Tag Archives: Elements

Eléments Alain de Benoist

A l’Est du nouveau !, par Alain de Benoist

18/11/2016 – FRANCE (NOVOpress) A l’Est du nouveau ! est le titre du dernier numéro de la revue Eléments, qui vient de paraître et sera en vente au colloque qui se tient samedi à Paris sous le titre, cette fois interrogatif, A l’Est du nouveau ? Nous reproduisons ci-dessous l’éditorial de ce numéro 163 d’Eléments, signé par Alain de Benoist.

Eléments Alain de BenoistÀ l’époque de la guerre froide, les choses étaient simples. L’hémisphère Nord était coupé en deux, et l’Europe l’était aussi. La partie orientale était dominée par le système soviétique, la partie occidentale théoriquement placée sous protection américaine. D’un côté, une dictature greffée sur un capitalisme d’État, de l’autre le capitalisme tout court associé à la dictature de la marchandise. Deux occupations de forme différente, mais aux effets également paralysants. L’Est et l’Ouest étaient alors engagés dans une concurrence aux buts moins opposés qu’il n’y paraissait : il s’agissait de savoir qui produirait le plus et le plus vite, qui gagnerait la course à l’espace et au PIB.

Cette logique bipolaire ne fut remise en cause que par la France du général de Gaulle, qui se dota d’une force atomique indépendante et s’émancipa en 1966 de la tutelle de l’OTAN, et par la Chine avec la « théorie des trois mondes », élaborée par Mao Ze Dong et présentée en 1974 par Deng Xiao Ping à la tribune des Nations-Unies.

Le mouvement de l’histoire semblait se dérouler exclusivement à l’Ouest. L’Est était prévisible : on n’y voyait rien changer, les mêmes troupes défilaient devant les mêmes tribunes où se tenaient, rigides comme des mulets, des dirigeants au regard vide, comme statufiés. À l’Ouest au contraire, c’était un incessant tourbillon de nouveautés, de modes et de gadgets.

Tout change en 1989, lorsque le système soviétique s’effondre sous le poids de ses propres contradictions. Le système de Yalta vole en éclats. L’Allemagne retrouve son unité, le rideau de fer ne coupe plus l’Europe en deux.

Du coup, la géopolitique reprend ses droits. Bientôt, on va s’apercevoir que la rivalité Est-Ouest n’a pas disparu, et que l’affrontement du monde soviétique et du monde « libre » en dissimulait un autre, plus profond encore et surtout plus permanent. Tandis que les pays émergents entament leur ascension, que l’histoire retrouve son cours naturel, la Puissance terrestre de l’Europe continentale contredit plus que jamais la Puissance maritime de l’Amérique. Mais cette dyade Terre-Mer n’est pas seulement géographique. Du côté de la Terre, on trouve les valeurs telluriques : la frontière, le politique, la société ordonnée, le durable, l’histoire ; du côté de la Mer, les valeurs océaniques : le flux et le reflux, le commerce, la libre circulation des hommes, des biens et des capitaux, la « société ouverte », l’éphémère et l’éternel présent.

Tel est le sens actuel de l’affrontement Est-Ouest, et c’est bien dans ce cadre qu’il faut placer la relance de la guerre froide à l’initiative des Américains contre la Russie de Poutine, considérée, à tort ou à raison, comme la capitale d’un ordre multipolaire et d’un retour à des valeurs populaires traditionnelles. La « Troisième Rome » face à Carthage !

Lorsque la vague soviétique s’est retirée, on a aussi constaté que les peuples d’Europe de l’Est étaient restés eux-mêmes, et même, paradoxalement, que leur identité était en meilleure santé que celle des peuples d’Europe occidentale. Par un mouvement de balancier bien compréhensible, ils se sont d’abord tournés vers l’Occident comme vers un Eldorado. Et puis ils ont commencé à déchanter. Au lieu du paradis attendu, ils ont découvert la crise financière, les exigences de l’Union européenne, l’injonction qui leur était faite d’adopter les valeurs libérales-libertaires venues de l’Ouest et des foules de migrants venus du Sud.

Au clivage entre les pays du Nord et ceux du Midi créé par la monnaie unique, s’en est ajouté un autre, concrétisé par la création d’un pôle de résistance autour des pays du groupe de Visegrád (Hongrie, Pologne, République tchèque et Slovaquie) – un groupe qui, s’il était rejoint par l’Autriche, serait en quelque sorte l’héritier de l’ancien empire des Habsbourg.

L’immobilité et le mouvement ont aussi changé de place. C’est aujourd’hui l’Ouest qui paraît immobile, menacé par les forces du chaos, englué dans des modèles obsolètes qui ne parviennent pas à se renouveler, tandis que c’est à l’Est que l’on voit bouillonner une efflorescence qui, avec toutes ses incertitudes, ouvre la voie d’un autre monde possible.

À Washington, les Docteurs Folamour rêvent toujours d’une troisième guerre mondiale, tandis qu’au bout du bout du monde de l’Ouest, dans la Silicon Valley, s’élabore un « transhumanisme » post-historique et posthumain.

L’avenir verra la confrontation de cette vague venue de l’extrême Occident contre les forces telluriques du continent européen. Une chose est sûre : les forces montantes ne sont plus du côté du Couchant.

Alain de Benoist

colloque-elements-est-nouveau

La fabrique de l’aliénation : l’École techno-libérale

17/01/2016 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
En partenariat avec la revue Eléments, le Cercle Rébellion Sud-Ouest a organisé une conférence sur « La fabrique de l’aliénation : l’École techno-libérale » avec l’auteur Charles Robin.

Publié le
Couverture158

Éléments N° 158 disponible !

16/01/2016 – CULTURE (NOVOpress)

Au sommaire de ce numéro d’Éléments : une interview exclusive de Jacques Sapir, qui interpelle notamment Jean-Luc Mélenchon, un entretien avec Pierre Manent sur la France face au défi de l’islam, une mise en cause de l’art contemporain par Jean Clair, de l’Académie française, et des articles sur le retour de la puissance russe, sur Carl Schmitt et l’état d’urgence, sur les guerres de François Hollande, etc.
Sans oublier le dossier central sur l’avenir et la démondialisation…

onfray_elements

Onfray dans Éléments, panique à «gauche» !

17/10/2015 – CULTURE (NOVOpress)
Pagination augmentée de 50%, nouvelle maquette tout en couleurs, tout le monde ne parle que d’Éléments, l’excellente revue d’idées et de débats, qui a fêté récemment ses 40 ans. Ah, on me dit dans l’oreillette que les commentateurs ne l’ont pas lue et critiquent simplement la présence de Michel Onfray dans le magazine d’Alain de Benoist.

Nouvelle chasse aux sorcières en cours : Michel Onfray persiste et signe à préférer s’entretenir avec des gens intelligents qui ne sont pas de gauche plutôt qu’avec des crétins politiquement corrects. Le philosophe fait en effet la couverture du dernier numéro d’Éléments, la revue des idées dirigée par Alain de Benoist. Aussitôt la foule des petits censeurs de s’émouvoir, de s’indigner, de vitupérer… oui décidément, Onfray, qui clame partout être de gauche n’est en fait qu’un vil fasciste, un suppôt de l’extrême-droite, un social-traitre, une vipère lubrique, un tigre de papier, un agent double au service de Marine Le Pen, des zeureleplusombres et des idées rances et nauséabondes…

C’est évidemment bien plus simple que d’ouvrir cette revue écrit petit et serré, avec assez peu d’images (nous n’avons pas encore reçu notre exemplaire pour juger de la nouvelle maquette…) et qui prétend traiter les sujets au fond plutôt que de s’attacher à l’écume des choses, aux étiquettes et aux convenances « intellectuelles » des rédactions parisiennes et états-majors de partis politiciens.
Alain de Benoist ayant été l’un des fondateurs du mouvement intellectuel de la « nouvelle droite », il est catalogué ad vitam aeternam dans le camp du mal, essentiellement par des gens qui n’ont jamais lu une ligne de lui. Qu’il s’attache à la poursuite de la vérité où qu’elle se trouve, ne s’intéressant en rien aux petites étiquettes qui servent de bréviaire aux « intellectuels » de plateau télé ne fait rien à l’affaire. Nos belles âmes seraient par exemple édifiées du nombre de référence à Marx et à des auteurs marxistes que l’on trouve dans cette revue « d’extrême-droite ».

Tout cela pour dire que, personnellement, j’attends avec impatience le facteur pour ouvrir mon exemplaire d’Éléments et y découvrir le dossier sur la droite et le poison libéral et – entre autres — les propos de Michel Onfray, avec qui je ne suis pas forcément d’accord, mais dont j’apprécie l’honnêteté intellectuelle, le genre d’attitude subversive qui a tôt fait de vous classer parmi les infréquentables, n’est-ce pas Michel ?

Charles Dewotine


 

Onfray, fier d’être «populiste» en couve de @Revue_elements. Au moins, les choses sont claires… pic.twitter.com/Ih1vVZI9wr

— Guillaume Gendron (@g_gendron) 15 Octobre 2015

Dupond et Dupont mènent l’enquête sur Michel Onfray… pic.twitter.com/CZaCnAqzzm

— Revue éléments (@Revue_elements) 16 Octobre 2015

 

afficheDanrit

Capitaine Danrit, le «Jules Verne militaire» le 9 septembre à Nancy

02/09/2015 – CULTURE (NOVOpress)
Sous l’égide de la revue Éléments, Laurent Schang et Jean-Jacques Langendorf, historien militaire, romancier, essayiste, maître de recherches à l’Institut de Stratégie et des Conflits – Commission Française d’Histoire Militaire (ISC-CFHM) animeront une conférence «Capitaine Danrit, les visions du “Jules Verne militaire”», au Musée Lorrain, Palais des Duc de Lorraine, mercredi 9 septembre 2015 à 19 h 30.
Officier, gendre du général Boulanger, élu député de Nancy, Emile Driant connut une carrière littéraire prolifique sous le pseudonyme du capitaine Danrit. Adoubé par Jules Verne, Danrit fut surnommé l’«utopiste de la guerre» en raison de ses descriptions futuristes des conflits à venir.
Une œuvre étonnante qui mêle un sens aigu de l’anticipation, nourri des progrès des techniques de son temps à un art du rebondissement propre à la littérature populaire. À l’occasion des 99 ans de sa mort au bois des Caures, le 22 février 1916, l’excellente maison d’édition nancéienne Le Polémarque, créée par Laurent Schang, publie Driant-Danrit, biographie inédite de Jean Mabire.
Inv-noire2

Contact : pascal.eysseric@revue-elements.com
Éléments
Fondée en 1973, la revue Éléments est l’une des plus anciennes revues d’idées d’expression française, qui interroge l’histoire et les arts, met en perspective les recherches scientifiques et les travaux des philosophes, analyse les mouvements d’idées. Une aventure intellectuelle sans équivalent contre la pensée unique et les vieux clivages droite-gauche. Internet : www.revue-elements.com
Le Polémarque
Manuels tactiques, traités de stratégie, histoires de soldats : livre après livre, Le Polémarque resserre les liens distendus entre le lecteur et l’esprit de défense. Adresse : Le Polémarque 29 rue des Jardiniers 54000 Nancy. Internet : http://www.editions-lepolemarque.com
L’AAJM ou Association des Amis de Jean Mabire
L’AAJM a pour but de mieux faire connaître l’œuvre littéraire, historique et artistique de l’écrivain Jean Mabire, à la diffuser et la rendre accessible au plus grand nombre, assurer le regroupement et la conservation de ses archives et de la documentation qu’il a réunie. Adresse : 15 route de Breuilles 17330 Bernay Saint Martin. Internet : http://www.jean-mabire.com

Jean Raspail et Érik L’Homme : une rencontre au sommet à lire dans Éléments n°156 le 23 juillet

Jean Raspail et Érik L’Homme : une rencontre au sommet à lire dans Éléments n°156 le 23 juillet

Source : blogelements.typepad.fr – Au royaume de l’enfance et de l’aventure, Jean Raspail pourrait bien avoir trouvé un digne successeur en la personne d’Érik L’homme. Dans son très beau dernier roman, Le regard des princes à minuit (Gallimard), l’un des écrivains français pour la jeunesse les plus populaires, – 1 100 000 exemplaires de livres vendus en France et sa trilogie Le livre des étoiles traduite dans 28 pays –, proposait à ses jeunes lecteurs une initiation contemporaine aux valeurs de la chevalerie. Au premier rang desquelles figurait le courage, qualité chère à Jean Raspail, et qui demeure le préalable essentiel à toute aventure. À l’occasion de la parution de Là-bas, au loin, si loin, recueil de cinq des plus beaux chefs-d’œuvre de Jean Raspail chez Bouquins, Éléments a voulu réunir les deux hommes pour une discussion sur l’aventure. La proposition a enthousiasmé Erik L’Homme, lecteur fervent de L’île bleue et de Qui se souvient des hommes, par ailleurs vice-consul du royaume de Patagonie pour la Drôme du sud et a enchanté Jean Raspail, qui sait à quoi s’en tenir sur son cadet depuis Des pas dans la neige (Gallimard), formidable récit d’Érik L’Homme sur ses aventures dans les montagnes de l’Hindu Kush, aux confins du Pakistan et de l’Afghanistan, à la recherche de l’Homme sauvage. Au cours de cet entretien mémorable, placé sous le signe de l’amitié et de l’humour qui s’est conclu comme il se doit par un bon verre de whisky à la santé du royaume de Patagonie, il a été question de fugues et de voyages, de scoutisme et d’aventures, de grand jeu et des petits cons qui ne jouent plus assez !

Vu sur Twitter

Une excellente tribune sur l’antiquité et et les monothéismes

Publié le
Les 40 ans de la revue Éléments avec des membres de l'équipe de rédaction : ce soir 8 novembre sur Méridien Zéro

Les 40 ans de la revue Éléments avec des membres de l’équipe de rédaction : ce soir 8 novembre sur Méridien Zéro

08/11/2013 – 18h10
PARIS (NOVOpress) – Ce vendredi 8 novembre, dans son émission qui sera diffusée de 21 heures à 23 heures, la webradio Méridien Zéro vous convie à fêter les 40 ans de la revue Éléments avec des membres de son  équipe de rédaction, Pascal Eysseric et Patrick Péhèle.

À la barre, PGL, accompagné par Jean-Louis Roumégace. JLR à la technique.

Pour écouter Méridien Zéro, c’est ici.

Ce vendredi 14 juin, émission n° 148 de Méridien Zéro : "classes populaires, classes oubliées et point de vue sur l'actualité"

Ce vendredi 14 juin, émission n° 148 de Méridien Zéro : « classes populaires, classes oubliées et point de vue sur l’actualité »

14/06/2013 – 08h00
PARIS (NOVOpress) –
Ce vendredi, Méridien Zéro reçoit la rédaction de la revue Eléments pour la sortie du dernier numéro consacré aux classes populaires. En seconde partie d’émission, MZ reçoit Gabriele Adinolfi pour faire le point avec lui sur l’actualité chargée des dernières semaines.

Emission animée par PGL assisté de Maurice Gendre. A la technique, Lord Sergueï.

Pour écouter Méridien Zéro : http://www.meridien-zero.com/

Numéro 146 d' »Elements » : « Pacte budgétaire européen : le coup d’Etat »

Numéro 146 d'"Elements" : "Pacte budgétaire européen : le coup d'Etat"

Numéro 146 d' »Elements » : « Pacte budgétaire européen : le coup d’Etat »

21/01/2013 -12h00
PARIS (NOVOpress) – Le numéro 146 d’Eléments vient de sortir. Le dossier de ce dernier numéro : « Pacte budgétaire européen : le coup d’Etat ». Dans son éditorial, Robert de Herte indique notamment :  « Depuis un demi-siècle, l’osmose idéologique de la droite financière et de la gauche multiculturelle s’est employée, sous couvert de « modernisation » émancipatrice, à faire confluer libéralisme économique et libéralisme sociétal, système du marché et culture marginale. »

Au sommaire de ce numéro :
Éditorial
« La fin du monde a bien eu lieu »,

Forum
L’entretien d’Éléments
Jean Soler,
Maintenir vivant le modèle de la Grèce ancienne

Continue reading

Publié le
Diabolisation, nouvelle inquisition, pensée unique - Robert Ménard et la Revue Eléments [audio]

Diabolisation, nouvelle inquisition, pensée unique – Robert Ménard et la Revue Eléments [audio]

Dimanche 15 juillet l’émission de la webradio Méridien Zéro portait sur « Diabolisation, nouvelle inquisition, pensée unique », avec un invité de marque, Robert Ménard,

L’émission de 90 minutes était dirigée par monsieur PGL, accompagné de Jean-Louis Roumegace, Georges Feltin-Tracol et Lord Tesla à la technique.
Méridien Zéro recevait Robert Ménard, journaliste (I-télé, Sud Radio), fondateur de Reporters sans frontières, directeur de la rédaction de la revue Médias, ainsi que Pascal Esseyric et Patrick Péhèle pour la sortie du N° 144 de la revue Eléments.

[MEDIA not found]

Diabolisation, nouvelle inquisition, pensée unique – Robert Ménard et la Revue Eléments 	<audio id="wp_mep_2"      controls="controls" preload="none"  >
		
		
		
		
		
		
		
		<object width="223" height="30" type="application/x-shockwave-flash" data="http://fr.novopress.info/wp-content/plugins/media-element-html5-video-and-audio-player/mediaelement/flashmediaelement.swf">
			<param name="movie" value="http://fr.novopress.info/wp-content/plugins/media-element-html5-video-and-audio-player/mediaelement/flashmediaelement.swf" />
			<param name="flashvars" value="controls=true&file=" />			
		</object>		
	</audio>
<script type="text/javascript">
jQuery(document).ready(function($) {
	$('#wp_mep_2').mediaelementplayer({
		m:1
		
		,features: ['playpause','current','progress','duration','volume','tracks','fullscreen']
		,audioWidth:223,audioHeight:30
	});
});
</script>

Sortie du numéro 144 d'“Eléments” : La diabolisation continue !

Sortie du numéro 144 d’“Eléments” : La diabolisation continue !

18/07/2012 — 17h00
PARIS (Novopress) — Le dernier numéro d’Eléments vient de sortir.

sommaire

Dossier
Néo-réacs: combien de divisions ?, par Pascal Eysseric,
La doxa libérale du PS passée au crible de la « gauche populaire », par Pierre Le Vigan,
Le combat pour la littérature française, par Michel Marmin et Rémi Soulié,
Contre, tout contre Muray, par François Bousquet,
Comment résister à l’idéologie du progrès sans devenir « réac », par Luc-Olivier d’Algange,
Renaud Camus : « réac de toujours », propos recueillis par Pascal Eysseric.

Entretien : Maurice Cury : Le concept de « culture nationale ».

Rubriques
Retour à Jean-Jacques Rousseau, par Michel Marmin
• Le polar vu par Pierric Guittaut
• La chronique cinéma de Ludovic Maubreuil
Comment reconnaître un con à l’heure d’Internet ?, par Armand Grabois
Une fin du monde sans importance, par Xavier Eman
• Économie, religions, philosophie…, par Alain de Benoist
• Sciences, par Bastien O’Danieli
Alain de Benoist : un demi-siècle d’engagement, par Jean-Marcel Zagamé, Alain Lefebvre, François d’Orçival, Ludovic Maubreuil et Olivier François
La Corée du nord, derrière les mots de la propagande, par David L’Épée
La main invisible contre le peuple, éloge d’Edward P. Thompson, par Olivier François
L’écologisme de marché, par Jean de Lavaur
Pacifisme intégral ? Plus que jamais !, par Robin Turgis et Flora Montcorbier
Georges Mathieu et moi, par Michel Marmin

Méridien Zéro reçoit Robert Ménard et la rédaction d'“Eléments” ce dimanche 15 juillet à 23 heures

Méridien Zéro reçoit Robert Ménard et la rédaction d’“Eléments” ce dimanche 15 juillet à 23 heures

15/07/2012 — 08h00
PARIS (NOVOpress) —
Pour l’émission n°105 : « DIABOLISATION, NOUVELLE INQUISITION, PENSEE UNIQUE … », l’équipe de Méridien Zéro convie à écouter un invité de marque en la personne de Robert Ménard.

Emission dirigée par monsieur PGL, accompagné de Jean-Louis Roumegace, Georges Feltin-Tracol et Lord Tesla à la technique. Méridien Zéro reçoit Robert Ménard, journaliste (I-télé, Sud Radio), fondateur de Reporters sans frontières, directeur de la rédaction de la revue Médias, ainsi que Pascal Esseyric et Patrick Péhèle pour la sortie du N° 144 d’Eléments.

[box class= »info »] A écouter sur les sites :

http://meridienzero.hautetfort.com/
– ou http://www.radiobandieranera.org/
– ou http://europaradio.hautetfort.com/ [/box]

Emission 105 avec ROBERT MENARD

Rencontre avec les revues Eléments et Krisis sur Méridien Zéro, ce dimanche 29 avril à 23h

Rencontre avec les revues Eléments et Krisis sur Méridien Zéro, ce dimanche 29 avril à 23h

A l’occasion de la sortie du dernier numéro d’Eléments (n°143) et des deux derniers numéros de la revue Krisis (Religion ? et Monothéisme/Polythéisme ?), le Lieutenant Sturm et PGL reçoivent à 23h sur Méridien Zéro, Pascal Esseyric et Patrick Pehel d’Eléments et Michel Thibault de Krisis.

[box class= »warning »]Méridien Zéro diffusera en direct de 23h à 0h30 via les sites Méridien Zéro, Radio Bandiera Nera et Europa Radio.[/box]

Rencontre avec les revues Eléments et Krisis sur Méridien Zéro, ce dimanche 29 avril à 23h

La revue Eléments et Homère - Sur Méridien Zéro ce soir 12 janvier

La revue « Eléments » et Homère – Sur Méridien Zéro ce soir 22 janvier

Ce dimanche 22 janvier 2012 (23 h à 0h 30) la webradio Méridien Zéro recevra la rédaction de la revue « Elements » à l’occasion de la sortie de son dernier numéro. Sera également présent, Olivier Meyer qui nous parlera de son dernier ouvrage intitulé « Homère, guides et citations ».

[box class= »warning »]Méridien Zéro diffusera en direct de 23h à 0h30 via les sites Méridien Zéro, Radio Bandiera Nera et Europa Radio.[/box]

La revue Eléments et Homère - Sur Méridien Zéro ce soir 12 janvier