Tag Archives: concert

Pays-Bas : face à son chef, prosélyte musulman, l’orchestre sort de scène

25/10/2015 – EUROPE (NOVOpress)
C’était il y a un peu plus d’un an, le 9 mai 2014, mais nous découvrons cette vidéo seulement maintenant. Lors d’un concert donné devant la Reine des Pays-Bas, le chef d’orchestre musulman se lance dans une tirade prosélyte. En signe de contestation, les musiciens de l’orchestre néerlandais quittent la scène avec leurs instruments, tout en silence. Politesse des Rois, qui ne bronchent pas mais n’en pensent pas moins.

Publié le
Communiqué de Paris Fierté : tous à Paris ce samedi !

Communiqué de Paris Fierté : tous à Paris ce samedi !

09/01/2015- PARIS (NOVOpress)
Rendre hommage à Sainte Geneviève demain avec Paris Fierté n’aura jamais autant été d’actualité ! Depuis cette semaine, notre Cité parisienne traverse une période douloureuse et troublée. Nos pensées vont aux victimes, blessés et à leurs proches. Malgré le lourd climat qui pèse actuellement sur notre Capitale, nous vous informons que notre hommage à Sainte Geneviève est plus que jamais maintenu !

Nous considérons qu’annuler cette journée serait une nouvelle victoire pour ceux qui prônent haine et violence. Face à leurs balles, nous répondrons par la gaieté de nos chants. Face à leur haine, nous affirmerons la Sainteté de la Patronne de Paris. Face à leur violence, nous afficherons fièrement le sourire de nos marmots, la lumière de nos flambeaux et le claquement de nos drapeaux ! A demain !

14h-18h : Journée de la Fierté Parisienne – Quai St Bernard ( M° Austerlitz)
18H30 : Marche Sainte Geneviève – Pont de la Tournelle
21H : Concert événement avec notamment Hotel Stella.

concert-hs

Rock : retour triomphal d'In Memoriam à Paris

Rock : retour triomphal d’In Memoriam à Paris

01/07/14 – PARIS (NOVOpress)
Samedi soir avait lieu au Back up dans le 15ème arrondissement de Paris le grand retour en France du groupe phare de la scène rock identitaire française In Memoriam. Après plusieurs concerts en Italie, à l’invitation du mouvement Casapound, le public français attendait avec une grande impatience cet événement et ce sont donc plus de 800 personnes qui se sont pressées à ce concert sans précédent.

C’est le groupe italien Bronson qui a ouvert la soirée avec son redoutable punk-rock. Les jeunes Romains ont immédiatement mis le feu au public qui était ainsi chauffé à blanc pour l’entrée des aînés d’In Memoriam. Devant une foule conquise et connaissant par cœur toutes ses chansons, le groupe a alors livré un set endiablé mêlant classiques et nouveaux titres.

Malgré les piteuses tentatives de déstabilisation des « antifas » qui – incapables de s’opposer dans la rue à l’événement – ont tenté de le faire annuler puis ont provoqué une alerte à la bombe, la soirée s’est déroulée dans l’enthousiasme et la ferveur, chacun espérant, à la sortie, que ce concert en annonce bien d’autres et suscite également de nouvelles vocations pour régénérer la scène du rock identitaire français.

Crédit photo : In Memoriam (c).

Le concert d'In Memoriam le 28 juin à Paris quasi complet

Le concert d’In Memoriam le 28 juin à Paris quasi complet

05/05/2014 – PARIS (NOVOpress)
Alors qu’il aura lieu dans près de deux mois, le concert parisien du mythique groupe de Rock identitaire français (RIF) In Memoriam est quasiment complet. Il faut dire que douze ans après le dernier concert du groupe à paris, un tel événement ne passe pas inaperçu et crée le buzz. Vous pouvez obtenir les dernières places pour le concert d’In Memoriam par cette billetterie. Mais dépêchez-vous, car le nombre de places est vraiment limité.

Concert événement d'In Memoriam le 28 juin à Paris

Concert événement d’In Memoriam le 28 juin à Paris

03/03/2014 – PARIS (NOVOpress)
Une date à marquer d’une pierre blanche : le 28 juin à Paris aura lieu un concert du groupe mythique du RIF In Memoriam. Après 12 ans d’absence en France et leur concert d’anthologie de la salle Wagram à Paris, retrouvez In Memoriam au Back – Up dans le 15ème arrondissement, métro Cambronne.

A cette occasion, In Memoriam présentera quelques titres de son nouvel album dont l’enregistrement démarre dans quelques jours.

La première partie sera assurée par Bronson (Rome – Italie). Nouvelle figure de proue de la scène alternative romaine, Bronson représente l’engagement musical italien enraciné.

Concert privé. Pas de vente billet le soir du concert. Attention le nombre de places est limité.

Lire la suite

samedi 14 septembre : concert de Hôtel Stella à Tours

Samedi 14 septembre : concert de Hôtel Stella à Tours

14/09/2013 – 08h00
TOURS (NOVOPress) – Ce soir samedi 14 septembre, à Tours, rendez-vous à partir de 18h30 pour un concert d’Hôtel Stella, avec en première partie Sang & Or. Plusieurs stands sur place : vêtements, musique et restauration.

PAF : 10 euros. Possibilité de camper sur place
Renseignements et inscription : voxpopuliturone@gmail.com

Rome : nouveau concert d'In Memoriam à la "Tana delle Tigri"

Rome : nouveau concert d’In Memoriam à la « Tana delle Tigri »

13/05/13 – 18h00
ROME (NOVOpress)
– Porté par l’enthousiasme qu’a suscité leur grand retour sur scène l’année dernière, après plus de 10 ans d’absence, le groupe phare du rock identitaire français, In Memoriam, a décidé de renouveler l’expérience en donnant un second concert exceptionnel à l’occasion de la « Tana delle Tigri » (« La tanière des tigres »), la fête annuelle du mouvement Casapound, les 31 mai et 01 juin prochains à Rome.

Lire la suite

"Ô filles de l’eau" : Nolwenn Leroy en concert à Nantes

« Ô filles de l’eau » : Nolwenn Leroy en concert à Nantes

30/04/2013 – 17h40
NANTES (NOVOpress Breizh) – Nolwenn Leroy sera en concert à la Cité des congrès, à Nantes, le 14 mai prochain. La chanteuse bretonne présentera «O filles de l’eau » son tout dernier album.

Après le succès phénoménal rencontré par « Bretonne » – plus d’un million trois cents mille exemplaires vendus en France et à l’étranger – la chanteuse finistérienne nous revient avec un nouvel album de chansons originales, « Ô filles de l’eau », sorti fin novembre dernier. Dans celui-ci, Nolwenn Leroy aborde le thème de la mer et des femmes sur un mode « pop-folk celtisant », avec « Juste pour me souvenir » comme titre phare. Le succès est encore au rendez-vous : deux mois après sa sortie, l’album est déjà certifié triple disque de platine.

Lire la suite

Madonna : Obama est un « musulman noir »

Madonna : Obama est un « musulman noir »

27/09/2012 – 10h00
WASHINGTON (NOVOpress) –
  En plein concert à Washington, lundi dernier, Madonna a appelé à voter pour Barack Obama « le musulman noir ». Habituée désormais à d’indigestes digressions politiques lors de ses shows, la chanteuse a ajouté : « Maintenant, c’est génial et incroyable d’avoir un afro-Américain à la Maison Blanche. Vous avez plutôt intérêt à voter pour Obama ! On a un musulman noir à la Maison Blanche. C’est un putain de truc. Un putain de truc de fou ! Ca veut dire qu’il y a de l’espoir dans ce pays » (voir vidéo), s’est réjouie l’interprète de Like a Virgin, copieusement insultée à Paris en juillet dernier.
Lire la suite

Concert à l’Olympia : Madonna traitée de « salope » par des centaines de fans en colère

Concert à l’Olympia : Madonna traitée de « salope » par des centaines de fans en colère

Concert à l’Olympia : Madonna traitée de « salope » par des centaines de fans en colère

Madonna traitée de « salope » par des centaines de fans en colère

27/07/2012 – 10h30
PARIS (NOVOpress) —
Madonna était en concert jeudi soir à l’Olympia à Paris. Pour Le Parisien, l’Américaine est arrivée avec trois quarts d’heure de retard. Selon Le Nouvel Observateur, deux heures… Ce temps d’attente exagéré, alors que le thermomètre dépassait les 30 degrés, a bien chauffé à blanc les quelque 2 000 spectateurs. L’exaspération s’est muée en colère quand la chanteuse a quitté la scène après seulement 45 minutes de show !
Lire la suite

Retour réussi pour In Memoriam à la « Tana delle Tigri » - [EXCLUSIF : les photos du concert]

Retour réussi pour In Memoriam à la « Tana delle Tigri »

29/05/12 – 08h00
ROME (NOVOpress)
— Invité à Rome pour la fête nationale du mouvement politico-social italien Casapound, la « Tana Delle Tigri », c’est devant près de 1500 personnes que le groupe phare et fondateur du « Rock Identitaire Français », In Memoriam, a fait son grand retour sur scène après plus de 10 ans de silence, parmi une dizaine de groupes européens.

Retour réussi pour In Memoriam à la « Tana delle Tigri » - [EXCLUSIF : les photos du concert]Retour plus que réussi pour le groupe qui a enflammé le public et plus particulièrement les quelque 200 français ayant fait le déplacement pour assister à ce concert « historique ».

Enchaînant les titres (Das Kapital, C9M, À jamais idéaliste, Futur proche, Assassins de mon peuple…) avec maîtrise, enthousiasme et conviction, le groupe a montré qu’il n’avait rien perdu de son énergie et de sa fougue. Face à eux, le public reprenait avec ferveur les paroles et de furieux « pogos » secouaient l’assistance.

Des « pogos » qui se termineront tard dans la nuit, après les prestations tout aussi stimulantes des Canadiens Français de Trouble Makers, des Italiens Zetazeroalfa et Ultima Frontiera, concluant un intense week-end de rock’n’roll sous la bannière rouge à tortue noire.

Photo en Une : In Memoriam, le 26 mai 2012 à Rome. Crédit : Novopress (cc)

Et la foule a crié : « Jean-Pax président ! »

Et la foule a crié : « Jean-Pax président ! »

02/04/2012 – 18h30
PARIS (NOVOpress) — Ses fans n’avaient même pas osé en rêver et pourtant, il l’a fait : dimanche 1er avril, 48 ans après ses débuts à l’âge de 20 ans, Jean-Pax Méfret, le chanteur que l’on n’entend jamais à la radio, que l’on ne voit jamais à la télévision, « a fait » l’Olympia ! La salle mythique était pleine à craquer. Novopress y était.

Diffusia, organisateur des rares concerts de Jean-Pax Méfret, a réussi son pari. Depuis plusieurs semaines, il n’y avait plus une place disponible et les amis en souffrance étaient très nombreux (« Je m’y suis pris trop tard pour réserver ; toi qui connais Jean-Pax, tu ne pourrais pas… ? »). Pensez donc : Jean-Pax Méfret à l’Olympia ! Sur la scène où les plus grands se sont succédé, là où Jacques Brel en personne a fait ses adieux ! Sans tapage médiatique, sans moyens publicitaires, juste par le bouche-à-oreille, « Jean-Pax » a rempli l’Olympia : 2 000 personnes étaient venues de toute la France pour voir et entendre l’icône de la droite française, et communier avec elle.

Prodige de la capacité de cette droite à transmettre la mémoire à ses enfants : quatre générations étaient rassemblées. Des « anciens » aux 10-15 ans qui n’ont jamais connu le Rideau de fer, qui ont du mal à concevoir qu’on ait si longtemps craint l’arrivée des chars soviétiques à Paris, à qui l’on ne parle de l’Algérie qu’accolée au mot « repentance », qui seraient bien en peine de délimiter les frontières de l’Indochine, mais qui pourtant connaissent par cœur tout le répertoire de Jean-Pax.

La droite « mili-catho » était venue en force

La droite « mili-catho » était venue en forceSociologiquement, en ce dimanche après-midi à l’Olympia, la droite « mili-catho » l’emportait en nombre et en puissance vocale sur toutes les autres composantes. Quand on a appris à chanter chez les scouts, puis à l’armée, on ne craint personne… Côté ambiance, ce fut chaud, avec des « Jean-Pax président ! » entre toutes les chansons (« Je vais déjà faire le répertoire, pour le programme, on verra après ! ») et plusieurs ovations debout au cours du concert.

Il faut dire que Jean-Pax avait fait ce qu’il fallait, en livrant le répertoire attendu, qui a déclenché de l’hystérie – relative tout de même, le public de droite est discipliné ! – sur ses grands tubes – Camerone, Les Barricades (« Le drapeau taché du sang d’Hernandez / La foule qui crie “Algérie française“ »), Diên Biên Phu, Veronika, Sainte-Mère-Eglise… – et transformé à chaque fois l’Olympia en mémorial géant et sonore, toute la salle chantant avec lui du premier au dernier mot à la mémoire de ceux qui sont tombés, ici, au loin ou « là-bas ».

Entre les chansons, Jean-Pax a parlé. Pour rappeler qu’aimer l’Algérie, ce n’est pas être colonialiste ; pour dire que s’il chante cette terre, c’est qu’il chante son enfance « dans un département français » ; pour expliquer, aux sots qui pourraient se méprendre, qu’il n’est pas un va-t-en-guerre : s’il chante les soldats, c’est parce que ceux-là qui décident des guerres oublient aussi vite ceux qui ont donné leur vie pour la France.

La salle debout pour la sonnerie aux morts

La droite « mili-catho » était venue en forceEn 2005, Jean-Pax Méfret avait écrit une chanson contre le terrorisme islamique. Il l’a chantée en public pour la première fois, en raison de l’actualité, « quand le terrorisme frappe au hasard, dans le métro, dans la rue ou devant une école ». Elle dit, en substance : « pas d’amalgame »… Et parmi ses nouveaux titres, Le Vieux Soldat, un hymne contre « la France qu’on traite de pute », La Marseillaise sifflée, le drapeau qu’on brûle et le cri d’un homme qui demande le respect pour le sang versé, est tout simplement formidable. Il l’a chantée deux fois ; la première fois, à la fin de la première partie, suivie de quelques mesures de la sonnerie aux morts : en une seconde, la salle entière fut debout, statufiée devant le rideau rouge qui se fermait lentement.

À 19 heures, après plusieurs heures de scène et quatre ou cinq rappels, Jean-Pax a fini par offrir au public Le Chanteur d’Occident qu’il lui réclamait et son très bel Afghanistan. Visiblement très ému, il a remercié plusieurs fois et promis qu’on se reverrait. Pas sûr qu’il se soit attendu à un tel accueil.

Dehors, la grande silhouette de Jean Raspail, l’auteur du Camp des saints, qui « en était » lui aussi, tirait élégamment sur son fume-cigarettes. Comme la permanence de l’attachement à une France à l’âme fière, bien résolue à ne pas disparaître.

Marc Verdelec

Crédit photo : Novopress (cc)

ROME : Die Aesthetik der Herrschaftsfreiheit

Musique : tous les chemins mènent à « ROME »

06/03/2012 – 10h00
LUXEMBOURG (NOVOpress) —
Après la ville éternelle, la série télévisée, découvrez ROME, le groupe de musique fondé en 2008 par le Luxembourgeois Jérôme Reuter. Son nouvel album, décliné en trois volumes, s’intitule « Die Aesthetik der Herrschaftsfreiheit ». La musique de ROME et l’esthétisme de ses pochettes se rapprochent du groupe britannique Death In June : un néo-folk martial, traversé par des interludes acoustiques et des passages sans musique en langue allemande.

Des ballades sombres, nées après différentes expériences dans des « groupes locaux de rock, punk, ska ou black metal », témoignait en 2008 Jérôme Reuter sur le site Luxuriant. Tout en revendiquant également l’héritage de New Model Army et de Joy Division. Dans le livret du disque, l’auteur cite aussi d’autres références : Friedrich Nietzsche et des figures anarchistes telles que Pierre-Joseph Proudhon ou Abel Paz. Un univers musical et littéraire à multiples facettes, à découvrir d’urgence.

Bientôt, du vin « AC/DC » dans les rayons australiens !

Bientôt, du vin « AC/DC » dans les rayons australiens !

16/08/11 – 16h15
PARIS (NOVOpress)
– Le célèbre et inépuisable groupe de hard rock australien AC/DC va lancer toute une gamme de vins aux noms inspirés de ses tubes les plus célèbres.

Pour réaliser ce projet, Le groupe “culte” s’est associé avec l’entrperise vinicole australienne Warburn Estate qui proposera ainsi aux fans de hard-rock amateurs de vins du cabernet sauvignon “Highway to hell” (“autoroute vers l’enfer”), du sauvignon blanc “Hells Bells” (“les cloches des enfers”) ou encore du muscat “You shook me all night long” (“Tu m’as secoué toute la nuit”).

Enthousiaste, Steve Donohue, directeur général des achats chez Woolworths Liquor Group, dont les magasins proposeront ces boissons a déclaré : “C’est un phénomène mondial et une première sur le marché du vin !”

Sir Elton John © mattinopadova.gelocal.it

Italie : Elton John fait dégager les Roms…

16/07/2011 – 14h00
PADOUE (NOVOpress) – Crime de lèse-majesté mardi près de Padoue. Dans le cadre de sa tournée italienne, le chanteur britannique (et nouveau père de famille) Elton John est arrivé dans la petite ville de Piazzola sul Brenta, pour découvrir que quatre ou cinq Roms avaient osé s’installer avec une caravane sous la fenêtre de son hôtel. Pis, ils avaient lavé leur linge dans une fontaine publique et l’avaient mis à sécher sur une palissade, sous les propres yeux de Sir Elton – puisque la reine Élisabeth a fait ce personnage chevalier.
Lire la suite

Mefret

Jean-Pax Méfret à l’Olympia

Jean-Pax Méfret sera en concert à l’Olympia le dimanche 1er avril 2012 à 15 h 30.
Information et location auprès de l’Olympia
– par internet : www.olympiahall.com
– et par téléphone : 08.92.68.33.68 (0,34 €/min) de 10h à 18h
Places dès 29 €

Accompagné par huit musiciens de renom regroupés dans le Sound Orchestra, Jean-Pax Méfret a rajouté douze nouvelles chansons, inspirées de l’actualité récente, pour son passage à l’Olympia. Douze chansons inédites – de l’Afghanistan au Drapeau brûlé – qui complèteront un récital de titres cultes : Veronika, Beyrouth, Camerone, Diên Biên Phû, Les Harkis, Le pays qui n’existe plus…

Concert de Rammstein à Bercy : les billets sont en vente demain vendredi [vidéo]

Concert de Rammstein à Bercy : les billets sont en vente demain vendredi [vidéo]

07/07/2011 – 21h55
PARIS (NOVOpress) – Après Strasbourg le 1er décembre, Rammstein, le groupe de métal industriel allemand, viendra de nouveau en France le 6 mars 2012 afin de se produire au Palais Omnisports de Paris Bercy. Les billets pour assister à ce rendez-vous parisien seront disponibles demain à partir de 10 heures.

Ces concerts s’inscriront dans la nouvelle tournée du groupe, baptisée « Made In Germany 1995-2011 ». Du nom d’un prochain best-of qui sortira cet hiver. Il ne devrait contenir qu’une seule chanson inédite : « Mein Land » (« Mon pays »). Le dernier véritable album de Rammstein, « Liebe ist für alle da » (« L’amour est là pour tous »), remonte à la fin 2009. Cet opus s’était égaré dans les polémiques et une prose ouvertement pornographique. « Mein Land » pourrait donc renouer avec une approche identitaire, illustrée par exemple en 2004 avec le titre « Amerika » qui visait clairement le modèle américain (vidéo ci-dessous sous-titrée en français).