Tag Archives: concurrence déloyale

Calisson d'Aix

Le calisson d’Aix, une spécialité chinoise !

01/12/2016 – CHINE (NOVOpress) : Dans un monde où tout n’est que marchandise, tout est possible. Même d’interdire aux Aixois de vendre leur spécialité séculaire sous son propre nom ! Ye Chunlin, un industriel de la région de Shanghaï, vient en effet de déposer cette dénomination commerciale au niveau mondial en Chine auprès du Sipo, , l’équivalent de notre Inpi (Institut national de la propriété industrielle), « faisant de lui le fabricant officiel de cette confiserie provençale sur l’ensemble de la planète ».

« En fait, explique BFM Business, la marque « Calisson d’Aix » est bien protégée, mais seulement en France. Quant à la protection mondiale, une demande d’IGP (indication géographique protégée) est en cours… depuis 14 ans, comme le révèle La Provence. »

« Pour Laure Pierrisnard, directrice de la Confiserie du Roy René et présidente de l’Union des fabricants de calissons d’Aix-en-Provence (UFCA), la bataille n’est pas encore perdue. « Nous avons déposé un dossier d’opposition auprès de l’office chinois des marques qui peut bloquer le dépôt car Calisson d’Aix n’est pas une marque, c’est une appellation » », a-t-elle confié à BFM Business, qui ajoute :

« Arrivera-t-elle à faire plier l’autorité chinoise de la propriété industrielle ? Beaucoup en doutent. »

air_france

Air France : un grand gâchis !

07/10/10/2015 – FRANCE (NOVOpress)
La France est en crise. Ceci n’est malheureusement plus un scoop ! Cette réalité s’invite jour après jour dans notre quotidien et le népotisme de nos « élites » autoproclamées ne fait rien pour arranger les choses, comme le montre une fois de plus le cas Air France. Par Vincent Revel

Le 15 septembre 2015, Manuel Valls recevait un courrier signé par l’ensemble des syndicats représentant les salariés d’Air France. Par cette lettre, les représentants syndicaux tenaient à dénoncer les difficultés de l’entreprise « au regard de sa situation économique et de la concurrence internationale à laquelle les compagnies françaises doivent faire face. » Ils désiraient aussi avertir le gouvernement que le personnel d’Air France était à bout et que plus personne au sein de la Compagnie ne comprenait les actions politiques de la France en regrettant le manque de « soutien franc et massif des pouvoirs publics. »
Face à la concurrence déloyale des compagnies étrangères, provenant surtout d’Asie et du Golfe persique, « l’annonce de l’octroi de nouveaux droits de trafic aux compagnies du Moyen-Orient cet été » fut considérée comme une trahison par l’ensemble du personnel Air France. Avant même que les négociations ne débutent pour le plan Perform 2020, des menaces de licenciements étaient annoncées par la direction de la compagnie. La responsabilité des pilotes, en refusant toutes les négociations sur des heures supplémentaires non payées, ajoute certainement à la confusion dans cette période trouble pour Air France.
Lire la suite