Tag Archives: consumérisme

alain de benoist les idees a lendroit 5

Alain de Benoist sur les islamistes : « Nous cherchons les moyens d’exister ; eux, des raisons de vivre et de mourir »

23/12/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Comment une société vide de sens et de transcendance peut-elle prétendre apporter des réponses aux islamistes radicalisés, s’interroge Alain de Benoist

Le gouvernement annonce la création d’un premier centre de « déradicalisation » destiné à nos jeunes musulmans. Vous y croyez ?
Déjà, je n’aime pas beaucoup le terme, car la radicalité est tout autre chose que l’extrémisme. Mais passons. Que faut-il entendre par « déradicalisation » ? Qu’on va prendre en main de jeunes djihadistes pour essayer de leur faire comprendre qu’on leur a lavé le cerveau et que ce n’est vraiment pas bien de vouloir tuer tout le monde ? Pourquoi pas, puisque dans certains pays cela a donné quelques résultats.

Mais il est clair qu’on n’y parviendra pas avec un programme unique, tant les parcours des uns et des autres ont pu être différents, tant la palette de leurs motivations est variée. Quoi de commun entre le salafiste « quiétiste » passé au djihadisme pour des raisons de frustration et de déclassement social – voyez le beau film de Nabil Ayouch Les chevaux de Dieu (2012) – et le petit bandit de droit commun « converti » dans l’incubateur carcéral, qui a décidé de partir en Syrie sans pour autant renoncer à son goût pour les discothèques, les belles voitures, la vie facile et le whisky ? Entre le jeune sociopathe ravi de trouver une légitimation « sacrée » à ses instincts de destruction et celui qui, pareillement dépourvu de toute formation théologique, rêve seulement d’une aventure guerrière qui le fera passer à la télévision ?
Lire la suite

Italie : les militants du Blocco Studentesco se moquent des acheteurs lobotomisés d’Iphone6

Italie : les militants du Blocco Studentesco se moquent des acheteurs lobotomisés d’iPhone6

01/10/2014 – ROME (NOVOpres)
Samedi 27 septembre, des étudiants du Blocco Studentesco, le mouvement étudiant de CasaPound, ont lancé des œufs et de la farine ainsi que des tracts sur les personnes qui attendaient depuis des heures de pouvoir entrer dans un magasin de Rome, pour acheter le tout dernier IPhone 6.

« Il s’agit d’une action drôle, une plaisanterie contre les gens qui attendent des heures pour avoir un produit technologique », a fait savoir le mouvement dans un communiqué. Mais pour son responsable national Fabio Di Martino, les raisons de cet acte sont plus profondes : « Nous voulons réveiller une jeunesse attirée exclusivement par des modes dictées par de grandes multinationales et qui vit le lancement d’un nouveau produit comme un événement incroyable. »

Lire la suite