Tag Archives: étudiants

paris_x_nanterre

Université de Nanterre : il vaut mieux être «réfugié» qu’étudiant français !

21/09/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Certaines facultés françaises ont décidé de participer à l’invasion migratoire en mettant en place des dispositifs spécifiques permettant d’accueillir des « étudiants réfugiés ». Après l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne qui veut accueillir une centaine de « réfugiés ». Le tout financé par l’argent du Qatar , c’est au tour de la très gauchiste fac de Nanterre de s’y coller.

Grand mouvement de générosité sur le dos des étudiants régulièrement inscrits, l’université de Paris Ouest Nanterre propose la gratuité (inscription, hébergement et restauration) pour les « étudiants réfugiés ».
Dans un communiqué de presse publié sur son site, l’Université de Nanterre pose les bases de sa politique de préférence étrangère :

L’université Paris Ouest Nanterre La Défense n’a pas attendu les décisions et déclarations politiques récentes pour accueillir des étudiants réfugiés. Ainsi, une vingtaine d’étudiants réfugiés sont inscrits chaque année à l’université et ont pu bénéficier d’une exonération de frais d’inscription.
Les réfugiés souhaitant s’inscrire à l’université pourront être préalablement reçus pour vérifier les équivalences de diplôme et pour faire éventuellement un bilan de compétences.
Les étudiants réfugiés pourront s’inscrire administrativement au-delà de la date limite du 2 octobre et bénéficieront d’un régime adapté pour accéder aux enseignements.
Comme tous étudiants, les réfugiés inscrits dans l’établissement auront de fait accès à l’ensemble des services sociaux, sportifs et culturels de l’université. L’université est également en lien avec le CROUS pour permettre, dans la mesure du possible, l’accès à des logements, à la restauration et à une offre sociale dédiée.

Aujourd’hui, pour obtenir certains avantages à l’université française, il vaut mieux être « réfugié » qu’étudiant français.


Le Crous de Strasbourg semble vouloir appliquer la préférence étrangère

Le Crous de Strasbourg semble vouloir appliquer la préférence étrangère

29/10/2014 – STRASBOURG (NOVOpress)
C’est une nouvelle polémique dont se serait bien passé le ministère de l’Enseignement Supérieur. Le Crous (les oeuvres sociales universitaires) de Strasbourg – qui dépend donc directement de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale – vient en effet d’annoncer, via son compte Facebook (photo ci-dessous), l’organisation d’une soirée d’accueil réservée uniquement aux étudiants étrangers et indiquant que les étudiants ayant la nationalité française n’y étaient pas admis.

Une annonce pour le moins stupéfiante, car elle va à l’encontre d’une volonté d’intégrer ces étudiants étrangers aux us et coutumes des étudiants français… On n’est bien loin du vivre-ensemble.

Par cette mesure discriminatoire, le Crous de Strasbourg semble donc vouloir officialiser la préférence étrangère dans notre pays.

crous

gb_ecole-islam

Le gouvernement britannique veut proposer des prêts étudiants conformes à la loi islamique

15/09/2014 – LONDRES (via Le Figaro)
Pour doper l’inscription des étudiants musulmans à l’université, le gouvernement britannique vient d’annoncer la création de prêts étudiants conformes à la loi islamique.

Avec des frais de scolarité avoisinant 9000 livres l’année (soit plus de 11.000€), difficile d’étudier sans emprunter au Royaume-Uni. Une agence gouvernementale est en charge d’un système de prêts spécifiques à destination des étudiants pour les aider à financer ces dépenses, mais son fonctionnement a changé en même temps que la montée en flèche des frais de scolarité. Alors qu’avant 2012, aucun intérêt n’était demandé, si ce n’est un taux correspondant à l’inflation, les étudiants doivent désormais composer avec un taux de 3 %, en plus de l’inflation.

Une décision qui avait fait polémique chez les étudiants musulmans lors de son instauration, ces derniers accusant le gouvernement de discrimination, plaidant que l’introduction de taux d’intérêt, contraires à la loi islamique prohibant l’usure, les excluait de ce système de prêt géré par l’État.

Le développement concret de ce système de prêt étudiant sera réalisé conjointement avec des experts en finance islamique…

Pour lire l’article dans son intégralité

Cambridge : les musulmans ne veulent pas d’étudiants à côté de la mosquée

Cambridge : les musulmans ne veulent pas d’étudiants à côté de la mosquée

28/03/2014 – CAMBRIDGE (NOVOpress) – Trouvez l’intrus à Cambridge : les étudiants ou la mosquée ? Si c’était une question pour jeu de société un dimanche de pluie, on vous dirait sûrement qu’elle est idiote. Trop facile.

Les monuments les plus anciens de la ville sont des églises : la tour saxonne de St Benet’s, juste après l’an mille, et l’église ronde, construite au retour de la Première Croisade, sur le modèle du Saint Sépulcre à Jérusalem. L’université, arrivée un siècle plus tard, est, tout comme son aînée et rivale d’Oxford, fille de l’Église médiévale.
Cambridge : les musulmans ne veulent pas d’étudiants à côté de la mosquéeLes collèges ont préservé jusqu’à nos jours le modèle du cloître monastique, avec le réfectoire et la chapelle. Celle de King’s College (photo ci-contre depuis la cour), chef-d’œuvre du gothique perpendiculaire, est le monument emblématique de Cambridge, photographié (photo en Une) chaque année, depuis les Backs, par des millions de touristes, tandis que les mélomanes, croyants ou non, font une heure de queue pour entendre la chorale chanter l’Evensong. Alors, une mosquée géante…

L’incongruité n’est pas moindre du point de vue laïque, dans l’université de Newton, de Byron et de Darwin, de Keynes et des Apostles – qui n’avaient pas rejeté le joug, intolérable à leurs yeux, de la doctrine et de la morale chrétiennes traditionnelles pour les remplacer par l’Islam. Le biologiste athée Richard Dawkins avait fait scandale, l’été dernier, en rappelant sur Twitter que « tous les musulmans du monde ont moins de prix Nobel qu’un seul collège de Cambridge, Trinity » – dix contre trente-deux. Il avait expliqué ensuite qu’il avait écrit « par exaspération d’entendre des vantardises sur (a) le grand nombre de musulmans dans le monde et (b) le haut niveau de leur science».

Cambridge, pourtant, va avoir sa mosquée-cathédrale, approuvée par la municipalité en 2012, pour un coût prévisionnel de 17,5 millions de livres (20,5 millions d’euros).

Lire la suite

La mutuelle étudiante LMDE et le syndicat gauchiste UNEF voguent en eaux troubles

La mutuelle étudiante LMDE et le syndicat gauchiste UNEF voguent en eaux troubles

23/02/2013 – 20h00
PARIS (NOVOpress via le Kiosque courtois) – La LMDE n’est pas seulement une mutuelle, c’est l’une des deux caisses de sécurité sociale à laquelle les étudiants doivent adhérer. Elle est donc incontournable. Ce qui est surprenant, c’est la façon dont les cadres issus de l’UNEF gèrent la LMDE.

D’après le rapport du commissaire aux comptes, 250.000 euros ont été distribués à la vingtaine d’étudiants issus de l’UNEF qui administrent la LMDE, certains touchant jusqu’à 2.200 euros par mois. La LMDE a aussi financé le congrès de l’UNEF, le festival étudiant contre le racisme organisé par le même syndicat, ou encore la branche lycéenne de l’UNEF, l’Union nationale lycéenne, pour un total de 200.000 euros.

Toutes ces activités partisanes n’ont rien à voir avec la mission d’une caisse de sécurité sociale ! Et ce n’est pas tout. Plusieurs rapports sont unanimes pour critiquer la mauvaise qualité des services rendus par la LMDE. Sans compter une dette de 65 millions d’euros. Les adhérents apprécieront.

Crédit photo : DR

Vers quel militantisme étudiant ? Sur Radio Courtoisie ce 7 avril à 12h

Vers quel militantisme étudiant ? Sur Radio Courtoisie ce 7 avril à 12h

Le Libre Journal des lycéens de ce samedi 7 avril à 12h (rediffusions à 16h et minuit) sera consacré au militantisme étudiant.

Entre léthargie de la vie étudiante, élections inutiles, et violences de rue, le militantisme étudiant français cherche encore sa voie. Antoine Diers du MET et Edouard Klein de l’UDJ, qui ont une vision différente de leur engagement, en débattront avec les chroniqueurs du Libre Journal des lycéens. Un duplex téléphonique avec Rome permettra par ailleurs d’en savoir plus sur le Blocco Studentesco qui remporte actuellement de grands succès.

Au cours de l’émission, les auditeurs retrouverons aussi les habituelles chroniques et imitations.

Vers quel militantisme étudiant ? Sur Radio Courtoisie ce 7 avril à 12h

Pour écouter Radio Courtoisie :
Paris 95,6 MHz Caen 100,6 MHz Chartres 104,5 MHz
Cherbourg 87,8 MHz Le Havre 101,1 MHz Le Mans 98,8 MHz ;
Pour toute la France, en clair, sur les bouquets satellite Canalsat (canal 179 ou 496) et TNTSAT
Pour le monde entier sur www.radiocourtoisie.fr.