Tag Archives: frais

Italie : Kyenge laisse une ardoise de 54.000 euros en voyages et restaurants

Italie : Kyenge laisse une ardoise de 54.000 euros en voyages et restaurants

05/03/2014 – ROME (NOVOpress) –
127.143,64 euros de voyages, d’hôtels et de restaurants : c’est la note laissée à leurs successeurs par l’ancien Premier Ministre italien, Enrico Letta, et les membres de son gouvernement. Près de la moitié sont dus à l’ex-ministre de l’intégration, la fameuse Italo-congolaise Kyenge-Kashetu : 53.895,47 euros d’impayés à elle toute seule (20.000 euros de plus que le Premier Ministre), dont 42.740,74 euros de frais de transport et 11.154,73 euros de nuitées et de repas.

Les factures de Kyenge correspondent notamment à des déplacements à Turin (pour rencontrer les joueurs noirs de l’équipe italienne de football), à la Mostra de Venise, et surtout en Amérique. En septembre, après escale à New York pour un banquet organisé en son honneur (où, on le présume, elle n’avait pas eu à payer sa part), Madame le ministre s’était rendue en Colombie, à Cali, pour « le sommet mondial des descendants d’Africains ». Elle y était la seule personnalité politique, avec le pasteur américain Jessie Jackson. « Les autres participants étaient des maires, des hommes de lettres, des scientifiques, des musiciens et des sportifs ». « Autant de dépenses, commente Il Giornale, qui devront à présent être réglées avec l’argent des Italiens ».

Lire la suite

Evacués du squat de Pacé (35), les 250 clandestins seront relogés aux frais des contribuables

Evacués du squat de Pacé (35), les 250 clandestins seront relogés aux frais des contribuables

27/11/2012 – 19h30
RENNES (NOVOpress Breizh) – 
L’expulsion des 250 clandestins venus du monde entier, qui occupaient illégalement l’ancienne maison de retraite de Pacé (Ille-et-Vilaine) depuis mai dernier, a commencé ce matin. Toutes les personnes seront relogées gracieusement aux frais des contribuables.

Très tôt ce matin, les forces de l’ordre ont entrepris d’évacuer les clandestins qui avaient été installés le 6 mai dernier dans les locaux de l’ancienne maison de retraite de Pacé par les militants de l’association Droit au logement (DAL).

Lire la suite