Tag Archives: Edward Snowden

mark_zuckerberg

Facebook condamné : coup d’arrêt à la surveillance de masse américaine ?

08/10/10/2015 – MÉDIAS (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)
Depuis plusieurs années, Max Schrems, étudiant en droit autrichien, se bat en justice contre le réseau social Facebook, qu’il accuse de ne pas respecter le droit à la vie privée.

Quelle victoire a-t-il remportée hier ?
Depuis 2011, le jeune homme livre un combat juridique contre l’entreprise américaine, qu’il accuse de ne pas respecter les lois européennes en matière de protection de la vie privée. Ce combat s’est achevé mardi 6 octobre dernier avec le jugement de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), qui donne raison au juriste en déclarant : « invalide » le cadre juridique qui couvre le transfert de données personnelles de l’Union européenne vers les États-Unis. C’est une grande victoire, car dorénavant, les données des utilisateurs européens de Facebook ne pourront plus être stockées aux États-Unis, mais devront être stockées en Europe.

Qu’est ce qui l’a poussé à se lancer dans cette procédure ?
L’étudiant en droit raconte que le déclic a eu lieu lors d’une conférence à laquelle il assistait aux États-Unis, en 2011. Je cite : « C’est lors d’un séjour d’études de six mois dans la Silicon Valley que j’ai réalisé que les Américains méprisaient les idéaux européens. J’étais alors dans une conférence, où personne ne savait que j’étais Autrichien, et j’ai compris ce qu’ils pensaient de nos lois » raconte le juriste.

Quelles ont été les étapes de ce combat de David contre Goliath ?
Il entame une première procédure en Irlande, pays où se trouve le siège européen du réseau social. Il est persuadé que l’entreprise enfreint le droit européen sur l’utilisation des données. L’autorité lui donne raison et demande à Facebook de « clarifier sa politique en matière de données privées ».
En 2013, les révélations d’Edward Snowden sur le programme de surveillance Prism mis en place par l’Agence de sécurité nationale américaine le confortent dans son combat. Il lance une nouvelle procédure en Irlande visant Facebook, mais aussi Apple, Microsoft, Yahoo et Google. Cette dernière plainte remonte finalement jusqu’à la Cour de justice de l’Union européenne, qui vient de rendre son jugement. « Cette décision est un coup sérieux porté à la surveillance mondiale des États-Unis, qui se repose massivement sur des partenaires privés » explique Max Schrems.


Photo du jour : Edward Snowden hero

Barack Obama : pas de pardon pour Edward Snowden

30/07/2015 – ÉTATS-UNIS (NOVOpress)
Une pétition lancée, il y a deux ans, a rassemblé 167 000 signatures pour réclamer le pardon de Barack Obama en faveur d’Edward Snowden. Mais la Maison blanche a répondu par la négative.

Lisa Monaco, conseiller du président sur la sécurité intérieure et la lutte contre la terrorisme, donne les raisons de ce refus :

Au lieu d’aborder ces questions de manière constructive, Monsieur Snowden a pris la décision dangereuse de voler et de divulguer des informations classifiées, ce qui a eu des conséquences graves pour la sécurité de notre pays et les gens qui travaillent jour après jour pour le protéger.

Selon Lisa Monaco, l’ancien analyste de la NSA devrait revenir aux États-Unis pour y être jugé plutôt que de profiter de son asile en Russie…


Photo du jour : Edward Snowden hero

Le premier teaser du film «Snowden»

02/07/2015 – MONDE (NOVOpress)
Il est désormais possible de découvrir le premier teaser du film Snowden réalisé par Oliver Stone. Le film racontera comment Edward Snowden, un ancien agent de la NSA, a décidé de fuir son pays pour révéler au monde les programmes de surveillance américains.

Le film devrait être dans les salles le 25 décembre aux États-Unis. Pour l’instant, aucune date de sortie en France n’a été indiquée.


edward-snowden-has-always-been-a-privacy-fanatic

Edward Snowden évoque des victoires permises par ses révélations

06/06/2015 – MONDE (NOVOpress)
Edward Snowden vient récemment de signer une tribune publiée dans plusieurs quotidiens : Libération, The New York Times, Der Spiegel et El País

Deux ans après ses révélations sur la surveillance de masse mise en place par les Etats-Unis, l’ancien consultant de la NSA se félicite de la prise de conscience de l’opinion publique mondiale quant aux progrès réalisés en faveur du droit à la vie privée.
Selon le célèbre lanceur d’alerte :

Les rapports de force commencent à changer. En privé, il y a eu des moments où j’ai craint (…) que le public réagirait avec indifférence ou ferait preuve de cynisme face aux révélations. Je n’ai jamais été aussi heureux d’avoir eu tort.



Snowden : "Les révélations ont donné des armes… par lemondefr


gsm

NSA : un plan pour espionner les utilisateurs de téléphones portables

27/05/2015 – MONDE (NOVOpress avec le Bulletin de Réinformation)
Selon des documents rendus publics par Edward Snowden, la NSA avait mis au point un plan pour écouter les GSM dès 2011. A-t-il été mis en pratique ?

Une publication du site The Intercept a dévoilé des documents rendus publics par Edward Snowden. Ces documents font état d’un plan conçu par la NSA entre 2011 et 2012 pour intercepter des données entre un utilisateur de téléphone portable connecté à Internet et le serveur recueillant l’application. Nommé Irritant Horn, ce projet visait la France ainsi que d’autres pays, suite au printemps arabe de 2010. La National Security Agency souhaitait mettre la main sur des informations qui traitaient du Moyen-Orient et conflit à venir en Afrique. Officiellement l’objectif était donc de lutter contre le terrorisme, mais aussi de développer les techniques d’espionnage.
Le procédé vise les téléphones Android et particulièrement les modèles Samsung. d’autres techniques développées par la NSA ciblent aussi les utilisateurs d’iPhone.
Sans commentaire des différents organismes impliqués, on peut être en droit de penser que ce projet est un jour passé à la pratique…

Crédit photo : Marjan Lazarevski via Flickr (CC)


edward-snowden-has-always-been-a-privacy-fanatic

« Citizenfour » : un fascinant documentaire sur les origines de l’affaire Edward Snowden

05/03/2015 – ÉTATS-UNIS (NOVOpress)
Achevant sa trilogie sur l’Amérique post-11-Septembre, Laura Poitras avait déjà décidé de consacrer son dernier documentaire à la surveillance de masse lorsqu’elle a reçu d’étranges courriels signés d’un mystérieux « Citizenfour ». Derrière l’alias : Edward Snowden, qui l’a choisie pour l’aider à révéler au monde l’ampleur de la surveillance exercée par les Etats-Unis sur les citoyens du monde entier.

Oscar du meilleur documentaire en 2015, Citizenfour est un savant mélange entre le travail de fond réalisé par Laura Poitras et cette rencontre inopinée avec le lanceur d’alerte dans un hôtel de Hongkong, ce qui confère à l’ensemble une tonalité n’ayant rien à envier aux meilleurs films d’espionnage.



« Citizenfour » : palpitant documentaire sur… par lemondefr

edward-snowden-has-always-been-a-privacy-fanatic

Edward Snowden : « La surveillance de masse est pratiquée dans tous les pays »

11/12/2014 – PARIS (NOVOpress)
A l’occasion d’un rassemblement organisé à Paris par Amnesty International, Edward Snowden a tenu – le mercredi 10 décembre – sa première conférence en France. Elle se déroulait en direct vidéo depuis la Russie, où Snowden est réfugié depuis l’été 2013. C’est la première fois que l’ancien consultant de la NSA prenait la parole en France.

La France est-elle sous surveillance ? Voici la réponse d’Edward Snowden :

Je n’ai pas accès à des informations secrètes. J’ai tout détruit, à part ce que j’ai donné aux journalistes. C’est maintenant le rôle de la presse. Mais la surveillance de masse a lieu dans tous les pays qui ont les moyens d’avoir des agences de renseignement. Il y a eu des rapports qui ont montré qu’Orange fournissait des informations à la DGSE. (…) Est-ce que c’est juste ? Est-ce que c’est moral de violer les droits de la population ? On n’a pas répondu à cette question sérieuse en France.

edward_snowden_mgn_online

Selon Edward Snowden, Facebook et Google sont des « services dangereux »

15/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
CitizenFour, c’est sous ce nom qu’un « employé gouvernemental expérimenté » a communiqué pendant plusieurs mois avec la documentariste Laura Poitras. CitizenFour, c’est Edward Snowden. Et c’est également le titre d’un film – dont voici le trailer – qui revient sur les révélations de l’ancien consultant de la NSA.

Par ailleurs, dans une récente conférence, Edward Snowden conseille vivement d’abandonner les outils qui sont « nuisibles à la vie privée ».

Il faut abandonner tous les logiciels qui sont « hostiles à la vie privée, comme par exemple Dropbox. Abandonnez Dropbox », encourage-t-il. « Même chose pour les entreprises comme Facebook ou Google. Elles font des efforts pour améliorer la sécurité de leurs programmes et deviennent meilleures qu’elles ne l’ont été mais elles ne sont toujours pas sûres. », lâche-t-il. « Ce sont des services dangereux ».

 

edward_snowden_mgn_online

Edward Snowden reçoit le « prix Nobel alternatif »

28/09/2014 – PARIS (NOVOpress via Numerama)
Edward Snowden a reçu le Prix Right Livelihood, considéré comme le « off » des Prix Nobel en Suède. Une récompense qui semble embarrasser le gouvernement suédois.
Chaque année depuis 1980, le Parlement suédois accueille en décembre la remise des Prix Right Livelihood, considérés comme un « Prix Nobel alternatif ». Créé par un ancien député, le prix a « pour objectif de créer un espace où le Lauréat pourra se faire entendre ». Tous les ans, le gouvernement ouvre les portes d’une salle de presse du ministère des affaires étrangères pour qu’y soit dévoilée aux médias la liste des personnalités primées. Mais cette année, alors que l’invitation avait été confirmée il y a une semaine, les autorités suédoises ont prétexté une mesure de sécurité instaurée au 1er septembre pour justifier que les portes restent closes. La raison officieuse : elles ont appris qu’Edward Snowden faisait partie des lauréats.

Edward Snowden est aussi pressenti pour être parmi les lauréats du vrai Prix Nobel de la paix, mais il paraît très peu probable que le prix soit accordé. Ce serait toutefois amusant, quelques années après que le prix ait été accordé à Barack Obama, qui souhaite que Snowden soit poursuivi pour trahison aux Etats-Unis…

Lire l’article complet de Numerama.

Affaire Snowden: La Suisse comme terre d’accueil possible de l’ex-consultant de la NSA ?

Affaire Snowden: La Suisse comme terre d’accueil possible de l’ex-consultant de la NSA ?

09/09/2014 – BERNE (via 20 Minutes)
Après La Russie, La Suisse va-t-elle être un terre d’accueil et d’exil pour l’ancien consultant de la NSA, Edward Snowden. En tout cas, la Confédération helvétique ne livrerait pas Edward Snowden aux Etats-Unis, car il n’y pas d’accord d’extradition pour motifs politiques entre les deux pays. De quoi montrer la Suisse en tout cas comme un modèle pour l’état de droit en Europe.

Vu sur Facebook

Entretien avec Edward Snowden. Comment Barack Obama ment à son propre peuple !

Publié le
Vu sur Facebook

Pourquoi Edward Snowden a utilisé Tails Linux pour organiser sa fuite

Publié le