Tag Archives: Collobrières

L’hommage des identitaires bretons aux deux femmes gendarmes assassinées

L’hommage des identitaires bretons aux deux femmes gendarmes assassinées

30/06/2012 — 19h30
BREST (NOVOpress Breizh) –
Les 22 et 23 juin dernier, des membres du mouvement Jeune Bretagne se sont rassemblés devant les tribunaux de grande instance (TGI) de Brest et de Nantes. Les militants identitaires ont voulu ainsi rendre hommage aux deux femmes gendarmes assassinées dans le Var.

25 militants à Brest le soir du vendredi 22, une vingtaine de Nantais, le samedi après midi, se sont retrouvés devant les palais de justice de ces deux villes bretonnes pour rendre hommage aux deux femmes gendarmes victimes d’un délinquant multirécidiviste. Recueillement et colère, tels étaient les mots d’ordre des Bretons réunis derrière une banderole « gendarmes assassinés, la justice coupable ? ».

Les militants identitaires ont voulu ainsi clairement mettre en cause une certaine pratique de la justice en France, dénonçant « cette “justice” qui préfère chercher des excuses à la racaille et réduire ainsi considérablement certaines enquêtes policières. Cette justice qui cherche à enlever aux citoyens et aux représentants de l’ordre tout droit à la légitime défense, préférant sans doute que les nôtres tombent sous les coups de la racaille, plutôt que de les laisser se défendre, eux et leurs familles. » Pour eux « la justice, les tribunaux, doivent être des institutions au service du peuple et non pas des laboratoires où des apprentis sorciers distilleraient leurs méthodes folles et criminelles. »

Abdallah Boumezaar, qui a reconnu avoir tué les deux femmes gendarmes dimanche à Collobrières (Var), a été mis en examen et écroué pour homicide volontaire et assassinat. Sa compagne est également poursuivie pour «complicité et dissimulation de preuves». Le couple avait déjà été condamné à de nombreuses reprises. Tandis qu’Abdallah Boumezaar a été incarcéré de mai 2005 à septembre 2011 pour des faits de violences, de rébellion ou de trafic de stupéfiants, sa compagne a elle aussi un casier judiciaire chargé. En novembre 2011, elle avait été condamnée à 3 ans de prison, dont trois mois ferme pour une série de vols.

Le 13 juin dernier Boumezaar comparaissait devant le tribunal correctionnel de Toulon, soit quatre jours avant le drame de Collobrières, pour une affaire de coups et blessures sur sa propre mère. Pour des raisons qui lui sont propres, le parquet s’est refusé à requérir lors de cette audience de comparution immédiate la fameuse peine plancher qui aurait renvoyé l’homme derrière les barreaux et sans doute évité la tragédie.

A propos de la mort des deux femmes gendarmes, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, a cru bon de parler d’ « imprévu ». Au vu du passé judiciaire du prévenu et de sa dangerosité, le mot paraît pour le moins inapproprié.

http://youtu.be/U373SphHdvI