Tag Archives: exécution

L’État islamique menace la Grande-Bretagne

05/01/2016 – MONDE (NOVOpress)
Une vidéo postée par l’État Islamique met en scène l’exécution de cinq espions britanniques et des menaces contre l’Angleterre et David Cameron.

Les cinq victimes de Daesh confessent leurs activités : transmission de documents sur les conditions de vie à Raqqa, ou d’informations sur les déplacements de l’État islamique. Vêtus de la fameuse tenue orange, ils attendent leur exécution d’une balle dans la tête pendant le discours d’un des djihadistes. Celui-ci s’adresse en anglais au Premier ministre britannique. Il le menace d’envahir la Grande-Bretagne pour instaurer la charia. Il met également en garde les militaires anglais qui viendraient combattre l’État islamique.


Publié le
Etat islamique perd la ville stratégique de Tal Abyad en Syrie le monde 16juin

État islamique : l’impuissance occidentale de plus en plus criante

24/06/2015 – MONDE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

L’État islamique continue son entreprise de terreur. Ses partisans ont diffusé depuis hier une vidéo montrant l’exécution de 16 hommes dans des conditions atroces. Cinq d’entre eux sont morts noyés dans une cage plongée dans une piscine, alors que quatre autres ont été enfermés dans une voiture détruite par un tir de lance roquette. Enfin les sept autres ont été décapités par l’explosion d’un câble qui reliait leurs têtes.

Sur le plan militaire, l’État islamique progresse t il ?
Enraciné en Irak et en Syrie, il recule face aux Kurdes au nord de la Syrie. Les forces kurdes ont en effet repris une large part de la zone frontalière avec la Turquie, poussant hier en direction de la base militaire de Ayn Issa. (La source de Jésus).
Ailleurs, l’État islamique reste en place et reçoit l’allégeance de groupes d’autres pays, en Libye, mais aussi en Afghanistan ou à Gaza.

Certains djihadistes avaient explicitement menacé d’envoyer leurs partisans en Europe via des embarcations de clandestins. Comment l’UE réagit elle ?
Une mission navale de l’Union européenne vient d’être lancée avec comme objectif de détruire les embarcations utilisées par les trafiquants. Mais le gouvernement libyen a déclaré que tout bateau européen qui pénétrerait sans permission dans ses eaux territoriales sera bombardé sans ménagement.

Le chaos progresse donc au Moyen-Orient ?
En effet, des Druzes israéliens ont lynché des djihadistes syriens blessés dans l’ambulance qui les transportait vers un hôpital israélien. Les Druzes de l’État hébreu craignent que l’insurrection syrienne ne massacre leurs frères de Syrie.

Crédit photo : Capture d’écran des images de combats entre kurdes et djihadistes de l’Etat islamique autour de Tal Abyad. Images ANHA diffusées par lemonde.fr le 16 juin 2015


decapitation

L’Arabie saoudite recrute huit bourreaux

21/05/2015 – MONDE (NOVOpress)
État prônant une religion de paix et d’amour cherche bourreaux pour décapitations et amputations. Débutants acceptés.

Le gouvernement d’Arabie Saoudite recrute huit bourreaux pour pallier au manque de personnel et à l’accroissement du nombre de condamnés. Ils seront amenés à exécuter des condamnés à mort en public et pratiquer des amputations sur des personnes condamnées pour vol.
L’annonce de ce recrutement coïncide avec une augmentation du nombre des exécutions dans le royaume, où viol, meurtre, apostasie, vol à main armée et trafic de drogue sont passibles de la peine capitale. Plus de 80 personnes ont déjà été exécutées depuis le début de l’année, selon les déclarations du gouvernement saoudien.
En 2014, d’après Amnesty International, l’Arabie saoudite faisait partie des cinq pays qui exécutent le plus de condamnés à mort dans le monde, avec plus de 90 exécutions.

Crédit photo : E. C. via Flickr (CC) = Matériel de décapitation (reproduction d’un équipement utilisé en Allemagne à la fin du XIXe siècle


Screen shot 2014-11-17 at 11.38.45.png

Pourquoi les otages de l’État islamique restent impassibles lors de leur exécution

13/03/2015 – PARIS (Novopress)
Un ancien traducteur de l’État islamique a révélé (vidéo ci-dessous) pourquoi les otages en combinaison orange (symbole de Guantanamo) restent impassibles lors de leur exécution. Selon une confidence faite par « Saleh » (nom d’emprunt) à Sky News, les victimes ont été soumises à d’innombrables reprises à des mises à mort factices, leur donnant une fausse impression de sécurité. Quand c’était « pour de vrai », les otages croyaient à un énième simulacre d’exécution.

« Saleh », un ex-interprète qui a fui Daech pour la Turquie, dit avoir obtenu cette information lors de discussions avec Jihadi « John », le bourreau de l’État islamique. La stratégie de l’EI? Faire croire aux prisonniers qu’il ne s’agit que d’une vidéo de propagande pour les amadouer et leur donner l’impression qu’ils n’allaient pas mourir pour les rassurer.

« Il me disait de leur dire qu’il n’y avait pas de problème, que c’était juste une vidéo. Nous n’allons pas vous tuer, nous demandons à votre gouvernement d’arrêter les attaques en Syrie. Nous n’avons aucun problème avec vous. Vous êtes seulement nos invités ». Voilà le discours fallacieux répété à l’envi par les bourreaux de l’EI aux otages.

Nom arabe
Autre stratégie pour qu’une sorte de confiance s’installe: attribuer aux otages un nom arabe. C’est ainsi que le photographe japonais Kenji Goto avait été rebaptisé « Abu Saad ». « Quand ils lui parlaient, je voyais qu’il se sentait clairement plus à son aise », raconte Saleh.

Ce témoignage expliquerait donc pourquoi les victimes – les journalistes américains James Foley et Steven Sotloff, les travailleurs humanitaires britanniques David Haines, Peter Kassig et Alan Henning ainsi que Kenji Goto et son compatriote Hauruna Yukawa – sont restées si calmes sur les images de leur exécution. Pour eux, il s’agissait d’une nouvelle mise en scène destinée à infléchir la politique de leur pays.


 

L’annonce de l’exécution de l’oncle de Kim Jong-un à la télévision nord-coréenne (vidéo)

16/12/2013 – 18h30
PARIS (NOVOpress) –
Voici comment la télévision nord-coréenne a annoncé l’exécution de Jang Song-taek qui a eu lieu le 12 décembre.
Jang Song-taek était l’oncle de Kim Jong-un qui est : Chef suprême de la République populaire et démocratique de Corée, commandant suprême de l’Armée populaire de Corée, et chef du comité central.

Jang Song-taek avait été le mentor de Kim Jong-un et était considéré comme le numéro deux du régime nord-coréen. Il occupait le poste de vice-président de la Commission de défense nationale, regardée comme l’organe de décision le plus puissant du pays et dont, bien sûr, Kim Jong-un est le président.

Limogé il y a quelques jours puis condamné à mort par un tribunal militaire spécial, en tant que « politicien carriériste et malfaisant, escroc et traître », il a été immédiatement exécuté.

Publié le
Norvège : lapidation des adultères et exécution des apostats, “100 % conformes à l’islam” [vidéo]

Norvège : lapidation des adultères et exécution des apostats, « 100 % conformes à l’islam » [vidéo]

24/02/2013 – 17h00
OSLO (NOVOpress) – « Ces idées sont 100 % conformes à l’islam depuis l’époque du prophète (paix soit sur lui) jusqu’à aujourd’hui. Vous ne trouverez aucun musulman sunnite qui connaît bien l’islam et les enseignements du prophète (paix soit sur lui) et qui rejette ces enseignements de base de l’islam.

Ces choses sont écrites dans le coran et il y a des citations directes du prophète (paix soit sur lui), par conséquent critiquer celui qui épouse ces vues revient à critiquer l’existence de l’islam. Ces vues sont profondément ancrées dans l’islam, et les rejeter équivaut à vouloir interdire l’islam, ce qui est une posture radicale. »

C’est ainsi que s’exprime Fahad Qureishi – responsable de l’organisation norvégienne Islam.net – dans une émission télévisée de la Norsk rikskringkasting (NRK), télévision publique, qui est la plus importante de Norvège.

Lire la suite