Tag Archives: colonies

Vu sur Twitter

L’odieux colonisateur obligé d’intervenir pour « pacifier » l’ancien territoire colonisé

Publié le
Israël va construire plus de 4000 logements à Jérusalem-Est

Israël va construire plus de 4000 logements à Jérusalem-Est


11/08/11 – 12h30
JERUSALEM (NOVOpress)
– Confrontées à une crise sociale sans précédent (plus de 80% de la population soutiendrait la contestation selon un récent sondage), les autorités israéliennes ont une nouvelle fois décidé d’accélérer la colonisation de Jerusalem-Est.

Ainsi, le ministère israélien de l’Intérieur a annoncé avoir donné son feu vert final pour la construction de 1600 logements dans le quartier de colonisation de Ramat Shlomo, à Jérusalem-Est et plus de deux mille autres logements sont également prévus.

Selon un porte-parole du ministère de l’Intérieur, le ministre Eli Yishaï a également l’intention d’approuver «dans les prochains jours» 2000 autres logements dans le quartier de colonisation israélien de Givat Hamatos et 600 autres à Pisgat Zeev également à Jérusalem-Est.

Même si cette nouvelle phase de colonisation est présentée comme étant « économique et non politique », elle suscite la polémique et a provoqué un nouveau très sérieux coup de froid diplomatique avec les Etats-Unis, la communauté internationale ne reconnaissant pas l’annexion de Jérusalem-Est par Israël en juin 1967.

1236094_3_c4c5_colonies-israeliennes-en-cisjordanie-le-4

L’extrême-droite israélienne fait voter une loi contre le boycott des colonies

14/07/11 – 16h00
TEL-AVIV (NOVOpress)
– C’est une loi sans précédent qui a été votée en début de semaine à La Knesset. En effet cette nouvelle loi interdit d’appeler au boycott économique, culturel ou intellectuel de personnes ou institutions en Israël ou dans les territoires palestiniens occupés pour des motifs politiques. Toute personne appelant à un tel boycott peut dorénavant être frappé d’une amende allant jusqu’à 10 000 euros et s’expose à des demandes de dédommagements.

Sur les 120 sièges de la Knesset, 47 députés ont voté pour et 38 se sont opposés à cette loi derrière laquelle on trouve le lobby des colons et l’extrême droite israélienne.
Pendant que ceux-ci se félicitaient du résultat, les associations de défense des droits de l’homme ainsi que les partis de gauche ont protesté contre ce texte « antidémocratique » et « autoritaire ». Un recours devant la cours constitutionnelle devrait être déposé.

Même le très droitier Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu a exprimé certaines réserves sur ce texte. Quant à l’opinion publique, selon différents sondages, elle semble partagée.

Cette loi fait suite à à l’annonce par plus de cent personnalités culturelles, universitaires et écrivains qu’ils ne prendraient part à aucune activité culturelle, discussion ou conférence, dans les colonies. Il convenait donc de museler au plus vite cette contestation de la politique colonialiste israélienne et d’empêcher toute liberté d’expression sur ce sujet. C’est aujourd’hui chose faite.