Tag Archives: Dibrani

Leonarda : reviendra ? Reviendra pas ?

Leonarda : reviendra ? Reviendra pas ?

07/01/2014 – 18h00
BESANCON (NOVOpress)
– Le tribunal administratif de Besançon a donc examiné, ce mardi, la demande de titre de séjour déposée par la famille de Leonarda Dibrani. Depuis Kosovska Mitrovica, la jeune kosovare avait déclaré à la presse : « J’espère toujours que je retournerai en France, mais pas toute seule, uniquement avec ma famille ».

Ses espoirs de retour risquent d’être déçus, le magistrat Jérôme Charret ayant affirmé que le préfet du Doubs n’avait « commis aucune erreur manifeste d’appréciation sur la situation des requérant » lorsque la famille Dibrani a été expulsée vers le Kosovo.

Sur place, l’on pouvait compter sur les traditionnels militants immigrationnistes du Réseau éducation sans frontières (RESF) habitués à soutenir les autres avant les nôtres. Quant aux lycéens qui s’étaient mobilisés – l’année dernière – pour réclamer le retour de Leonarda, il semble que les appels à la révolte aient fait pschitt… Leonarada, c’est bien sympa. Mais il y a aussi le baccalauréat à préparer.

La décision du tribunal sera rendue le 28 janvier. Elle sera encore susceptible d’appel.

Sur Twitter, les réactions ont été nombreuses. En voici une petite sélection :

Lire la suite

Le PS en coma dépassé : la preuve par Léonarda

Le PS en coma dépassé : la preuve par Léonarda

19/10/2013 – 15h25
PARIS (NOVOpress avec le Kiosque courtois) –
C’est Stéphane Hessel qui, du haut du ciel — peut‑être — doit être aux anges ! L’indignation a atteint de nouveaux sommets dans notre pays à l’occasion de l’affaire Léonarda (qui peut in fine revenir – seule – en France à l’invitation de François Hollande comme il l’a indiqué dans son allocution de ce samedi…). L’ultragauche des « assoces » immigrationnistes, dont le redoutable Réseau éducation sans frontières, puissamment aidée par les relais médiatiques habituels, s’en est donné à cœur joie. « L’inhumanité absolue », « l’immonde », « les valeurs de la gauche bafouées », « la République en danger », « la rafle du Vel’ d’Hiv’ », « la Shoah », et j’en passe. Mais rappelons les faits :

Rentrés irrégulièrement en France, le 26 janvier 2009, les Dibrani, des Roms soi‑disant kosovars, s’étaient vu refuser leur demande d’asile par l’Office français pour les réfugiés et les apatrides (Ofpra), puis par la Cour nationale du droit d’asile (CNDA) en 2011. Depuis cette date, ils étaient sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français, confirmée par le tribunal administratif fin janvier 2012 puis par la Cour administrative d’appel fin février 2013. La famille demande alors une régularisation au titre de la circulaire Valls de novembre 2012. Mais comme elle ne répond pas à tous les critères, notamment celui des cinq ans de présence, sa demande est rejetée.

Lire la suite