Tag Archives: entreprise

Difficultés économiques : Laurence Parisot sait de quoi elle parle

Difficultés économiques : Laurence Parisot sait de quoi elle parle

14/11/2012 – 19h30
PARIS (NOVOpress Breizh) – Donner des leçons d’économie à la France entière – et au gouvernement en particulier – semble facile, mais faire tourner une entreprise constitue un exercice beaucoup plus compliqué. Voilà la leçon que devrait retenir Laurence Parisot, présidente du Medef.

L’entreprise Parisot – fondée par son grand-père en 1936 et dans laquelle son père lui avait confié son premier job : l’ouverture du courrier – vient d’être placée en procédure de sauvegarde pour une période de six mois par le tribunal de commerce de Vesoul (mardi 6 novembre 2012). Ce qui lui permettra de geler ses dettes.

Lire la suite

Histoire belge : Bernard Arnault est riche et vindicatif

Histoire belge : Bernard Arnault est riche et vindicatif

25/09/2012 – 19h00
PARIS (NOVOpress Breizh) – Bernard Arnault (photo), patron du groupe LVMH est l’homme le plus riche de France. En 2011, ce PDG a encaissé 1,7 million d’euros de fixe, 2,7 millions d’euros de variable, sans oublier des actions et/ou stock-options valorisées à 6,3 millions. Non seulement le plus riche, mais aussi le chef d’entreprise le mieux payé du pays. Avec un tel salaire, les spécialistes estiment que, si une tranche à 75% avait existé, il aurait à payer autour de 3,5 millions pour le seul impôt sur le revenu. Mais l’homme   a des conseillers fiscaux avisés. On raconte que M. Arnault aurait déjà trouvé la solution pour échapper à la taxation par un mécanisme sophistiqué d’endettement personnel. Reste que son salaire de patron n’est rien comparé à ses dividendes d’actionnaire touchés en 2011 : 414,6 millions d’euros (Le Monde, 07/09/2012).

La fortune du PDG de LVMH est évaluée à 21,2 milliards d’euros ; elle n’était que de 2,744 en 1996. L’actionnaire principal du leader mondial du luxe en possède 33,5% à travers plusieurs holdings.
Lire la suite

La suppression des fêtes chrétiennes du calendrier dans le viseur des libéraux

La suppression des fêtes chrétiennes du calendrier dans le viseur des libéraux

03/07/2012 — 11h00
PARIS (NOVOpress) — La ficelle est connue. Elle a servi pour le droit de vote des étrangers ou le mariage homosexuel. Elle consiste à tester la réaction de l’opinion publique en soumettant une proposition aux visées « progressistes » qui cache le plus souvent la destruction de l’identité française et européenne. L’objectif étant de convaincre subrepticement la population de son bien-fondé par le biais d’une propagande savamment orchestrée par médias du système et oligarchie.

Nouvelle tentative avec l’Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH), qui milite pour le remplacement des jours fériés chrétiens par ceux convenant aux salariés ayant embrassé d’autres religions (islam et judaïsme). Mais surtout l’ANDRH ne cache pas ses visées christianophobes, puisque la proposition indique ni plus ni moins que trois jours fériés instaurés en raison de fêtes chrétiennes – le jeudi de l’Ascension, le lundi de la Pentecôte et l’Assomption – seraient « banalisés ». L’alibi de l’ANDRH repose sur l’existence d’une société plurielle où se côtoient diverses religions et d’une volonté d’adapter le monde du travail au nouveau visage des salariés. La mise en œuvre de la proposition permettra à chacun de choisir qui, une fête musulmane qui, une fête juive. Par contre, les fêtes chrétiennes subiraient les foudres de l’ultra-libéralisme et de son orfèvre, à savoir le grand patronat. Il s’agit donc une nouvelle fois pour les thuriféraires du mondialisme de sacrifier sur l’autel de la productivité des marqueurs de l’identité chrétienne de la France.