Tag Archives: expulsions

Suède Migrants

Suède : 77 % de l’augmentation de la population est due à l’arrivée de migrants

03/05/2016 – SUEDE (NOVOpress avec le blog de Lionel Balland) : Alors que des statistiques montrent que plus des trois quarts de l’augmentation de la population est due à l’arrivée d’étrangers, le porte-parole des Démocrates suédois pour les questions économiques a réclamé que le gouvernement expulse plus de migrants qu’il n’en arrive.

La croissance de la population est la plus élevée depuis les années 1800, lorsque la révolution industrielle a vu soudain une forte augmentation de population partout en Europe.

Le gouvernement estime que la croissance [officielle] de la population est de 739 000 individus sur un an. Les migrants arrivés récemment comptent pour 570 000 d’entre-eux, soit 77 %. La population suédoise est de 9,5 millions.

calais_migrants

Quatre clandestins sur cinq ne sont pas expulsés du territoire français

04/10/10/2015 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Les chiffres révélés mercredi par le sénateur du Rhône, François Noël Buffet, sont accablants : seule une mesure d’éloignement sur cinq est effectivement appliquée. En 2012, 29 % des clandestins ont été expulsés ; en 2013, 23 % ; et en 2014, 22 %. On s’attend à pire pour 2015, le gouvernement souhaitant officiellement faciliter la régularisation des clandestins qui affluent sur notre sol.

Terroristes expulsés d’Italie : les associations musulmanes déposent des recours pour les faire revenir

Terroristes expulsés d’Italie : les associations musulmanes déposent des recours pour les faire revenir

28/04/2014 – ITALIE (NOVOpress)
Devant la menace croissante du terrorisme islamique, en particulier sous forme d’infiltrations parmi les « réfugiés », le gouvernement italien s’est enfin décidé à prendre quelques mesures. Il y a deux semaines, le ministre de l’Intérieur Angelino Alfano a ainsi annoncé l’expulsion de deux Tunisiens, les frères Jouini et Mohamed Ghazi, « impliqués dans des activités de terrorisme de matrice islamique ». Jouini Ghazi, 29 ans, était clandestin en Italie et s’était signalé par ses appels au djihad sur les réseaux sociaux. Il avait notamment exalté sur Twitter le massacre de chrétiens coptes par les musulmans de l’Isis. Mohamed, 30 ans, avait déposé une demande de permis de séjour, qui n’avait pas abouti, et « il partageait avec son frère », dans le parler gendarmesque du ministre Alfano, « des circuits relationnels sous le signe d’une interprétation radicale du credo islamique ». Ni l’un ni l’autre ne travaillaient mais « ils fréquentaient la mosquée locale » à Vérone.

Au total, le ministre se vante d’avoir expulsé depuis décembre « trente-deux personnes liées à l’extrémisme islamique » – ce qui, rapporté aux dizaines de milliers de clandestins débarqués, ne fait pas beaucoup.

Si partielle et tardive qu’elle soit, l’expulsion de ces clandestins djihadistes a suffi à susciter les protestations de leurs coreligionnaires. Izzedine Elzir, président de l’Ucoii (Union des communautés et organisations islamiques en Italie), la plus grande organisation musulmane de la péninsule, a annoncé vendredi que « des recours seraient déposés auprès des tribunaux italiens et auprès de l’Union européenne » pour obtenir le retour des terroristes. L’Ucoii, a-t-il précisé, ne le fera pas directement mais par ses relais : « Des associations de volontaires feront respecter l’état de droit » qui, selon lui, « n’a pas toujours été respecté ».

D’après Il Giornale, l’avocat d’Oussama Kachia, un Marocain expulsé pour ses déclarations sur Facebook en faveur de l’Isis et ses menaces de mort contre les « infidèles », a d’ores et déjà déposé un recours au Tribunal administratif du Latium.

Crédit image : copie d’écran du deuxième lien de notre article. DR.

Contre l’invasion migratoire, des solutions ? Par Guillaume Faye

Contre l’invasion migratoire, des solutions ? Par Guillaume Faye

« Notre pire ennemi, c’est l’idéologie et la morale tordues qui déforment le raisonnement de l’oligarchie (politicienne, médiatique, syndicale, associative, etc.) qui gouverne la France dans un simulacre de démocratie et en s’imposant comme un clergé tout puissant. Si, avec un courage étonnant, on proposait par référendum au peuple les huit solutions que je présente – et qui ne sont qu’un minimum– il est évident que le ”oui” l’emporterait. Mais il faut faire vite, car on est en train de changer de peuple… »

 

Face à la menace majeure d’une invasion massive, à flux continus et croissants de ”réfugiés”, qui s’ajoute à l’immigration régulière et à la démographie des populations allogènes déjà présentes, cet article propose des remèdes de bon sens qui horrifieraient l’oligarchie mais seraient démocratiquement plébiscités par le peuple.

Exactement comme dans le roman prophétique Le Camp des Saints de Jean Raspail (1973), l’Europe subit une intrusion invasive de réfugiés et de clandestins d’Afrique et du Proche Orient, dans l’indifférence des élites ou avec leur complicité et toujours sous des arguments moraux et humanitaires d’ ”accueil des pauvres et des malheureux”, au mépris de l’intérêt, de l’identité et de l’avenir des peuples européens autochtones. Avec souvent le soutien aveuglé de la hiérarchie catholique et du Vatican qui pervertissent la notion de ”charité chrétienne” au point de la rendre suicidaire.

Lire la suite

90 enquêtes : expulsions, saisies, enquête sur les huissiers de justice

14/06/2014 – VIDÉO – Saisies, expulsions, factures impayées, surendettement, retards de loyers : chaque année en France, les huissiers de justice signifient près de 11 millions d’actes et recouvrent pas moins de huit milliards d’euros de créances. S’ils exercent le métier le plus détesté des Français, ils sont aussi parmi les premiers témoins de la détresse sociale. Malmenés, agressés et même menacés de mort, les huissiers appliquent les décisions de justice dans des contextes humains très difficiles ; la confrontation peut parfois être très violente. Qui sont ces hommes et ces femmes qui ont choisi d’exercer cette profession souvent ingrate et mal connue ? Quel est leur véritable pouvoir ?

Publié le
Immigration : les 15 solutions d’urgence - Par Guillaume Faye

Immigration : les 15 solutions d’urgence – Par Guillaume Faye

En février dernier, en réponse à la « Feuille de route pour la politique d’égalité républicaine et d’intégration » en 26 points du gouvernement socialiste – véritable ode au grand remplacement du peuple français – le Bloc Identitaire avait présenté en 26 points également sa « Feuille de route pour la politique d’identité et de remigration ».

Dans cet article Guillaume Faye propose des solutions d’urgence pour lutter contre la colonisation de peuplement dont l’Europe et en particulier la France sont victimes, 15 seulement mais détaillées.


Inutile de revenir une nouvelle fois sur les chiffres catastrophiques de la colonisation de peuplement par une immigration incontrôlée extra-continentale massive dont l’Europe occidentale – et surtout la France – est victime de sa seule faute (seule invasion auto-organisée de l’Histoire), ou plutôt de celle de ses élites hallucinées, décérébrées. Contre la volonté évidente de la majorité des peuples autochtones.

On notera à cet égard la formidable imposture que constitue le terme revendiqué avec outrecuidance de « démocratie » par la République française, et ses voisins : contre l’avis et l’intérêt évident des populations nationales, une oligarchie leur impose cette colonisation de peuplement qui bouleverse leurs mœurs et métamorphose brutalement le substrat de leur pays. (1)

Cette colonisation par le bas, qui n’a plus rien à voir avec une immigration de main d’œuvre utile, ne pèse pas seulement d’un poids financier énorme qui plombe l’économie et le système social, elle détruit le phylum ethno-culturel et dégrade la sécurité publique comme le cadre de vie. Elle ne présente pas un seul avantage.

On a, de toute évidence, dépassé un certain seuil, dès le début des années 90. Un seuil numérique. Il ne s’agit plus de revenir à la situation antérieure, sauf en cas d’une hypothèse révolutionnaire qui s’apparenterait à un séisme, et qu’on ne peut d’ailleurs pas écarter… Il s’agit tout simplement de sauver les meubles, pendant qu’il en est encore temps.

Les mesures qui suivent sont appliquées dans maints pays qui ont tous signés la Charte de l’ONU et respectent la Déclaration universelle des Droits de l’homme. (2) Elles visent, dans l’urgence, à arrêter l’inondation, à débrancher la pompe aspirante des flux migratoires invasifs. Elles impliquent une rupture de crise avec Bruxelles et les traités européens. Décourager les entrées est beaucoup plus facile que les expulsions, bien qu’il ne faille pas renoncer à ces dernières, on le verra plus bas.

Lire la suite

Pour combattre le crime, la Norvège expulse… des étrangers

Pour combattre le crime, la Norvège expulse… des immigrés

01/02/2013 – 15h00
OSLO (NOVOpress/Bulletin de réinformation) – La Norvège vient de trouver un moyen efficace et plein de sagesse pour lutter contre la délinquance allogène : les expulsions des étrangers en infraction avec la loi. Ainsi environ 5200 immigrés ont pris le chemin du retour vers leur pays d’origine en 2013 soit une augmentation de 31% par rapport à 2012. Il s’agit d’un record historique selon le chef du département de l’Immigration pour lequel «  nous croyons que l’une des raisons de cette augmentation est la prise de conscience par la police de l’utilisation de l’expulsion comme un outil de lutte contre le crime ». Parmi les populations concernées par ces mesures on trouve surtout des Nigérians, des Afghans, des Irakiens, des Marocains…
Un exemple pour Manuel Valls ?

Photo : Siv Jensen, Présidente du Parti du Progrès qui soutient une restriction de l’immigration. Depuis 2013 elle est un des sept ministres de ce parti dans la coalition gouvernementale. Crédit : FrPMedia, via Wikipédia, (cc).

Expulsée, la Kosovare pourra revenir en France grâce aux socialistes !

Expulsée, la Kosovare pourra revenir en France grâce aux socialistes !

17/10/2013 – 08h00
PONTARLIER (NOVOpress) –  Une tempête dans un verre d’eau. Léonarda, la collégienne kosovare expulsée de France, dont la famille faisait l’objet d’une obligation de quitter le territoire après avoir été déboutée de ses demandes d’asile, pourra vite revenir dans l’Hexagone. Cette application de la loi avait pourtant provoqué de nombreux cris d’orfraie à gauche. Matignon a lancé dans la foulée, mercredi, une enquête administrative. Devant l’Assemblée Nationale, Jean-Marc Ayrault (photo) s’est alors engagé à annuler, selon les résultats de cette enquête, l’arrêté de reconduite à la frontière. « S’il y a eu faute (…) cette famille reviendra » a promis le Premier ministre.

En écho à cet appel, le premier secrétaire du Parti socialiste, Harlem Désir, a estimé lui aussi que la collégienne kosovare devait « pouvoir revenir dans sa classe ». Tandis que la jeune fille de 15 ans, expulsée le 9 octobre depuis Pontarlier (Doubs), a déclaré : « Au Kosovo, on dort sous les ponts,  j’ai même pas le droit d’aller à l’école ». Le Kosovo, région ayant imposé son indépendance au détriment de la Serbie, est incapable de proposer à ses ressortissants un avenir chez eux, au détriment des autres pays européens. Le cas aussi des Tunisiens, Egyptiens et Libyens qui envahissent l’Europe par dizaines de milliers après le fameux « Printemps arabe ».  Cette affaire illustre aussi l’énorme fossé entre les Français, en  attente de fermeté face à l’immigration sauvage et des socialistes, systématiquement portés vers… les autres avant les nôtres.

Crédit photo : Parti Socialiste, via Flickr, (cc).

Baisse des expulsions de clandestins

Baisse des expulsions de clandestins

10/10/2013 – 11h00
PARIS (NOVOPress via la Bulletin de réinformation) –
Réguler l’immigration, c’est bien, mais lorsqu’il s’agit de passer à l’acte, Manuel « Gaz » éprouve tout de suite beaucoup plus de difficulté.

De cent étrangers en situation irrégulière éloignés par jour, nous sommes passés à soixante. Le total est donc de près de 14.800 éloignements en métropole, ce qui fait pâle figure par rapport aux 37.000 éloignements de 2012. En ajoutant l’Outre-mer, en moyenne 112 étrangers ont été éloignés par jour en 2013 contre 165 en 2012, ce qui correspond à une baisse de 31,9 %.

Lorsque le ministre de l’Intérieur se lance dans des discours visant à renforcer la lutte contre les clandestins, il s’agirait de franchir le pas et de l’appliquer.

Les Roms, vus de votre village et vus par Bruxelles

Les Roms, vus de votre village et vus par Bruxelles

29/09/2013 – 12h15
PARIS (NOVOpress/Kiosque Courtois) – « Les occupants de campements ne souhaitent pas s’intégrer dans notre pays pour des raisons culturelles ou parce qu’ils sont entre les mains de réseaux versés dans la mendicité ou la prostitution. » « C’est illusoire de penser qu’on réglera le problème des populations roms à travers uniquement l’insertion. » « Il n’y a pas d’autre solution que le démantèlement des campements et les reconduites à la frontière. » Autant de petites phrases prononcées ces jours-ci par Manuel Valls en réponse aux appels à l’aide de centaines de maires.

Lire la suite

Helmut Kohl voulait expulser en 1982 la moitié des Turcs d'Allemagne

Helmut Kohl voulait expulser en 1982 la moitié des Turcs d’Allemagne

05/08/2013 – 09h00
BERLIN
(NOVOpress via Lionel Baland) – L’ancien Chancelier conservateur (CDU) Helmut Kohl (photo) avait l’intention en 1982 de renvoyer vers leur pays d’origine la moitié des Turcs vivant en Allemagne, selon un document secret britannique déclassifié au terme du délai légal de trente ans. Ce document contient une conversation qui a eu lieu le 28 octobre 1982 entre Helmut Kohl et le Premier ministre britannique conservateur Madame Margaret Thatcher.

Lire la suite

Milan : Mada Kabobo, le clandestin « inexpulsable » qui tue les passants à coups de pioche

Milan : Mada Kabobo, le clandestin « inexpulsable » qui tue les passants à coups de pioche

11/05/2013 – 21h30
MILAN (NOVOpress) – Un mort, quatre blessés, dont deux grièvement, massacrés à coups de pioche. [Mise à jour du 14/5/13 : les deux personnes gravement blessées sont mortes à leur tour.] On trouve parmi eux tous les âges et presque toutes les situations : un employé de supermarché de 24 ans qui rentrait du travail, un jeune homme de 19 ans qui vendait des journaux avec son père, un ouvrier de 50 ans, un retraité de 64 ans, un chômeur de 40 ans qui vivait avec sa vieille mère : leur seul point commun est d’être tous Italiens de souche. Ce sont les victimes faites ce matin dans les rues de Milan par Mada ‘Adam’ Kabobo, clandestin ghanéen de 31 ans.

Lire la suite

Expulsions d'immigrés : nouveau désaccord au sein du gouvernement

Expulsions d’immigrés : nouveau désaccord au sein du gouvernement

02/05/2013 – 18H20
PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation) –
Au moment d’embarquer sur le vol Air France pour la capitale malienne Bamako, Pascal Canfin (photo), député européen des Verts et membre du gouvernement Ayrault (il y est ministre délégué au Développement) apprend qu’il va voyager avec un Malien faisant l’objet d’une reconduite à la frontière. Ce Malien avait eu une peine de huit ans de prison pour viol aggravé sur mineur.

Le ministre appelle directement au téléphone son homologue Manuel Valls pour demander l’annulation de l’expulsion, sans quoi il ne prendra pas l’avion. Mais le ministre de l’Intérieur refuse et du coup Pascal Canfin ne monte pas à bord de l’appareil, ratant ainsi la réunion préparatoire à la conférence internationale des donateurs pour le développement du Mali, à laquelle il devait représenter la France à Bamako.

Lire la suite

[Tribune Libre] Les petites valseuses de la place Beauvau face à La Manif pour tous – Par Thierry Breton

[Tribune Libre] Les petites valseuses de la place Beauvau face à La Manif pour tous – Par Thierry Breton

28/03/2013 – 14h00
BORDEAUX (NOVOPress via Infos Bordeaux) – La gauche est formidable. Voilà au moins cinquante ans qu’elle fait l’apologie du désordre et de la violation de la loi. L’occupation des usines ; les piquets de grèves à l’entrée des Facultés ; les barricades ; le joli mois de mai 1968 ; les pavés contre les CRS/SS. Elle adore. Elle raffole. Elle en redemande. Célébrer en mairie un « mariage » homosexuel alors que la loi ne l’autorise pas encore ? Noël Mamère s’en moque. La violation de l’interdiction est citoyenne. Aider des immigrés clandestins en dépit d’une loi qui punit ce comportement ? Aucune importance. Il s’agit d’une transgression humaniste. Empêcher l’expulsion d’un clandestin qui a fait l’objet d’un arrêt de reconduite à la frontière validé par un juge administratif ? Ce n’est pas seulement un droit, c’est un devoir. Mais attention, la rue appartient uniquement à la gauche.

Lire la suite

Bordeaux : des immigrés roms bulgares expulsés de deux squats

Bordeaux : des immigrés roms bulgares expulsés de deux squats

28/02/2013 – 08h00
BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) – La police a procédé mardi 26 février à l’évacuation de deux squats à Bordeaux où étaient recensés plus de 350 immigrés roms bulgares, auteurs de nombreuses nuisances dans l’agglomération bordelaise. L’intervention concernait 226 personnes occupant un bâtiment avenue Thiers, rive droite, et 153 autres se trouvant rue des Etrangers.

Lire la suite

Ségrégation raciale en Israël contre les immigrés africains

Ségrégation raciale en Israël contre les immigrés africains

09/02/2013 – 18h00
PARIS (NOVOpress via Kiosque courtois) – On se rappelle les émeutes et les attaques menées par des Israéliens au printemps 2012 contre les immigrés africains : vitres de magasins brisées, passages à tabac et slogans violents. Un journaliste centrafricain, Kitiki Akouissonne., a publié lundi une tribune cinglante dénonçant la haine que manifesterait l’Etat hébreu à l’encontre des populations africaines, notamment en provenance d’Erythrée ou du Soudan.

Lire la suite

Expulsion des criminels étrangers : le gouvernement suisse refuse d'appliquer la loi suisse

Expulsion des criminels étrangers : le gouvernement suisse refuse d’appliquer la loi suisse

Ci-dessus : affiche de l’UDC pendant la campagne pour ce référendum.

Le gouvernement suisse se réfugie derrière des réglementations internationales pour refuser d’expulser les criminels étrangers, mesure votée par référendum [le terme suisse est « votation »] en 2010. L’UDC, parti populiste suisse, veut obliger le Conseil fédéral et le Parlement à respecter la loi. [Note de Novopress : la loi suisse prévoit que le résultat d’une votation est contraignant, les autorités étant dans l’obligation d’appliquer le résultat du vote.]

Un gouvernement démocratique peut-il s’asseoir sans vergogne sur une décision populaire exprimée par référendum ? C’est à ce délicat problème de droit qu’est confronté le Conseil fédéral suisse, qui, sous prétexte de se conformer à des normes européennes laxistes, voudrait bien ignorer le résultat souverain de la votation sur l’expulsion des criminels étrangers, que 53 % des Suisses ont eu l’idée saugrenue d’approuver fin 2010…

Lire la suite