Tag Archives: émeute

En 2005, lors des émeutes, des imams appelaient à brûler des voitures !

01/11/2015 – FRANCE (NOVOpress)
(Re)découvrez cet extrait de l’émission « C dans l’air », où la magistrate Michèle-Bernard Requin s’inquiète de la montée du communautarisme musulman. Elle cite l’exemple des émeutes de 2005, pendant lesquelles les « jeunes » allaient demander à l’imam s’il était licite de brûler des voitures… certains répondaient « oui » !

Publié le
heurts_frontiere_croate

«Nous venons en paix» : pas évident, évident, à voir la violence qui règne chez les «réfugiés»… 

28/09/2015 – MONDE (NOVOpress)
«Nous venons en paix», c’est notre chronique de choses vues sur le web et les réseaux sociaux à propos de nos chers « migrants » / « réfugiés » / Bisounours… une petite pastille de vérité dans un océan de propagande aux bons sentiments… mais chut… PADAMALGAM !
Aujourd’hui, dur dur de dire qu’ils viennent en paix, nos chers « réfugiés », tant ils mettent d’ardeur à se battre entre eux et parfois aussi contre les forces de l’ordre. Le stress de ne pouvoir trouver une place fenêtre dans les trains mis à leur disposition et / ou pris d’assaut ?

Hier, c’est un camp de réfugiés de Calden, dans la banlieue de Cassel, en Allemagne, qui nous adonné un bel exemple de Vivre-Ensemble. Dans ce camp de tentes où sont hébergés environ 1 500 migrants d’une vingtaine de nationalités..

Des affrontements entre plusieurs centaines de réfugiés ont éclaté dimanche dans un camp d'hébergement près de Cassel, en Allemagne. Quatorze personnes, dont 3 policiers, ont été légèrement blessées.

Des affrontements entre plusieurs centaines de réfugiés ont éclaté dimanche dans un camp d’hébergement près de Cassel, en Allemagne. Quatorze personnes, dont 3 policiers, ont été légèrement blessées.

Une première bagarre a éclaté à la mi-journée, au moment du repas, entre deux réfugiés. Plus tard, des affrontements ont repris entre deux groupes de réfugiés albanais et pakistanais.
Enfin, une troisième bagarre s’est produite dans la soirée, mettant aux prises un groupe de 70 personnes à un autre de 300.
À en croire le discours habituel des médias officiels, il devrait s’agir d’un différend sur la charte de déontologie des médecins ou des avocats qui a opposé ces « chances pour l’Europe ».
En tout cas, c’est loin d’être un cas isolé…

Lire la suite

Nantes : la manifestation d'hommage à Rémi Fraisse vire à l'émeute

Nantes : la manifestation d’hommage à Rémi Fraisse vire à l’émeute

01/11/2014 – NANTES (NOVOpress)
Manifestants et policiers blessés, lancers de bouteilles, jet d’acide, quartier bouclé par des barrières anti-émeutes, la ville de Nantes connait de véritables scènes de guérillas urbaines. En effet, une manifestation non déclarée en préfecture contre les violences policières suite au décès de Rémi Fraisse, militant écologiste opposé au barrage de Sivens, a rassemblé les habituels libertaires et autres groupes violents d’extrême gauche. Malgré un important dispositif policier, la manifestation a vite dégénéré.

C’est cependant étonnant car ces jours derniers ces militants d’extrême gauche a avit déjà saccagé les rues nantaises. A croire que le ministère de l’Intérieur est plus conciliant avec cuex qui proclament : « Un flic, une balle, justice sociale ! » qu’avec les pacifiques manifestants de la Manif pour tous.

A Toulouse, bastion de l’extrême gauche violente, une manifestation similaire a lieu et connait elle-aussi des débordements violents.


Lire la suite

Qualification de l’Algérie : scènes de « liesse » et… « dérapages »

Qualification de l’Algérie : scènes de « liesse » et… « dérapages » (Présent 8134)

27/06/2014 – PARIS (NOVOpress via Présent)
En arrachant le nul contre l’équipe de Russie (1-1) jeudi soir à Curitiba, les Fennecs ont permis à l’Algérie d’accéder pour la première fois aux huitièmes de finale d’une Coupe du monde de football. Très bien. On est content pour eux. Sauf que…

Sauf que, une fois de plus, la communauté algérienne française a célébré cette qualification dans de nombreuses villes en faisant, comme l’avait déjà exprimé Marion Maréchal-Le Pen au lendemain de la victoire, le 22 juin, de l’équipe algérienne contre celle de la Corée du Sud, la « démonstration d’une nouvelle victoire du communautarisme sur la République ». Une démonstration émaillée, comme ils disent, « d’incidents ».

On prend les mêmes et ça recommence !

Et « one, two, three viva l’Algérie ! » Dès le coup de sifflet final du match « historique », c’est une véritable marée humaine très électrisée qui a entamé une sarabande endiablée pour fêter la victoire dans les rues des grandes villes de France. Le tout dans une ambiance « festive et bon enfant ». Tout juste si la grosse presse relève ici ou là de « légers incidents ».

De Paris à Marseille, en passant par Lyon, Grenoble, Rouen, Lille et Roubaix notamment, les supporteurs au tempérament volcanique des Fennecs ont exprimé leur joie. Et quelle joie !

Lire la suite

Italie : émeute islamique contre un plat à la sauce bolognaise de l'aide aux sinistrés

Italie : émeute islamique contre un plat à la sauce bolognaise de l’aide aux sinistrés

28/05/2012 – 08h30
BOLOGNE (NOVOpress) –
Violence, Islam, maladies contagieuses… un concentré de tous les problèmes de la société multiculturelle : voilà ce que la préférence étrangère a créé en quelques jours dans les camps pour sinistrés d’Émilie-Romagne (la région de Bologne), après le tremblement de terre qui a ravagé le Nord-Est de l’Italie.

Les volontaires italiens pleins de bons sentiments sont dépassés par les événements. Jeudi soir, au camp de San Felice sul Panaro, dans la province de Modène, la société Vodafone est venue distribuer des cartes téléphoniques gratuites. Résultat, une rixe a éclaté entre immigrés maghrébins, l’un d’eux a sorti son couteau et poignardé un de ses congénères.

Samedi, une vraie émeute a éclaté dans le même camp, après qu’une volontaire a servi à une jeune musulmane un plat avec de la sauce bolognaise. La Protection civile de Trente, qui est en charge du camp, assure qu’il s’agissait d’une simple erreur : « la jeune volontaire a tendu le plateau par mégarde ». Mais la musulmane s’est mise à hurler, toute sa famille est arrivée et a accusé l’administration du camp d’avoir délibérément insulté l’Islam. Il a fallu une intervention des forces de l’ordre en civil pour rétablir le calme.

« En venant en Émilie, franchement, nous ne nous attendions pas à devoir affronter ce type de problèmes », ont commenté certains des volontaires du Trentin.

Il a par ailleurs fallu désinfecter à deux reprises une tente qui était occupée par des maghrébins atteints de la gale. Après la seconde opération de désinfection, effectuée par une équipe spéciale de techniciens arrivée de Venise, la tente devra être détruite par la commune de San Felice : ni les tridentins ni les vénitiens ne sont en effet disposés à la reprendre. Les maghrébins galeux ont été envoyés à l’hôpital.

Selon le journal local, « le comportement des immigrés maghrébins met à dure épreuve les nerfs de beaucoup d’autres sinistrés », autochtones et qui, eux, n’ont droit à rien. « Nous avons été évacués de notre maison, juste à côté, se plaint un couple de jeunes mariés, nous sommes de San Felice, mais on ne nous donne pas de repas, qui sont réservés aux seuls “résidents” du camp. Nous demandons qu’on prenne en considération aussi des situations come la nôtre ».

Ceux-là seraient trop contents si on leur servait des spaghetti bolognaise.