Tag Archives: Fondation pour l’école

[Vu de gauche] revue de presse été 2014

[Vu de gauche] revue de presse été 2014

30/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Dans le droit fil des travaux entrepris par le Grece pendant plusieurs décennies, il nous semble toujours aussi important d’envisager le réel sans œillères idéologiques. Notre vision du monde doit pouvoir se nourrir de positions en apparence antagonistes et s’affiner en se confrontant à elles. C’est un fait : les questions de fond ont déserté l’arène politique. Loin des (trop) superficielles querelles politiciennes, qui emploient le plus souvent l’invective et la reductio ad hitlerum (y compris dans notre propre famille), nous tranchons pour un travail des idées dans la sérénité et le sérieux. Ce travail d’actualisation des concepts et analyses qui sont nôtres a pour principal souci de pouvoir s’inscrire dans le réel. Nous rejetterons donc, autant que faire se peut, les réflexions absconses et les jargons en tous genres. Le crayon en main, disséquant et annotant, mâchonnant et méditant, nous préparons les victoires sémantiques, idéologiques et politiques de demain.

Chaque mois, Novopress vous propose une courte synthèse du meilleur et du pire de la presse de gauche. Pas la gauche caviar, amie de la finance, façon Nouvel Obs. Pas la gauche Beaubourg ou Télérama. Bienvenue dans cette gauche où soufflent encore l’espérance révolutionnaire et la défense d’un peuple encore vivant. Bonne découverte de ses richesses … et de ses contradictions.

Revue de presse réalisée par Pierre Saint-Servant


Numéro été 2014 d'"Alternative libertaire"

Numéro été 2014 d' »Alternative libertaire »

Où l’écologie radicale est dans tous les esprits et dans tous les kiosques

Alternative libertaire  (AL) consacre une double-page intéressante à la dénonciation de la « transition écologique » et du green business, rappelant la nécessité d’une écologie conséquente face à ces éco-tartufferies. Décidément, l’écologie intégrale ou radicale est présente dans tous les esprits en cette année 2014 ! Depuis les Veilleurs, dont l’un des fondateurs Axel Rokvam vient de co-publier un essai particulièrement dense sur le sujet, jusqu’aux anarchistes d’Alternative libertaire. Avec lucidité, ces derniers ne se cachent d’ailleurs pas des paradoxes à résoudre tel que « la difficulté à concilier écologie et défense de l’emploi dans le système capitaliste ». Difficulté à laquelle se sont frottés nombre de pères de l’écologie radicale et qui ne peut être résolue sans une destruction totale du système économique actuel et son rédécoupage en petites entités de production sur le modèle de l’artisanat. C’est toute la démarche des socialistes « de guilde » tels que William Morris. Vous découvrirez mieux ce dernier, presque inconnu en France, dans le consistant dossier consacré par La Décroissance aux pères fondateurs du courant du même nom, numéro estival qui a déjà fait l’objet d’une recension positive dans les colonnes de Novopress.

Une lutte antifasciste de plus en plus consternante

Alors que l’oligarchie mondialiste renforce de plus en plus sa pression, certains perdent encore leur temp à lutter contre … le fascisme. Ainsi AL se félicite d’une manifestation d’opposants au nouveau maire frontiste d’Hayange et évoque « un vote de détresse plus que d’adhésion » tout en soutenant que « la progression de ce parti repose sur l’isolement, la peur et le désespoir ». On croirait entendre un expert TF1 ou lire l’une de ces fines analyses auxquelles Erwan Lecoeur nous a habitué. Vous avez dit « idiots utiles » ? Vous n’avez pas fini de vous étrangler. La commission antifasciste d’AL semble en effet vouloir prendre les armes « face à une extrême droite qui multiplie les attaques dans la rue [sic] (…) et dont les discours sécuritaires, racistes et xénophobes sont légitimés dans les actes depuis des décennies par les médias bourgeois et les dirigeants libéraux [resic] « . Consternant. CQFD (n°124) consacre une double page à un entretien avec Stéphane François intitulé « La Nouvelle Droite dans la face » et dont il ressort que la Nouvelle Droite est … à l’opposé de la caricature qui en est faite dans les milieux antifascistes. Il serait temps de voir les choses en face, non ?

Lire la suite

Albert Anker

Un autre système éducatif est possible : entretien avec Anne Coffinier, de la Fondation pour l’école [audio]

19/12/2011 – 15h45
PARIS (NOVOpress) –
La Fondation pour l’école a été reconnue d’utilité publique par le Premier ministre : son action est au service de tous les enfants, elle développe des solutions pilotes dans le cadre d’écoles totalement indépendantes dont pourront librement s’inspirer les réformateurs des écoles publiques et associées à l’Etat. Elle travaille au renouveau de l’école en France afin qu’un maximum d’enfants accède à une instruction de qualité. Aujourd’hui, plusieurs milliers d’enfants sont ainsi scolarisés dans des écoles libres hors contrat, aidées par la fondation.

La Fondation pour l’école possède également un Institut de formation des maîtres (IUFM), qui permet aux volontaires de se former et d’acquérir les moyens de produire un enseignement de qualité à nos enfants, par le biais d’une formation théorique intensive mais aussi de stages en immersion, selon une méthode qui n’est actuellement pas employé par les IUFM.

Quelle est l’action de la fondation au quotidien ? Quelles perspectives pour les écoles libres hors contrat dans le futur ? En quoi consiste la charte de la Fondation pour l’école ? Quel est le coût réel d’une scolarité au sein d’une école hors contrat ? C’est à toutes ces questions qu’a accepté de répondre Anne Coffinier, présidente de la fondation.

Propos reccueillis par Yann Vallerie
pour Novopress France

Crédit photo : tableau Albert Anker/Wikpédia sous licence Creative Common

[MEDIA not found]