Tag Archives: coptes

Docteurs arméniens pendus à Alep en 1916. (par M. Hanay, CC via Wikimedia)

Il était une fois un génocide, par Hélios d’Alexandrie

Source : Poste de Veille – Hélios d’Alexandrie revient sur le génocide des arméniens et autres populations chrétiennes en Turquie. des rappels historiques précieux sur sur le sort des dhimmis en terre d’islam, qui trouve une résonance particulière avec l’actualité de cette région. Le même Etat qui hier perpétrait ce génocide soutient aujourd’hui DAESH dans sa volonté de « purification religieuse » de la région. 

Ils étaient de bons et loyaux sujets du Sultan ottoman, calife de son état, siégeant à la « Sublime Porte » dans la ville de Constantinople. Ils étaient chez eux, dans leur pays, ils appartiennent à une nation trois fois millénaire, fidèlement chrétienne depuis le quatrième siècle. Dans cet empire multiculturel, multiethnique et multiconfessionnel, ils parvinrent malgré leur foi qui leur interdisait l’accès aux postes de commandement, à réussir et à prospérer à force de sérieux et de travail. Comme ailleurs dans le monde islamique ils furent, de par leur statut de chrétiens, les pionniers et les accoucheurs de la modernité.

La résistance à l’oppression

Ils, ce sont les Arméniens, mais également, quoiqu’en nombre à peine moins grand, les syriaques, les Assyriens, les Chaldéens et les Grecs. Si les minorités chrétiennes opprimées réussissent beaucoup mieux que leurs oppresseurs musulmans, c’est que l’injustice et l’oppression sont comme un aiguillon qui les pousse à surmonter les obstacles, à relever les défis, à passer outre aux humiliations et à regagner leur fierté. Les minorités chrétiennes savent se rendre indispensables, leur secret c’est le savoir, la culture, l’ouverture à la modernité, les habiletés manuelles et techniques, le travail dans le silence, l’endurance, l’art précieux de produire la richesse, l’honnêteté, la droiture et la loyauté. Citoyens de seconde zone, mais exemplaires, que peut-on leur reprocher, si ce n’est de résister à leur manière contre le mépris ?

Survivre est également une autre facette de la résistance. Survivre à la haine religieuse et aux persécutions, rester fidèle à sa foi chrétienne, l’approfondir, la célébrer, répliquer à la haine par l’amour en suivant le chemin difficile tracé par les évangiles : « aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous persécutent ! » Dans un empire où ils ne détiennent aucun droit, où ils subissent des brimades au quotidien et sont soumis à l’arbitraire du Sultan, ils savent que rien ni personne ne les protégera le jour où l’autorité politique suprême donnera l’ordre de les annihiler. Ils auraient pu s’affranchir de cette épée de Damoclès suspendue au-dessus de leurs têtes durant cinq siècles, il leur suffisait de céder sur l’essentiel, de cesser d’être eux-mêmes, de s’identifier à leurs persécuteurs, de devenir musulmans comme eux. Quelques-uns cédèrent et obtinrent finalement la paix, mais une majorité écrasante est restée fidèle à la religion de ses ancêtres.

Lire la suite

Frères musulmans / UOIF : Christine Boutin interpellée par Joachim Véliocas

08/05/2014 – PARIS (NOVOpress via) – Le 27 avril 2014, Solidarité Copte organisait une conférence sur les persécutions des Chrétiens d’Orient. Christine Boutin est interpellée par Joachim Véliocas directeur de l’Observatoire de l’islamisation, sur l’attitude de son parti le PCD longtemps associé à l’UMP, sur sa présence au congrès de l’UOIF (Frères Musulmans), son refus d’interdire le voile dans les écoles publiques et sa proposition de prêter des salles paroissiales aux musulmans pour solutionner les prières de rue (sic)…Pour C.Boutin il n’y a pas de problème spécifique musulman, car « il y a des catholiques fondamentalistes comme il existe des fondamentalistes musulmans »… un relativisme qui ne convainc plus guère. Rappel : Interrogée par Robert Ménard sur les prières de rue, elle propose que les catholiques prêtent des salles paroissiales aux musulmans.

Publié le
Égypte : le calvaire des chrétiens continue

Égypte : le calvaire des chrétiens continue

09/04/2013 – 18h00
 LE CAIRE (NOVOpress) – Le calme est revenu tôt le matin du lundi 08 avril, dans le quartier d’Abbassiya, mais la police était toujours déployée autour de la cathédrale Saint-Marc, dans laquelle des Coptes étaient encore retranchés après une nuit de violences antichrétiennes.

La « bataille de la Cathédrale »

Dimanche, après l’assassinat de 4 chrétiens au Caire, des milliers de Coptes sont venus participer aux obsèques.

Lire la suite

Nouvelles menaces islamistes sur les Coptes en Egypte

Nouvelles menaces islamistes sur les Coptes en Egypte

17/09/2012 – 12h00
LE CAIRE (NOVOpress) –  Des centaines de milliers de Coptes sont menacés de nouvelles persécutions en Egypte et risquent d’être déracinés, suite aux violentes manifestations musulmanes contre le film critique sur l’islam, L’Innocence des musulmans. Certains Coptes sont accusés en effet d’avoir produit le film. Sur internet, des informations contradictoires circulent sur des demandes d’asile de ces chrétiens aux Pays-Bas et au Canada.
Lire la suite

“Les Chrétiens devront se convertir, payer la jizya ou émigrer” affirme le candidat des Frères Musulmans en Egypte

« Les Chrétiens devront se convertir, payer la jizya ou émigrer » affirme le candidat des Frères Musulmans en Egypte

Le candidat des Frères musulmans, Mohammed Morsi, est arrivé en tête au premier tour de la présidentielle. Le second tour opposera le candidat des Frères musulmans [logo en Une] à celui de l’ancien régime et de l’armée.

Selon le média populaire égyptien El Bashayer du 27 mai, traduit par le Washington Times, Muhammad Morsi a déclaré qu’il voulait

« parvenir à la conquête islamique de l’Egypte pour la deuxième fois, et faire convertir tous les chrétiens à l’islam, ou bien leur faire payer la jizya » (taxe islamique).

« Nous ne permettrons pas que Ahmed Shafiq [principal concurrent à la présidentielle, laique] ou que quiconque empêche notre deuxième conquête islamique de l’Egypte. »

Puis, interrogé sur le vote massif des chrétiens pour son adversaire, il a complété :

« Ils doivent savoir que la conquête arrive, que l’Egypte sera islamique, qu’ils devront payer la jizya ou émigrer »

Concernant la première conquête (sanglante) de l’Egypte, lire l’entretien de l’Observatoire de l’islamisation avec l’historien Louis Chagnon dans le mensuel de décembre 2011. Les chrétiens étaient alors réduits en esclavage et amenés à Médine…

[box class= »info »] Source : Observatoire de l’islamisation. [/box]

Égypte : la situation se détériore de façon dramatique pour les Coptes

Égypte : la situation se détériore de façon dramatique pour les Coptes

29/10/2011 – 11h30
SCHWABISCH GMÜND (NOVOpress) —
La situation de la minorité chrétienne s’est dramatiquement détériorée en Égypte depuis le début de l’année.

Anba Damian, évêque des Coptes en Allemagne

Anba Damian, évêque des Coptes en Allemagne. Crédit : Wikipédia Commons

C’est ce qu’a rapporté l’évêque des quelques 6 000 chrétiens orthodoxes coptes vivant en Allemagne, Anba Damian (photo ci-contre), à l’occasion d’un congrès intitulé « la persécution des Chrétiens aujourd’hui », qui s’est déroulé du 23 au 26 octobre dernier* à Schwäbisch Gmünd (Baden-Württemberg, dans le sud de l’Allemagne).

Outre l’évêque Damian, se sont succédés à la tribune des intervenants tels que Hatune Dogan, religieuse orthodoxe syriaque venant en aide aux chrétiens persécutés ; Helmut Matthies, rédacteur en chef de l’hebdomadaire chrétien allemand Idea Spektrum ou Volker Kauder, président du groupe parlementaire chrétien-démocrate au Bundestag.

Épuration religieuse

Comme aux temps du président Hosni Moubarak déchu en février, les Coptes sont victimes de violences systématiques. « L’objectif est de débarrasser l’Égypte de ses Chrétiens », a affirmé l’évêque devant quelques 400 congressistes. Il a reproché à l’armée de participer aux violences antichrétiennes.

L’armée a en effet, le 9 octobre, attaqué une manifestation pacifique de Coptes. 35 Chrétiens ont été tués à cette occasion et plus de 200 personnes auraient été blessés. Dans de nombreuses régions du pays, des églises sont incendiées, les messes empêchées et des jeunes filles seraient enlevées sans que les forces de l’ordre n’interviennent. Beaucoup de Chrétiens essaient de fuir à l’étranger.

Les portes de l’Europe seraient malheureusement « plutôt closes » : l’évêque a imploré l’opinion publique mondiale de suivre l’évolution religieuse en Égypte avec autant d’attention que l’évolution politique. Il s’est affirmé convaincu que la révolution n’aurait pas suivi un cours aussi peu sanglant s’il n’y avait pas eu la présence des observateurs étrangers. C’est d’une solidarité de ce type dont les Coptes ont maintenant besoin. Le gouvernement actuel ne reconnaîtra l’égalité des droits civiques des Chrétiens que s’il s’aperçoit que toute la chrétienté est derrière eux. Damian estime qu’environ 20% des quelques 83 millions d’habitants que compte l’Égypte appartiennent à l’église orthodoxe. Les musulmans constituant la majorité restante.

Autre intervenant, Hatune Dogan. Cette nonne orthodoxe syriaque originaire de Turquie s’occupe entre autres des Chrétiens persécutés en Syrie, en Égypte et en Irak, et est la fondatrice et dirigeante de l’association caritative « Helfende Hände für die Armen (aidons les pauvres) ». Selon elle, l’objectif des extrémistes serait de purifier leurs pays de toute présence chrétienne. C’est à cela que serviraient les attentats commis à l’encontre d’églises et d’institutions chrétiennes, tout comme les assassinats, les enlèvements et les viols. Leurs auteurs invoquent le Coran et d’autres livres saints de l‘Islam ; il y serait fait appel 32 000 fois à la guerre contre les « infidèles » et à leur meurtre. La conséquence est que de plus en plus de Chrétiens doivent fuir leur patrie. « Le climat d’insécurité et de peur est palpable », selon Dogan.

Une presse européenne qui, au mieux, minimise les événements

Le nombre des Chrétiens en Irak serait, depuis 2003, passé de 1,3 millions à moins de 300 000. Un exode a commencé en Égypte. En Syrie, le régime acculé par les rebelles chercherait à résoudre ses problèmes sur le dos des Chrétiens. « Malheureusement, les médias allemands ne prennent acte de ces évolutions ou minimisent les événements », a regretté Hatune Dogan. De son point de vue, de nombreuses rédactions craignent de tomber sous le feu de la critique d’extrémistes. La presse française est dans son ensemble soumise à la même omerta.

Une situation qui n’est pas sans rappeler celle des catholiques en Indonésie, et plus généralement des chrétiens dans l’ensemble des pays du Maghreb. Cela sera peut-être bientôt le cas en France ?

[box class= »warning »]*Plusieurs manifestations importantes se sont déroulées dans de nombreux points du globe : Londres le 16 octobre ; aux États-Unis, une manifestation de Coptes s’est déroulée le 19 octobre devant la Maison Blanche pour les mêmes raisons ; tandis qu’en Australie, une réunion publique avait lieu également, à l’instigation de la communauté copte. Un rassemblement de même nature a eu lieu à Toronto (Canada) le 23 octobre, et le 26 octobre, devant le parlement européen.[/box]
[box class=info]Photo en Une : capture d’écran de la vidéo de la destruction par l’armée du monastère Saint-Bishoy à Wadi el-Natrun en janvier 2011. Vidéo ci-dessous.[/box]