Tag Archives: cible

A  BERCOFF

Guilluy, Tribalat, Zemmour, Camus : des intellectuels devenus la cible des bien-pensants pour André Bercoff

15/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
Le dernier livre d’Eric Zemmour, Le Suicide français, continue de susciter l’ire des bien-pensants.

Pour André Bercoff, le polémiste rejoint ainsi la longue liste des intellectuels mis au ban de la société pour leurs idées controversées.

C’est Michèle Tribalat qui montre d’éclatante façon l’échec patent – et lourd de conséquences – de l’assimilation. C’est Hugues Lagrange qui se fait taper dessus pour avoir eu l’insolence de prendre en compte le poids des ethnies et des cultures traditionnelles dans le comportement des immigrés de la troisième et quatrième génération. C’est Christophe Guilluy qui montre comment gauche et droite ont sacrifié les classes populaires de ce pays. Sans parler du maudit Renaud Camus qui est allé jusqu’à évoquer un Grand Remplacement.

 


Voir également le 4ème épisode de « Chronique d’une implosion annoncée »


Chronique d’une implosion annoncée – ep 4 – par bercoff

ei_Un-jihadiste-brandissant-le-drapeau-de-l-Etat-islamique

Les militants de l’Etat islamique cherchent des informations sur leurs cibles grâce aux réseaux sociaux

08/10/2014 – PARIS (via Opex360.com)
Il y a deux semaines, le porte-parole de l’État islamique a menacé les pays qui participent à la coalition mise en place sous l’égide des États-Unis contre les jihadistes actifs en Syrie et dans le nord de l’Irak.

« Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen – en particulier les méchants et sales Français – ou un Australien ou un Canadien, ou tout (…) citoyen des pays qui sont entrés dans une coalition contre l’État islamique, alors comptez sur Allah et tuez-le de n’importe quelle manière. (…) Tuez le mécréant qu’il soit civil ou militaire », avait en effet affirmé ce cadre de l’EI dans un message audio diffusé le 22 septembre.

(…)

« Ne pensez pas que les soldats de l’État islamique sont seulement en Irak et en Syrie, au contraire, il y en a proches de vous », a même averti un des jihadistes français via son compte Twitter.

Les militants de l’EI utilisent massivement les réseaux sociaux. Que ce soit pour communiquer, faire de la propagande ou bien encore menacer les pilotes saoudiens et le commandant Mariam al-Mansouri des forces aériennes émiraties, qui ont pris part aux frappes aériennes en Syrie. Mais pas seulement.

Ainsi, selon l’Army Threat Integration Center (ArTIC), « l’EI a appelé ses militants isolés aux États-Unis à utiliser les pages jaunes, les sites de médias sociaux comme Facebook, Lindedin et Twitter pour trouver les adresses de soldats, se présenter à leur domicile et les abattre ».

>> Pour lire le texte en entier