Tag Archives: Emmanuel Ratier

Disparition du journaliste d'investigation Emmanuel Ratier : communiqué de la famille

Hommage public pour Emmanuel Ratier le 19 septembre

09/09/09/2015 – MÉDIAS (NOVOpress)
Un hommage public à Emmanuel Ratier, disparu le 25 août dernier, sera rendu le samedi 19 septembre, salle Equinoxe, 18/20 rue du colonel Avia, 75015 Paris. Journaliste d’investigation et homme de conviction admiré par ses amis et respecté par ses adversaires politiques pour sa rigueur et son professionnalisme, il était l’un des phares de la réinfosphère. Venez nombreux et versez votre obole à l’association « Les archives associatives du Vexin », qui a pour vocation de poursuivre l’oeuvre d’Emmanuel Ratier, conformément au souhait de sa famille.

flyer-ratier-diffusion-web

Disparition du journaliste d'investigation Emmanuel Ratier : communiqué de la famille

Disparition du journaliste d’investigation Emmanuel Ratier

21/08/2015 – PARIS (NOVOpress) – Le journaliste d’investigation Emmanuel Ratier est décédé mercredi 19 août 2015. Son nom est familier aux lecteurs de Novopress et de la réinfosphère dans son ensemble. Entre autres créateur de la lettre confidentielle Faits & Documents, animateur d’une émission sur Radio Courtoisie, cet homme d’exception manquera à tous ses amis. Nous publions ci-dessous le communiqué de la famille d’Emmanuel Ratier.


En hommage à la disparition de notre père et époux, Emmanuel Ratier, sa famille et ses amis proches l’accompagneront dans son dernier voyage au cours d’une cérémonie intime mardi 25 août. Un hommage public lui sera rendu à Paris courant septembre. La date vous en sera communiquée ultérieurement.

Pour toute marque d’affection, plus que de l’accompagner avec des fleurs, nous souhaitons poursuivre l’œuvre d’Emmanuel en aidant ses successeurs par des dons à l’association “Les archives associatives du Vexin” qu’il venait de créer et qui lui donnait tant d’enthousiasme. C’est elle qui perpétuera son action.
Une urne sera disposée à cet effet le jour de l’hommage public. Vous pouvez également écrire à cette adresse : Les archives associatives du Vexin, BP 19, 60240 Chaumont-en-Vexin

La famille d’Emmanuel

L’interview politique d’Emmanuel Ratier (Présent 8196)

L’interview politique d’Emmanuel Ratier (Présent 8196)

25/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
La situation politique est tellement perturbée et la déliquescence du pouvoir si avancée que nous sommes allés consulter Emmanuel Ratier en urgence, analyste percutant, bien connu pour ses enquêtes sur le milieu de la politique et les réseaux de pouvoir, afin qu’il nous éclaire de ses codes de décryptage et de ses prédictions bien renseignées.

Est-ce que le retour de Sarkozy change quelque chose ?

L’interview politique d’Emmanuel Ratier (Présent 8196)— Cela cristallise enfin les véritables enjeux : il manquait un personnage clé sur l’échiquier politique, qu’il s’agisse du roi ou du fou cela n’a pas d’importance. Le retour de Nicolas Sarkozy signifie d’abord la fin des espérances présidentielles de François Fillon et d’Alain Juppé. L’ex-président de la République, absolument convaincu de l’emporter sur Marine Le Pen avec environ 60 % des suffrages, a arrêté une stratégie précise : « Moi ou Marine. » Il va faire disparaître l’UMP au profit d’une nouvelle entité à sa botte (pour réunir ses fidèles, marginaliser ses concurrents et interdire toute primaire).

Le nouveau modèle de Nicolas Sarkozy est désormais Angela Merkel, dont le parti, la CDU, est passé de la droite conservatrice au centre droit et gouverne désormais avec le SPD, voire dans certains länder avec les Grünen. C’est donc une ligne progressiste et libérale-mondialiste qui sera retenue, l’ex-président n’ayant jamais abandonné l’idée (mise en œuvre durant la première partie de son quinquennat) de récupérer des socialistes accommodants.

Vous avez très certainement remarqué que Nicolas Sarkozy n’était pas du tout clair sur le « mariage » homosexuel lors de son passage à France 2. Dans Le Nouvel observateur du 11 septembre, on lui prêtait ces propos : « Le mariage pour tous, je m’en fous. Ce n’est pas un sujet. Moi, de toute façon, j’avais toujours défendu une union civile. » Quant à la frange « extrémiste » qui a surgi des rangs de la Manif pour tous, l’an dernier, il la qualifie de « fascisme en loden ».

Hollande et le « M’en parler plus tard »

Lire la suite

Faits & Documents n°379 du 1er au 15 juillet 2014 - Portrait : Clara Gaymard

Faits & Documents n°379 du 1er au 15 juillet 2014 – Portrait : Clara Gaymard

Le nouveau numéro de Faits & Documents du 1er au 15 juillet 2014 vient de paraître, avec (entre autres) un portrait de Clara Gaymard, Épouse de l’ancien ministre UMP de l’Économie, des Finances et de l’Industrie Hervé Gaymard, vice-présidente de General Electric International et « VRP mondial ».


Faits & Documents n°379 du 1er au 15 juillet 2014 - Portrait : Clara Gaymard

Épouse de l’ancien ministre UMP de l’Économie, des Finances et de l’Industrie Hervé Gaymard, vice-présidente de General Electric International et « VRP mondial » de cette entreprise, présidente de l’American Chamber of Commerce in France, membre du Siècle et de cénacles mondialistes, Clara Gaymard appartient à l’hyper-classe mondialisée. Cette « executive woman » qui dit ne pas aimer « les franchouillards » (Challenges, 25 juin 2009) a mis son savoir-faire au service de l’Oncle Sam. Ce pion essentiel de la machine de guerre économique étatsunienne en Europe est à l’intersection des réseaux d’influence mondialistes français ou internationaux (Commission trilatérale), de la politique, des groupes financiers et industriels du Vieux et du Nouveau continent. Bénéficiant d’incroyables soutiens, cette énarque diaphane vient de permettre au géant américain de s’emparer d’Alstom, l’un des derniers fleurons de l’industrie française. Ce, au prix de complicités à l’intérieur même du gouvernement socialiste.

« C’est aussi une énarque ambitieuse qui surveille sa ligne et hisse son mètre soixante sur des talons aiguilles pour négocier des contrats au Japon. « On veut toutes être Claudia Schiffer et Einstein en même temps », dit-elle. « À la fois moderne et traditionnelle, témoigne une proche, un surprenant mélange qui échappe à toute tentative de classification. »
Libération (13 janvier 2005).

« Mère de huit enfants et toujours filiforme, romancière et fanatique de sport […] haut fonctionnaire mi-lady Diana, mi-Claire Chazal, qui s’habille en Céline. »
Le Point (8 décembre 2005).

Lire la suite

Emmanuel Ratier délivre ses archives secrètes [vidéo]

10/06/2014 – PARIS (via Le Vrai Visage de Manuel Valls)
Auteur du best-seller « Le vrai visage de Manuel Valls », Emmanuel Ratier a mis 40 ans à constituer ses archives ultra-documentées. Pour la première fois, il dévoile une partie de ce fonds unique en France, qui lui permet d’écrire ses livres, sa magistrale « Encyclopédie de la politique française » et sa lettre confidentielle « Faits et documents ». Dessous de la vie politique, sociétés secrètes, scandales cachés, liaisons dangereuses… rien n’y manque.

Publié le
Vendredi 23 mai : Soirée "Livr'arbitres", Dominique Venner et Roland Laudenbach à l'honneur

Vendredi 23 mai : Soirée « Livr’arbitres », Dominique Venner et Roland Laudenbach à l’honneur

20/05/14 – PARIS (NOVOpress)
A l’occasion de la sortie de son nouveau numéro comportant deux dossiers principaux, l’un consacré à Dominique Venner (sous la direction de Xavier Eman),l’autre à Roland Laudenbach (sous la direction de Michel Mourlet), la revue littéraire non-conforme « Livr’arbitres » organise sa désormais traditionnelle soirée“apéritif et dédicaces”.

Celle-ci se déroulera le vendredi 23 mai, à partir de 20 heures, au restaurant “Ratatouille”, 168 rue Montmartre, Paris 2ème.

Dans une atmosphère conviviale, les lecteurs et les curieux sont invités à rencontrer à cette occasion les écrivains qui collaborent à la revue ou dont les ouvrages ont été évoqués dans ses colonnes. Ils pourront également acheter des livres neufs ou d’occasions, les faire dédicacer et échanger autour d’un verre de vin…

Parmi les auteurs présents, Emmanuel Ratier dédicacera son dernier ouvrage, le très explosif « Le vrai visage de Manuel Valls ».

Livr’arbitres
36 bis, rue Balard
75015 Paris

www.livr-arbitres.com

Le vrai visage de Manuel Valls. Entretien avec Emmanuel Ratier

Le vrai visage de Manuel Valls. Entretien avec Emmanuel Ratier

28/04/2014 – PARIS (NOVOpress) – Le journaliste et écrivain Emmanuel Ratier, qui dirige la feuille d’informations Faits & Documents, vient de publier la première biographie non officielle de Manuel Valls, intitulée Le Vrai Visage de Manuel Valls. Travail exceptionnel, sourcé, mine de renseignements sur le nouveau Premier ministre, ce livre éclaire d’un jour particulièrement cru l’itinéraire de celui qui se verrait bien succéder à François Hollande et qui a menti depuis des années sur ses origines et son parcours politique… Novopress a souhaité interroger l’auteur.


Le vrai visage de Manuel Valls. Entretien avec Emmanuel Ratier

Le vrai visage de Manuel Valls. Entretien avec Emmanuel Ratier

Novopress : Emmanuel Ratier, bonjour, vous venez de publier un livre intitulé Le vrai visage de Manuel Valls. Pouvez-vous nous présenter ce livre ?

Emmanuel Ratier : Le Vrai Visage de Manuel Valls est la première biographie vraiment « non autorisée » de Manuel Valls et elle ne va pas plaire au Premier ministre. Il croyait sans doute pouvoir me poursuivre pour un supposé antisémitisme alors même que c’est le contraire. C’est lui qui, pendant 25 ans, a été l’un des élus socialistes les plus engagés et sans doute le député socialiste le plus engagé en faveur de la Palestine ; avant de se mettre au service de ceux qu’il appelait avant des « bourreaux ». Tout ce qu’il reproche à Dieudonné en matière d’antisionisme, Manuel Valls l’a dit… Ce n’est évidemment qu’un des éléments de cette biographie.

Lire la suite

Le vrai visage de Manuel Valls dévoilé par Emmanuel Ratier

Le vrai visage de Manuel Valls dévoilé par Emmanuel Ratier

17/04/2014 – PARIS (Bulletin de réinformation) – En moins de trois ans, Manuel Valls est passé de l’anonymat à Matignon. Mais qui est‑il réellement ? C’est l’objet de la biographie explosive qui sort le 25 avril prochain, éditée par Emmanuel Ratier, rédacteur de la lettre d’informations Faits & Documents. Le personnage public que Manuel Valls a construit est mensonger.

Il prétend que sa famille a fui l’Espagne franquiste. En réalité, il est issu de la haute bourgeoisie catalane par son père et d’une famille suisse enrichie dans le trafic de l’or par sa mère. Son père était un célèbre peintre catalan nullement anti‑franquiste. Il a grandi dans un milieu huppé, dans une maison située en face de l’île Saint‑Louis, ce qui lui a permis de fréquenter le gratin des beaux‑arts mais aussi de la politique.

Il ne serait pas un socialiste comme les autres. Le nouveau Premier ministre est l’incarnation même du nouveau Parti socialiste tendance Terra Nova : un apparatchik rompu aux jeux d’appareils, à la fois « boboïsé », social‑démocrate modéré en apparence mais surtout haineux vis‑à‑vis de ses adversaires politiques, libéral rallié au mondialisme, à l’européisme, au métissage et au multiculturalisme. Initié franc‑maçon très jeune, il est membre du club d’influence Le Siècle, mais aussi du groupe mondialiste de Bilderberg. Il est également un soutien sans faille d’Israël, pays avec lequel il s’est déclaré « éternellement lié ».

Il serait apprécié de la droite pour son image d’homme à poigne. C’est d’autant plus curieux que son action en tant que ministre de l’Intérieur est catastrophique. Après une baisse sous la présidence Sarkozy, la délinquance augmente à nouveau. Il a néanmoins été nettement plus efficace dans la répression de La Manif pour tous et du Printemps français depuis un an. Il déteste la droite de conviction, et a d’ailleurs profité de la mort accidentelle du gauchiste Clément Méric pour dissoudre plusieurs organisations nationalistes. Enfin, il a désigné Alain Soral et Dieudonné comme ennemis publics numéro un, les accusant d’antisémitisme.

Avec l’affaire Dieudonné, Manuel Valls a mis en place les principes d’une quasi‑dictature. Qui pourrait s’installer dans la durée ? L’ancien maire d’Évry compte bien marquer la France de son empreinte et se verrait volontiers à l’Élysée en 2017.

Crédit photo : partisocialiste via Flickr (cc)

Prochaine sortie d'un livre choc d'Emmanuel Ratier sur Manuel Valls

Prochaine sortie d’un livre choc d’Emmanuel Ratier sur Manuel Valls

11/04/2014 – PARIS (NOVOpress) – En moins de trois ans, Manuel Valls est passé de l’anonymat (5,6 % à la primaire socialiste de 2011) à Matignon. L’histoire de Manuel Valls, issu de la plus haute bourgeoisie catalane par son père et d’une famille suisse enrichie dans le trafic de l’or par sa mère, attendait d’être racontée, sans fard et en détails, afin que les français connaissent vraiment celui qui est aujourd’hui à la tête du gouvernement.

C’est à cette tâche que s’est consacré le journaliste Emmanuel Ratier qui publie, le 25 avril prochain, une biographie sans concession de celui que beaucoup voient comme une sorte de « Sarkozy de gauche ».

Un livre choc, dans la lignée des précédents travaux de l’auteur, extrêmement documenté, bourré de révélations sur celui qui se rêve déjà président de la république.

Crédit photo : Parti socialiste via Flickr (cc).


« Le vrai visage de Manuel Vall », par Emmanuel Ratier, 20 euros port compris à commander à:
Faits & Documents, BP 254-09, 75424 Paris cedex 09 (chèque à l’ordre le Librairie Facta) ou www.vraivisagemanuelvalls.com

Ce soir à 18 heures, Gérald Pichon, auteur de "Sale Blanc", invité d'Emmanuel Ratier sur Radio Courtoisie

Ce soir à 18 heures, Gérald Pichon, auteur de « Sale Blanc », invité d’Emmanuel Ratier sur Radio Courtoisie

06/03/2013 – 14h00
PARIS (NOVOpress) –
Ce soir à partir de 18 heures, Emmanuel Ratier recevra Gérald Pichon, l’auteur de Sale Blanc, dans le cadre de son Libre Journal sur Radio Courtoisie.

Pour écouter Radio Courtoisie :
Paris et Ile-de-France, 95,6 | Caen, 100,6 | Chartres, 104,5 | Cherbourg, 87,8 | Le Havre 101,1 | Le Mans, 98,8.
Sur les bouquets satellite Canalsat (canal 199 pour la mosaïque des radios et canal 641 pour l’accès direct à Radio Courtoisie) et TNTSAT.
Et par Internet via le Site de Radio Courtoisie

Faits & Documents n°347 du 1er au 15 décembre 2012. Portrait : Jean-Yves Le Drian

Faits & Documents n°347 du 1er au 15 décembre 2012. Portrait : Jean-Yves Le Drian

Le nouveau numéro de Faits & Documents du 1er au 15 décembre 2012 vient de paraître, avec (entre autres) un portrait de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense. Extrait.

[divider_1px]

La Défense, dernier fondement de l’indépendance de la France, est en train de craquer. C’est le ministère (en fait le seul) qui paie le plus lourd tribut à la crise : diminution des crédits, diminution des engagés, diminution des moyens. Pour être clair, l’ensemble des militaires français peut être réuni dans le Stade de France (en 2015, 54 000 emplois auront été supprimés en sept ans) et nombre d’entre eux doivent désormais se battre… pour être payés (le système Louvois de paies est défaillant…). Un signe de plus que la France est en train de devenir un pays de seconde, voire de troisième zone. Pour faire avaler la pilule, Jean-Yves Le Drian, un franc-maçon « d’origine chrétienne ». Bref, un homme roué choisi pour faire « passer la pilule » aux militaires et avaliser, si ce n’est l’abandon de la force de frappe, du moins l’intégration poussée dans l’OTAN.

Lire la suite

Faits & Documents n°345 du 1er au 15 ovembre 2012. Portrait : Le Siècle (suite)

Faits & Documents n°345 du 1er au 15 novembre 2012. Portrait : Le Siècle (suite)

Crédit photo : Bruno Cordioli/CIBVS via Wikimédia (cc) – Alain Ducasse : Faut-il que Le Siècle soit d’influence pour que cet homme de goût, pressé, très souvent à l’étranger, ait accepté d’entrer en un lieu où la qualité des dîners est d’une médiocrité inégalée depuis plus de cinquante ans ?

Le nouveau numéro de Faits & Documents du 1er au 15 novembre 2012 vient de paraître, avec les biographies des nouveaux membres du club Le Siècle (deuxième partie). Extrait.

Unique club d’influence réelle en France, le club le Siècle a recruté au cours de ces derniers mois une vingtaine de membres d’après les listes secrètes que nous avons récupérées. Voici donc les biographies de ces nouveaux membres et membres invités qui appartiennent désormais au « cœur du pouvoir ».

Lire la suite

Richard Millet reçu par Emmanuel Ratier [audio]

Le 19 septembre de 18h à 19h30 Emmanuel Ratier a reçu Richard Millet, et son éditeur Pierre-Guillaume de Roux, sur Radio Courtoisie pour évoquer en particulier son récent livre « Langue fantôme – suivi d’Éloge littéraire d’Anders Breivik », mais aussi d’autres ouvrages de cet auteur qui vient d’être victime d’une chasse aux sorcières.

Dans le cadre de ce Libre Journal de la Résistance Française participaient également à la discussion les journalistes François Bousquet (Valeurs actuelles) et Pascal Lassalle.

Pour écouter Radio Courtoisie : Paris 95,6 MHz Caen 100,6 MHz Chartres 104,5 MHz Cherbourg 87,8 MHz Le Havre 101,1 MHz Le Mans 98,8 MHz. Pour toute la France, en clair, sur les bouquets satellite Canalsat (canal 179 ou 496) et TNTSAT. Pour le monde entier sur www.radiocourtoisie.fr.

[MEDIA not found]
Faits & Documents n°338 du 15 au 30 juin 2012. Portraits : Le Gouvernement Ayrault (II)

Faits & Documents n°338 du 15 au 30 juin 2012. Portraits : Le Gouvernement Ayrault (II)

Le nouveau numéro de Faits & Documents du 15 au 30 juin 2012 vient de paraître. Au sommaire, les portraits du gouvernement Ayrault. Extrait.

Faits & Documents n°338 du 15 au 30 juin 2012. Portraits : Le Gouvernement Ayrault (II)Voici la suite des biographies du premier gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Gouvernement dont la principale caractéristique n’est pas d’être paritaire (hommes/femmes) mais d’être composé de ministres totalement inexpérimentés : 29 sur 34 n’ont jamais été ministres.

Cécile Duflot. Ministre de l’Égalité des territoires et du Logement. Ancienne compagne de Jean-Vincent Placé, franc-maçon, principale tête politique et négociateur hors pair des Verts, sénateur d’origine sud-coréenne (venu des Radicaux de gauche). Désormais compagne de Xavier Cantat, frère de Bertrand Cantat, du groupe Noir Désir (« Je me fiche pas mal de la France. La France est un hasard historique […] Je ne me sens pas plus Français que Sénégalais. »). Favorable au voile islamique à l’école et dans la rue (pétition en faveurs des mamans voilées). Sa seule expérience politique se limite au conseil régional d’Île-de-France et au poste de conseiller municipal d’opposition à Villeneuve-Saint-Georges. Portrait détaillé dans F&D 284.

Valérie Fourneyron. Ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative. Née le 4 octobre 1959 au Petit-Quevilly (Seine-Maritime), elle est issue de la grande bourgeoisie industrielle rouennaise. Les Absire-Sevrey furent de gros tanneurs. Son arrière-grand-père, Adrien Absire (1871-1938), fut notamment président du Syndicat des cuirs et peaux. Par sa grand-mère, Monique Champetier de Ribes (née en 1910), elle descend d’une grande famille parisienne présente dans la banque. Son grand-père maternel, Guy Lauprêtre, fut l’un des principaux responsables gaullistes puis RPR du Havre. Passée exclusivement par des écoles catholiques rouennaises (Institution Saint-Dominique, Institution Rey), elle milita dans sa jeunesse dans la mouvance giscardienne, participant notamment activement à la campagne présidentielle de Valéry Giscard d’Estaing en 1974. Une partie de sa famille a milité dans la droite nationale. Docteur en médecine (faculté de Rouen, Pitié-Salpêtrière) et mariée à un médecin, Philippe Fourneyron, cette ancienne sportive (membre de l’équipe de France cadette de volley-ball) s’est spécialisée dans la médecine sportive (CES de biologie et de médecine du sport, de traumatologie du sport). Elle fut notamment médecin du sport au CHU de Rouen (1984-1989), médecin inspecteur régional jeunesse et sports, chef de la mission de médecine du sport au ministère de la Jeunesse et des Sports (1989-1990), médecin de l’équipe professionnelle de hockey sur glace de Rouen, médecin de l’équipe de France de volley-ball (1991-1995). Alors même qu’elle n’avait aucune attache politique à gauche, elle devait se lier étroitement avec le socialiste Yvon Robert, rencontré dans les milieux catholiques de gauche, dont elle devint l’adjointe aux sports à la mairie de Rouen (1995-2001). « Un couple politique est né (L’Express, 24 janvier 2008). » En 2008, elle reprend, dès le premier tour, la mairie, conquise en 2001 par le centriste (et ancien militant nationaliste) Pierre Albertini, Yvon Robert devenant son premier adjoint (il lui succède en 2012 à la suite de son entrée au gouvernement). Entre-temps, elle s’est fait élire conseillère régionale de Haute-Normandie (1998), étant vice-présidente de ce conseil jusqu’en 2008, ainsi que conseillère générale de Seine-Maritime (2004-2008). En 2002, elle est battue de peu (49,21 %) dans la 1re circonscription par l’UDF Patrick Herr. Enfin, en juin 2007, elle l’emporte, avec 55,16 %, dans la même circonscription de Seine-Maritime, sur l’UMP Bruno Devaux. En 2011, elle apporte son soutien à Martine Aubry, dont elle dirige la section « sports », poste qu’elle reprend dans l’équipe Hollande. Sa première mesure a été de refuser la présence de tout membre du gouvernement lors de matches en Ukraine « au regard de la préoccupation du respect des valeurs européennes et notamment de la situation de Mme Timochenko ».

Sylvia Pinel. Ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme. Née le 28 septembre 1977 à L’Union (Haute-Garonne), cette fille d’éleveurs de bovins est titulaire d’un Deug de sciences sociales (Toulouse), d’un DESS de contentieux et d’arbitrage (Toulouse) et d’un DEA de droit fondamental et européen (Limoges). Sa mère, qui a travaillé avec le sénateur radical de gauche Pierre Tajan, est maire adjointe de Fabas. Son père a été conseiller municipal radical de gauche de Gargas. La nomination de cette quasi inconnue du Parti radical de gauche à un poste dont elle ignore tout (…)

[box class= »info »]Lire la suite : abonnez-vous à Faits & Documents, Lettre d’informations confidentielles d’Emmanuel Ratier – Abonnements France métropolitaine : 78 euros / an. Abonnements étranger et outre mer : 93 euros / an. En savoir plus : www.faitsetdocuments.com[/box]

Photo en Une : Crédit Parti Socialiste (cc) via Flickr