Tag Archives: complot

Ville-de-Joue-les-Tours-Apres-les-tra

Pour certains, l’attentat contre « Charlie Hebdo » : « C’est la CIA ou le Mossad. Pour salir l’islam »

14/01/2015 – JOUE-LES-TOURS (NOVOpress via L’Obs)
Après l’attentat contre Charlie Hebdo, l’Obs a publié un reportage édifiant sur Joué-lès-Tours et les réactions de musulmans qui semblent avoir une vision complotiste des événements.

Voici quelques extraits :

Nordine, un quadra au visage noueux, attablé au comptoir, rassure : “Y a pas de djihadistes à Joué”, tout en expliquant comprendre “que des familles veulent aller vivre leur religion, comme elles l’entendent, et s’éloigner des valeurs occidentales”. En Syrie, ou en Egypte : Le jour où les Frères musulmans passent, y en a plein qui partent, je vous garantis. »

(…)

Le souriant Abdel, dans son anorak du club de foot Tours-Nord, est plus disert : lui aussi pense que tout ceci est “un complot des sionistes, des illuminati et des francs-maçons”. Daech et Al-Qaïda ? Itou, payés par cette nébuleuse, pour entretenir l’islamophobie. Déstabiliser les pays arabes. Voire recoloniser l’Algérie.

(…)

Sur le fronton de l’hôtel de ville, il y a marqué “Liberté Egalité Fraternité” : le nouveau maire UMP de la ville a, en catimini, fait décrocher le mot “Laïcité”, que son prédécesseur socialiste avait tenu à rajouter en 2010. “Je constate que c’est devenu un mot tabou”, dit Philippe Le Breton, l’ex-maire en question. “Quand j’ai rajouté ce mot, certains trouvaient que c’était une provocation. La laïcité, c’était le combat de ‘Charlie’, aussi.”

Karim trouve que “c’est bien” que le mot ait été retiré. Son copain Ahmed, un grand barbu en blouson en cuir, hoche la tête.
Il faut respecter la religion. ‘Charlie’, ils ont insulté le prophète. »

(…)

Le patron, comme les gars du “Victor Hugo”, trouve aussi que c’est “louche” : Des types aussi préparés, avec des lance-roquettes ? Pour moi, c’est la CIA ou le Mossad, mais bon, c’est vous la journaliste. »


 

Norvège : conspirationnisme tous azimuts

Norvège : conspirationnisme tous azimuts

29/07/2011 16h00
OSLO (NOVOpress) – La lecture du long manifeste publié sur internet par Anders Behring, l’auteur de la tuerie d’Utøya et de l’attentat d’Oslo, est une occasion rêvée pour que se déchaînent les conspirationnistes de tout poil.

Comme il fallait s’attendre, les organisations de gauche ont sauté sur l’occasion pour s’en prendre à leurs adversaires en les accusant d’avoir inspiré le tueur. Ainsi, en France le MRAP fustige le Front national ou la Droite populaire; au Royaume-Uni, l’English Defense League est la cible de délateurs professionnels comme ceux de Searchlight ou des commentateurs bobos du Guardian.

La polémique autour des sources d’Anders Behring est aussi une occasion rêvée pour clouer au pilori des personnalités qui critiquent le multiculturalisme et l’islamophilie. Alain Finkielkraut, qui ne fait l’objet que d’une seule courte citation dans les 1500 pages du pensum du terroriste, est mis en cause par des demi-soldes de la pensée conforme qui trouvent ici une occasion rêvée de régler des comptes avec un redoutable bretteur intellectuel.

Si la mobilisation de la gauche xénophile contre tous ceux qu’elle n’aime pas, des partis populistes aux bloggeurs hétérodoxes, en passant par les intellectuels non conformes, était attendue, on observe aussi une explosion de théories, toutes plus bizarres les unes que les autres, de la part des conspirationnistes venus de tous horizons.

À titre d’exemple, les attentats d’Oslo et d’Utøya sont du pain béni pour les islamistes qui fourmillent sur la toile. Ainsi, un site proche des mouvements tchétchènes n’a pas tardé à publier que la bande-son de la vidéo diffusée par Anders Behring contient une mélodie de Helene Bøksle, une chanteuse norvégienne qu’ils qualifient de “juive”, tout comme ils affirment que la famille maternelle du terroriste fait partie de la communauté juive norvégienne. Des affirmations fallacieuses, motivées par un antisémitisme délirant cherchant à impliquer la communauté juive dans ce massacre.

Max Manus, résistant norvégien, un modèle pour Anders Berhing

Max Manus, résistant norvégien, un modèle pour Anders Berhing

Avec l’obsession de mouiller Israël dans l’attentat, les islamistes ont décortiqué à leur tour l’interminable texte mis en ligne par Anders Behring. Ils parviennent à des conclusions qui sont loin de recouper celles des mouvements de gauche. Selon leur analyse, Anders Behring n’est pas un représentant typique de l’extrême droite comme le prétendent les socialistes d’Oslo à Paris. Le terroriste chercherait ses modèles plutôt dans des figures emblématiques de la lutte contre le nazisme, comme Winston Churchill ou le grand résistant norvégien Max Manus. Comme le soulignent les islamistes, Anders Behring se considère comme un farouche anti-raciste, un ardent défenseur du libéralisme économique et d’Israël. C’est la présence de musulmans en Norvège qui le perturbait et non pas celle de personnes d’origine étrangère en soi.

Dépassant le cadre de l’analyse de textes, les islamistes proches des mouvements tchétchènes n’hésitent pas à avancer l’hypothèse que la visite effectuée par Anders Behring au Bélarus, en principe pour étudier les conséquences des radiations dans la région de Tchernobyl, cache en réalité un séjour d’entraînement dans un camp pour mercenaires étrangers qu’organiserait le pouvoir russe. Rien de moins !

Selon ces islamistes, qui sont bien placés pour connaître ces questions, le meilleur moyen d’entrer en Russie sans laisser de traces est de passer par le Belarus, car il n’existe pas de contrôle aux frontières entre ces deux pays.

À l’appui de cette théorie folle, les islamistes n’avancent qu’un argument bien fragile : l’appui apporté par Anders Behring dans son manifeste au régime politique à la russe, où la démocratie est “tempérée” par le rôle dirigeant d’une élite éclairée sous la houlette de Poutine, “un chef résolu qui mérite le respect”.

Les islamistes tchétchènes se moquent de la rigueur de leur analyse ou de la solidité des preuves qu’ils avancent. La seule chose qui les intéresse c’est de trouver un semblant d’argumentation qui aille dans le sens de leur délire antisémite et de leur obsession anti-russe. Ils savent bien que les amis de leur cause sont prêts à avaler n’importe quel bobard. La crédulité humaine est sans limites.

Cet exemple de délire conspirationniste islamiste appliqué au cas tragique des attentats perpétrés par Anders Behring trouve son pendant chez les obsédés de la CIA ou du Mossad. Nous n’avons encore rien vu, le pire reste à venir.