Tag Archives: Fils de France

laurence_marchand-taillade

Elle dénonce les islamistes : elle est condamnée à mort

Source : Boulevard Voltaire
Elle a reçu sur sa boîte émail le message suivant : « Le décret est tombé. Vous êtes condamnée à la peine capitale. »

Laurence Marchand-Taillade est membre du PRG et présidente de l’Observatoire de la laïcité du Val-d’Oise (rien à voir avec l’organisme qui a presque le même nom et qui est dirigé par Jean-Louis Bianco, l’Observatoire du Val-d’Oise lutte réellement contre les atteintes islamistes à la laïcité !).

Elle a dénoncé publiquement la venue de trois prédicateurs sulfureux au congrès de l’UOIF à Lille, prédicateurs qui avaient soit tenu des propos antisémites, soit préconisaient de tuer tous les homosexuels, y compris les enfants victimes de satyres ! La polémique a obligé les organisateurs à décommander les orateurs suspects. Madame Marchand-Taillade est allée également le 6 février au rassemblement de l’UOIF qui se tenait porte Maillot. Elle souhaitait y porter la contradiction, mais elle a été vite expulsée par le service d’ordre dès qu’on l’a reconnue.
Elle a reçu sur sa boîte mail le message suivant : « Le décret est tombé. Vous êtes condamnée à la peine capitale. C’est désormais une question d’heure (sans “s ” à la fin). »
Lire la suite

rateb_al_nabulsi

Nicolas Dupont-Aignan demande l’interdiction du congrès musulman de l’UOIF

04/02/2016 – FRANCE (NOVOpress)

Le Président de Debout la France a demandé au ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, d’interdire le Congrès de l’Union des Organisations Islamiques de France, proche des frères musulmans, prévu dimanche prochain à Lille. Parmi les intervenants annoncés lors de cette rencontre, à laquelle 5 000 musulmans sont attendus, les opposants de l’UOIF pointent, en effet, la venue du syrien Mohamed Rateb Al-Nabulsi, du Marocain Abouzaïd Al-Mokri et du Saoudien Abdallah Salah Sana’an, au côté de l’islamologue suisse Tariq Ramadan. Cazeneuve avait promis « une totale vigilance » sur les propos tenus par ces trois fondamentalistes.
La fermeté a pour une fois payé, puisque « Le Syrien Mohamed Rateb Al-Nabulsi, le Marocain Abouzaïd Al-Mokri et le Saoudien Abdallah Salah Sana’an sont déprogrammés en réponse à la polémique et dans un souci d’apaisement », a déclaré à l’AFP le président de l’UOIF, Amar Lasfar, désireux d’éteindre la polémique naissante suscitée par la présence de ces trois orateurs.


salafiste

Congrès de l’UOIF : interdisons les prêcheurs islamistes haineux

Source : Boulevard Voltaire
En plein état d’urgence, va se tenir le 7 février 2016 au grand Palais de Lille le congrès de l’U.O.I.F.

En plein état d’urgence va se tenir, le 7 février 2016 au Lille Grand Palais de Lille, le congrès de l’UOIF.
Le principe d’une telle réunion ne pose aucun problème, car les musulmans ont, bien entendu, comme tous les citoyens français, le droit de se réunir et de tenir meeting. Mais certains invités étrangers (pas tous, heureusement) sont sulfureux et le ministre de l’Intérieur pourrait très bien leur interdire de venir en France au vu de leurs opinions extrémistes !
Lire la suite

musulmans_de_france

Les « musulmans patriotes » : mythe ou réalité ?

04/01/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Croire qu’il existe en France une masse conséquente de « musulmans patriotes » dissimule souvent une forme de cécité volontaire. Face à un clivage ethnico-religieux de plus en plus explosif, certains pensent que psalmodier « ils existent et sont de plus en plus nombreux » suffira à exorciser une réalité douloureuse.

À l’appel de différentes personnalités, une manifestation contre l’État islamique a eu lieu le 13 décembre dernier au Trocadéro. L’association musulmane « Fils de France » exhortait les musulmans à venir y clamer leur dégoût du califat et leur amour de la France. Ce fut un flop. Moins d’une centaine de personnes ont répondu présent, dont une large partie de non-musulmans. Mais au-delà de ce raté, existe-t-il en France un nombre important de « musulmans patriotes » ?

Il suffit d’étudier les statistiques. En 2012, lors de l’élection présidentielle seuls 4 % des électeurs musulmans ont porté leur suffrage sur Marine Le Pen (IFOP, 2012). En 2007, ils étaient 2 % à avoir voté pour le candidat du Front National Jean-Marie Le Pen, malgré ses nombreux appels du pied envers cette communauté durant la campagne électorale. Plus récemment, à l’occasion des élections municipales, un article de Slate — se basant sur une autre étude de l’IFOP — révèle que dans les arrondissements marseillais où Stéphane Ravier (maire FN) a été élu, « les 8 bureaux comptant plus de 50 % de prénoms musulmans sur les listes électorales ont sans exception placé la liste de gauche en tête, comme 8 des 9 bureaux en comptant entre 35 et 50 %. Inversement, le FN s’est imposé dans 28 des 32 bureaux “potentiellement les moins musulmans” du secteur et dans 13 des 19 bureaux présentant 11 à 20 % de prénoms musulmans. » (Le « verrou » du vote FN cède chez les électeurs juifs, pas encore chez les musulmans, 29/10/2015)
Lire la suite

Vu sur Twitter

Camel Bechikh : « La France est un pays blanc, catholique et construit sur des identités régionales fortes »

Publié le