Tag Archives: commémoration

1814-2014 : les 200 ans de la Campagne de France

1814-2014 : les 200 ans de la Campagne de France

02/05/2014 – BRIENNE-LE-CHÂTEAU (NOVOpress) – De nombreuses manifestations culturelles se déroulent tout au long de l’année 2014 afin de commémorer les 200 ans de la Campagne de France, pendant laquelle Napoléon Bonaparte résista aux alliés sur le sol français, jusqu’à son exil. L’un des prochains rendez-vous se tiendra à Brienne-le-Château, en Champagne-Ardenne, où Napoléon battit les alliés le 29 janvier 1814, qui vibrera les 17 & 18 mai à l’heure napoléonienne. Colloques, manœuvres des troupes, tirs de canons, combats, prise du château de Brienne avec près de 500 reconstitueurs français et étrangers.

Voir aussi : tourisme-champagne-ardenne.com

Photo : Waterloo, juin 2010. Reconstitution de la bataille qui fit chavirer l’Empire napoléonien. Tous les ans, des passionnés se donnent rendez-vous dans la plaine de Waterloo pour faire revivre un peu d’histoire européenne. – crédit : saigneurdeguerre via Flickr (cc)

Lettre ouverte de Philippe Vardon aux rapatriés : "Non, le 19 mars il n'y a rien à commémorer !"

Lettre ouverte de Philippe Vardon aux rapatriés : « Non, le 19 mars il n’y a rien à commémorer ! »

Ce 19 mars, je n’ai participé à aucune des funestes commémorations officielles organisées par une République amnésique.

Je considère que ces commémorations sont une insulte à la mémoire des 10 000 pieds-noirs et des 100 000 harkis disparus. Je n’oublie pas non plus, moi, que c’est après la signature des accords du 19 mars 1962 qu’eurent lieu les massacres de la rue d’Isly à Alger et du Petit Lac à Oran.

Ma mère est née à Alger, encore ville française, peu avant l’exode. La liste que j’ai l’honneur de mener aux élections municipales de Nice comprend de nombreux rapatriés et enfants de rapatriés qui, comme moi, sont aussi porteurs de cette mémoire de nos anciens départements d’outre-Méditerranée. Et donc aussi de la mémoire de l’abandon, de la mémoire des massacres d’Européens.

Lire la suite

Interview exclusive de Philippe Marchand interpellé le 11 novembre sur les Champs Elysées

Interview exclusive de Philippe Marchand interpellé le 11 novembre sur les Champs Elysées

15/11/2013 – 12h00
PARIS (NOVOpress) –
Novopress a rencontré Philippe Marchand, membre du Collectif « Pas Mon Président » qui a manifesté et a été interpellé le 11 novembre sur le parcours de François Hollande aux Champs Élysées. Il a bien voulu nous accorder une interview exclusive.

Bonjour Philippe, pourquoi êtes-vous venu manifester ce 11 novembre ?

L’incompétence du gouvernement socialiste est aujourd’hui manifeste et exaspère de plus en plus les Français. François Hollande, en tant que chef de l’état, est directement responsable de cette situation. Ses prises de positions vont systématiquement à l’encontre des valeurs françaises, comme l’ont montré ses discours de commémoration, qui ont été pour lui l’occasion de nous resservir le sempiternel discours antiraciste ! Cette situation a assez duré, c’est pourquoi je suis venu manifester pour exiger sa démission.

Lire la suite

Italie : le salut romain « pour commémorer un camarade assassiné » n’est pas une incitation à la haine raciale

Italie : le salut romain « pour commémorer un camarade assassiné » n’est pas une incitation à la haine raciale

Photo ci-dessus : Salut romain dans le tableau « Le Serment des Horaces »,  Jacques-Louis David, 1785.

10/02/2013 – 08h30
PAVIE (NOVOpress) – Les victimes des « années de plomb » (entre la fin des années 1960 et le début des années 1980) conservent une place considérable dans la mémoire de la droite radicale italienne, notamment à travers la musique alternative et lors des cérémonies commémoratives qui se tiennent fidèlement chaque année dans de nombreuses villes.

À Pavie, tous les 5 novembre, le parti nationaliste Forza Nuova organise ainsi une marche en l’honneur d’Emanuele Zilli, un ouvrier de 25 ans, militant du Movimento Sociale Italiano, retrouvé agonisant dans la rue en 1973, et mort après trois jours de coma. La police avait conclu qu’il avait dû être victime d’un chauffard qui avait pris la fuite. Il semble aujourd’hui établi qu’il fut assassiné par un groupe d’extrême gauche, qui l’avait menacé à plusieurs reprises.

Lire la suite

Rome : polémique autour de la mémoire de République Sociale Italienne

Rome : polémique autour de la mémoire de la République Sociale Italienne

22/06/12 – 08h00
ROME (NOVOpress)
– L’exposition qui se déroule actuellement au musée du Capitole à Rome déchaîne les passions. Elle est en effet consacrée à Bartolo Gallito et Rafella Duelli, respectivement officier parachutiste et auxiliaire de la célèbre Decima MAS de la république sociale fasciste italienne.

Cet hommage suscite bien évidemment l’ire des antifascistes militants qui appellent à l’interdiction de l’exposition, ne supportant pas que l’on puisse reconnaître la valeur de certains vaincus de la guerre au comportement militaire comme civique pourtant irréprochable. En effet, comme le confirme le prestigieux comité de patronage de l’exposition, Bartolo Gallito et Rafaella Duelli sont, au delà de leur engagement de jeunesse dans la RSI, de grands patriotes qui ont consacré leur vie toute entière au service des autres et de l’intérêt général, que ce soit dans l’aide au défavorisés des banlieues romaines, dans la défense des travailleurs exposés ou l’éducation des enfants déficients mentaux.

Comme le déclarait Rafaella Duelli un peu avant sa mort en 2009: «  Cette idée de solidarité et de patriotisme qui animait mon engagement de jeunesse, je l’ai transféré dans mon travail pour les enfants déshérités. »

Pour les défenseurs de l’hommage à ces deux grands italiens, l’attitude des antifascistes traduit avant tout une volonté de toujours prolonger la guerre civile et une haine farouche pour l’italianité.

[Agenda] Vendredi 21 octobre, les patriotes de Vox Populi commémorent la bataille de Poitiers/Tours

[Agenda] Vendredi 21 octobre, les patriotes de Vox Populi commémorent la « bataille de Tours »

Vendredi 21 octobre, les patriotes de Vox Populi commémorent la bataille de Tours

Vendredi 21 octobre, les patriotes de Vox Populi commémorent la "bataille de Tours"

18/10/2011 – 14h00
TOURS (NOVOpress) —
Chez les historiens chrétiens, la bataille de Poitiers – opposant les guerriers Francs de Charles Martel aux Sarrasins d’Abd Ar-Raḥmān le 25 octobre 732 – est souvent appelée bataille de Tours.

En réalité, elle a eu lieu sur un axe situé entre les deux villes (la localisation exacte diffère selon les chroniqueurs) mais c’est bien pour défendre la basilique Saint-Martin de Tours, sanctuaire national des Francs et cible des musulmans voulant la mettre à sac, que Charles Martel est entré en campagne.

C’est devant cette même basilique Saint-Martin que les militants enracinés du mouvement Vox Populi ont décidé de commémorer cette bataille épique, tout comme les identitaires niçois célébraient il y a peu la victoire de Lépante, le vendredi 21 octobre à 20h30. Les organisateurs demandent aux participants d’amener leurs drapeaux de la Touraine.

Loin de vouloir verser dans la nostalgie stérile ou l’enfermement passéiste, ces commémorations se veulent des ponts entre passé et futur. Inutile de chercher un chemin, si l’on ne possède ni points de repère, ni boussole.

[box class= »warning »]En savoir plus : Vox Populi[/box]

1571-2011: l'anniversaire de la victoire de Lépante célébré à Nice

1571-2011 : l’anniversaire de la victoire de Lépante célébré à Nice

09/10/2011 – 12h30
NICE (NOVOpress) — 440 ans après la victoire de l’Europe chrétienne coalisée face aux Ottomans lors de la bataille de Lépante, les identitaires niçois ont organisé deux rendez-vous célébrant cet événement ayant eu à l’époque un retentissement tel que le pape décida de faire du 7 octobre la fête de Notre-Dame du Rosaire.

1571-2011: l'anniversaire de la victoire de Lépante célébré à NiceVendredi 7 octobre, ce sont 70 militants qui se sont rassemblés Place Sasserno, à l’angle des rues de Lépante et Provana de Leyni (du nom du héros niçois commandant la flotte envoyée par la maison de Savoie à la bataille de Lépante). Prenant la parole devant une banderole « Niçois souviens-toi : Lépante 1571 victoire de l’Europe chrétienne » Philippe Vardon – président de Nissa Rebela et membre du Bureau Politique du Bloc Identitaire – en a appelé au dépassement des égoïsmes nationaux et à l’unité européenne, comme surent le faire les marins-soldats de Lépante. Symbole de cette solidarité européenne face aux défis actuels, des messages de soutien et d’amitié de la direction du mouvement España 2000 et du député européen de la Lega Nord Mario Borghezio ont été lus aux participants. Philippe Vardon concluait son intervention par un vibrant appel à l’offensive : « Face à l’islamisation, nous, fiers Niçois et Européens, sommes plus que jamais la seule opposition ! Non pas parce que nous sommes le dernier rempart, prêt à céder, mais parce que nous sommes déjà la première ligne de la résistance, de la contre-attaque. Nous sommes ces bateaux en train de s’équiper dans les ports d’Europe pour partir à Lépante ! »

Conférence de présentation du nouvel ouvrage des éditions IDées "1571 – Lépante"

Conférence de présentation du nouvel ouvrage des éditions IDées "1571 – Lépante"

Le lendemain, c’est au foyer identitaire niçois Lou Bastioun qu’était organisée une conférence de présentation du nouvel ouvrage des éditions IDées (le second après « Éléments pour une CONTRE-CULTURE identitaire » paru le 1er septembre) « 1571 – Lépante« . Jean-David Cattin, Benoît Loeuillet et Philippe Vardon étaient présents pour évoquer la bataille et présenter le livre (dans lequel on peut aussi retrouver les signatures de Guillaume Luyt, Mario Borghezio et Frédéric Pichon) en avant-première. Celui-ci sera disponible sous peu dans tous les lieux alternatifs identitaires et sur le net.

Signalons qu’une équipe de l’émission Dimanche + (Canal +) a suivi les militants identitaires tout au long de cette fin de semaine chargée, ainsi que sur un tractage de marché le samedi matin. Les images devraient être diffusées dans un reportage en décembre.