Tag Archives: enfants

8560-Chard

Familles, il vous hait !

04/03/2016 – POLITIQUE (8560 Présent)

François Hollande ne veut plus entendre parler du modèle familial « réactionnaire » précise-t-il. Un papa, une maman et leurs enfants, ça l’insupporte.
« La destruction du modèle familial est toujours l’obsession d’un système impuissant à résoudre les problèmes de la France » a aussitôt relevé Bruno Gollnisch à qui nous empruntons le titre de combat de son communiqué.
8560_Une
« Si j’ai voulu le mariage pour tous », déclare notre président dans une grande interview au magazine Elle, « c’est bien pour donner à tous la possibilité de former une famille, au-delà des questions de genre ». Il va donc corriger – c’est l’urgence du moment – l’intitulé de « ministère de la Famille » au profit de « ministère des Familles » : « afin de les reconnaître toutes, les recomposées, les monoparentales, de même sexe ».

Et les polygames non ? Pourtant les journalistes de Elle lui parlent de ses trois femmes : « Qui vous a sensibilisé à la situation des femmes ? Votre mère, votre première compagne Ségolène Royal, ou encore Valérie Trierweiler ? Ou Julie Gayet ? ».
« Être un socialiste, c’est être un féministe » clame Hollande qui a si longtemps fermé les yeux et les oreilles alors qu’il dirigeait le PS, sur les comportements de DSK qui lui revenaient de toutes parts et parfois de femmes qu’il connaissait bien comme Aurélie Philipetti.

Quand on lui demande quelle « figure féminine » l’inspire, François Hollande cite sa chère Angela Merkel : « l’exemple même d’une femme de pouvoir, un exemple de volonté et de réussite pour beaucoup de femmes ». Pas pour les centaines d’Allemandes agressées sexuellement à Cologne la nuit du 31 décembre par des immigrés en majorité arabo-musulmans que Merkel a fait entrer en masse et qui ont magnifiquement fait triompher ce soir-là l’égalité, le respect et les droits des femmes.

C’est précisément lorsqu’il est interrogé sur Cologne et alors que tout le principe de l’interview consiste à le faire passer pour un défenseur de la cause féminine que François Hollande fait sa réponse la plus lâche et la plus nauséabonde : « Les agressions sexuelles sont toujours découvertes tardivement, même quand elles sont massives : le sentiment de honte s’ajoute au scepticisme et à l’indifférence. »
Ce n’est pas la faute des médias, ni de la police ni des autorités qui ont volontairement caché les faits. C’est la faute des femmes qui ont eu honte. « À Cologne, la gêne était d’autant plus grande que les auteurs pouvaient être des réfugiés. » Bon d’accord, c’est un peu la faute des médias et des politiques, mais il faut les comprendre !

« Or, le respect de la femme est un principe absolu », se croit-il obligé de préciser. Mais qu’ont-ils fait, lui ou ses ministres féministes, les Taubira, Belkacem et Rossignol pour briser l’omerta au nom de ce « principe absolu » ? Ils se sont tus.

Le final propagandiste est tout en beauté : « Tous les jours, dans beaucoup de nos villes, des femmes subissent des harcèlements verbaux ou physiques (…) Et ce n’est pas le fait d’hommes qui viennent d’arriver sur notre territoire ou qui n’auraient pas bénéficié d’une éducation semblable à la nôtre. »

C’est bien ce que le pouvoir officiel a dit. À Cologne il ne s’est rien passé d’extraordinaire.

Caroline Parmentier

Les enfants de l’État islamique

12/02/2016 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Daesh utilise les enfants dans ses vidéos de propagande pour montrer que c’est l’ensemble de la société de l’État islamique qui pratique le djihad. Et de plus en plus de résidents des pays occidentaux partent en Syrie ou en Irak avec femmes et enfants. Que faire d’eux s’ils rentrent un jour dans leurs pays d’origine et que faire des orphelins qui restent sur place en Syrie, Irak ou ailleurs ?

Publié le
enfant_migrant_unicef

Disparition de milliers d’enfants migrants

01/02/2016 – EUROPE (NOVOpress)

L’agence de coordination policière Europol a révélé la disparition de plus de dix mille enfants migrants, durant les deux dernières années. Il est à craindre qu’une majeure partie de ceux-ci soit désormais réduite en esclavage ou au commerce sexuel par des organisations criminelles. Rien qu’en Italie, la trace de 5 000 enfants a été perdue.
Le ministère de l’Intérieur britannique a justement annoncé jeudi qu’il étudierait l’accueil d’enfants seuls, éloignés de leurs familles par les conflits.
Sur le million de migrants arrivé en Europe en 2015, 27 % d’entre-eux seraient des mineurs.

Crédit photo : UNICEF

famille

La famille

27/01/2016 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Jusqu’à notre époque contemporaine et nos sociétés dépressives, le foyer et la famille furent toujours des piliers essentiels de l’équilibre de nos nations.

Ne nous laissons pas déborder par les multiples sollicitations de la vie moderne ; consacrons du temps à nos enfants ! Violence, alcoolisme, drogue, suractivité, stress et angoisse sont des maux d’adultes qui touchent de plus en plus les jeunes. Pour exemple, le suicide représente chez les 15-24 ans la deuxième cause de mortalité et la première pour les 35-44 ans, pour représenter au total 150 000 tentatives de suicide enregistrées chaque année ! Permettons à nos petits de vivre pleinement leur enfance en les tenants à distance des phénomènes de mode, en leur évitant d’avoir des emplois du temps surchargés par de multiples activités, en les écartant des décisions relevant du monde des adultes et en les éloignant de l’univers écrasant et culpabilisant de la propagande des médias et du star-system. L’enfance est marquée par l’innocence. Ne la tuons pas dès les premières années de son existence.
Lire la suite

8530-Chard

Hollande inverse la courbe des naissances

22/01/2016 – POLITIQUE (Présent 8530)

C’est le seul avantage concurrentiel que nous avions sur l’Allemagne, notre partenaire et néanmoins rival en Europe : une bonne santé démographique. Avec l’Irlande, nous sommes le pays où la natalité prospère, ce qui permet, avec deux enfants par femme, de renouveler les générations. L’Allemagne fait la grève des berceaux, elle est plus peuplée que la France, mais ça ne durera pas. Elle pourrait perdre plus de 15 millions d’habitants d’ici à 2060 et la France en gagner environ 9 millions ; vers 2045, les deux pays devraient avoir des populations identiques et, en 2060, la France compterait environ sept millions d’habitants de plus que l’Allemagne.
8530-Une
Mais cela, c’était avant que le désastre de la présidence Hollande ne s’abatte sur notre pays, non seulement il ne remédie pas à ce qui marche mal, mais s’en prend à ce qui va bien. Il a réussi à inverser la courbe des naissances, à défaut de celle du chômage. En 2015, selon l’Insee, le taux de natalité a reculé de 2,3 %, passant sous la barre de deux enfants par femme, pour s’établir à 1,96 % régressant au niveau de 2005, qui était déjà l’année la plus faible pour la natalité française depuis 1999. Ce grand bond en arrière, on le doit à la politique antifamiliale de Hollande.

Le gouvernement, financièrement aux abois, fait des « économies » de bout de chandelle à court terme au détriment du futur. Cette politique de myope est particulièrement dommageable quand il s’agit de la famille, qui porte l’avenir du pays. Le pouvoir a modulé les allocations familiales en fonction des revenus, revu deux fois à la baisse le quotient familial, confondant politique sociale de redistribution et la politique visant à aider les familles, quels que soient ces revenus.

C’est aussi pour s’en prendre aux « plus favorisés », ceux dont Hollande naguère assurait qu’ils étaient riches parce qu’ils gagnaient plus de 4 000 euros par mois ! Il s’attaque aussi aux familles nombreuses, souvent catholiques, pour leur faire payer leur opposition au « mariage » pour tous. La déduction fiscale pour frais de garde a été réduite sans que le nombre de crèches augmente, de quoi décourager les femmes qui travaillent d’avoir des enfants. À cela, il faut ajouter que Marisol Touraine fait tout pour banaliser et faciliter l’avortement.

La conséquence de ce recul démographique ? Une moindre croissance et plus de chômage. Déjà, avec la baisse des naissances, certaines cliniques privées risquent de disparaître. Un recul de 2,3 % des naissances, c’est 19 000 bébés de moins en un an, cela correspond au nombre de nouveau-nés annuels dans vingt maternités qui mettront la clef sous la porte et enverront le personnel à Pôle emploi.

Mais cela servira aussi aux thuriféraires de l’immigration « chance pour la France » à justifier son aggravation. Ce n’est pas parce qu’elle a « bon cœur » qu’Angela Merkel ouvre ses frontières aux « réfugiés », c’est aussi pour trouver de la main-d’œuvre pour pallier le désastre démographique allemand, qui pourrait être aussi le nôtre si on laisse les socialistes continuer à détruire la famille en décourageant la natalité.

Guy Rouvrais

famille

Nouvelle enquête de l’Insee : les séparations appauvrissent et déstabilisent les familles

17/12/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Nombre croissant de familles recomposées, multiplication des histoires d’amour brèves, forte hausse de la garde partagée… voilà ce qui appauvrit et déstabilise les familles selon l’étude publiée par l’Insee le 16 décembre.

Quelles tendances mettent en avant cette étude ?
L’étude de l’Insee montre notamment que c’est le modèle des familles monoparentales qui se sont développées au détriment des familles traditionnelles. Les familles recomposées augmentent, elles aussi. Autre fait marquant, de plus en plus de couples éclatent : entre 2009 et 2012, en moyenne, 253 000 couples se sont séparés chaque année. Entre 1993 et 1996, on en comptait 155 000. Soit plus de 59 % !

Qui sont les plus touchés par ces changements ?
L’étude souligne que ce sont les femmes qui pâtissent les premières des divorces et des séparations. 20 % de baisse de niveau de vie : c’est le prix de la séparation pour les femmes dans l’année qui suit un divorce ou une rupture de Pacs. La monoparentalité reste essentiellement maternelle (85 %) et s’est surtout répandue parmi les femmes les moins diplômées. Particulièrement touchées par la précarité, 40 % des familles monoparentales avec enfants mineurs vivent sous le seuil de pauvreté. Ce mouvement serait européen : la part de ces familles monoparentales a également augmenté de 14 % en 1996, contre 19 % en 2012, en Europe. Notons également que l’étude ne pipe pas un mot de l’impact de tels bouleversements pour l’équilibre des enfants.

Quelles sont les observations faites sur les couples plus jeunes ?
Sans surprise, la vie de couple est plus instable. Vivre plusieurs histoires d’amour successives et partager le même toit au cours de sa vie devient de plus en plus fréquent. Ces unions successives touchent aussi les plus jeunes. Les premières histoires sont devenues plus courtes et 30 % des 26/35 ans ont rompu après 5 ans de vie commune contre 9 % de leurs aînés.

Crédit photo : Bibliothèque et Archives Canada via Flickr (CC) = Portrait de la famille de madame Grant, 1936

gametes

PMA : la congélation d’ovocytes par convenance personnelle apparaît en France

16/10/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Le don de gamètes facilité
Un décret paru hier au journal officiel permet aux personnes n’ayant jamais procréé de donner leurs gamètes. Auparavant, ce don leur était interdit, par précaution. Désormais, toute femme âgée de 18 à 37 ans et tout homme âgé de 18 à 45 ans, en bonne santé, pourront se porter candidat aux dons d’ovocytes ou de spermatozoïdes. Pour le ministre de la Santé, il s’agit de remédier à la pénurie de dons de gamètes à l’intention des couples infertiles. On crée un droit des couples à avoir des enfants : mais on prive ces mêmes enfants nés par PMA de la connaissance de leurs vrais parents biologiques.

Pour la première fois, ce décret porte atteinte à la gratuité des dons portant sur le corps humain
En droit français, le corps humain est un bien non-patrimonial. C’est pourquoi on ne peut en vendre une partie : on ne peut que la donner, le plus souvent anonymement, afin d’éviter d’en faire une marchandise.
Pour la première fois, ce décret prévoit une contrepartie au don d’ovocytes ; une femme ayant donné ses ovocytes pourra en conserver une partie, en les congelant ; elle pourra les utiliser pour avoir des enfants plus tard.
Pour la première fois, on peut donc avoir un intérêt à donner une partie de son corps.

La congélation d’ovocytes par convenance fait donc son apparition en France
L’an passé, Apple et Facebook avaient encouragé leurs salariées à faire congeler leurs gamètes pour travailler, puis avoir des enfants plus tard. Auparavant, la congélation n’était possible que pour des raisons médicales. En France, c’est désormais possible pour des raisons de convenance personnelle, à la condition de donner, en même temps, une partie de ses gamètes à un receveur anonyme. On voit ainsi apparaître une forme de « chantage au don ». Un nouvel esclavage, celui du corps, de l’intimité, progresse, inexorablement…

Guy Rouvrais


 

affiche-colloque-031015

Avec les Francs-Maçons l’Euthanasie des enfants c’est maintenant

29/09/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Le Grand Orient de France qui a poussé à élargir les possibilités d’élimination médicale de malades en fin de vie veut maintenant amplifier le mouvement en y incluant les enfants.
Une conférence est organisée ce samedi 3 octobre avec les principaux partisans de mise à mort médicalement assistée.

Les Francs-Maçons, dont la devise est de « faire avancer concrètement la société » sans que l’on sache exactement vers où, se félicitent des avancées légales déjà obtenues en matière de libéralisation de l’euthanasie, mais voudraient aller plus loin, car

Il est difficile de réduire cette partie concernant les enfants, au seul statut de mineurs placés sous l’autorité parentale.

En clair il faudrait pouvoir sortir les parents de la décision de mise à mort médicale d’un enfant, la référence à la sordide affaire Vincent Lambert étant même évoquée. En effet le Grand Orient regrette que « quelques batailles juridiques et médiatiques à propos d’un malade en fin de vie » soient devenues un frein à l’Euthanasie pour Tous qui doit être comme pour le reste un droit fondamental dans une société parfaitement individualiste comme la nôtre.


 

muzz_jerusalem

Un imam appelle les « migrants » musulmans à la conquête de l’Europe par le ventre de ses femmes

19/09/2015 – MONDE (NOVOpress)
Dans un discours prononcé à la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem, un imam a conseillé aux « migrants » musulmans – qui débarquent en Europe – de faire des enfants avec les autochtones pour « conquérir leur pays ».

Dans toute l’Europe, tous les cœurs sont imprégnés de haine envers les musulmans. Ils souhaitent que nous soyons morts, mais ils ont perdu leur fertilité, donc ils cherche la fertilité dans notre milieu.
Nous allons leur donner la fertilité. Nous allons faire des enfants avec eux, parce que nous allons conquérir leur pays.
Que cela vous plaise ou non, vous, Allemands vous Américains, vous Français, vous italiens et tous ceux de votre espèce, prenez les réfugiés, nous les revendiquerons bientôt au nom du Califat à venir. Nous vous dirons, ce sont nos enfants, donnez-lezs nous ou nous vous enverrons nos armées !

Cette déclaration n’est pas sans rappeler celle attribuée au dictateur algérien Boumedienne : « Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. »



Une page d'amour occidentale

Une page d’amour occidentale

01/03/2015 – ETATS-UNIS (NOVOpress)
Trouvé sur facebook, ce lien retrace le très émouvant récit de l’anniversaire d’un petit garçon de Floride autiste léger et épileptique.

C’était pourtant mal parti pour Glenn Buratti, âgé de 6 ans. Sa mère comme tant de mamans organisa une fête d’anniversaire pour son fils. Hélas, puis heureusement, personne ne vint. C’est en s’en désolant sur les réseaux sociaux qu’elle eut l’agréable surprise de voir débarquer une quinzaine d’enfants de son quartier, mais aussi et surtout la police et les pompiers. Et ce petit gars se retrouva dans le camion à grande échelle, la voiture à gyrophare, sur la moto, un hélicoptère vola même à basse attitude pour le saluer. Tout se petit monde, les bras couverts de cadeaux métamorphosèrent la morosité d’une société minée par l’individualisme en un moment de grande beauté par leur cœur.

Plus encore parce qu’elle est dans la réalité, c’est une belle histoire.
http://www.demotivateur.fr/article-buzz/personne-n-est-venu-l-anniversaire-de-son-fils-autiste-mais-les-policiers-et-les-pompiers-ont-parfaitement-rattrap-le-coup–1964?c=bs

 

 

 

 

La Cour Européenne des Droits de l’Homme impose à l'Italie la vente d’enfant par GPA

La Cour Européenne des Droits de l’Homme impose à l’Italie la vente d’enfants par GPA

17/02/2015 – STRABOURG (NOVOpress)
La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné le 27 janvier 2015 l’Italie pour avoir retiré à un couple l’enfant acheté 49.000 euros, et à lui verser 30.000 euros de dommages.

L’enfant avait été purement et simplement produit sur commande et vendu. La société qui a vendu l’enfant explique avoir acheté des gamètes humains puis loué une mère porteuse.
Les autorités transalpines avaient refusé de donner un état civil Italien à un bébé acheté en mars 2011 en Russie. Un test ADN révéla que l’enfant n’avait aucun lien génétique avec le couple de « parents » et devait donc être confié à un organisme chargé de s’occuper de son adoption.

Saisie par le couple, la Cour de Strasbourg a jugé que la relation créée par les acheteurs à l’égard de l’enfant constitue une « vie familiale » et par conséquence confère ainsi aux acquéreurs un droit sur cet enfant.

Source et article plus détaillé sur Le village de la justice.

 

 

Crédit photo : GemeinWesen, via Flickr, (cc).

Les éditions Oxford University Press interdisent les mots « porcs « et saucisses » afin d'éviter de contrarier les musulmans

Les éditions Oxford University Press interdisent les mots « cochon « et saucisse » afin d’éviter de contrarier les musulmans

Ci-dessus carnaval de Poussan (Hérault) avec le cochon, animal totémique du village.

15/01/2015 – LONDRES (NOVOpress)
L’Oxford University Press – OUP, plus grande maison d’édition pédagogique au monde avec 6.000 employés- a mis en garde ses auteurs pour qu’ils n’utilisent plus les mots porcs, saucisses ou expressions rattachées au cochon dans les livres pour enfants, afin d’éviter d’offenser les Musulmans et les Juifs.

L’existence de ces directives est apparue après un débat radiophonique sur la liberté d’expression à la suite des attentats de Paris.

Lors d’une émission sur Radio 4 le présentateur Jim Naughtie a déclaré: « J’ai ici une lettre qui a été envoyée par l’OUP à un auteur qui écrit pour les jeunes. » « Parmi les choses interdites dans le texte de l’OUP nous avons : porcs et saucisses ou toute autre chose qui pourrait être perçu comme en relation avec du porc. »
« Franchement si un éditeur respectable, lié à une institution académique, dit « vous devez écrire un livre dans lequel vous ne pouvez  pas parler de porcs parce que certaines personnes pourraient être offensées » c’est ridicule. C’est une blague. « 

Lire la suite

Paddington contre UKIP et Pegida : marmelade antiraciste - Par Flavien Blanchon

Paddington contre UKIP et Pegida : marmelade antiraciste – Par Flavien Blanchon

Pendant les vacances, j’ai emmené trois petits garçons (8, 10 et 12 ans) voir Paddington : le film les a amusés et, à en juger par les rires à travers la salle, il marche bien avec ce public. De mon côté, j’ai trouvé qu’il se laissait voir mais qu’il était à tous égards beaucoup plus lourd que le livre. La scène de la baignoire est exemplaire : le film aligne les toilet jokes là où, dans l’original, Paddington dessinait une carte d’Amérique du Sud avec la crème à raser de M. Brown.

Un ours appelé Paddington, le premier volume de la série, parut en octobre 1958, juste après les émeutes raciales de Notting Hill, et il peut certainement être lu comme une fable sur l’immigration. Mais le propos reste ambigu. Paddington n’est pas présenté comme « immigré clandestin » mais comme « passager clandestin » (stowaway), ce qui a de tout autres connotations. Il vient « du fin fond du Pérou » (from darkest Peru), clin d’œil aux récits d’aventures victoriens sur « le fin fond de l’Afrique » (darkest Africa) et ses sauvages à civiliser. Aussi les Trissotins bien-pensants – sociologues, sémiologues et autres politologues – qui se sont penchés sur le livre ne s’accordent-ils pas dans leurs jugements. Les uns vantent « un programme antiraciste, quoique indirect », puisque Paddington apparaît comme un immigré modèle. D’autres dénoncent une représentation « post-coloniale », dans laquelle le bon immigré doit abandonner sa culture d’origine pour s’assimiler à la société d’accueil. Le petit ours arrive en parlant déjà l’anglais et il reçoit immédiatement un nouveau nom. Les Brown l’adoptent, mais au titre de la charité individuelle, pas du devoir d’accueil ou de la reconnaissance des « droits des migrants » (1).

Ces dernières années, il est vrai, Paddington a été récupéré par les militants immigrationnistes. L’image de l’ours avec la légende « La migration n’est pas un crime » est devenue un classique outre-Manche dans les manifestations contre les expulsions de clandestins. L’auteur de la série, Michael Bond, a lui-même donné dans la pleurnicherie politiquement correcte en écrivant, en décembre 2009, une lettre au nom de Paddington en faveur des « enfants venus de pays étrangers et placés en centres de détention ». Michael Bond va sur ses quatre-vingt-dix ans, est multimillionnaire grâce à son personnage, et a évidemment tout intérêt à flatter la pensée dominante.

Loin de la subtilité du livre, le film est aussi caricatural que les affiches de rassemblements antiracistes.

Lire la suite

Théorie du genre : pour la Noël offensive des sénateurs UDI sur les enfants

Théorie du genre : pour la Noël offensive des sénateurs UDI sur les enfants

20/12/2014 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Avant-hier, la délégation aux droits des femmes présidée par Chantal Jouanno, sénatrice UDI, a rendu public un rapport d’information consacré aux jouets

Ce rapport, plus qu’un simple document informatif, est un réel outil de promotion de la théorie du genre. Ce rapport propose notamment la création d’un label pour les jouets, intitulé « Première initiation à l’égalité». Selon le rapport, ce label permettrait «  d’en finir avec les stéréotypes sexués véhiculés par l’industrie du jeu ». Cette labellisation pourrait également être associée à un système de dénonciation  avec l’attribution d’un « carton rouge » ou d’un « prix citron » pour distinguer les mauvais des bons fabricants.

Il est prévu par ailleurs la suppression des signalétiques « garçons » et « filles » des magazines et des magasins de jouets…

Un site officiel sera mis en place sur lequel les internautes pourront dénoncer publiquement les fabricants et vendeurs qui ne respecteraient pas ces « bonnes »  pratiques.

Les auteurs du rapport prétendent que ces mesures contribueront à la « construction de l’identité de l’enfant ».

Pour Chantal Jouanno : « Le problème est que les jeux et jouets exercent une grande influence sur la construction de l’identité de l’enfant et sur ses apprentissages ».
Comment, par des jouets indifférenciés, les enfants peuvent-ils se construire et se définir en tant qu’homme ou femme. Nos « élites » essaient d’imposer la théorie du genre aux enfants, par la sanction, la dénonciation et le chantage commercial. Le Sénat devra très bientôt se prononcer sur ce rapport.

Image : copie d’écran du site de l’UDI. Crédit : DR.

Les Néerlandais priés de payer pour les enfants marocains

Les Néerlandais priés de payer pour les enfants marocains

15/12/2014 – UTRECHT (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Le gouvernement néerlandais devra rétablir les allocations familiales aux enfants des Marocains de l’étranger… établis au Maroc. C’est ce que vient de décider la justice néerlandaise. Dans une décision rendue hier, la Cour d’appel d’Utrecht a confirmé le jugement rendu en première instance. Celui-ci ordonne au gouvernement néerlandais de revenir sur sa décision de baisser de 40 % le montant des allocations accordées aux enfants de vivant au Maroc. Le gouvernement devra également rembourser les montants de ces allocations qui n’ont pas été versées depuis le 1er janvier 2013, date de l’entrée en vigueur de cette loi. Cette loi prévoyait le principe de résidence pour le versement d’allocations familiales. Dans le cas du Maroc, une baisse de 40 % avait été décidée par le gouvernement compte tenu, disait-il, de la différence du niveau de vie entre le Maroc et les Pays-Bas.

Enseignement moral et laïque : lavage de cerveaux à l’école (Présent 8249)

Enseignement moral et laïque : lavage de cerveaux à l’école (Présent 8249)

10/12/2014 – PARIS (NOVOpress)
Dans la continuité de ce qu’avait annoncé son prédécesseur, Vincent Peillon, Mme Najat Vallaud-Belkacem (photo) a confirmé qu’à la rentrée 2015 les élèves bénéficieront d’un « enseignement moral et laïque » dès le primaire et tout au long de leur parcours scolaire.

Une du numéro 8249 de "Présent"Selon un sondage de l’Ifop de 2012, 91 % des parents approuveraient cet enseignement. Nous le croyons volontiers. Car la plupart, en entendant le mot « moral », pense que, comme jadis, le professeur va dire aux enfants qu’il faut accomplir le bien et éviter le mal, qu’on ne doit pas voler, tricher, mentir, « qui vole un œuf, vole une bœuf ». Cela fait sourire notre ministre, ce n’est pas cette morale « désuète » qu’elle a en tête ! L’enseignement « moral et laïque » nouveau, explique-t-elle « aura vocation à accompagner les élèves pour qu’ils se forgent un jugement citoyen, un jugement libre et éclairé, à lutter contre le racisme, à promouvoir la coexistence, le vivre-ensemble ». Si c’est pour combattre le racisme, pas besoin d’un programme spécifique ! Depuis un moment déjà, l’histoire, le français, l’économie, entre autres, sont l’occasion de dénoncer cette hydre ! On a compris que « le jugement libre et éclairé » à imposer aux gamins vise à les « délivrer » de l’influence des parents, conformément à ce rappelait Vincent Peillon : « Le but de la morale laïque est d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel. »

Mais il est vrai qu’il serait délicat pour Najat Vallaud-Belkacem d’expliquer aux élèves qu’il faut être honnête quand tous les mois, ou presque, on apprend qu’un ministre, un député, un conseiller du Président est pris la main dans le pot à confitures !

Lire la suite

Des animateurs de colo façon djihadistes (Présent 8238)

Des animateurs de colo façon djihadistes (Présent 8238)

25/11/2014 – COLOMBES (NOVOpress)
A Colombes, dans les Hauts-de-Seine, la petite expo photos en souvenir des « jolies colonies de vacances » du mois d’août dernier à l’île de Groix est tombée à l’eau. En effet, en épluchant les clichés pris lors de ces séjours, le maire UMP Nicole Goueta et son équipe n’ont pas seulement découvert que les « monos » fumaient gentiment des joints en présence des enfants. Mais aussi qu’ils reconstituaient des décapitations d’otages façon EI sur certains gamins…

Des animateurs de colo façon djihadistes (Présent 8238)Apologie du terrorisme

Elles sont dix-huit au total. Dix-huit photos sur lesquelles ces animateurs payés par les contribuables mimeraient des actes de torture et de barbarie. Sur l’une d’entre elles notamment, un otage agenouillé, une cagoule sur la tête et un journal dans les mains, apparaît entouré de trois « jeunes » dont l’un simule un égorgement et un autre lui colle un pistolet sur la tempe. Sur une autre, on apercevrait même un enfant au coin, assis par terre, au pied d’un animateur, le regard terrorisé…

Un tantinet choquée, Nicole Goueta a immédiatement suspendu de leurs fonctions les quatre agents concernés, dont les noms et prénoms n’ont « curieusement » pas été dévoilés à la presse [bien qu’ils soient majeurs.], et a également déposé plainte auprès du procureur de la République de Nanterre contre eux pour apologie d’acte de terrorisme, maltraitance sur personne vulnérable et usage de stupéfiants. Puis, témoignant samedi dans Le Parisien, le maire de Colombes ne cachait pas sa colère contre ces gens auxquels les habitants de Colombes confient leurs enfants. « C’est une attitude inadmissible, a-t-elle en effet déclaré. La seule existence de ces photos m’oblige à agir avec fermeté. Je veux savoir dans quelle mesure les enfants de Colombes ont pu assister à de telles scènes. Pour le reste et vu le contexte international, il reviendra aux services de police et à la justice de savoir si ces agents sont perméables aux thèses de l’islamisme radical. »

Lire la suite

irak_enfants

L’État islamique diffuse une vidéo de camp d’entraînement djihadiste pour enfants

25/11/2014 – IRAK (NOVOpress)
Dans une nouvelle vidéo de propagande, l’État islamique diffuse une vidéo de camp d’entraînement djihadiste pour enfants en Irak.