Tag Archives: Frédéric Lefebvre

Vu sur Twitter

Quand Frédéric Lefebvre prétend que son compte Twitter a été piraté

Publié le
Faits et Documents n°361 du 1er au 15 septembre 2013 : "Portrait : Frédéric Haziza"

Faits et Documents n°361 du 1er au 15 septembre 2013 : « Portrait : Frédéric Haziza »

Le nouveau numéro de Faits & Documents du 1er au 15 septembre 2013 vient de paraître, avec (entre autres) un portrait du journaliste Frédéric Haziza. Extrait.

Depuis la fin de l’année 2012, Frédéric Haziza est en guerre ouverte avec Alain Soral, le fondateur d’Égalité & Réconciliation. Avec une accélération cet été et un débat amplifié par Internet. Le 31 juillet, lancement d’une pétition relayée par E&R demandant le renvoi du journaliste de LCP au motif qu’il est en même temps chef du service politique de Radio J. Aussitôt, la classe politique apporte son soutien au journaliste. L’essayiste botuliste Bernard-Henri Lévy lui consacre sa chronique du Point du 8 août. Pour finir, le ministre de l’intérieur Manuel Valls, dans son discours de l’université d’été du PS, appelle à l’interdiction du site d’E&R, y mêlant pêle-mêle l’extrême droite, Dieudonné, l’Œuvre française, etc. Mais qui est donc Frédéric Haziza ?

Lire la suite

frederic-lefebvre

La fédération UMP de Loire-Atlantique a invité le « sérial gaffeur » Frédéric Lefebvre

13/09/2011 18h00
LA BAULE (NOVOpress Breizh) –
Frédéric Lefebvre était dimanche à la Baule, à l’occasion de la fête départementale de l’UMP. En des temps difficiles, l’occasion pour les militants de ce parti de se distraire un peu.

Secrétaire d’État chargé du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme, des services, des professions libérales et de la consommation dans le gouvernement Fillon depuis novembre 2010, Frédéric Lefebvre a en effet reçu sur internet, comme le rappelle cette semaine l’hebdomadaire Valeurs actuelles, le surnom de « sérial gaffeur ». Un qualificatif semble-t-il parfaitement justifié.

Au Salon du livre de Paris le 2 avril dernier, répondant à la question d’un journaliste du Figaro qui lui demandait: « Parmi tous les livres que vous avez lu dans votre vie, lequel vous a le plus marqué jusqu’à présent ? », le ministre affirmait sans hésiter « Zadig ET Voltaire », confondant manifestement l’ouvrage de Voltaire avec la célèbre marque de vêtements. Avant d’ajouter, sans rire, « c’est une leçon de vie et je m’y replonge d’ailleurs assez souvent » ! (cf. vidéo ci-dessous).

Plus récemment, interrogé sur les mauvais chiffres du chômage, ce féru de littérature expliquait doctement : « Il faut dire la réalité : parce qu’on a un taux de natalité beaucoup plus important que beaucoup d’autres pays, parce qu’on a beaucoup de Françaises et de Français qui entrent sur le marché du travail » (sic). S’il y avait moins de naissances, il y aurait moins de chômeurs. CQFD.

Toujours concernant la question du travail, Frédéric Lefebvre avait déposé en 2009 un amendement prévoyant la possibilité, pour les salariés en arrêt de maladie, de travailler par le biais du télétravail au motif que « beaucoup de Français, y compris en longue maladie, ont besoin du travail pour guérir ». L’amendement n’eut guère de succès et fut rejeté à l’unanimité.

Autre lefebvrerie qui a beaucoup contribué à la renommée de son auteur, ce proche de Nicolas Sarkozy avait tenu à expliquer, il y a deux ans, la perte de 22 000 adhérents de l’UMP par cette remarque : « Il y en a beaucoup qui sont décédés…».

Sur fond de division – Sophie Jozan, chef de file de l’opposition municipale nantaise, vient de se retirer de la liste menée par André Trillard pour les sénatoriales –, les adhérents UMP de Loire-Atlantique ont écouté sagement l’intervention du ministre. Il est vrai qu’en ces temps de crise les occasions de faire la fête sont plutôt rares. Heureusement pour eux, ils ont Frédéric Lefebvre.