Tag Archives: Douma

En Russie, la Douma vote une loi contre la propagande homosexuelle

En Russie, la Douma vote une loi contre la propagande homosexuelle

Photo : la Douma. Crédit photo : moacirpdsp licence CC.

28/01/2013 – 16h00
MOSCOU (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation) – Le débat au sein de la chambre basse du Parlement russe (la Douma) a été de courte durée : vendredi dernier, les députés ont adopté à la quasi-unanimité une loi réprimant la propagande homosexuelle à destination des mineurs.

Ainsi, le député de centre-gauche Elena Mizoulina juge que la propagande de l’homosexualité limite « le droit des mineurs à se développer librement ».

Lire la suite

Le Parlement russe s’apprête à examiner un projet de loi dirigé contre les Etats-Unis dans le dossier “Magnitski”

Le Parlement russe s’apprête à examiner un projet de loi dirigé contre les Etats-Unis dans le dossier “Magnitski”

11/12/2012 — 14h00
MOSCOU (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation) — Les tensions montent entre les parlementaires américains et russes.  Jeudi 6 décembre, le Sénat américain a voté, à 92 voix contre 4, la « loi Magnitski ». Cette loi prise à la suite de la mort d’un juriste du fonds d’investissement Hermitage capital décédé dans une prison de Moscou faute d’avoir reçu des soins médicaux, prévoit des sanctions contre les fonctionnaires russes que Washington accuse de violer les droits de l’homme. Elle interdit, en particulier à ces derniers l’entrée aux Etats Unis et prévoit le blocage de leurs avoirs dans les banques américaines.

Lire la suite

La Russie introduit la castration chimique pour les crimes de pédophilie

La Russie introduit la castration chimique pour les crimes de pédophilie

04/09/2011 – 17h30
MOSCOU (NOVOpress) –
Face à la recrudescence de crimes de pédophilies (plus de 9.500 crimes sexuels ont été commis en 2010 sur des mineurs), la classe politique russe n’a pas hésité à prendre des mesures pour le moins radicales. La Douma a votée mardi la légalisation de la castration chimique des pédophiles reconnus coupables de crimes sexuels sur des mineurs de moins de 14 ans. Adoptée en première lecture, 322 députés ont voté en faveur de cette mesure de bons sens sur un total de 323 votants.

Il s’agit d’un véritable renforcement de la loi contre les pédophiles, qui inclut également une peine allant jusqu’à la réclusion criminelle à perpétuité pour les récidivistes.

La castration chimique sera encadrée et réalisée sur la base d’expertises médicales ordonnées par le tribunal comme l’affirme Garri Minkh, représentant du président russe à la Douma, pour qui « un tribunal s’appuyant sur l’avis d’une commission de médecins pourra contraindre l’auteur d’un crime sexuel sur un mineur de moins de 14 ans à une mesure de castration chimique ».

Cette adoption en première lecture laisse désormais place à un examen de deuxième et dernière lecture, avant la navette avec la chambre haute du Parlement.

La loi devrait être prochainement promulguée par le président Dmitri Medvedev, qui avait proposé en mai l’introduction de la castration chimique basée sur le volontariat.

Une décision politique courageuse qui tranche avec le laxisme des politiciens et de la justice en France, contrairement à leurs homologues russes pour qui la victime potentielle doit être avant tout protégée des prédateurs sexuels.

[box class= »info »]Photo : la Douma, photo d’illustration, le pope présent sur cette photo montrant le combat de l’Eglise contre cette infamie qu’est la pédophilie. Pregero/Flick, sous licence Creative Common[/box]