Tag Archives: désinformation

Déni de réalité, mensonge, il faut oser

Jean-Christophe Cambadélis sur Canal+ : déni de réalité, mensonge, il faut oser

23/02/2015 – PARIS (NOVOpress)
Lors d’une interview accordée à Canal Plus et diffusée ce dimanche 22 février 2015, le premier secrétaire du parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis (photo) reproche la profanation du cimetière juif de Sarre-Union (Alsace) au Front National.

Or, dans des propos recueillis par Le Monde le vingt février 2015, il est clairement déclaré par un ami de classe du principal suspect que ce dernier a un combat, une haine : le Front National.

“Pierre B. avait étrangement un ennemi déclaré : « le fascisme ». Il portait des slogans antifascistes sur ses vêtements.”

« On ne parlait pas politique mais si on évoquait le Front national, il se mettait sur ses deux pattes arrière et se mettait à grogner, raconte Gaëtan. Il prétendait se battre contre le fascisme et était très remonté contre la police. Il traitait les policiers et les militaires de fascistes, avec une hargne qui me mettait mal à l’aise. »

Loin de s’excuser pour la proximité idéologique entre le prévenu de cette profanation sordide et son passé politique, associatif, syndicaliste, militant comme la compassion et la dignité l’ordonnent, monsieur Cambadélis utilise cette exaction qui glace le sang pour faire de la politique en mentant.

Dans les valeurs que nous défendons, nous pensons que la stratégie politique n’est pas synonyme de pureté, mais que tous les coups ne sont pas permis pour parvenir à une fin électorale. La politique est une chose, le respect des défunts en est une autre. Que les âmes, telles qu’elles soient reposent en paix loin des bassesses politiciennes, nouvelles profanations sur une profanation.

Louis Chaumont pour Novopress.

Crédit photo : Marie-Lan Nguyen, via Wikipédia, (cc).

« Grandes gueules », mais pantalons baissés (Présent 8296)

« Grandes gueules », mais pantalons baissés (Présent 8296)

17/02/2015 – PARIS (NOVOpress)
Au milieu d’une actualité particulièrement chargée en massacres, attentats, enlèvements et autres décapitations commis au nom d’Allah, RMC a réussi le tour de force d’organiser vendredi dernier son célèbre talk-show en direct de la mosquée de Bordeaux, avec l’intention à peine déguisée de convaincre ses auditeurs que l’islam est une « religion de paix et d’amour ». Mais, manque de chance pour la radio, ceux-ci sont moins bêtes qu’elle ne le pense.

« Grandes gueules », mais pantalons baissés (Présent 8296)Pédagogie musulmane

Pour l’occasion et en bons dhimmis, Marschall et Truchot, ainsi que leurs « GG » du jour Pascal Perri, Jacques Maillot et Marie-Anne Soubré, devaient bien sûr présenter l’émission en chaussettes : l’une des conditions fixées par l’imam, avec l’obligation également de « surveiller leur langage ». Comprenez : éviter les grossièretés, mais aussi les sujets qui fâchent. Aussi, et comme l’on pouvait s’y attendre, l’émission censée traiter des « grandes questions liées à l’islam en France » n’aura-t-elle été qu’un rabâchage du discours officiel dissociant djihadistes et « vrais musulmans ».

Moment fort du programme : l’intervention de l’imam Tariq Oubrou, qui confia avoir invité les GG dans sa mosquée « pour une raison essentiellement pédagogique ». Et pédagogie il y eut : Marschall et Truchot écoutèrent gentiment l’imam proche des Frères musulmans expliquer que l’islam est une religion de paix, qu’il doit certes entamer une réforme, mais que cela prendra du temps… Ce que tout le monde a pu constater dès le lendemain avec les attentats de Copenhague ou encore la décapitation de 21 chrétiens coptes en Libye !

Indignation des auditeurs

Lire la suite

Liberté d’expression : les grandes manœuvres ont commencé !

Liberté d’expression : les grandes manœuvres ont commencé !

Chronique de Bernard Mazin, essayiste.

♦ « Avant tout, on n’aura cure d’oublier que la liberté d’expression est une manifestation de la démocratie, et que les forces qui concourent à l’éviction de la démocratie s’avancent masquées ; elles transcendent tous les clivages politico-économiques et sont d’une incommensurable puissance. »

La magistrale opération de storytelling à laquelle nous assistons depuis le 11 janvier a d’ores et déjà permis à ceux qui nous gouvernent de rebondir dans les sondages. Mais cela était prévisible, et ce regain de faveur n’aura probablement qu’un temps, une fois dissipés les vertiges de Charlie, et revenue à l’ordre du jour la confrontation au mur de la réalité.


Cependant, ces derniers jours, sur Polémia et sur tous les sites qui lui sont proches, de nombreuses voix nous ont mis en garde contre les risques de récupération et de manipulation qu’allait générer cette atmosphère à la « Embrassons-nous, Folleville », si provisoire soit-elle. En contrepoint de ces avertissements, la publication de la moitié des interventions prononcées lors de la XXXe Université annuelle du Club de l’Horloge sur le thème « Rétablir la liberté d’expression » a fourni fort opportunément les éléments de contexte du débat.

Force est de constater qu’en quelques jours seulement, les craintes que l’on pouvait avoir se vérifient. Malgré les dénégations de nos gouvernants, tout se met en place pour accréditer l’idée qu’une législation d’exception est souhaitable, parce que souhaitée par l’opinion.

Lire la suite

Trop drôle : la promotion 2015‑2016 de l'ENA choisit de s'appeler George Orwell

Trop drôle : la promotion 2015‑2016 de l’ENA choisit de s’appeler George Orwell

24/01/2015 – PARIS (NOVOPress via Kiosque courtois)
Les élèves de l’Ecole nationale d’administration (l’ENA) ont décidé de baptiser leur promotion 2015‑2016 du nom de l’écrivain antitotalitaire George Orwell, le visionnaire auteur du roman 1984. La Toile s’est littéralement gondolée à l’annonce de ce choix…

Rappelons que les concepts de « novlangue », de « police de la pensée », de « désinformation », de « Big Brother », de « minute de la haine », essentiels pour comprendre le monde actuel, ont été forgés par l’auteur dans ce roman publié en 1949. Et nos futurs énarques de citer Orwell : « Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux autres ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre » !.

 

 

 

 

 

 

Charlie Hebdo, retour au tragique - Par Eric Delcroix

Charlie Hebdo, retour au tragique – Par Eric Delcroix

♦ « C’est bien le Système qui est frappé à travers un groupe emblématique de la décadence à laquelle il préside ».

Hector Berlioz écrivait dans ses Mémoires : « Je n’ai pas besoin de dire que je fus élevé dans la foi catholique, apostolique et romaine. Cette religion charmante depuis qu’elle ne brûle plus personne a fait mon bonheur pendant sept années (…) et, bien que nous soyons brouillés ensemble depuis longtemps, j’en ai toujours conservé un souvenir fort tendre ». De fait les religions chrétiennes ne tuent plus depuis beau temps, les procès en sorcellerie sont loin et la dernière exécution perpétrée par l’Inquisition (en Espagne) remonte à 1826.


Malheureusement on ne peut pas encore en dire autant de l’islam, qui continue de façon récurrente, et de plus en plus, à tuer. Pourtant, contre ces débordements, des musulmans conscients et modernes avaient trouvé la solution, solution inspirée de l’exemple occidental. Contre la communauté des croyants (Oummah), comprise comme s’imposant sans distinction entre le spirituel et le temporel, il s’agissait d’opposer le nationalisme arabe, l’Etat profane. Sans entrer dans les détails, il en fut ainsi avec Nasser en Egypte, en Irak, en Syrie (seul Etat arabe formellement laïc, me semble-t-il) ou même en Libye avec Kadhafi. Malheureusement, avec les interventions désastreuses des Américains et de leurs vassaux, l’islam moderne a été ravagé et les métastases archaïques cantonnées çà et là sont réapparues…

La tragédie de Charlie Hebdo ou les martyrs que l’on mérite

Ne nous leurrons pas : les rédacteurs, dessinateurs et responsables de Charlie Hebdo, journal ordurier, n’étaient que les représentants les plus vulgaires du Système qui nous enjoint aujourd’hui de célébrer leur culte.

Ils n’étaient pas les parangons de la liberté d’expression que l’on encense maintenant et n’avaient cure des atteintes à celle-ci lorsque ses victimes leur déplaisaient. Chez eux, rien de voltairien ! Les persécutions contre le professeur Faurisson, et son lynchage (1989), les emprisonnements d’Alain Guionnet (1992, 1993) puis de Vincent Reynouard (2010, 2011) pour délit d’opinion (loi Pleven et Fabius-Gayssot) ou l’interdiction de Dieudonné les ont laissés de glace, voire complices. Pour eux, la liberté d’expression ne dépassait pas les besoins de la leur propre.

Lire la suite

Désinformation au pays des Bisounours - par Vincent Revel

Désinformation au pays des Bisounours – par Vincent Revel

04/01/2015 – PARIS (NOVOpress)
Certains sujets gênent nos élites. Pour les contourner, elles n’hésitent pas à créer des amalgames malsains et douteux. Souvenez-vous, le 7 février 2006, Bruno Masure écrivait une lettre « engagée », parue dans le quotidien Libération, pour condamner tous les extrémismes religieux. Suite à l’affaire des fameuses caricatures de Mahomet, publiées par un journal danois, il se désolait du peu de tolérance qu’exprimaient les « ouailles de Dieu, Yahvé et Allah ». Pour ne pas avoir à dénoncer clairement et directement la violence inégalée des islamistes ainsi que les réactions disproportionnées des musulmans face à quelques dessins anodins, Bruno Masure, comme tant d’autres de ses confrères, fit preuve d’une grande médiocrité en mettant sur un même pied d’égalité les attentats islamistes commis dans le monde entier, la sortie du film La dernière tentation du Christ – qui avait suscitée une vive réaction dans le milieu des catholiques traditionnalistes il y a près de trente ans -, la condamnation de l’homosexualité par un député UMP et les extrémistes juifs en Palestine. En voulant faire preuve de courage, sa lâcheté s’étala en plein jour. Incapable de nommer correctement le vrai problème que représente l’islamisme, il se sentit obligé de dénigrer les autres confessions pour paraître crédible dans son jugement.

Nous avons été de nouveau ridicules et nous avons perdu une bonne occasion d’affirmer et de soutenir nos valeurs en faisant respecter notre liberté d’expression.

Pourtant, aujourd’hui, qui égorge des innocents au nom d’Allah ? Qui pose des bombes dans des avions ou des lieux publics au nom d’Allah ? Qui prend en otage des humanitaires ou des journalistes au nom d’Allah ? Qui lapide une femme pour adultère au nom d’Allah ? Qui coupe la main d’un voleur au nom d’Allah ? Qui égorge un musulman converti à une autre religion au nom d’Allah ? Qui se permet de battre sa femme au nom d’Allah ? Suite à l’affaire des caricatures, des ambassades européennes avaient été attaquées, des chrétiens d’Orient avaient été tués ! Qu’avons-nous fait à cette époque ? Rien ! Le Premier ministre danois dut s’excuser. Les autres pays européens l’ont abandonné. Nous avons été de nouveau ridicules et nous avons perdu une bonne occasion d’affirmer et de soutenir nos valeurs en faisant respecter notre liberté d’expression. Certains journalistes du monde arabe réussirent à faire preuve de plus de courage que bien de nos hommes politiques occidentaux. L’hebdomadaire jordanien Shihane n’hésita pas à publier trois des caricatures en se demandant : « qu’est ce qui porte le plus préjudice à l’islam, ces caricatures ou bien les images d’un preneur d’otage qui égorge sa victime devant les caméras, ou encore un kamikaze qui se fait exploser au milieu d’un mariage à Amman ? » Résultat de cette intervention, le journaliste jordanien fut arrêté et jeté en prison. Ceci est un véritable acte de courage. Bruno Masure et sa pseudo lettre de rebelle indigné ne représentaient rien à côté.

Lire la suite

"Déséquilibrés", par l’islam ? (Présent 8258)

“Déséquilibrés”, par l’islam ? (Présent 8258)

Joué-lès-Tours, Dijon, Nantes où lundi soir un homme a foncé en voiture dans le marché de Noël, faisant une dizaine de blessés : tous ces actes sont le fait de « déséquilibrés ». C’est officiel, garanti par le gouvernement PS avec l’appui de l’UMP et le soutien des écologistes. C’est certifié par les procureurs, soutenu par les experts et répété par les journalistes. Lundi soir, le 20 heures de France 2 ouvrait sur le drame de Dijon, mais pour nous parler pathologie. Rien sur ce qui venait de se passer à Nantes : la version officielle et médicale n’était pas encore tenue à disposition des médias.

"Déséquilibrés", par l’islam ? (Présent 8258)Autant, au premier attentat, le Système concédait des tendances islamiques, autant la précipitation des attaques (trois en trois jours) a nécessité une relecture de l’ensemble de ces « actes isolés » qui se multiplient.

Les drapeaux islamiques, les Allah Akbar ? Des symptômes psychiatriques. Le conducteur de Dijon souffrait même de « délire mystique ». Un soufisme automobile, douloureux pour les victimes mais aussi pour le malade : « il dit qu’il n’a pas fait ça de gaîté de cœur », expliquait avec complaisance le procureur de la République à Dijon, Marie-Christine Tarrare.

Lire la suite

Les couacs du gouvernement autour d’une promesse de pause fiscale

Les couacs du gouvernement autour d’une promesse de pause fiscale

15/11/2014 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Y aura‑t‑il de nouvelles hausses d’impôts en 2015 ? Christian Eckert (au premier plan sur la photo), secrétaire d’Etat chargé du budget, ne l’a pas exclu. François Hollande assurait pourtant le 6 novembre qu’« à partir de l’année prochaine, il n’y aura pas d’augmentation d’impôts sur qui que ce soit ».

Jeudi matin, Christian Eckert s’est montré beaucoup plus prudent, estimant « Qu’on ne peut pas graver dans le marbre une situation qui dépend d’un contexte international que nous ne maîtrisons pas ».

Quelques minutes plus tard, le porte‑parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a tenu à démentir les propos de M. Eckert. « Il n’y aura pas de hausse d’impôt décidée l’année prochaine, en 2015, par le gouvernement, a‑t‑il affirmé sur i>Télé. Pour moi, la décision est gravée dans le marbre. La porte est fermée ».

Ces multiples errements de communication du gouvernement sur une énième annonce de pause fiscale illustrent la légèreté d’une telle promesse ; ils annoncent l’amertume des renoncements à venir.

Crédit photo : Daniel BRACCHETTI, via Flickr, (cc).

Mise au point de Joris Hébrard (maire FN/RBM) sur la mosquée du Pontet

Mise au point de Joris Hébrard (maire FN/RBM) sur la mosquée du Pontet

14/11/2014 – LE PONTET (NOVOpress)
Profitant manifestement de certains flottements ou de certaines maladresses récentes pour lancer une offensive tout azimut contre le FN, des petits malins font circuler sur le web de fausses informations concernant le maire FN-RBM du Pontet, Joris Hébrard, l’accusant d’avoir posé la première pierre de la nouvelle mosquée de la commune du Vaucluse.

Voici le message on ne peut plus clair adresser par l’édile aux sites propageant cette désinformation :


NON, Joris Hébrard n’a pas posé la première pierre de la mosquée du Pontet !

A l’attention du directeur de la publication.

Monsieur, madame,

Vous avez diffusé sur votre site une information parfaitement erronée, provenant manifestement de sources mal intentionnées à mon égard ou vis-à-vis du Front National.

Ainsi, le 11 avril dernier je n’ai pas « symboliquement mis en marche la machine à couler le béton » lors du lancement du chantier de la mosquée du Pontet, pas plus que je n’ai déclaré que « ce lieu doit être celui de l’union et du respect de tous ».

Si j’étais bien présent ce jour, c’est pour affirmer l’autorité de la municipalité, et donc à travers elle de la République, et le primat de notre identité, PARTOUT.

Lire la suite

Chronique de la désinformation, le pillage d’un TGV qualifié d’"incident" par la presse

Chronique de la désinformation, le pillage d’un TGV qualifié d’”incident” par la presse

29/10/2014 – RENNES (NOVOpress/Bulletin de réinformation)
Le 24 octobre, des racailles ont agressé des voyageurs et volé les affaires des passagers dans le TGV Paris-Brest. Ce sont des « jeunes » selon Ouest‑France qui qualifie cette affaire d’ « incident » (image en Une). Même titre dans Le Parisien ; Metronews lui, titre : “Pagaille dans le TGV Paris-Brest”.

En réalité, les agresseurs ont volé des objets aux voyageurs, avant de se faire bloquer par des fusiliers-marins voyageant dans le train. Le TGV a du s’arrêter une heure et ceci a permis aux gendarmes d’interpeller les fauteurs de troubles.

Crédit image : copie d’écran. DR.

La « fille aux loups » va devoir rembourser 22,5 millions de dollars à son éditeur

La « fille aux loups » va devoir rembourser 22,5 millions de dollars à son éditeur

18/05/2014 – PARIS (NOVOpress via Kiosque courtois)
Sale temps pour les faussaires. Misha Defonseca, Monique de Wael de son vrai nom, avait fait fortune grâce à un ouvrage classé parmi les « meilleures ventes internationales », Survivre avec les loups, publié en 1997 et qui racontait son histoire de petite rescapée de la Shoah.

Une histoire en fait inventée de bout en bout. Parlera‑t‑on un jour des autres supercheries des profiteurs du malheur ? C’est moins probable…

Ci-dessous vidéo qui date de la découverte de la désinformation, et qui l’analyse.

Cinq mythes sur la Russie actuelle, par Yvan Blot

Cinq mythes sur la Russie actuelle, par Yvan Blot

Ci-dessus, dans le métro de Moscou, affiche d’une campagne récente en faveur de la natalité. Peut-on imaginer cela dans le métro parisien ?

« La nouvelle Russie n’est pas plus totalitaire que ne l’est l’Allemagne actuelle depuis la chute d’Hitler. Cela aussi, on ne veut pas l’admettre car on a besoin d’un ennemi pour se réfugier sous le parapluie américain ! »

♦ Certains de nos contemporains croient vivre dans un siècle de lumières alors que l’obscurantisme continue à faire des ravages. Cet obscurantisme concerne tout particulièrement nos relations avec la Russie.


L’écrivain Wodzinsky (*) constate : « Nos clefs pour comprendre la Russie rouillent sous l’effet de la nouveauté (…) Nous nous efforçons de déchiffrer la Russie à l’aide de codes périmés de barbarie (asiatique) et de démocratie (européenne) en fabriquant des poncifs stériles (…). La Russie continue à remplir pour l’Europe une fonction archaïque de catharsis, de remède à ses souffrances internes. (…) L’Occident a exporté à l’est ses propres déchets. Peut-être y a-t-il perdu son âme ! »

Après tout, Hitler est bien un produit de l’Occident (son livre de chevet fut longtemps un livre sur les juifs de Henry Ford, l’industriel américain !). Le marxisme allemand aussi et la Terreur révolutionnaire qu’admirait tant Lénine fut une invention française ! Alors pourquoi diaboliser la Russie comme si elle avait le monopole de l’arriération et du totalitarisme ?

Les cinq « clés rouillées » que nous utilisons encore sont les idées d’économie de rente, de continuité du totalitarisme, d’effondrement démographique, de persistance du goulag et de l’immoralité :

Lire la suite

L’enquête d’une télé publique allemande trouve que la tuerie de Maïdan a été faite par les insurgés

26/04/2014 – BERLIN (NOVOpress) – La chaine de télévision publique régionale allemande ARD a enquêté sur le carnage de la place Maïdan, qui a eu lieu le 20 février à Kiev (Ukraine). Sur la base de nombreux éléments trouvés dans cette enquête (voir vidéo), ARD aboutit au fait que les tirs venaient de l’hôtel Ukraina où était installé le QG de l’opposition et non pas de snipers des Berkout, unité spéciale sous l’autorité du président élu de l’époque Viktor Ianoukovitch.

Oleg Makhnitski, le nouveau procureur général d’Ukraine, membre de Svoboda, avait affirmé que le Berkout était responsable de ce massacre, ceci sans attendre qu’une enquête soit faite.

L’émission d’ARD détaillant les éléments de son enquête a été diffusée le 11 avril, et publiée jeudi dernier par LesCrises.fr avec sous-titrage français.

Publié le
Le bobard Photoshop : "Le Monde", quotidien de référence de la désinformation

Le bobard Photoshop : “Le Monde”, quotidien de référence de la désinformation

Siège du Monde, boulevard Auguste-Blanqui – Paris

27/03/2014 – PARIS (NOVOPress via le Bulletin de réinformation)
Rien n’arrête plus certains médias dans leur campagne de désinformation sur le Rassemblement bleu Marine. Le quotidien de référence (de la désinformation), Le Monde, vient de franchir une nouvelle étape ! Son numéro daté du 25 mars publie en Une, une grande photo de Marine Le Pen et de Steeve Briois.

Comment est présenté Steeve Briois sur la photo ?

Le nouveau maire d’Hénin-Beaumont est un quadragénaire glabre et chauve. Pourtant, Cyril Bitton, le photographe des hommes politiques français et Le Monde l’affublent d’une moustache bien placée et d’une mèche couvrant abondamment son front gauche. Suivez mon regard : comme un quadragénaire allemand des années trente. Une nouvelle étape vers le point Godwin !

Quelles interrogations sont posées par les experts sur cette photo ?

Il y en a deux. Première hypothèse : mèche et moustaches ont été finement ajoutées par Photoshop, logiciel de retouche de photos ; dans ce cas chapeau les faussaires !

Deuxième hypothèse : l’artefact visuel a été rendu possible grâce à un micro perche opportunément placé entre le soleil et le front du candidat, le tout assorti d’un angle bien choisi pour la photo ; dans ce cas chapeau les artistes ! Mais dans les deux cas l’action de propagande malveillante est évidente.

Lire la suite

Les Grands Entretiens de Novopress - Nikola Mirkovic : "En Serbie, l’OTAN a bombardé des cibles civiles" 2/3

Les Grands Entretiens de Novopress – Nikola Mirkovic : “En Serbie, l’OTAN a bombardé des cibles civiles” 2/3

Un équipement de pilote de F-16 ainsi que la carcasse d’un F-117 abattu par les forces serbes lors des bombardements de l’OTAN en 1999.

20/02/2014 – PARIS (NOVOpress)
Français d’origine serbe, Nikola Mirkovic est l’un des fondateurs de l’ONG Solidarité Kosovo qui vient en aide depuis 2004 aux populations serbes des enclaves du Kosovo. Dans Le Martyre du Kosovo (Editions Jean Picollec), il rappelle l’histoire de cette antique province, cœur culturel et spirituel de la Serbie. Il fait également la démonstration implacable de la substitution de population dont ont été victimes les Serbes du fait des Ottomans, des communistes de Tito puis de l’empire du Bien américain. Il répond aux questions de Novopress.

Propos recueillis par Pierre Saint-Servant


Venons-en à la période contemporaine, le drame vécu par le peuple serbe de Kosovo-Métochie est, pour quiconque accepte de regarder le réel en face, une préfiguration des drames auxquelles la France va tôt ou tard être confrontée. Partagez-vous ce constat ?

Les drames ont des causes différentes. Pour le peuple serbe, les causes sont exogènes car le Kosovo et la Métochie ont toujours été convoités par des puissances étrangères. Pour la France, les causes sont endogènes et c’est la France qui dégringole de sa stature de puissance internationale et se suicide à petit feu. Pour des raisons historiques bien différentes, la France pourrait connaître le même sort que la Serbie si elle ne se réveille pas à temps et si elle ne remet pas de l’ordre chez elle. Il y a des zones de non-droit en France qui me font penser au Kosovo et à la Métochie. La France laisse ces zones se développer et renonce d’elle-même à toute volonté d’assimilation ou d’organisation pour éviter de telles fractures au sein de la nation. Certains parlent déjà du reste de risques de balkanisation de la France et si les Français ne font pas rapidement attention alors il est certain qu’ils vivront les mêmes situations tragiques qu’au Kosovo et en Métochie. La France a connu d’autres crises graves en d’autres temps et a réussi à les surmonter. Il faut qu’elle se réveille.

Les atrocités et le mensonge permanent de l’OTAN en Serbie sont difficilement niables. N’auraient-ils pas du discréditer définitivement cette institution ? Pouvez-vous revenir sur le rôle spécifique de la MVK et du diplomate William Walker qui illustre assez bien cet état de fait ?

Les mensonges et les crimes de l’OTAN auraient dû amener cette organisation et ses chefs à se faire condamner par le Tribunal pénal international de La Haye. Pour des raisons mystérieuses le procureur de ce tribunal a analysé plusieurs rapports de crimes commis par l’OTAN mais a jugé bon de ne poursuivre aucun des responsables. Cela en dit long sur l’objectivité de la justice internationale. Les pays de l’OTAN se sont organisés pour mener la guerre où ils le veulent quand ils le veulent en invoquant des prétextes fallacieux et sans avoir de compte à rendre à quiconque. En Serbie, l’OTAN a bombardé des trains, des ponts, un hôpital, des quartiers résidentiels, une chaîne de télévision, des convois de réfugiés… essentiellement des cibles civiles ! C’est une infraction à la convention de Genève et aux principes de distinction et de proportionnalité du droit international humanitaire. Nous savons aujourd’hui que ces attaques n’étaient pas du tout des « dommages collatéraux » mais des actes intentionnels. Pas un seul responsable de l’OTAN n’a eu à rendre des comptes pour ces actes de barbarie qui ont tué plus de 500 civils en 3 mois et qui ont plongé les Kosovo dans le chaos.

Lire la suite

Marche pour la vie : BFMTV et i-Télé épinglés sur Twitter

Marche pour la vie : BFMTV et i-Télé épinglés sur Twitter

21/01/2014 – 09h30
PARIS (NOVOpress) -
Chiffres ridiculement bas, aucune vue d’ensemble de la manifestation, qualificatifs peu flatteurs… Les chaînes de télévision BFMTV et i>Télé ont été mises en cause par de nombreux internautes pour leur compte-rendu partisan de la Marche pour la vie, qui s’est déroulée à Paris le 19 janvier. Une fois de plus, les réseaux sociaux permettent de démonter ce qui pourrait apparaître comme de la désinformation pure et simple de la part des grands médias.

Lire la suite