Tag Archives: Front National

Le Front National et les médias, normalisation ou affrontement ?

Le Front National et les médias, normalisation ou affrontement ?

Source: ojim.fr – Les relations du FN avec les médias sont proverbialement médiocres ou carrément exécrables. Certains d’entre eux comme Médiapart ou le groupe Canal+ sont boycottés et ne peuvent assister aux conférences de presse du FN.

Renaud Revel remarque dans son blog que la perspective des élections présidentielles de 2017 (ou avant …) est en train de changer la donne. Au train où vont les choses, Marine Le Pen pourrait – à défaut de se trouver en tête au premier tour – à tout le moins être assurée de figurer au second tour. Contre qui ? Rien n’est écrit sinon que le président normal risque d’être hors course. Déjà Canal+ a accueilli Florian Philippot sur le plateau de Maïtena Biraben. Un premier pas qui pourrait permettre à Marine Le Pen de renouer avec l’antenne et d’être accueillie normalement comme invité politique.

Au même moment le FN lance son opération « désintox » à la manière de l’équipe de Libération ou « décodeurs » à la sauce Le Monde (Samuel Laurent). Une première vidéo argumentée a déjà été mise en ligne comme l’indique Le Figaro.

Le FN joue ainsi sur deux registres. En dehors de Marine Le Pen qui est une « bête de plateau », ses adjoints les plus médiatiques sont de plus en plus présents sur les plateaux ou les antennes. Florian Philippot est pratiquement doué du don d’ubiquité et la très jeune Marion Maréchal Le Pen – très remarquée pour sa performance face à Alain Juppé sur France 2 – surprend par son aisance.

Un début de normalisation des rapports entre le FN et les médias dominants ?

Crédit photo : DR

Frédéric Pichon : "Les thématiques de l’identité, de la souveraineté et de l’écologie humaine sont indissociables"

Frédéric Pichon : “Les thématiques de l’identité, de la souveraineté et de l’écologie humaine sont indissociables”

30/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
Foi, engagement, Front national, SIEL, Printemps français, Manif pour tous, Europe…. Novopress est allé à la rencontre d’une figure militante infatigable, l’avocat Frédéric Pichon (photo).

Propos recueillis par Maxence Tesner


Pouvez-vous retracer votre itinéraire politique et métapolitique pour les lecteurs de Novopress ?

Je me suis engagé très tôt, à partir de l’âge de 15 ans, avant tout par anticommunisme. C’était en 1985 au FNJ, à l’époque de Martial Bild, Eric Iorio et Catherine Salagnac. Mais en ce temps-là, le Front était sur une ligne ultra-libérale sur le plan économique et atlantiste sur le plan géopolitique. J’ai donc rejoint la mouvance solidariste qui m’avait séduit par son positionnement géopolitique, la fameuse troisième Voie et les réflexions économiques alternatives à la fois au marxisme collectiviste et capitalisme financier. En 1992, cette mouvance a connu plusieurs scissions entre ceux, dont je faisais partie, qui voulaient se rapprocher du Front – également les plus jeunes du Renouveau Etudiant – en raison notamment de son évolution suite à la première guerre du Golfe, et ceux qui prétendaient défendre la ligne de l’orthodoxie idéologique. A la même époque, je suis parti m’engager dans les rangs de la Garde nationale Croate à Osijek puis en Herzegovine à côté de Ravno. A mon retour, je ne peux passer sous silence un retour profond à la foi chrétienne, ce qui a décontenancé certains de mes camarades séduits à la fois par le paganisme et tentés par un activisme désordonné à mon sens, et une violence souvent recherchée pour elle-même ou pour les émotions qu’elle suscitait. Sans compter sur le racisme biologique qui me semblait incompatible avec ma foi. J’ai pris mes distances à cette époque, passé mon concours d’avocat tout en assurant certains travaux avec l’association catholique Ichtus. A partir des années 2000, j’ai fondé avec des amis italiens et allemands un think tank de réflexion qui s’appelait Europae gentes et qui était destiné à réfléchir sur la construction européenne. Il s’agissait d’une synthèse originale entre certaines réflexions de la Nouvelle droite et une dimension chrétienne assumée. Pour ne pas sombrer dans l’intellectualisme, nous organisions également de nombreuses manifestations notamment contre l’entrée de la Turquie dans l’Europe ou par la défense des chrétiens persécutés. En 2009 nous avons publié un ouvrage collectif, Les Alter-européens – Cette autre Europe de Paris à Moscou via Berlin, synthétisant l’essentiel de nos travaux. Enfin, j’ai été engagé l’année dernière dans le combat contre la loi Taubira en tant qu’avocat mais aussi en tant qu’animateur de la mouvance du Printemps français.

A partir des années 2000, j’ai fondé avec des amis italiens et allemands un think tank de réflexion qui s’appelait Europae gentes et qui était destiné à réfléchir sur la construction européenne. Il s’agissait d’une synthèse originale entre certaines réflexions de la Nouvelle droite et une dimension chrétienne assumée.

Lire la suite

Nicolas Bay : "Nous voulons inverser les flux migratoires"

Nicolas Bay : “Nous voulons inverser les flux migratoires”

29/10/2014 – PARIS (via TV Libertés)
Interrogé récemment, Nicolas Bay, député français du Front national au Parlement européen et conseiller régional de Haute-Normandie, a indiqué : “Nous voulons mettre fin l’immigration qui porte atteinte à notre identité, à notre sécurité et à notre liberté”. “Et nous voulons inverser les flux migratoires. Ceux qui ne sont pas assimilés, il faut leur montrer la porte de sortie”.

La conversion à l'islam d'un jeune élu local du Front national dérange logiquement le parti

La conversion à l’islam d’un jeune élu local du Front national dérange logiquement le parti

25/10/2014 – PARIS (NOVOpress) – A 22 ans Maxence Buttey est conseiller municipal Front national à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis). Il s’est converti du catholicisme à l’islam il y a 3 mois.
Le jeune élu a envoyé une vidéo d’explication aux cadres du bureau départemental du FN, vidéo considérée comme prosélyte.

Résultat : ses responsabilités au bureau départemental du FN lui ont été supprimées.

Gaëtan Dussausaye, le nouveau directeur du Front national de la jeunesse a expliqué cette décision aujourd’hui sur France 3 Ile-de-France :
“La conversion de Monsieur Maxence Buttey n’est absolument pas un problème au Front National. Par contre ce qui pose problème et nous a amené, du moins au niveau départemental, à prendre des décisions un peu plus fermes à son égard c’est le fait qu’il y avait une action de prosélytisme au sein de la fédération du Front national du 93. (…) Nous avons su qu’apparemment Maxence Buttey partageait des vidéos dans l’optique de convaincre tout son entourage, de convaincre les adhérents.”

Selon Maxence Buttey, il a envoyé une vidéo à des cadres du parti pour expliquer sa conversion “Face à l’incompréhension sur mon choix, j’ai voulu m’expliquer, montrer une autre image de cette religion.” C’était sans doute “un mauvais choix” reconnait-il, de diffuser cette vidéo.

Image en Une : copie d’écran d’une vidéo sur YouTube. DR.

Yannick Noah regrette "la censure" contre Dieudonné

Yannick Noah regrette “la censure” contre Dieudonné

23/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
Alors que pour faire oublier ses turpitudes fiscales Yannick Noah se présente comme un chevalier blanc de la société métissée et de la résistance chantée au Front national (un flop commercial), il n’en oublie pas moins une solidarité communautaire. Ainsi, lors d’une émission récente sur France 2, il a exprimé ses regrets quant à la censure qui touche Dieudonné, tout en prenant certaines précautiosn oratoires pour ne pas montrer un soutien franc et massif…

Il faut dire que Dieudonné dans une vidéo exprimait son soutien à Yannick Noah contre le Front national (le mérite de la clarté…)

Crédit photo : DR

Marion Maréchal-Le Pen : "On a gagné la bataille des idées"

Marion Maréchal-Le Pen : “Nous avons gagné la bataille des idées”

23/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
“Même si nous n’avons pas encore gagné la bataille des partis pour des raisons largement liées au mode de scrutin, nous avons gagné la bataille des idées” a déclaré (à 3min10) la  jeune député Front national de Vaucluse, Marion Maréchal-Le Pen, sur France Inter, en réponse à la journaliste Léa Salamé.

Ils participent aux Assises de la Remigration (1) : Jean-Yves Le Gallou

Ils participent aux Assises de la Remigration (1) : Jean-Yves Le Gallou

22/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
Le 15 novembre prochain, le Bloc identitaire organise les Assises de la Remigration. Plusieurs personnalités interviendront lors de ces assises. Novopress va diffuser régulièrement leur portrait. Premier d’entre eux : Jean-Yves le Gallou.


Jean-Yves Le Gallou est ce que l’on peut appeler un intellectuel organique. Longtemps engagé sur le terrain politico-électoral, il a notamment été député européen pour le Front national.

N’ayant pas pour autant délaissé le terrain idéologique, c’est notamment lui qui a forgé le concept de « préférence nationale » pour ce parti. Il dirige actuellement la Fondation Polémia, initiative de réflexion et de réinformation produisant des munitions intellectuelles à destination des résistants à la pensée unique.

Engagé depuis toujours face au grand effacement de notre identité, Jean-Yves Le Gallou interviendra le 15 novembre 2014 à Paris dans le cadre des Assises de la Remigration.

Crédit photo : DR

Entretiens sur la remigration [Présent] - Nicolas Bay : "Il est possible d’inverser les flux migratoires"

Entretiens sur la remigration [Présent] – Nicolas Bay : “Il est possible d’inverser les flux migratoires”

22/10/2014 – PARIS (NOVOpress via Présent)
La question de la remigration émerge du débat politique. “Présent” publie à partir [du mardi 21 octobre, note de Novopress] une série d’entretiens sur la question : Guillaume Faye, Philippe Vardon, Jared Taylor… Nicolas Bay (photo) ouvre le bal. Novopress reproduit ci-dessous des extraits de cet entretien.

Propos recueillis par Pierre Saint-Servant


Les élus FN-RBM sont conscients que le rejet de l’immigration est massif en France. Les chiffres les plus récents sont éloquents : 75% des Français estiment qu’il y a trop d’immigrés en France. N’est-ce pas aujourd’hui le plus large consensus politique ?

Oui, le rejet de l’immigration et de l’islamisation, qui en est l’une des conséquences politico-culturelles les plus visibles, est désormais non seulement massif mais même largement majoritaire chez nos compatriotes. Et cela quel que soit leur vote ! C’est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle : cela signifie que nous pouvons continuer d’agrandir notre base électorale, mais aussi que certains Français, tout en rejetant l’immigration, continuent de faire confiance aux partis qui ont créé la situation.

Notre mission est donc désormais de transformer cette majorité d’opinion en majorité politique, en faisant entendre à nos compatriotes à la fois que les solutions que nous préconisons sont les seules à même de résoudre le problème mais aussi que nous sommes les seuls qui auront le courage politique de les mettre en œuvre. En cela, l’escroquerie du quinquennat Sarkozy nous a rendu service, elle a permis de démontrer qu’il ne suffisait pas d’avoir la rhétorique pour avoir les actes…

Lire la suite

Lancement d'un décodeur des médias par le Front National

Lancement d’un décodeur des médias par le Front National

21/10/2014 – PARIS (NOVOpress) -
Sous la houlette de Joffrey Bollée, directeur de cabinet de Florian Philippot, le Front National lance un décodeur des médias, sous forme de programme vidéo. Cette initiative vise à vérifier et démonter les bobards de presse par “fact-checking”, vérifiant les données et les chiffres, afin de rétablir certaines vérités. Le format vidéo, très viral, et la défiance généralisée à l’égard des médias, promet une belle réussite au “Décodeur Bleu Marine”.

L’essentiel de l’interview de Jean-Marie Le Pen sur BFMTV/RMC le 20 octobre

20/10/2014 – PARIS (via BFMTV/RMC)
Aujourd’hui lundi 20 octobre, Apolline de Malherbe recevait Jean-Marie Le Pen, député européen et président d’honneur du Front National. La journaliste de BFMTV a interrogé Jean-Marie Le Pen sur le Front national, le virus Ebola, François Hollande, Eric Zemmour et même sa mort…

Publié le
noah_14623881501_a0e4c7c5c0_z

Yannick Noah, boudé par ses fans à cause de ses opinions politiques anti-FN

13/10/2014 – PARIS (NOVOpress) – Interrogé dans 50 minutes Inside sur TF1 au sujet des flops de son dernier album Combats ordinaires et de sa tournée en cours, le chanteur juge que ses engagements politiques – pour François Hollande lors de sa campagne présidentielle, et plus récemment contre le Front National – n’ont pas joué en sa faveur.


 

Crédit photo : Parc Petit Prince, via Flickr (cc).

Le Sénat basculera-t-il à droite dimanche et le Front National y entrera-t-il ?

Le Sénat basculera-t-il à droite dimanche et le Front National y entrera-t-il ?

27/09/2014 – PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Ce dimanche, le Sénat renouvelle la moitié de ses 348 élus. Lors des dernières élections sénatoriales de 2011, le Sénat avait basculé à gauche pour la première fois de la Ve République grâce à six voix d’écart. Cette élection par suffrage universel indirect pourrait inverser la tendance politique. En effet, les sénateurs sont élus par des grands électeurs tels que les conseillers municipaux, départementaux et régionaux. Or les dernières élections municipales ont été très favorables à la droite et au Front National. Si le Sénat bascule à droite, les prochains mois risquent d’être animés entre les deux chambres parlementaires.

Un des enjeux de ces élections, c’est notamment la possibilité pour le Front National d’obtenir quelques sièges de sénateur. Le parti de Marine Le Pen présente des candidats dans les 58 départements renouvelables, mais ce sont surtout Stéphane Ravier (photo en Une), le maire du VIIe secteur de Marseille, et David Rachline, le maire de Fréjus, qui sont donnés favoris.

Photo en Une : Stéphane Ravier caricaturé à une fête de quartier de Marseille. Crédit photo : le compte Facebook de Stéphane Ravier: DR.

Immigration-invasion et islamo-terrorisme : le conflit syrien s’exporte en Allemagne (Présent 8206)

Le Front national exige la déchéance de la nationalité pour les djihadistes “français”

25/09/2014 – PARIS (NOVopress)
Dans un communiqué au sujet de l’assassinat d’Hervé Gourdel par les djihadistes algériens, le Front national a rappelé son exigence de déchoir de la nationalité les djihadistes “français”, proposition également défendue par le Bloc identitaire.

Il convient enfin d’adopter sur le territoire national une véritable politique pour lutter contre le phénomène grandissant des djihadistes français, en instaurant la déchéance de nationalité et l’interdiction du territoire pour les djihadistes partis combattre au Moyen-Orient ou ailleurs dans le monde.

Conférence de presse de François Hollande : "Tout va très bien, Madame la marquise..."

Conférence de presse de François Hollande : “Tout va très bien, Madame la marquise…”

18/09/2014 – PARIS (NOVOPress)
Malgré l’aspect solennel de la conférence de presse, de toute conférence de presse d’un président de la République en fait, François Hollande ne semble pas avoir pris la mesure de son impopularité sans commune mesure dans les annales de la Vème république. Dans la conférence de presse d’aujourd’hui, le leitmotiv semble être “Tout va très bien, Madame la marquise…” et surtout “Le changement ce n’est pas maintenant”. Pour rassurer surtout ses derniers fidèles à gauche et son nouvel électorat issu de l’immigration, François Hollande s’est drapé dans le manteau de l’opposant au Front national et a vanté “l’apport” de l’immigration à La France. Donc, à part démissionner ou envisager la dissolution, François Hollande n’a rien apporté.


 

 

 

Lire la suite

Christophe Barbier (L'Express, etc.) découvre "le grand remplacement"

Christophe Barbier (L’Express, etc.) découvre “le grand remplacement”

12/09/2014 – PARIS (Novopress) – Dans l’émission C dans l’air du 08/09/2014, Christophe Barbier – directeur de la rédaction de L’Express, et omniprésent dans les médias audiovisuels – découvre “le grand remplacement” à l’occasion du sondage qui place Marine Le Pen en tête du premier tour de la présidentielle de 2017, et même victorieuse au second tour face à François Hollande

Pour lui “le grand remplacement” est un “fantasme”. Pour considérer que c’est un fantasme Barbier doit rester dans le milieu bobo journalistique et ne se déplacer que dans des rues sélectionnées. Il ne doit pas lire les quelques statistiques démographiques qui échappent à l’interdiction des données ethniques, destinée à occulter la vérité.

Mais il est obligé de reconnaitre que “parmi la France qui vote” le grand remplacement ou son fantasme ? “devient un argument de vote par adhésion [au Front National] et pas simplement de protestation et c’est ça qui est le plus inquiétant”.

Faudra-t-il rééduquer les Français pour qu’ils ne voient plus ce qu’ils voient, et n’aient plus le “fantasme” du grand remplacement ? Christophe Barbier s’y emploie.

Marine présidente… [Présent 8183]

Marine présidente… [Présent 8183]

08/09/2014 – PARIS (NOVOpress) -Marine présidente ! Ce n’est plus seulement le souhait de ses électeurs mais une possibilité envisagée par un sondage IFOP paru dans Le Figaro de samedi et qui tétanise les partis de l’UPMS et les éditocrates de l’establishment (1). Pour la première fois, un sondage place Marine Le Pen en tête du second tour. Une confrontation avec François Hollande donnerait 43 % pour la présidente du Front national, 38 % seulement pour l’actuel chef de l’Etat.

Marine présidente… [Présent 8183]Et une Marine Le Pen qui, au premier tour « et quel que soit son adversaire », arrive largement en tête. Recueillant 32 % des intentions de vote, elle devance François Fillon de quinze points et Alain Juppé de six : 32 % – 17 % dans le premier cas de figure, 30 % – 24 % dans le second. Le score se resserre un peu avec Nicolas Sarkozy : 28 % – 25 %. Marine Le Pen se présente désormais en recours, au cas où le président de la République se résoudrait à dissoudre l’Assemblée, comme la présidente du Front national le demande. « Pour l’UMP et le PS, le temps de la facilité est terminé. Maintenant, il va falloir combattre idée contre idée, projet contre projet. » Sur l’immigration, sur l’insécurité, sur l’islamisation de certains quartiers, sur l’UE et l’euro, sur la préférence nationale… Des terrains où le Front national dispose d’un avantage certain sur ses adversaires. De Rome, où il festoyait dimanche avec la gauche italienne, Manuel Valls lance un cri d’alerte à la gauche : « L’extrême droite est aux portes du pouvoir. » Et l’UMPS au bord du gouffre ? Au nom du danger FN, le Premier ministre exhorte les élus de gauche à l’unité. Les « frondeurs » crient au « chantage ».

Lire la suite

A Fréjus, des cadres du Front national reviennent aux fondamentaux identitaires

A Fréjus, l’identité au centre des discours de plusieurs cadres frontistes

08/09/2014 – FREJUS (NOVOPress)
Lors de l’Université d’été 2014 du Front national de la jeunesse qui s’est déroulé les 6 et 7 septembre à Fréjus, plusieurs cadres du Front national ont adopté un discours identitaire, ou tout en cas ont mis l’identité au coeur de leurs discours. Ainsi, Aymeric Chauprade, Nicolas Bay et Julien Rochedy ont dénoncé l’immigration massive, le Grand Remplacement ou l’islamisation de la France. On pourrait même y déceler un début d’intérêt pour la remigration.

Florilèges de tweets.

Crédit photo Une : Euryanthe Mercier-Moreau


Lire la suite

Marine Le Pen : “En cas de cohabitation, je gouvernerai et François Hollande inaugurera”

03/09/2014 – PARIS (via France Info)
Dans la suite de son discours prononcé à Brachay, la présidente du Front national, Marine Le Pen, a indiqué que si elle gagnait les élections législatives suite à une dissolution de l’Assemblée nationale, elle gouvernerait malgré la situation de cohabitation et laisserait le président de la République, François Hollande… inaugurer. Pour leur part, les responsables de l’UMP ont indiqué refuser cette cohabitation si leur formation gagnait de telles élections législatives.

Publié le