Tag Archives: Gaulois

libe_identite

La presse de gauche n’aime pas les Gaulois et l’identité nationale

06/10/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Pour la presse de gauche, le discours du FN imprègne la campagne pour la primaire de la droite.

L’Humanité dénonce ainsi l’utilisation du thème de l’identité nationale: «A droite, Marianne (est) défigurée (par les) Républicains», accuse le journal, en évoquant leur «vilaine manie d’aller manger dans la gamelle de l’extrême droite». Un propos semblable à celui qu’on retrouve dans Libération, qui a convié une vingtaine d’historiens à investir ses colonnes, à l’occasion des Rendez-vous de l’Histoire à Blois, et qui estime que «refaire l’histoire (est une) idée fixe de la droite». Pour Libération, «des Gaulois aux programmes scolaires, l’utilisation d’un passé mythifié et revisité à des fins politiques» serait devenue «un outil de campagne» du parti Les Républicains – allusion à la sortie de Nicolas Sarkozy, qu’on retrouve à la Une, dessiné par Mathieu Sapin, sous les traits d’Astérix, en compagnie du polémiste Eric Zemmour, alias Idéfix.

Pour l’Opinion, l’ex-président/Astérix s’apprête à boire la potion magique du druide Panoramix dans le dessin de Kak. D’après le journal, Nicolas Sarkozy, en quête d’un «second souffle», chercherait à montrer qu’il «continue de mobiliser le peuple de droite sur le terrain».


L’Inrap cherche les Gaulois sous la préfecture de police de Paris

L’Inrap cherche les Gaulois sous la préfecture de police de Paris

Préfecture de la Police de Paris. Crédit photo : Thbz via Wikipédia (cc).

07/06/2013 – 08h00
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
A Paris, quatre archéologues de l’Inrap, l’Institut d’archéologie préventive, sont à la recherche de nos ancêtres les Gaulois. En effet, on n’en a pas encore retrouvé de trace préromaine sur l’île de la Cité. Certains archéologues pensent même qu’en réalité les Parisii auraient logé à Nanterre.

Lire la suite

Les Gaulois à l'honneur du “Spectacle du monde”

Les Gaulois à l’honneur du “Spectacle du monde”

15/07/2012 — 14h00
PARIS (NOVOpress) —
Le numéro de juillet-août 2012 de la revue Le Spectacle du monde est en kiosque. Le dossier est consacré aux Gaulois. On pourra y lire, notamment, des articles de Philippe Conrad (« La Gaule redécouverte », « La Gaule romanisée » ), de Jean-Louis Bruneaux (« Sanctuaires, druides et dieux »), de Michel Thibault (« Druides d’hier et d’aujourd’hui »), de Yann Le Bohec (« La conquête de César »), de Mickaël Fonton (« Les deux batailles d’Alésia »), de Jean Kappel (« Comment ils sont devenus nos ancêtres »), de François-Laurent Balssa (« Pourquoi ils ne sont plus nos ancêtres ») et de François Bousquet (« Henri Vincenot, le dernier Gaulois »).

Crédit photo Une : antmoose/Wikipédia sous licence CC.

Spectacle du monde Gaulois

Découverte à Rezé (Loire-Atlantique) d'un quai construit par les Gaulois

Découverte à Rezé (Loire-Atlantique) d’un quai construit par les Gaulois

11/07/11 – 16h00
REZÉ (NOVOpress Breizh)
–Un quai situé au bord de la Loire, remontant au début de notre ère, vient d’être mis à jour à Rezé, au sud de l’agglomération nantaise. Une découverte archéologique majeure, qui vient opportunément rappeler un fait que certains voudraient occulter : les origines gauloises de la France.

Depuis six ans le site de la cité gallo-romaine de Ratiatum, sur la commune de Rezé, fait l’objet de fouilles organisées chaque année par l’Inrap (Institut national de recherche en archéologie préventive) en collaboration avec l’université de Nantes. Entamées début juin celles-ci, auxquelles participe une équipe d’une quarantaine de chercheurs et d’étudiants, ont permis la découverte d’un quai parfaitement conservé.

D’une longueur de 150 mètres, constitué d’un assemblage de planches de bois, parfois longues de plus de dix mètres et de dalles de pierre, il a été construit par les Pictons, un peuple gaulois, au premier siècle de notre ère, probablement entre l’an 50 et l’an 70, sous le règne de l’empereur Néron.

Fondée sous le règne d’Auguste, entre l’an 20 av. J.-C. et l’an 10 ap. J.-C., Ratiatum a connu un développement rapide lors du Ier siècle de notre ère. Ratiatum était alors la seconde ville des Pictons, après la capitale Limonum (Poitiers). Les fouilles déjà effectuées ont permis d’établir que la ville disposait d’un temple, de nombreuses villas, d’entrepôts et de magasins installés le long du port. Suite à un ensablement du port, la cité commencera à décliner à partir du IIIème siècle, au profit de Nantes.

Cette découverte, unique en France, sera-t-elle préservée ? Dans une déclaration à Ouest-France, Ophélie de Peretti, archéologue municipale de Rezé, précise : « Nous avons étudié toutes les techniques possibles. A l’air libre, au soleil, le quai n’échapperait pas à la détérioration. Il est impossible de le laisser découvert. » Le quai devra donc être recouvert.

Un moulage, effectué par un laboratoire spécialisé dans la restauration et la recherche sur les objets d’art, devrait toutefois permettre d’établir un fac-similé d’une partie de ce quai, qui pourrait trouver sa place dans le Centre d’interprétation du patrimoine que la Ville de Rezé a l’intention d’édifier. A une époque volontiers oublieuse de ses racines, l’intérêt d’un tel projet, qui entend pérenniser, à travers un patrimoine antique exceptionnel, la plus longue mémoire d’une ville, mérite d’être souligné.