Tag Archives: Claude Bartolone

bartolone930620_scalewidth_630

Bartolone ou le clientélisme ethno-culturel de la gauche Terra Nova – par Laurent Bouvet

13/12/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Dans un entretien accordé à FigaroVox, Laurent Bouvet revient sur la campagne menée par Claude Bartolone.

Pour ce professeur de science politique, la candidat socialiste s’inscrit dans la stratégie du think thank Terra Nova

Le candidat PS à la région a clairement axé sa campagne sur la stratégie Terra Nova. C’est-à-dire l’appel à la «banlieue», avec tout ce que cela suppose de réduction et d’illusion, et à Paris. Il a pour cela multiplié les clins d’œil et les allusions, n’hésitant pas à déployer une forme de clientélisme ethno-culturel assez étonnant dans ses propos. De la même manière, il a favorisé clairement sur ses listes, la mise en avant d’une forme de diversité identitaire qui tranche avec la faible diversité sociale des profils de ses colistiers – dont la grande majorité est issue du secteur public et en particulier du milieu des collaborateurs politiques et d’élus.


bartolone930620_scalewidth_630

Claude Bartolone, le racisme autorisé – Tribune de François-Xavier Bellamy

11/12/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Claude Bartolone a accusé Valérie Pécresse de défendre « Versailles, Neuilly et la race blanche ». Le philosophe et maire-adjoint de Versailles François-Xavier Bellamy a décidé de lui répondre dans une tribune cinglante.

Monsieur Bartolone, soyons sérieux: votre tactique de fin de campagne n’est pas seulement ridicule. Elle est coupable. Elle est dangereuse. Elle est irresponsable. Il aura fallu, c’est un comble, que ce soit le candidat du Front National qui vous ramène à la raison, en rappelant cette évidence: «Personne n’a parlé de race blanche dans cette campagne.» Vous êtes le seul à le faire. Incapable d’assumer le jeu politique, vous jouez le conflit ethnique. Les noirs et les arabes avec moi, si vous voulez battre les blancs! C’est cela que vous appelez « la République » ? C’est cela « le rassemblement » ?

Votre sortie n’a rien d’un accident. Elle signe, noir sur blanc, le seul vrai nom de votre camp: vous n’avez pas de vision, pas de projet, parce que votre moteur, c’est la haine. La haine de celui qu’on peut rejeter en toute bonne conscience, de cette France que vous insultez, et qu’une tribune sur le site de l’Obs appelait cette semaine à violer… La haine de ces familles que vous méprisez, des catholiques qui osent encore exister, de tous ceux qui, parce qu’ils aiment encore leur pays, méritent bien d’être méprisés. Votre Île-de-France est «humaine et fraternelle», sauf pour les Versaillais, qui ne méritent pas votre humanité. Votre Île-de-France est «ensemble, ensemble, ensemble »… mais ensemble contre « la race blanche » ?


Vu sur Twitter

Valérie Pécresse en flagrant délit de fraude au code électoral

    27/10/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
    Régionales : le compte Twitter de la candidate Les Républicains aux élections régionales de décembre s’est payé dimanche un message sponsorisé contre son adversaire socialiste Claude Bartolone. Oubliant que l’achat de publicités est formellement interdit par le code électoral en période de campagne.

    Publié le
bartolone930620_scalewidth_630

Claude Bartolone sur le FN : « Face à un parti xénophobe, chacun doit prendre ses responsabilités »

02/02/2015 – FRANCE (NOVOPress)
La candidate du Front national, Sophie Montel, et celui du Parti socialiste, Frédéric Barbier, se sont qualifiés dimanche 1er février pour le second tour de la législative partielle organisée dans la 4e circonscription du Doubs.

Claude Bartolone était l’invité de Jean-Michel Aphatie le 2 février 2015. Pour le président (PS) de l’Assemblée nationale, « Face à un parti xénophobe, chaque républicain doit prendre ses responsabilités » (sic)… Ce grand « démocrate » a tout de même rappelé qu’il était fier d’avoir refusé, la semaine dernière, de remettre le prix de l’élu local à Steeve Briois…


Claude Bartolone (PS) : « Si on écoutait la majorité des Français, on virerait tous les immigrés ! »

09/10/2014 – PARIS (via 20 Minutes)
Vox populi, Vox dei ? En tout cas, ça ne l’est pas pour Claude Bartolone, président socialiste de l’Assemblée nationale, qui refuse d’écouter l’opinion dominante. Ce qui est un peu paradoxal pour des républicains et des démocrates qui devraient plutôt promouvoir la souveraineté populaire, fondement de nos institutions. Invité de la matinale sur France Inter, Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale, a annoncé que, si l’on écoutait la majorité des Français, « on rétablirait la peine de mort et on virerait tous les immigrés ». Et si justement on les écoutait ces Français ?

Publié le
Faits et Documents n°361 du 1er au 15 septembre 2013 : "Portrait : Frédéric Haziza"

Faits et Documents n°361 du 1er au 15 septembre 2013 : « Portrait : Frédéric Haziza »

Le nouveau numéro de Faits & Documents du 1er au 15 septembre 2013 vient de paraître, avec (entre autres) un portrait du journaliste Frédéric Haziza. Extrait.

Depuis la fin de l’année 2012, Frédéric Haziza est en guerre ouverte avec Alain Soral, le fondateur d’Égalité & Réconciliation. Avec une accélération cet été et un débat amplifié par Internet. Le 31 juillet, lancement d’une pétition relayée par E&R demandant le renvoi du journaliste de LCP au motif qu’il est en même temps chef du service politique de Radio J. Aussitôt, la classe politique apporte son soutien au journaliste. L’essayiste botuliste Bernard-Henri Lévy lui consacre sa chronique du Point du 8 août. Pour finir, le ministre de l’intérieur Manuel Valls, dans son discours de l’université d’été du PS, appelle à l’interdiction du site d’E&R, y mêlant pêle-mêle l’extrême droite, Dieudonné, l’Œuvre française, etc. Mais qui est donc Frédéric Haziza ?

Lire la suite