Tag Archives: Fifa

Vladimir Poutine : « L’Europe devrait se montrer plus indépendante des USA »

28/07/2015 – MONDE (NOVOpress)
Dans un entretien à la Radio-télévision suisse samedi, Vladimir Poutine n’épargne pas les États-Unis… ni la faiblesse de l’Europe.

Le président russe critique le rôle joué par les États-Unis dans la course aux armements. Selon lui il ne s’agit non pas d’un retour à une certaine forme de politique impérialiste du pays, comme le suggère le journaliste, mais de « son intensification ». « Cela fait longtemps qu’une telle politique est menée (…) Je l’ai souvent dit publiquement et je ne suis pas seul à le dire.  »
Dans l’affaire de corruption qui secoue actuellement la FIFA, dont les actions juridiques sont menées par les États-Unis, il accuse par ailleurs Washington d’avoir agi pour ses propres intérêts. Le président russe regrette le « manque d’indépendance » de l’Europe à l’égard de la première puissance du monde.
Enfin, interrogé sur la montée de partis d’extrême-droite en Europe, dont certains leaders, comme la Française Marine Le Pen, soutiennent sa politique, Vladimir Poutine a répondu.

Dans le monde et dans les pays européens, on observe des changements tectoniques dans l’opinion publique. Et cela dans le sens d’une défense accrue des intérêts nationaux

A retrouver grâce au lien du tweet ci-dessous :


Valls contre la GPA dans le journal La Croix, pour dans Têtu

Vallsgate : désolé, MM. Valls et Hollande, la polémique n’est pas close !

12/06/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Abus de bien social, mensonge, mépris, voilà ce que les Français pensent de l’affaire du voyage privé de Manuel Valls à Berlin. Lui parle d’erreur de communication, Hollande essaie maladroitement de tourner la page.

Quand on lui demande si Manuel Valls n’a pas abîmé son image dans cette affaire, François Hollande coupe court: « Cette polémique est désormais close. Il a lui-même dit ce qu’il fallait. Il n’y a rien à ajouter. »
Et pourtant, il y a ! Non seulement la vague d’indignation à l’encontre de M. Valls ne retombe pas, mais une association anti-corruption, le Front républicain d’intervention contre la corruption (Fricc), devrait saisir formellement la justice pour détournement de fonds publics après son déplacement en avion à Berlin pour la finale de la Ligue des champions.

Selon un sondage Elabe pour BFMTV, 77 % des Français étaient choqués du voyage de Manuel Valls à Berlin à bord du Falcon officiel en présence de ses deux enfants pour assister à la finale entre la Juventus et le Barça.
Le sondage n’évoque pourtant pas les autres aspects de l’affaire qui choquent les Français :
• Le mensonge au plus haut niveau de l’État pour couvrir le Premier ministre, avec Hollande qui évoque un rendez-vous officiel avec Platini
• La bêtise dudit mensonge, alors que l’agenda de la FIFA est sur leur site web et qu’une minute de consultation suffit à lever le pot aux roses
• Le mépris pour le peuple qu’induit l’attitude consistant à finalement n’avouer qu’une faute de communication et à annoncer qu’il remboursera la part de ses enfants.

Et comme il n’apprend pas vite, après avoir utilisé les moyens de l’État à des fins récréatives, il affiche une fois de plus son mépris de l’argent public en allant faire un tour à la Réunion, suivi un jour plus tard par Najat Vallau Belkacem. Deux avions en 24 h ? Décidément, oui, le gouvernement est « exemplaire » !
Le premier ministre tentera de démontrer, selon un conseiller de Matignon, que « le gouvernement a beaucoup fait pour l’outre-mer et que l’outre-mer est une priorité pour le gouvernement ». Bref, il est en campagne aux frais de l’État.

Lire la suite

zemmour_rtl

FIFA : Pour Éric Zemmour, « le droit se met au service des Américains »

04/06/2015 – MONDE (NOVOpress)
« C’est comme à la télé, dans une série… américaine bien sûr », analyse Éric Zemmour en évoquant la tourmente qui secoue la FIFA et son président démissionnaire depuis quelques jours.

« Un vieux despote corrompu aux abois, des inspecteurs du FBI pugnaces et incorruptibles, des médias qui ne savent plus s’ils informent sur l’enquête ou enquêtent sur la forme : la machine judiciaire américaine telle qu’elle aime se mettre en scène, telle que les journalistes de France et du monde entier aiment la magnifier« , poursuit-il.

Au-delà du scandale de corruption qui touche la FIFA, Éric Zemmour pose la question suivante :

Le mystère le plus épais est : de quoi la justice américaine se mêle-t-elle ?


8367-Chard

FIFA : La chute de la maison Blatter (Présent 8367)

03/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Enfin le dénouement du scandale de la FIFA

Enfin, il a démissionné ! Rattrapé par près de 40 années d’affaires, cerné par les interpellations de proches collaborateurs, celui qui, suivant l’exemple de son prédécesseur Joao Havelange, a fait de la corruption un « sport national » à la FIFA, a annoncé mardi lors d’une conférence de presse exceptionnelle qu’il renonçait à son poste de président de la Fédération internationale de foot et qu’il remettrait en jeu son mandat à l’occasion d’un congrès extraordinaire entre décembre et mars prochains.

« Nettoyer le football mondial »8367-P1

Une décision qui a immédiatement réjoui tous ceux qui aiment le ballon rond. Du « roi » Pelé, qui a demandé aux « honnêtes gens » de « nettoyer le football mondial » au monument Platini, qui a parlé « d’une bonne décision », en passant par Greg Dyke, président de la Fédération anglaise, qui s’est exclamé dans The Guardian : « Enfin, nous allons pouvoir mettre de l’ordre à la FIFA ! »
Une joie partagée par ce grand connaisseur du foot qu’est Jean-Michel Larqué, qui a rappelé très justement que la démission de Blatter était surtout motivée par les enquêtes américaine et suisse en cours : « On voit que les affaires se rapprochent de plus en plus de lui, a en effet commenté l’ancien Vert. M. Blatter sent que le danger se rapproche et il sent qu’il est temps de s’en aller… »
C’est que l’étau se resserre sérieusement autour de Blatter. Après les récentes interpellations de neuf élus de la FIFA et de cinq partenaires de l’instance mondiale du foot menées par la justice américaine enquêtant sur des faits de corruption remontant à 25 ans, après les perquisitions menées dans les locaux de la FIFA dans le cadre d’une procédure pénale suisse pour soupçon « de blanchiment d’argent et gestion déloyale » entourant les attributions des Coupes du monde 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar, les révélations du New York Times, accusant son bras droit Jérôme Valcke d’être responsable d’un virement de dix millions de dollars sur des comptes gérés par l’ancien vice-président de l’organisation Jack Warner, déjà mis en cause dans un scandale de corruption, sont venues enfoncer le clou.
« Blatter est totalement responsable »
Surprise ? Pas vraiment, pour ceux qui connaissent le foot. Comme le rappelait encore très justement Larqué, « Blatter est totalement responsable (…) puisque cela fait 37 ans qu’il est à la tête de la FIFA. Pour moitié comme secrétaire général, avec un président qui lui avait montré comment il fallait faire, qui était Joao Havelange, dont on sait quand même qu’il n’avait pas toujours les mains très propres. Et pour moitié en tant que président. (…) Il est le seul responsable de la situation actuelle, (…) du clientélisme qui sévit à la FIFA, (…) des pots-de-vin qui sont distribués avant les élections, qui sont distribués pour les droits télé, qui sont distribués pour les attributions de la coupe du monde, il est le seul responsable de ce qu’est la FIFA aujourd’hui. »

Franck Delétraz

sepp_blatter

Des scandales en cascade ébranlent la FIFA

30/05/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Un mercredi après midi
Un espion des États Unis
Qui nous venait du FBI
À purgé FIFA des canailles.

Choqué par ce scandale, Platini déblatère,
Et montre avec le doigt le président Blatter.

fifa world cup

Coupe du Monde FIFA

Le vers, depuis longtemps, grossissait dans le fruit
Corrompus, neuf adjoints d’un président pourri
Acceptaient pots de vin, monnaie, villas, médailles,
En échange de droits, ce que Platini raille…
Oui, Platini, que l’on sait opposé à Sepp
Veut que le président, à sarments pourris cep,
Dise qu’il démissionne, enfin ! Qu’il se retire !
Veut on d’un vieux monsieur crapuleux, voire pire ?

Mais l’on n’attendait pas, surprise, qu’un avis,
Dans le monde du foot, nous vienne de Russie.

Poutine, puisqu’ici il nous faut le nommer,
Voyant de qui venait la plainte déposée,
À rugi, dénonçant une main qui, dans l’ombre,
Dévoilant le scandale, à des visées plus sombres.
L’oncle Sam, selon lui, a par là décidé
D’augmenter son emprise sur un jeu de pieds.
L’Amérique, dit il, veut s’emparer de tout.
Du pétrole et du foot, et des gens comme vous.
Ils fondent un empire, et désormais aussi
Sur un sport que le peuple du monde apprécie,
Ils veulent gouverner. Poutine, lui, dit non.
Non à cette manœuvre et aux perquisitions
Non à cet espionnage en vue de dominer,
Non aux arrestations dans le but de régner…

Il n’a pas tort. Dans cette affaire
Qui fait justice et qui déterre
Des faits pour la presse à scandale ?
Une puissance qui s’étale…

Crédit photo : Sputniktilt via WikiMedias (CC) = Sepp Blatter, 8e président de la FIFA (Fédération internationale de football association)
Crédit photo : Warren Rohner via Flickr (CC) = Trophée de la coupe du monde FIFA


 

La Fifa exprime des doutes à propos du Mondial 2022

La Fifa exprime des doutes à propos du Mondial 2022

19/05/2014 – DOHA (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Vendredi 16 mai, le président de la Fifa a avoué que l’attribution du mondial 2022 au Qatar avait été une erreur. Sepp Blatter (photo) s’est ainsi confié à un journaliste de la radio‑télévision helvète. Il a également ajouté qu’il était « plus que probable » que le Mondial se joue en fin d’année, durant la période hivernale. En effet, les températures durant l’été peuvent atteindre les cinquante degrés dans cette région. L’organisation de cet événement fait également face à une série de dénonciations des conditions de travail des ouvriers étrangers sur les chantiers du Mondial. En effet, plus de 400 migrants népalais seraient déjà morts.

Crédit photo : Sputniktilt via Wikipédia (cc).