Tag Archives: Frédéric Taddeï

Juliette Volcler Taddeï

Incroyable mais vrai : nous sommes tous l’objet de manipulation sonore !

Juliette Volcler Contrôle manipulation sonore09/03/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Hier soir, dans Hier, aujourd’hui, demain, sur France 2, Frédéric Taddeï recevait Juliette Volcler pour son livre Contrôle – Comment s’inventa l’art de la manipulation sonore (éditions La Découverte). Fascinant autant qu’effrayant. Juliette Volcler y expose comment le son et la musique ont été utilisés – et le sont bien sûr toujours – pour manipuler les émotions des travailleurs et des consommateurs que nous sommes !

Contrôle raconte comment Harold Burris-Meyer (1902-1984), ingénieur et homme de théâtre, fut à la fois l’inventeur de dispositifs sonores et un expérimentateur en sciences du comportement.

« De l’acoustique théâtrale à la musique dans l’industrie en passant par l’élaboration de leurres sonores employés pendant la Seconde Guerre mondiale contre les troupes allemandes et italiennes, il s’employa toute sa vie à montrer l’influence profonde du son sur les réactions et les émotions de l’homme. »

Ci-dessous un extrait de l’entretien.

L’intégralité de l’entretien avec Juliette Volcler est à visionner ici (à partir de 1 h 36 mn).

Médias : Frédéric Taddeï répond à Caroline Fourest sur France Culture

Médias : Frédéric Taddeï répond à Caroline Fourest sur France Culture

31/01/2014 – 10h45
PARIS (NOVOpress) –
Le journaliste Frédéric Taddeï, mis en cause par Caroline Fourest, contre-attaque sur France Culture le 30 janvier. Animateur neutre ou journaliste engagé ? Frédéric Taddeï répond à cette question. Il s’explique également sur son passage à “L’idiot international”.

Vu sur Twitter

Caroline Fourest “odieuse et basse” avec Frédéric Taddéï

Publié le
Vu sur Twitter

Les contre-vérités de Caroline Fourest sur Frédéric Taddeï

Publié le
Taddeï trop libre pour notre médiacratie. Va-t-on bientôt interner les dissidents ? Par Jean Ansar

Taddeï trop libre pour notre médiacratie. Va-t-on bientôt interner les dissidents ? Par Jean Ansar

Il ne suffit pas de proclamer que l’on est une démocratie de liberté pour que cela soit vrai. Encore faut-il le prouver. En France le régime socialiste ne cesse d’ailleurs de prouver le contraire. Si le président est social démocrate pour l’économie, pour les médias il est plutôt sur une ligne social-soviétique.

En effet un régime peut- il se considérer comme démocratique s’il n’accepte pas la dissidence. Hors en France, on étouffe aujourd’hui les voix de la dissidence comme c’était le cas hier en URSS. Les atteintes à la liberté de contestation seraient-elles à géométries géographiques et historiques variables. Ceux qui pensent mal sont exclus aujourd’hui en France avant peut-être d’être enfermés et ceux qui, au nom de la liberté d’expression, leurs donnaient encore la parole se voient interdits ou écartés.

Lire la suite