Tag Archives: fondamentalisme

David Cameron aux musulmans sur le sol anglais : « soyez plus britanniques »

Cameron sur le terrorisme islamique : clair et ferme !

Source : atlantico.fr
Et Cameron donna l’explication la plus claire du terrorisme islamique et de l’extrémisme jamais osée par un leader politique… mais pourquoi tant de réticences en France à dire la même chose ?

À travers un discours ferme, David Cameron s’est exprimé lundi 20 juillet sur la lutte contre le radicalisme islamique et le terrorisme. Le premier ministre britannique s’est employé à attaquer certaines explications populaires qui considèrent que le terrorisme est le produit de la pauvreté, du manque d’éducation, voire d’une maladie mentale. Son discours balaye ces arguments en objectant que bien des terroristes avaient grandi dans des familles prospères et suivi un enseignement dans des universités occidentales.

Alors que la société britannique repose sur un système communautariste, David Cameron n’a pas hésité à pointer du doigt les dangers de la ségrégation qui favorise la diffusion d’une idéologie extrémiste et le processus de radicalisation : Nous devons nous pencher sur le problème de la ségrégation, car lorsque les gens grandissent et sont scolarisés entre eux, sans contact avec des personnes de milieux différents, cela conduit à la division a-t-il précisé, tout en notant « de nombreuses voix musulmanes fortes, positives ».
Certaines chaînes étrangères sont également responsables de ce fondamentalisme religieux et de la violence qui en découle, à travers la diffusion « de contenu extrémiste » et une large place accordée dans les programmes aux « prêcheurs de haine ».
Lire la suite

forsane alizza

Forsane Alizza : neuf ans de prison pour Mohammed Achamlane

10/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Neuf ans de prison, dont deux de sûreté et cinq ans de déchéance des droits civiques. Mohammed Achamlane, « émir » du groupuscule Forsane Alizza, a été reconnu coupable de préparer des attentats terroristes.

Le tribunal correctionnel de Paris a suivi les réquisitions du parquet. Mohammed Achamlane, 39 ans, écope de neuf ans de prison, dont deux de sûreté et cinq ans de déchéance des droits civiques. Treize de ses complices de Forsane Alizza, reconnus coupables d’association de malfaiteurs en vue d’une entreprise terroriste, se voient condamnés, suivant leur implication, à des peines allant d’un an de prison avec sursis à six ans de prison ferme.

Celui qui se présentait comme le tenant d’un « islam décomplexé », se présentant comme « l’émir d’un groupe qui est considéré comme islamiste », mais qui voulait simplement « canaliser l’énergie » de jeunes musulmans pouvant être tentés par la violence en luttant contre l’islamophobie n’a donc pas convaincu le jury. Mohammed Achamlane a plaidé l’amateurisme et la provocation pour dédouaner son groupuscule islamiste, ne réussissant qu’à agacer le tribunal par ses pitreries et ses interventions intempestives.

Le procureur a décrit lors du délibéré que Forsane Alizza était « un groupuscule organisé pour la mise en place d’actions », qui a choisi « de cacher la vérité ». A charge, plusieurs documents compromettants, dont un fichier nommé « cibles » et contenant une liste de magasins juifs et Hypercachers de la région parisienne. Forsane Alizza s’était aussi procuré les coordonnées d’un certain nombre de personnalités, notamment dans la mouvance identitaire. Parmi ses cibles, Pierre Sautarel, animateur du site Fdesouche et Fabrice Robert, dirigeant du Bloc Identitaire, qui était d’ailleurs partie civile au procès.


Clandestins : de l’aide, oui, mais pas de n’importe qui

15/06/2015 – MONDE (NOVOpress)
Alors que les clandestins refusaient jusqu’alors toute aide de la part des Croix-Rouge française et italienne, ils acceptent désormais nourriture et vêtements de la part de musulmans français. La distribution est en cours. Certains d’entre eux jouent même le rôle de meneur en distribuant billets de train … Ce qui était jusque là un problème humanitaire devient une affaire religieuse.

Crédit photo : capture d’écran de la vidéo tournée lors de la distribution d’aide alimentaire à Menton le 14/06/15

Publié le
Bernard Lugan

Bernard Lugan : « Le drame, c’est que nous avons renversé les islams « sous contrôle »

Source : Boulevard Voltaire Un entretien avec Bernard Lugan qui analyse les raisons de l’expansion de l’islamisme

Comment analysez-vous les vagues de migrants qui déferlent en Europe et l’expansion de l’islamisme ?

Ce sont, entre autres raisons, les conséquences de décisions géopolitiques absurdes. Sous l’influence des États-Unis, les dirigeants occidentaux ont commis une suite d’erreurs fondamentales : Sarkozy et son ministre des Affaires étrangères BHL, ont fait tomber Kadhafi. La Libye, en pleine anarchie, est donc devenue l’entonnoir où s’engouffrent les flux qui, auparavant, étaient bloqués. On notera qu’a contrario, le Maroc, vieille monarchie, tient encore son rôle de barrage. D’autre part, l’expansion islamiste est favorisée parce que nous avons arrêté de soutenir les régimes durs « nationalistes ». On a lâché Ben Ali, alors que la « révolution » tunisienne n’était qu’une affaire de petits-bourgeois. On a ensuite tenté de faire chuter Assad en Syrie, comme on l’avait fait pour Saddam Hussein. Problème : ces dictateurs formaient un glacis empêchant l’islamisme universaliste de sortir de sa tanière. Heureusement, en Égypte, l’armée a joué finement, et a su reprendre le contrôle, après avoir laissé les islamistes se ridiculiser au pouvoir.

Est-il possible que l’État islamique se soit infiltré parmi ces « migrants » ?

C’est une certitude, nos services sont au courant. Des agents « dormants » sont déjà chez nous. Le drame, je vous le répète, c’est que nous avons renversé les islams « sous contrôle ». L’islam universaliste propose un rêve : le retour à la Oumma mythique des premiers siècles. Et les musulmans aiment qu’on leur raconte de belles histoires. Seul les nationalistes à la Nasser freinaient cette tendance. Daech veut détruire les « nations » arabes car ce concept même leur est odieux.

L’Iran a-t-il un rôle à jouer dans l’immense partie d’échecs ?

Absolument. Les chiites ne sont pas nos ennemis. Et il faut garder à l’esprit que nous vivons une lutte entre musulmans avant tout ! Un Iran puissant en finirait rapidement avec le Qatar ou l’Arabie saoudite, qui sont des régimes fantoches ayant financé le radicalisme sunnite. Un grand rééquilibrage est possible.

Propos recueillis par Joris Karl

marionnettes

Attentats de janvier ou la manipulation de l’opinion par le gouvernement

08/05/2014 – POLITIQUE (NOVOpress avec le Bulletin de Réinformation)
La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, tel est le titre du livre de Serge Federbusch qui paraît aujourd’hui aux éditions Ixelles.

L’auteur analyse la manipulation de l’opinion orchestrée par le pouvoir socialiste lors des attentats de janvier dans l’objectif délibéré de dissimuler ses erreurs,

Serge-Federbusch-la-marche-des-lemmings

Serge Federbusch
La marche des lemmings, Ixelles éditions

ses failles et sa responsabilité. Et comment la manifestation du 11 janvier résulte, elle aussi d’un conditionnement visant à dévier l’émotion populaire vers le « pas d’amalgame » pour protéger les musulmans, électorat cher au pouvoir, tout en niant l’évidence des progrès du fondamentalisme musulman en France.

Les lemmings, indique l’auteur, « ce sont des petits rongeurs dont on prétend qu’ils se regroupent et se serrent les épaules pour des raisons mystérieuses, et vont cahin caha se précipiter du haut des falaises dans un suicide collectif aux allures processionnaires ».

Toute référence à la récente manifestation du 11 janvier serait, bien sûr, malvenue. La dernière phrase de l’essai est toutefois sans appel : « Tôt ou tard, les lemmings vont devoir apprendre à lutter ».

Crédit photo : SoHome Jacaranda Lilau via Wikicommons (CC)