –
La presse a largement rapporté l’agression à caractère soi-disant  homophobe (*) dont a fait l’objet le « Go West » (photo), bar gay situé rue Duffour Dubergié, non loin de l’hôtel de ville de Bordeaux. Selon le journal Sud Ouest de ce matin, le gérant était en train de fumer une cigarette devant l’établissement lorsque deux hommes cagoulés l’auraient agressé à coup de crosse de pistolet, puis seraient entrés et auraient cassé les bouteilles, avant de repartir sans dire un mot.

Lire la suite

Nantes : Joyeuse manif’ hier soir des opposants au projet de loi Taubira

Nantes : Joyeuse manif’ hier soir des opposants au projet de loi Taubira

19/04/2013 – 16h00
NANTES (NOVOpress Breizh) –
A Nantes comme dans d’autres régions et à Paris, les anti mariage homosexuel sont infatigables.
« Hollande, ta loi on n’en veut pas ! » Dans un joyeux concert de sifflets et de cornes de brume, plus d’un millier de manifestants ont parcouru hier soir les rues du centre-ville de Nantes pour dénoncer le projet de loi sur le mariage gay (photos).

Deux militants LGBT qui voulaient perturber la manifestation ont été interpellés pour des violences sur les forces de l’ordre.

Lire la suite

Mariage pour tous : un projet de droite ?

Mariage pour tous : un projet de droite ?

17/04/2013 – 18h00
PARIS (NOVOpress Breizh) – Chantal Jouanno (ci-dessus), qui fut ministre de Sarkozy et qui est membre de l’UDI, a déclaré samedi dernier sur BFM TV, qu’elle est favorable au projet de loi en faveur du « mariage pour tous » et ce depuis 2009. Elle a ajouté que ce projet aurait dû être porté par la droite parce qu’il s’agit d’un projet libéral.

Lire la suite

Le lobby gay se tape Joey Barton

Le lobby gay se tape Joey Barton

04/04/2013 – 21h30
MARSEILLE (NOVOpress) – Le Conseil national de l’éthique (CNE) de la Fédération française de football (FFF) a finalement décidé de convoquer Joey Barton suite à ses tweets à l’encontre de Thiago Silva. Le joueur du Paris Saint-Germain avait été comparé mercredi « à un transsexuel en surpoids ».  Ce jeudi, le quotidien L’Equipe (ci-dessus) a sonné le début du lynchage médiatique en pointant du doigt, via sa Une (voir photo), le milieu de terrain anglais de l’Olympique de Marseille. Un choix éditorial surprenant pour quelques tweets vachards, mais qui semblent froisser le sacro-saint politiquement correct.

Lire la suite

Grosse mobilisation de la Manif pour tous à une semaine du défilé sur les Champs-Elysées

Grosse mobilisation de la Manif pour tous à une semaine du défilé sur les Champs-Elysées

Banderoles de la Manif pour tous déployées à Blois

17/03/2013 – 19h15
PARIS (NOVOpress) – Entre opération « Just Married » ce samedi et déploiement de banderoles aujourd’hui sur des ponts partout en France, les militants de la Manif pour Tous n’ont pas chômé pour réitérer leur opposition aux projets néfastes de Jean-Marc Ayrault et Christiane Taubira, dans la lignée de François Hollande.  Une façon également d’amplifier la mobilisation à une semaine du grand rassemblement du 24 mars dont le point d’orgue sera le défilé sur les Champs-Elysées.