Tag Archives: froid

Le Projet Apache rend hommage à l'ancien légionnaire mort de froid dans la rue

Le Projet Apache rend hommage à l’ancien légionnaire mort de froid dans la rue

06/11/2012 — 14h00
PARIS (NOVOpress) — Le 2 novembre dernier, les militants du Projet Apache ont déposé une gerbe de fleurs à l’endroit où Bernard, ancien légionnaire et SDF, a été retrouvé sans vie. Un bandeau bleu-blanc-rouge reprenait la célèbre devise des légionnaires: “Honneur & Fidélité”. Lors de ce dépôt de gerbe, les militants identitaires parisiens ont placardé une affiche indiquant : « Ici, un ancien légionnaire est mort de froid. A Saint-Denis, des clandestins sont logés dans un hôtel trois-étoiles ».

Les "tribunes libres" du jour

Les « tribunes libres » du jour

Au cas où vous ne l’auriez pas noté, chaque personne croisée tient à vous le faire remarquer : « il fait froid ».

En général, les personnes vous communiquant cette précieuse information sont fort souriantes, heureuses de ce nouvel élément de conversation que leur apporte la chute drastique du thermomètre.

Il est alors conseillé de répondre : « Oui, et ce n’est pas parti pour s’arranger », ou « Ils repasseront avec leur réchauffement climatique ! » ou encore « Tant que c’est un froid sec, il ne faut pas trop se plaindre… ».

Si aucune solution de repli n’est envisageable, on peut alors échanger quelques prévisions pour les jours à venir, quelques plaintes solidaires avec les Aveyronnais privés d’électricité (et donc de « Plus belle la vie ») ainsi que diverses recommandations pour lutter efficacement contre ces conditions climatiques extrêmes, stratagèmes habiles et audacieux consistant à ajouter des couvertures sur les lits, à bien se couvrir (surtout la tête !) lorsque l’on sort et à brancher un radiateur d’appoint.

Source : amoyquechault.over-blog.com

24000 euros par mois pour être à la tête d’une école surcotée produisant à la chaîne des clébards aussi serviles que prétentieux camouflant leur nullité et leur bêtise sous un « vade-mecum » culturo-politique façon wikipedia révisé par BHL et Alain Minc, cela pourrait paraître beaucoup, énorme même, indécent en tout cas. Cela pourrait même légitimement susciter des vocations de brigadiers rouges, Georges Besse ayant été liquidé pour (beaucoup) moins que ça… Mais 24 000 euros par mois pour assurer la pérennité du système en lui fournissant à jets continus des « élites » interchangeables, parfaitement lisses et conformes aux dogmes du temps, ce n’est finalement pas si cher payé, surtout au regard des milliards engrangés par les bénéficiaires d’une société carcérale et acéphale dont chaque nouvel étudiant de sciences-po est un empressé kapo.

Source : amoyquechault.over-blog.com