Tag Archives: France 2

Robert Ménard rappelle la réalité du Grand Remplacement à Alain Juppé

08/10/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Retour sur le débat tendu entre Robert Ménard et Alain Juppé sur l’immigration dans l’Emission Politique – sur France 2 – le 6 octobre dernier.



nasira

Nassira El Moaddem, journaliste à France Télévisions ou militante communautariste ?

02/03/2016 – MÉDIAS (NOVOpress)
Sur Twitter, les gens se lâchent. Derrière la façade journaliste pro et « bien sous tous rapports », le compte de Nassira El Moaddem dévoile la militante communautariste musulmane, qui distille donc son idéologie avec vos sous, chers contribuables.

Nassira El Moaddem présente aux curieux des réseaux sociaux, un tout joli profil, bien lisse et bien « pro » : sur son compte twitter, elle se présente comme Journaliste indépendante – Intervieweuse.
Sur son profil LinkedIn, c’est une journaliste de France 2 ; sur Viadéo, elle se présente comme tel : « Diplômée de l’École Supérieure de Journalisme de Lille, spécialisée en télévision, je suis journaliste au 20 h de France 2 depuis janvier 2015, après avoir couvert pendant 2 ans et demi l’économie et le social à i > TELE/Canal + (duplex, reportages, chroniques en plateau). En juin 2012, j’ai remporté le concours Grand Match News à destination des étudiants en journalisme. »
Mais il ne fait pas gratter longtemps pour découvrir que d’indépendante, son militantisme exacerbé, qui regorge de déclarations en faveur d’un communautarisme pur et dur.
En octobre 2014, alors en poste chez I-Télé, elle s’illustre sur Facebook en déclarant : « pour la première fois peut-être, une journaliste portant le voile à l’Élysée ce matin. Pour tout vous dire, mon esprit subjectif a kiffé. Si vous la reconnaissez, je veux bien son contact. »
Un an plus tard en poste chez France Télévisions, lors de la visite d’un camp d’immigrés clandestins par Robert Ménard à Béziers, elle fustige :

Il y a peu, lors de l’émission BFM Politique présentée par Apolline de Malherbe qui reçoit le premier secrétaire du Parti Socialiste face à Éric Zemmour, elle s’est encore illustrée… :
Au lieu de rester déontologiquement neutre comme l’imposerait son poste dans une chaîne de télévision publique (financée par l’argent public des Français) elle déclare

puis interpelle Alain Weill, président de BFMTV, en appelant en filigrane à la police de la pensée :

En parcourant son profil twitter, on s’aperçoit qu’elle milite ouvertement pour une société qui fait l’apanage d’un communautarisme en faveur de l’islam, piétinant ainsi la laïcité tant implorée par nos politiques sur tous les plateaux de télévision.
Comment France Télévisions, chaîne publique financée en partie par la redevance Télévision prélevée aux contribuables chaque année peut-elle ainsi cautionner les dérives communautaristes de l’une de ses journalistes ?

marine_le_pen_pujadas

La « pantalonnade Pujadas » : Marine Le Pen décline l’invitation

23/10/2015 – MÉDIAS (NOVOpress)

Marine Le Pen aurait dû se rendre hier soir sur le plateau de l’émission de France2 « Des paroles et des actes ». Dans un communiqué de presse intitulé « Monsieur Pujadas, on ne m’impose rien », la présidente du Front National dénonce un changement de dernière minute du format de l’émission, alors que cette dernière était calée depuis plusieurs jours. C’est en effet par un courriel reçu la veille à 23 h 40 que Marine Le Pen est prévenue qu’à la demande expresse de MM. Cambadélis et Sarkozy, l’animateur Pujadas rallongeait l’émission (déjà très longue) d’un débat de 45 min sur les régionales, avec MM. Bertrand et de Saintignon, excluant d’ailleurs, sans raison aucune, les autres candidats à cette élection.
La présidente du 1er parti de France fustige, « Les caprices du système UMPS, système qui n’a pourtant pas à se plaindre, trustant déjà près de 95 % du temps d’antenne politique dans le pays ». Et Marine Le Pen de conclure, « L’amateurisme et la servilité de M. Pujadas ont transformé aujourd’hui l’organisation de cette émission en véritable pantalonnade. Y participer dans ces conditions serait indigne du respect dû aux Français, décidément maltraités par leur service public de télévision, qu’ils financent pourtant par leurs impôts. »

Crédit photo : Capture d’écran de l’émission «Des paroles et des actes» de juin 2011 avec Marine Le Pen et David Pujadas


8468-Chard

Marine refuse la mascarade de France 2

23/10/2015 – POLITIQUE (Présent 8468)

Nicolas Sarkozy et Jean-Christophe Cambadélis ont donc obtenu ce qu’ils exigeaient : que Marine Le Pen fût empêchée de s’exprimer jeudi soir dans l’émission « Des paroles et des actes », ce qui n’a pu réussir que grâce à la servilité de France 2 à leur égard.
Que la chaîne publique et ses journalistes ne viennent plus nous parler de leur indépendance, eux qui cèdent à la pression de deux partis sur le déclin à la première sommation !
8468 Present

L’émission était préparée depuis plusieurs semaines, la présidente du Front national était d’accord sur ses interlocuteurs et laissait à Pujadas le choix des thèmes et voilà que, deux jours avant, Cambadélis et Sarkozy se réveillent ! Sous prétexte que nous sommes à quelques jours de l’ouverture de la campagne officielle des Régionales, ils réclament que les adversaires de Marine Le Pen dans le Nord, puissent être présents (pas tous, les leurs seulement, Bertrand et Saintignon !).
Pujadas hésite un instant puis se couche lamentablement.
Dans la nuit de mercredi à jeudi, il informe Marine Le Pen qu’il a ajouté un débat supplémentaire avec ses rivaux nordistes – dans un souci d’« apaisement » (sic). Elle est priée de se soumettre. Cette muflerie est sans précédent, jamais aucun autre invité politique n’a été traité avec tant de désinvolture et d’arrogance.

Marine Le Pen a donc refusé de participer à ce qu’elle appelle justement une « mascarade ».
Cambadélis qui voulait l’interdire de parole a maintenant le culot de prétendre qu’elle « refuse le débat » ! Ce débat devait avoir lieu avec des seconds couteaux.
Pour la droite, Jean-Christophe Lagarde, pour la gauche, Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement ; chacun sait que, lorsque les « ténors » ne veulent pas y aller, on envoie les porte-parole au feu.

Auparavant, France 2 avait sollicité des personnalités appartenant aux Républicains : ils se sont tous récusés, sous des prétextes divers ! Nathalie Kosciusko-Morizet, auteur de Le Front antinational, répond qu’elle se consacre aux questions économiques, le vice-président de LR, Laurent Wauquiez a une réunion électorale ce soir-là, tout comme François Baroin, Christian Estrosi n’est pas disponible non plus, il doit ferrailler avec la nièce, explique-t-il, Hortefeux, voudrait bien, mais ce n’est pas de chance, il sera à Madrid, etc.
Qui donc se défile ?

Comme symbole vivant de l’UMP-PS il y avait la photo de François Hollande et Nicolas Sarkozy posant ensemble à la « une » de Paris Match, en campagne pour le oui à la Constitution européenne.
Il faudra désormais y ajouter la démarche commune du même Sarkozy et de Cambadélis pour bâillonner Marine Le Pen. Le premier a expliqué qu’il s’agissait là d’un « acte de solidarité entre partis républicains ». Rappelons que lors des attentats de janvier le même Sarkozy avait refusé de prendre au téléphone le premier secrétaire du PS sous prétexte que « ce n’était pas de son niveau ». Nous étions à l’heure de « l’union nationale » contre le terrorisme, l’ex-président ne la conçoit donc que contre Marine Le Pen. On voit qu’il peut toujours se surpasser dans la médiocrité satisfaite.

Guy Rouvrais

Bobards d'Or 2015 : selon France 2, il n'y a pas de lien entre immigration et délinquance

Bobards d’Or 2015 : selon France 2, il n’y a pas de lien entre immigration et délinquance

08/03/2015 – PARIS (NOVOpress / Bobards d’Or) – La cérémonie (parodique) des Bobards d’Or distingue, chaque printemps, les « meilleurs des journalistes », ceux qui n’hésitent pas à mentir délibérément pour servir le politiquement correct. Elle est organisée depuis 2010 par la Fondation Polemia. Publique elle est devenue l’un des rendez-vous phares de la « réinfosphère » : la 6ème édition aura lieu mardi 10 mars à Paris, au théâtre Adyar.

L’une des particularités des Bobards d’Or est de permettre aux internautes de voter en ligne pour ce qu’ils considèreront comme le plus gros mensonge, catégorie par catégorie. Quatre catégories sont en lice cette année, dont le bobard « vivre-ensemble » : en effet, l’un des dogmes centraux de la médiacratie est la promotion de la société multiculturelle et multiraciale, havre de paix et de félicité. Face au réel qui contredit de plus en plus radicalement, chaque jour, cette douce utopie, il convient de faire donner l’artillerie lourde du mensonge et de la manipulation. Ainsi, l’un de ces remarquables obus concerne France 2 et son journaliste John-Paul Lepers :

Immigration et délinquance : aucun rapport, selon France 2

Immigration et délinquance : aucun rapport, selon France 2

Faire un lien entre immigration et délinquance est un odieux préjugé dénué de tout fondement. C’est en tout cas ce que prétend avoir démontré John-Paul Lepers au terme d’une enquête de « plus de trois ans », rien de moins, menée conjointement avec une fine équipe de « chercheurs en psychologie sociale » et autres « spécialistes en criminalité », tous unis pour lutter contre l’affreux amalgame et culpabiliser les mauvais citoyens qui s’y adonnent. Dommage cependant que ce remarquable travail de journalisme ne soit totalement contredit par les statistiques officielles. Ainsi la sur-représentation des « étrangers » (de nationalité) dans les prisons (19% en milieu carcéral pour 6% d’étrangers dans l’ensemble de la population) et celle des musulmans (50% de musulmans dans les prisons françaises pour environ 8% dans la population française) sont des indicateurs très clairs du lien entre immigration et délinquance. Il est étonnant que durant trois ans d’enquête acharnée, l’équipe de John Paul Lepers ne se soit pas un seul instant penchée sur ces chiffres irréfutables, ne serait-ce que pour les analyser et les interpréter à l’aune de leur idéologie systématiquement victimisante et « compréhensive » envers les populations immigrées.

Pour avoir si violemment brutalisé la réalité afin de servir la propagande d’un « vivre ensemble » harmonieux et apaisé, John-Paul Lepers apparaît comme un candidat idéal pour le « Bisounours d’Or » 2015.


Novopress, parmi d’autres acteurs de la « réinfosphère », est partenaire des Bobards d’Or et diffusera en direct la cérémonie. Nous invitons (chaleureusement) nos lecteurs franciliens à venir à la cérémonie : tranches de rire garanties ! Pour réserver votre place, c’est ici : weezevent.com/les-bobards-dor

Décryptage : « Immigration et délinquance, l’enquête qui dérange »

Décryptage : « Immigration et délinquance, l’enquête qui dérange »

01/12/2014 – PARIS (NOVOpress) – Le mardi 25 novembre, France 2, dans le cadre du magazine Infrarouge, a diffusé un documentaire de Christophe Nick et John Paul Lepers sobrement intitulé Immigration et délinquance, l’enquête qui dérange. « Qui dérange qui ? » peut-on se demander. Car elle ne va certainement pas déranger l’establishment politique. Peu de risques que ses auteurs soient attaqués en justice par une association quelconque au nom d’un prétexte bidon. D’ailleurs, cette enquête dérange tellement qu’elle a bénéficié d’une promotion élogieuse de la part du Monde et du Nouvel Observateur. Avouez qu’en matière de dérangement, on a déjà vu mieux…

Mais passons sur le titre, et lançons-nous dans cette fameuse enquête. On y découvre un John Paul Lepers attristé car, dans sa vie de tous les jours, il ne peut s’empêcher de faire le lien entre délinquant et immigré. Victime de dissonance cognitive, sa réalité quotidienne va à l’encontre de son idéologie, ce n’est vraiment pas acceptable. John Paul Lepers est non seulement triste, mais il est surtout « en colère » : le rapport immigration – délinquance est un sujet grave, et personne ne l’étudie sérieusement.

Et c’est là, au bout de cinq minutes de reportage, que l’on peut déjà jeter cette soi-disant enquête. Parce que dire que personne n’a étudié le lien immigration – délinquance, c’est tout simplement faux.
Ne parlons pas d’études menées par on ne sait trop quelle association considérée comme étant l’antichambre de la réaction ; pas plus des témoignages de policiers, magistrats ou gardiens de prison. Nous parlons d’études universitaires, menées par des chercheurs connus et reconnus par leurs pairs, respectant toutes les règles de la rigueur scientifique : il s’agit des travaux de Sébastian Roché et d’Hugues Lagrange, qui ont, le hasard fait bien les choses, été présentés par Novopress le 11 novembre dernier.

Lire la suite

Huawei : le mythe de la mondialisation heureuse vole en éclats

Huawei : le mythe de la mondialisation heureuse vole en éclats

14/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
Thème de propagande diffusé par les globalistes, le mythe de la mondialisation heureuse a volé en éclats lors d’une diffusion de l’émission Cash Investigation sur France 2. Les téléspectateurs ont pu découvrir François Quenin, président du fabricant de smartphones Huawei France, dans une mauvaise posture. La journaliste Élise Lucet montre des photos d’une jeune fille travaillant dans une leurs usines chinoises et a tenté d’obtenir des réponses sur le travail des enfants qui fabrique les téléphones mobiles de la marque Huawei. Dans la vidéo, il demande à plusieurs reprises à Élise Lucet de justifier son identité, sans réponse, il évite le sujet et s’empresse de rejoindre sa voiture.

Vu sur Twitter

France 2 a-t-il « stigmatisé » un quartier de Grenoble ?

Publié le

France 2 découvre enfin la colère des « Petits Blancs »

28/11/2013 – 11h45
PARIS (NOVOPress) –
Faut-il que l’oubli et la précarité qui touchent ceux qu’on appelle les « Petits Blancs » soient à ce point si graves et si profonds pour que la télévision d’Etat s’en préoccupe ? Ainsi, le journal de 20 heures de France 2, le 26 novembre dernier, a consacré un reportage à la colère de ces « Petits Blancs ». Bien entendu, ce reportage a été précédé de mises en garde très politiquement correctes quant aux propos tenus par ces « Petits Blancs ». Mais on ne peut que se réjouir de voir s’exprimer, même pour seulement quelques instants, la colère identitaire de ces Français abandonnés.

Publié le
Grand oral présidentiel : le véritable événement n’était pas dans les studios de France 2

Grand oral présidentiel : le véritable événement n’était pas dans les studios de France 2

29/03/2013- 16h00
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) – Un catalogue de vœux pieux et de propositions convenues, Flanby‑le‑Mou, n’a pas failli à sa réputation. Pour Florian Philippot : « Les Français n’attendaient pas grand‑chose et ils n’ont pas eu grand‑chose ». Et le vice‑président du Front national de poursuivre : « Nous avons bien compris que nous n’avions plus la main sur notre destin. [Le président] a mis sur la table ses quelques mesurettes (…) j’ai plutôt entendu des signes inquiétants d’austérité. »

Lire la suite

« Complément d’enquête » (France 2) bidonne son reportage : Philippe Vardon aurait-il des dons de divination ?

Vidéo réalisée par les contributeurs de Fdesouche.

23/11/2012 — 09h00
NICE (NOVOpress) — Alors que cela ne semblait pas gagné d’avance, les journalistes de l’émission ayant déclaré dans un journal niçois : « Nous ne sommes pas là pour faire de la pub à Vardon », la bande-annonce de « Complément d’enquête » (France 2) présentait quelques images des incidents ayant eu lieu devant une mosquée de Nice entre Philippe Vardon (membre de la direction du mouvement identitaire et président de Nissa Rebela) et un certain nombre de musulmans. Des faits rappelés par l’intéressé dans une vidéo mise en ligne hier matin.

Continue reading

Publié le
France 2 semble tout compte fait disposée à diffusre les images de l'agression de Philippe Vardon devant la mosquée rue de Suisse

France 2 semble tout compte fait disposée à diffuser les images de l’agression de Philippe Vardon devant la mosquée rue de Suisse

22/11/2012 — 17h00
PARIS (NOVOpress) —
Il semblerait bien que grâce à la pression effectuée par de nombreuses demandes de Philippe Vardon, Complément d’enquête se soit décidé à diffuser une partie des images des incidents devant la mosquée de la rue de Suisse lors du tournage. Ci-dessus capture d’écran de la bande annonce visible ici. Diffusion de l’émission ce soir à 22h15 sur France 2.