Tag Archives: Cuba

Renaud

Renaud traite Hollande, Valls et Macron de « grands incapables » voire de « criminels »

06/04/2016 – BRUXELLES (NOVOpress) : Dans une interview au quotidien belge Le Soir, Renaud est interrogé sur François Hollande, Manuel Valls et Emmanuel Macron. Réponse du chanteur en forme de tir groupé :

« Ce sont de grands naïfs, de grands imbéciles ou de grands criminels. Je ne le sais pas encore mais de grands incapables en tout cas. Sous le couvert de libéralisme économique et de lois du marché, ils nous imposent des lois que même la droite n’aurait pas osé voter. Hollande, il a une tête et un discours de parfait honnête homme mais il se trompe de politique.

 Dans ce même entretien, Renaud confesse des erreurs politiques. Comme celle « d’être allé à Moscou et à Cuba où je pensais voir des gens libres » et où il a vu « un pays de flics, une dictature ».

Renaud est-il encore de gauche ? Assurément et c’est même pour cela qu’il est désabusé. « Si, au deuxième tour, on a le choix entre Marine et Juppé, j’irai voter Juppé car c’est un honnête homme, un homme droit dans ses bottes comme il a dit lui-même. Mais si c’est Sarkozy et Marine, j’irai à la pêche à la ligne. Je ferai partie de ces désespérants abstentionnistes. »

Il ajoute :

« Où est notre Jean Jaurès ? Notre Mitterrand ? Les écolos me déçoivent. Il n’y a pas de relève… Ce qui me fascinait chez Mitterrand, c’était sa culture, plus que sa politique. J’étais admiratif et amoureux de cet homme qui était un puits de culture, qui avait lu Chateaubriand, Voltaire… »

zemmour_rtl

Éric Zemmour : « L’histoire annoncée de Cuba est l’histoire du monde »

23/03/2016 – FRANCE (NOVOpress)
La visite du président Obama à Cuba a donc consacré l’ouverture de l’un des derniers régimes communistes de la planète. Une réconciliation après plus de soixante ans de conflit entre les deux pays.

Éric Zemmour évoque le dieu-dollar :

On a tous connu cela. On s’est tous enthousiasmé, tous illusionné, on a tous été abusés : les Français en 1944, les Polonais ou les Hongrois en 1989; les Mexicains ou les Canadiens dans les années 90; les Cubains aujourd’hui. À chaque époque, sa libération. À chaque époque, sa marchandisation. À chaque époque, son aliénation. À chaque époque, sa colonisation. À chaque époque, son américanisation. Mais à toutes les époques, son dollar.

Et Éric Zemmour d’anticiper l’arrivée des « bus greyhounds climatisés avec écrans télévisés beuglant des programmes stupides et vulgaires […] Bientôt la liberté et l’abondance, bientôt les élections et les grandes surfaces (…), bientôt le choix entre une droite de gauche et une gauche de droite, bientôt le droit de changer de président mais pas de politique ».


8354-Chard

Hollande et le dictateur (Présent 8354)

14/05/2015 – MONDE (NOVOpress)

François Hollande est en campagne électorale, on comprend qu’il s’y prenne tôt, il lui faudrait un bel élan pour être réélu en 2017 ! De là ses plongeons successifs dans la France profonde pour rencontrer de « vrais gens », dont il a oublié ce qu’ils sont. Aux Caraïbes, ces jours derniers, il l’était également, bien entendu, mais pas seulement dans les départements français, à Cuba aussi ! Certes, les Cubains ne votent pas en France (chez eux non plus…), mais en revanche, chez nous, il y a encore des bobos qui arborent le portrait du Che sur leur tee-shirt ou leur sacoche, Hollande a voulu rappeler qu’il est de cette génération-là, célébrant un terroriste alors qu’il est censé combattre aujourd’hui le terrorisme. Mais, attention, le Che et son ami Castro, c’était pour la bonne cause, celle de l’émancipation socialiste ! Il y a encore quelques boutonneux qui sacrifient à ce romantisme révolutionnaire hors d’âge et qui seront électeurs en 2017.

Une de Présent 8354

Une de Présent 8354

Ce « deux poids, deux mesures » est toujours vivant chez Hollande. Il a refusé de se rendre à la commémoration du 8 mai 1945 à Moscou pour ne pas se retrouver aux côtés du « dictateur » Poutine et le voilà, quelques jours plus tard, la mano en la mano avec le lider maximo, dictateur, mais de gauche, celui-là, ce qui change tout ! « Pouvoir personnel, voire familial, refus d’élections libres, censure, répression policière, enfermement des dissidents, camps de travail, peine de mort, bref, l’arsenal complet d’une dictature », écrivait, en 2003, un certain François Hollande, dans le Nouvel Observateur sous le titre Dire la vérité. Aujourd’hui, il cèle la vérité en prétendant que Cuba a changé. Au moins, en serrant la main de Raul Castro, le frère, nouveau dirigeant, il a confessé que c’était toujours le pouvoir familial qui était en place. Changé ? Aucune élection libre, pas de presse indépendante, pas d’internet pour le peuple, les opposants toujours en prison et torturés, la police politique omniprésente, trouver de quoi manger est un parcours du combattant quotidien. Et la corruption ! Le magazine Forbes a évalué la fortune de Fidel Castro à un milliard de dollars.

Mais Hollande accorde l’absolution de l’Histoire. Après son entrevue avec le Comandante, il a déclaré : « Quoi qu’on en pense, il est dans l’Histoire. » La belle affaire ! Hitler, Staline, Pol Pot sont aussi dans l’Histoire ! Il paraît qu’il lui a parlé des droits de l’homme, mais pas trop, « pour éviter un incident diplomatique », dit son entourage. On ne sait pas ce que les frères Castro ont répondu. Eu égard aux résultats, ils lui ont sans doute répliqué d’aller se faire voir chez les Yankees. Ceux-là dont vient tout le mal ! Le président français a entonné l’antienne selon laquelle la misère dans l’île est le fait de l’embargo américain. Or, ce qui ruine un pays socialiste, c’est le socialisme, avec ou sans embargo, il a réduit les peuples à la misère toujours et partout. Mais pourquoi cet embargo ? Cruelle et inexplicable brimade de l’Oncle Sam ? C’est le fruit de l’antiaméricanisme de Castro qui, en 1962, avait laissé implanter sur son territoire des missiles pointés sur les USA.

Le chef de l’État a eu l’audace d’enrôler le peuple français sous sa complaisante bannière, évoquant une « certaine mythologie qui a longtemps mobilisé le peuple français » derrière la révolution cubaine. Il confond toujours le peuple de gauche et le peuple de France, notre lider minimo.

Guy Rouvrais

Cuba : le tourisme de masse profite à la dictature communiste

Cuba : le tourisme de masse profite à la dictature communiste

20/01/2013 –   10h30
LA HAVANE
(NOVOpress) – En 2012, la dictature communiste cubaine a arrêté 5 105 opposants politiques (moyenne mensuelle de 567), contre 4 123 (343 par mois) en 2011. Parallèlement, le régime des frères Castro (photo : Fidel Castro) a enregistré pour la neuvième fois consécutive une augmentation du nombre de touristes débarqués au cours des huit premiers mois de 2012.

Lire la suite

Mort du résistant cubain Oswaldo Paya : la famille veut connaître la vérité

Mort du résistant cubain Oswaldo Paya : la famille veut connaître la vérité

26/07/2012 –  10h00
LA HAVANE (NOVOpress) –  La dictature communiste cubaine a profité des obsèques d’Oswaldo Paya à l’église du Divin Sauveur à La Havane pour arrêter, mardi, plusieurs dizaines d’opposants. Par ailleurs, les circonstances de la disparition du dissident politique restent obscures. La famille d’Oswaldo Paya  a réclamé l’ouverture d’une enquête, assurant que l’accident de voiture dont il a été victime avait été « provoqué » par un autre véhicule.
Lire la suite

Nouvelle disparition d’un dissident politique à Cuba : Oswaldo Paya est mort dimanche

Nouvelle disparition d’un dissident politique à Cuba : Oswaldo Paya est mort dimanche

24/07/2012 – 10h00
LA HAVANE (NOVOpress) –  Encore un décès qui tombe à pic pour le régime communiste cubain. Après la mort en octobre dernier de Laura Pollan (suite à une « déficience respiratoire »), la responsable du mouvement des Dames en Blanc, défenseur des prisonniers politiques, c’est au tour d’Oswaldo Paya de disparaître. Le dissident cubain a perdu la vie dimanche dans un accident de voiture, selon les autorités cubaines.

Fervent catholique, Oswaldo Paya a défié le régime communiste pendant des décennies. Le fondateur en 1988 du Mouvement chrétien Libération (MCL) avait lancé en 2001 le « Projet Varela », un manifeste réclamant des changements politiques sur l’île : référendum populaire portant notamment sur la liberté d’expression, la liberté d’association et la libre entreprise. Fidel Castro y avait répondu par un contre-référendum inscrivant l’irréversibilité du socialisme dans la Constitution.

Crédit photo : Cuba Libre Art via Flickr (cc)

Le vaccin contre le cancer du poumon nous vient de Cuba

Le vaccin contre le cancer du poumon nous vient de Cuba

21/12/11 – 10h15
La Havane (NOVOpress)
– La nouvelle pourrait faire grand bruit : les chercheurs cubains ont en effet annoncé que le CIMAVAX EGF, un vaccin cubain contre le cancer du poumon aurait prouvé son efficacité. Depuis 25 ans, la recherche contre le cancer était une priorité de Cuba. Il se pourrait que des millions de personnes dans le monde puissent ainsi être sauvées

Le cancer du poumon est considéré comme l’un des cancers les plus graves, fréquents et mortels au monde. L’Organisation mondiale de la santé a fait savoir que cette maladie tue chaque année 5 millions de personnes, et que la tendance est à la hausse. On estime qu’en 2030 8 millions de personnes mourront par an de cette maladie. A Cuba, ce sont 20 000 personnes qui en meurent chaque année.Le vaccin thérapeutique Cimavax EGF est ainsi le résultat de 25 ans de recherche sur les maladies associées au tabagisme.

Le docteur Gisela Gonzalez qui a dirigé l’équipe de chercheurs de La Havane pense que grâce à ce médicament le cancer du poumon pourrait devenir une maladie chronique contrôlable, car le vaccin favorise la génération d’anticorps contre les protéines qui déclenchent la prolifération sans contrôle des cellules cancérigènes.

Le vaccin est appliqué chez des patients souffrant de cancer du poumon très avancé ( stade 3 et 4) qui n’ont pas de réponse positive à d’autres traitements comme la chimiothérapie et la radiothérapie. Il améliore de façon significative la qualité de la vie des patients en stade terminal. Ce vaccin sera prochainement administré dans quelques jours à un groupe de patients britanniques.

Crédit photo : National Cancer Institute/Wikipédia sosu licence Creative Common

Le président Chavez de retour au Vénézuela

Le président Chavez de retour au Vénézuela

24/07/11 – 14h00
CARACAS (NOVOpress)
– Les Etats-Unis et les multinationales pétrolières ne sont pas encore débarrassés de leur cauchemar sud-américain.

En effet, le président vénézuélien Hugo Chavez est rentré hier à Caracas, après avoir suivi une chimiothérapie à Cuba, où il s’était rendu moins d’un un mois après avoir été opéré d’une tumeur cancéreuse.

Le président a été accueilli à l’aéroport de Caracas par des ministres et de hauts-responsables militaires, et s’est déclaré confiant dans un rétablissement rapide de sa santé et serein quant à l’avenir.

Il a également précisé que d’autres “volets” de chimiothérapie étaient prévus.

Hugo Chavez, âgé de 56 ans, a été opéré le 20 juin à Cuba d’une tumeur cancéreuse dans la zone pelvienne.

“Et aujourd’hui nous sommes en train de préparer le second cycle (de chimiothérapie). Il y en aura plusieurs pour gagner cette bataille visant à éliminer tout risque de présence de cellules malignes”, avait ajouté le président vénézuélien. “Cette bataille pour la vie continue… Mon courage est insurpassable”, a répété avec force le chef de l’Etat.