Tag Archives: crèche

creche-henin-beaumont

Monsieur Noël fait interdire par la justice la crèche d’Hénin-Beaumont !

01/12/2016 – HENIN-BEAUMONT (NOVOpress) : Le tribunal administratif de Lille a annulé aujourd’hui la décision de la municipalité d’Hénin-Beaumont, dirigée par le maire FN Steeve Briois, d’installer une crèche dans le hall de l’hôtel de ville. Les attendus du jugement prononcé par la 2e chambre présidée par M. Lepers, qui n’est pas donné favori à Questions pour un champion, sont tout simplement hallucinants.

Le tribunal estime par exemple que les « sujets » de ladite crèche – Marie, Joseph, l’Enfant-Jésus… – « ne sont en rien liés à une tradition minière spécifique » que pourrait justifier « la tenue simultanée d’une exposition dans le hall reconstituant la cité minière de Darcy », ou encore qu’« il n’est pas établi qu’elle s’enracine dans une tradition locale préexistante ou qu’elle puisse être considérée comme une extension du marché de Noël qui se tient à l’extérieur du bâtiment et sans proximité immédiate avec celui-ci ».

A propos de « tradition locale », une simple consultation de Wikipédia aurait permis à M. Lepers d’apprendre que la première église connue de la ville fut érigée en l’an 360 et que Hénin fut définitivement christianisée au VIIe siècle ! Quant à sous-entendre que la crèche aurait été accepté si elle avait été « une extension du marché de Noël », cela revient à dire qu’elle ne saurait être tolérée que dans une optique commerciale !

Le tribunal avait été saisi, en décembre de l’an dernier, par un opposant communiste à Steeve Briois qui répond au nom… de David Noël ! Cet individu est déjà connu de nos lecteurs : c’est sur sa dénonciation que Le Monde avait, le mois dernier, obtenu la censure d’un livre d’histoire-géographie qui citait le site Breizh-info.

Le jugement interdit donc la crèche de 2015 – il est des fois où l’on ne peut se réjouir des lenteurs de la procédure… – mais pas celle de cette année, puisqu’elle est installée cette fois… au marché de Noël – la fête chrétienne, pas le coco délateur.

deputes_kippa

Le débat sur la kippa : une indignation à deux vitesses

15/01/2016 – FRANCE (NOVOpress)

À l’occasion de l’agression subie par un enseignant juif, le président du consistoire de Marseille a demandé à ses coreligionnaires l’abandon du port de la kippa. « Il est insupportable dans notre pays que des citoyens se voient inquiétés, agressés, frappés en raison de leur choix religieux », a immédiatement réagi le président Hollande, qui a de nouveau appelé à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. On remarquera en revanche l’assourdissant silence présidentiel lorsque des églises sont incendiées, comme ce fut le cas dimanche dernier à Fontainebleau.

Pour M. Cazeneuve, l’histoire des viols de masse à Cologne relève du fantasme
Dans sa dernière édition, notre confrère le Canard Enchaîné rapporte les propos sidérants tenus en public par le ministre de l’Intérieur Cazeneuve dimanche dernier, place de la République, à Paris « Il faut arrêter de dire qu’il y a eu des viols en Allemagne. On ne sait pas exactement ce qui s’est passé. » Pour le ministre, les centaines de plaintes pour viols déposées à Cologne, mais aussi Hambourg, Düsseldorf et Bielefeld, relèvent donc plus de l’impression de viols que de viols proprement dit…



Lire la suite

8525-Chard-Present

Chrétiens persécutés

15/01/2016 – FRANCE (Présent 8525)

Alors que nos grands médias se plaisent à évoquer très régulièrement une prétendue hausse des actes supposés « islamophobes » en France, les persécutions, pourtant bien réelles, dont sont victimes les chrétiens dans le monde ne semblent pas les émouvoir plus que cela. Celles-ci ont pourtant considérablement augmenté en 2015, comme le constate Portes ouvertes dans son rapport rendu public mercredi.
8525-Une
En hausse de 63 %

Selon cette ONG, qui publie chaque année un « index mondial de persécution des chrétiens », au moins 7 100 de nos frères auraient en effet été tués dans le monde « pour des raisons liées à leur croyance » au cours de l’année écoulée. Ce qui représenterait une hausse de 63 % par rapport à 2014. « Chaque année, constate ainsi l’ONG, ce nombre ne cesse d’augmenter, montrant une croissance de la persécution contre les chrétiens dans le monde ». Et le rapport, de rappeler alors que l’organisation a successivement recensé 1 201 tués en 2012, 2 123 en 2013 et 4 344 en 2014. Et encore, souligne-t-il, ces chiffres ne concernent-ils « que les assassinats de chrétiens prouvés de manière certaine (…). Ils sont donc en dessous de la réalité ».
En même temps, ajoute le rapport, le nombre d’« églises ciblées » aurait plus que doublé en un an, passant ainsi de 1 062 en 2014 à 2 406 en 2015, dont 1 500 rien qu’en Chine.

Les musulmans impliqués

Si Portes ouvertes rappelle que la Corée du Nord stalinienne arrive – pour la 14e année consécutive ! – en tête des pays persécuteurs de chrétiens, l’ONG n’hésite pas cependant à pointer du doigt l’islam, indiquant que « l’extrémisme islamique » reste « encore la première source de persécution » dans 35 des 50 pays classés.
En effet, constate l’ONG, « l’influence de l’extrémisme islamique et notamment du groupe Etat islamique a pour effet une radicalisation des sociétés musulmanes » dont « la conséquence est un rejet de plus en plus grand de toute présence chrétienne, pas seulement de la part des djihadistes, mais de la part de la société tout entière ».
Résultat, indique l’ONG, « jamais auparavant nous n’avions assisté à une telle migration de chrétiens ».

Franck Delétraz

eglise_fontainebleau

Christianophobie : l’église de Fontainebleau incendiée

11/01/2016 – FRANCE (NOVOpress)
L’église de Fontainebleau profanée et en partie détruite par un incendie criminel, ce nouvel acte de christianophobie a de plus touché des joyaux historiques inestimables.

Une vierge du XIVe siècle et un autel du XVIe siècle entièrement brûlé, des hosties consacrées jetées sur le sol, l’Enfant-Jésus de la crèche dérobé… l’église de Fontainebleau a été victime d’une attaque christianophobe particulièrement violente.

C’est une intention criminelle délibérée. C’est clair, il n’y a aucun doute là-dessus. Nous allons porter plainte, nous sommes dans une démarche grave, excessivement grave. Ce matin, il y avait une très grande émotion. Je n’ai pas envie de laisser penser que nous allons nous laisser abattre. Ça reste un lieu de paix et de prière et je veux qu’il le reste.

Déplore le père José Antonini, curé du pôle missionnaire de Fontainebleau, encore choqué par ces actes très lâches.

« La statue de Notre-Dame-de-Franchard, qui date du XIVe siècle, a disparu, brûlée ou volée, s’indigne Nathalie Ensergueix, de la commission diocésaine d’art sacré. Cette pièce majeure était classée monument historique et l’une des plus belles vierges à l’enfant de Seine-et-Marne. » Le ciboire contenant les hosties a été dérobé. Les trois piles de mobilier constituées en bûchers ne laissent aucun doute sur la préméditation.
Lire la suite

hanoukka

Ramadan, Hanoukka… et où la mairie de Paris va-t-elle installer la crèche ?

17/12/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Fête juive de la Hanoukka organisée par la Mairie de Paris place de l’Opéra, place de la République, au Champs de Mars, à la Sorbonne (en présence de la maire du 5e), place du Marchal Juin… On attend avec impatience de savoir où la Mairie de Paris va installer les crèches de Noel !

creche-noel_5163019

Plaidoyer pour une crèche

15/12/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Pour toute réponse aux attentats islamistes, on stigmatise la religion chrétienne, notamment par l’interdiction des crèches dans les lieux publics, au nom de la laïcité. Dans ce contexte, il nous a semblé opportun de ressortir cet excellent billet publié lors de l’interdiction de la crèche du Conseil Général de la Vendée, il y a un an. Il n’a rien perdu de sa fraîcheur et de sa pertinence.

Lettre d’un administré au tribunal administratif de Nantes

Cher Monsieur le tribunal,

J’ai pris connaissance il y a quelques jours de votre décision d’interdire la crèche de Noël traditionnellement installée dans le hall du Conseil Général de la Vendée.
Quelle mouche vous a donc piqué ?

Vous avez fait des études, je suppose. Peut-être savez-vous donc que Noël vient du latin « Natalis » qui veut dire Naissance. Alors je vais vous livrer un secret que vous voudrez bien transmettre à vos confrères qui peut-être nagent avec complaisance dans la même ignorance que vous. La naissance dont il est question est celle d’un certain Jésus de Nazareth né il y a un peu plus de 2000 ans. Je dis ça parce qu’étant donné que vous n’avez pas interdit les illuminations de Noël, je suppose que vous ignoriez ce détail. Voyez-vous, Noël n’est pas l’anniversaire de la naissance du Père Noël (je suis désolé si je casse ici une croyance ancrée en vous), mais bien celle de ce Jésus. Interdire une crèche sans interdire toute manifestation publique de cette fête est aussi stupide que si vous autorisiez la fête de l’andouillette tout en interdisant la consommation d’andouillette le jour de la fête de l’andouillette.

La crèche c’est ce qu’on appelle une tradition. Et ne me faites pas croire, Monsieur le Tribunal, que le principe de la tradition vous est étranger. Sinon comment expliquer que les magistrats exercent leur métier dans un costume aussi ridicule si ce n’est parce qu’il est le fruit d’une tradition ?

Vous êtes un briseur de rêves Monsieur, vous êtes un étouffeur de sens. La crèche c’est Noël et Noël c’est la crèche. La crèche c’est aussi l’histoire d’une famille qui faute de droit opposable au logement est venue se réfugier dans une étable. C’est un signe d’espoir pour tous les sans logement. La crèche c’est aussi un roi arabe et un autre africain qui viennent visiter un juif. C’est un signe d’espérance et de paix en ces temps de choc de civilisations et de conflit au Moyen-Orient. La crèche c’est aussi des éleveurs criant de joie et chantant dans une nuit de décembre. Connaissez-vous beaucoup d’agriculteurs qui rigolent en cette période de crise ? La crèche c’est un bœuf, symbole de la condition laborieuse de l’homme. Enfin, la crèche, c’est un âne, même si une rumeur court disant que cet âne a quitté la crèche en 2013 pour rejoindre le Tribunal administratif de Nantes et ne semble pas en être revenu.

Malgré le fait que vous allez sans doute, par souci de cohérence, vous rendre à votre travail le 25 décembre, je vous prie de croire, Monsieur le Tribunal, à l’expression de mes souhaits de bon et joyeux Noël.

Jean Pierre Santon

Que cache l’affaire des crèches de Noël ? - par Guillaume Faye

La dernière offensive de la laïcité

04/12/2015 – POLITIQUE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Alors que nous entrons dans la période de l’Avent, les affaires de crèches dans l’espace public animent largement le débat politique. Depuis quelques semaines, les surenchères rivalisent, soit on veut plus de laïcité, soit on veut plus d’expression de nos racines chrétiennes. Cependant, la laïcité qui était souvent considérée comme un rempart contre l’islamisation de la France n’en est plus un.

L’association des maires de France serait trop laïcard ?
En effet, l’Association des maires de France (AMF), présidée par François Baroin, a présenté son vade mecum sur la laïcité. Ce document a soulevé l’opposition de nombreux élus et citoyens. Ils jugent que l’AMF y défend une conception de la laïcité si restrictive qu’elle contrarie l’expression des religions en occultant notamment les traditions chrétiennes de la France. En réalité, l’AMF a repris les propositions du Grand Orient de France comme le dénonce le député maire d’Orange Jacques Bompard. Parmi les propositions communes, une charte pour la laïcité à adopter dans les collectivités, une formation sur l’application de la laïcité dans les institutions, le développement de manifestations philosophiques non confessionnelles.

L’application de la laïcité rempart contre l’islam ?
C’est la brèche que relève l’État islamique. Dans son magazine Dar al Islam, c’est essentiellement la laïcité qui est visée. L’islam « en tant que seule religion de vérité ne peut cohabiter avec cette laïcité fanatique ». Ainsi, cette fameuse laïcité censée garantir, la paix sociale en garantissant le respect de toute religion ne semble pas faire la joie des musulmans plus que des catholiques.

8496-Chard

État antichrétien

03/12/2015 – FRANCE (Présent 8496)

Alors que les représentants de « l’islam de France », censés condamner le terrorisme musulman le mois dernier, auront surtout dénoncé – avec l’aide appuyée des médias – une augmentation des actes prétendument « islamophobes », c’est en réalité à une inquiétante montée en puissance de la christianophobie et à une multiplication des actes antichrétiens que nous assistons aujourd’hui dans notre pays.
8496-P1
241 profanations depuis le 1er janvier 2015

Ainsi, début novembre, l’Observatoire de la christianophobie ne recensait-il pas moins de 241 lieux de culte ou de dévotion, de cimetières ou d’établissements chrétiens ayant fait l’objet de profanations en France depuis le début de l’année 2015 !
Derniers exemples en date : le saccage du cimetière de Saint-Martin-des-Entrées, près de Bayeux, où un habitant de la commune venu se recueillir sur la tombe de son épouse a découvert mercredi 13 crucifix arrachés de leurs pierres tombales, jetés à terre ou plantés à l’envers dans le sol. Deux jours auparavant, 14 tombes du cimetière de Villers-le-Sec étaient profanées de la même manière. Deux semaines plus tôt, c’est l’église Saint-Cyprien de Poitiers qui était vandalisée, et notamment la grande statue de la vierge veillant sur son entrée…

Une haine qui ne s’abat pas seulement sur les symboles de notre foi et nos lieux de culte, mais aussi sur nos prêtres. Comme le curé de Genay, agressé et séquestré à son domicile dans la nuit de vendredi à samedi dernier par deux « jeunes » qui, après l’avoir menotté et attaché à une chaise, l’ont tabassé à coups de crosse de pistolet.

Une christianophobie institutionnalisée

Des actes qui se multiplient, donc, et ne peuvent que se multiplier dans un pays où la christianophobie a quasiment été institutionnalisée. Il y a quelques jours, c’est la très officielle Association des maires de France qui interdisait à ses membres d’installer des crèches dans leurs mairies à l’approche de Noël. Mercredi, c’est le Préfet du Rhône qui prenait un arrêté interdisant la procession des Identitaires lyonnais, prévue le 8 décembre, en l’« honneur de la Vierge Marie », au prétexte que les organisateurs véhiculeraient « des messages contraires aux valeurs républicaines » et inciteraient « au rejet, voire à la haine d’une partie de la population ».

Forts de l’exemple donné par l’État et ses représentants, les christianophobes se lâchent. Comme ces deux « sans-culottes » de Bancourt, près de Bapaume, qui, invoquant « la stricte neutralité républicaine qui doit s’appliquer dans un bureau de vote », sont allés jusqu’à saisir le tribunal administratif pour forcer le maire de la commune à enlever le crucifix apposé au mur de la mairie depuis… 1926 ! Une mesure contre laquelle Gérard Pouillaude, maire courageux, s’est battu bec et ongles. Avant d’être contraint par le tribunal de s’exécuter.

Franck Delétraz

Mario Borghezio inaugure une crèche au Parlement européen

Mario Borghezio inaugure une crèche au Parlement européen

09/12/2014 – BRUXELLES (NOVOpress) – Le parlementaire Mario Borghezio, député européen de la Ligue du Nord, a inauguré ce mardi après-midi une crèche dans l’enceinte du Parlement européen, en présence de Alain Escada (Institut Civitas) et de Monseigneur Bernard Fellay, supérieur général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X.

Dans leurs discours, Mario Borghezio et Mgr Fellay ont tenu à rappeler le centenaire de la mort du Pape et Saint Pie X, et l’importance des racines chrétiennes de l’Europe, qui sont si souvent niées par les responsables politiques européens.

Plusieurs parlementaires italiens, anglais, français et grecs ont assisté à cet événement.

 

Crédit photo : Novopress (cc)

Crèche de Noël : le temps des fondamentalistes – par Vincent Revel

Crèche de Noël : le temps des fondamentalistes – par Vincent Revel

09/12/2014 – PARIS (NOVOpress)
Noël arrive à grands pas. Ce moment de fête si particulier dans l’histoire de notre continent nous prépare à vivre le plus petit jour de l’année autour de représentations et de symboles témoins de notre passé. Le sapin en est le roi et près de lui la crèche ne fait que compléter pour des centaines de millions d’Européens le décor qui va si bien à ce moment si particulier de notre calendrier. Dans n’importe quelle société ayant le désir de se construire un avenir solide, les traditions qui ont le mérite de fédérer les citoyens autour d’un même élan leur permettant de partager une mémoire commune se trouvent encouragées et mises en avant. En France, tout naturellement, le contexte est tout autre.

Au nom de la République laïque, qui entre nous n’en est plus une depuis longtemps, au nom du respect des diversités, au nom de la lutte contre les discriminations, notre pays se doit d’oublier sa culture, ses valeurs pour mieux s’effacer et permettre l’essor tant attendu de la nouvelle société dite multiculturelle. La France, selon les chiens de garde antiracistes, ls altermondialistes pro-clandestins, les nihilistes anti-fascistes, les laïcs intégristes devenant vigilants et fermes uniquement contre l’Eglise catholique, représentée dans leur conception qu’ils ont du monde comme l’équivalent du Grand Satan, se doit d’être le fer de lance de cette nouvelle idéologie universaliste représentée par le bien vivre ensemble, imposant de ce fait aux occidentaux le reniement de soi, l’abandon définitif de toutes traces de leur passé susceptibles de froisser la sensibilité extrême, des nouveaux censeurs, fortement orientés politiquement.

A présent que nos politiques, nos éveilleurs de bonne conscience, nos moralisateurs, prêts à nous faire culpabiliser pour tout et de tout, encouragent avec bienveillance le communautarisme le plus sectaire, avec les menus halal dans les cantines scolaires et d’entreprises, les horaires aménagés dans certaines piscines municipales, les permis de construire très complaisants et arrangeants pour les futurs mosquées cathédrales, la création d’écoles islamiques où les règles du bien vivre ensemble y sont chassées à coup de sourates, l’abandon de quartiers entre les mains des « barbus », l’autorisation du port du voile islamique pour les parents accompagnant lors des sorties scolaires, la célébration de la fin du ramadan par la mairie de Paris, il est bon ton de s’offusquer, avec sérieux et c’est ça le pire, d’une crèche installée dans le hall du Conseil général de Vendée !

Lire la suite

[Tribune] Zemmour et le délit de non-dit : le début de la fin - par Ulysse

Eric Zemmour : « C’est le catholicisme qui a fait la France depuis 1.500 ans »

07/12/2014 – PARIS (via I-Télé)
C’est la polémique de la semaine. L’installation d’une crèche de Noël dans les locaux du Conseil régional de Vendée a été suspendue après la plainte d’une association, au motif que l’objet de décoration est contraire au principe de laïcité. Jésus doit-il « crécher » dans le « placard » ? Zemmour et Domenach s’affrontent sur le sujet. Eric Zemmour a ainsi indiqué : « Le catholicisme n’est pas n’importe quelle religion, c’est la religion qui a fait la France depuis 1.500 ans ».

Canada : la photo d'accompagnatrices d'enfants dans une crèche de Verdun provoque de fortes réactions

Canada : la photo d’accompagnatrices d’enfants dans une crèche de Verdun provoque de fortes réactions

29/11/2013 – 08h30
VERDUN (NOVOpress) –
La photo ci-dessus a tout changé dans la vie des responsables d’une crèche de Verdun (Québec). Sam et Julie (prénoms modifiés pour protéger leur identités) déclarent que leur vie et leur entreprise sont en danger depuis que cette image a circulé sur les réseaux sociaux, vue 9.000 fois en 48h sur Facebook, et suscitant des commentaires très agressifs.

La photographe s’excuse

Plus tôt en journée, la femme qui a pris la photo de deux éducatrices en niqab à Verdun s’est excusée auprès des deux femmes, du préjudice qu’elle a pu leur causer en publiant le cliché sur Facebook, par le biais de lettre envoyée à La Presse. « Si j’avais pu imaginer que cette photo puisse devenir virale, j’aurais brouillé les visages des enfants. En aucun cas, je n’ai voulu vous causer préjudice. Veuillez m’excuser si c’est le cas », écrit Élisabeth, qui veut taire son nom de famille.

Lire la suite

Christianophobie : une crèche vandalisée à Châteaulin, pas de réactions

Christianophobie : une crèche vandalisée à Châteaulin, pas de réactions

06/01/2013 – 18h40
CHATEAULIN (NOVOpress Breizh) –
La crèche installée dans le centre de Châteaulin (Finistère) à l’occasion des fêtes de Noël a été l’objet d’un acte de vandalisme. Un évènement qui ne semble pas émouvoir outre mesure la classe politique locale.

C’est un lecteur du Salon Beige qui donne l’information, signalant que les têtes « de Saint Joseph et de la Sainte Vierge ont été sciés, la mangeoire renversée et le petit Jésus a disparu ».

Lire la suite