Tag Archives: chute

La leçon de la chute de l’Empire romain

La leçon de la chute de l’Empire romain

08/06/2014 – PARIS (via le blog de Guillaume Faye)
Lisez d’urgence La chute de Rome, fin d’une civilisation, de Bryan Ward-Perkins, traduit de l’anglais chez Alma Éditeur. Cet ouvrage de l’historien, universitaire et archéologue britannique, est un pavé dans le jardin de l’idéologie dominante. La thèse défendue, avec toutes les précautions de langage d’un éminent professeur à Oxford, au rebours de toute l’historiographie bien pensante contemporaine, est que la chute de l’Empire romain, de la romanité, fut un recul de civilisation, une régression qu’il faudra plus de dix siècles pour rattraper. Et encore…

La thèse de Ward-Perkins renoue avec le sentiment d’admiration qu’on avait pour l’Antiquité gréco-romaine, pensée comme supérieure, du Moyen-Âge nostalgique au XIXème siècle. Selon l’auteur la « post-romanité », à partir du catastrophique Vème siècle, c’est-à-dire le début du Moyen-Âge, fut une régression de la civilisation dans pratiquement tous les domaines. Voire même, dans certaines régions, comme la Grande-Bretagne, un retour à l’âge de fer…

Les conclusions de Ward-Perkins, essentiellement fondées sur les plus récentes recherches archéologiques, mais aussi sur l’épigraphie et le décryptage des textes du Bas-Empire, ont de quoi choquer. On les croyait oubliées, tant l’idéologie pollue la recherche historique. Les historiens médiévistes (« la grande clarté du Moyen-Âge ») essaient de nous persuader que leur période fut la naissance d’une « autre” civilisation, qu’il n’y eut pas recul et déclin, mais transition progressive. Non, pour l’historien d’Oxford, il y eut un effondrement dans tous les domaines, dont on mettra plus de dix siècles à se remettre.

En réalité, le haut Moyen-Âge fut pour lui une période de régression de civilisation dans pratiquement tous les secteurs : technique, économique, démographique, sanitaire, culturel … Le niveau de vie et de confort de la « bourgeoisie” de l’Empire romain, de la cour impériale aux casses moyennes, (par exemple, chauffage central, égouts et eau courante) ne sera retrouvé qu’à l’aube des temps modernes. En l’an 100, 50% de la population des Gaules savait lire et écrire, même imparfaitement ; en l’an Mil, à peine 1%. Les techniques architecturale, sculpturale, picturale de l’Empire ne furent retrouvées progressivement qu’entre le XIIème et le XVIème siècle. Les infrastructures routières et les vitesses de transports terrestres du IIe siècle ne seront égalées qu’au XVIIIème siècle. Il fallut attendre le début du XIXème siècle pour que des villes, comme Londres, dépassent le million d’habitant, alors que Rome et Alexandrie atteignaient les deux millions à l’apogée de l’Empire, au IIème siècle.

Lire la suite

Allemagne : "l’immigration fait perdre des places" au classement PISA

Allemagne : « l’immigration fait perdre des places » au classement PISA

05/12/2013 – 08h30
BERLIN (NOVOpress) – « Nous avons plus d’immigrés donc nous faisons moins bien que la Corée ou la Finlande », répond Josef Kraus (photo), dirigeant du syndicat allemand des professeurs, à propos des derniers résultats du PISA, lors d’un entretien pour FocusOnLine.

Dans ce classement, l’Allemagne s’est légèrement améliorée. Mais au niveau international, ses élèves sont toujours loin du sommet. Il y a plusieurs raisons à cela. Mais d’après Josef Kraus, une raison principale serait la forte proportion d’immigrés dans les écoles allemandes.

En se basant sur les études du Bureau fédéral des statistiques (NDLR : études autorisées en Allemagne) la proportion d’enfants étrangers dans les écoles Allemandes en 2012 serait en moyenne de 7.7% et significativement plus dans les centres urbains. « La Finlande n’a que 2% d’immigrés en moyenne », souligne Josef Kraus.

Source : FocusOnLine / Die Welt

Les études montrent aussi que les immigrés ont de bien plus mauvais résultats que les enfants nationaux. « Voilà pourquoi nous ne sommes pas au niveau de la Finlande ou la Corée », a expliqué M. Kraus.

Lire la suite

La natalité européenne victime de la crise

La natalité européenne victime de la crise

Indice de fécondité par pays dans le monde en 2006

12/07/2013 – 10h00
BERLIN (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
Une équipe de chercheurs allemands est arrivée à une conclusion sans appel, en étudiant l’évolution de la natalité et du chômage dans vingt huit pays européens depuis 2001. Plus le chômage augmente, plus le taux de fécondité baisse. En Espagne, le taux de fécondité est passé en trois ans de 1,5 à 1,4 enfant par femme !

Lire la suite

67% de mécontents, le flop Hollande continue !

67% de mécontents, le flop Hollande continue !

18/03/2013 – 13h00
PARIS (NOVOpress) – La cote de popularité de François Hollande a fortement chuté en mars, selon le baromètre OpinionWay pour Metro et LCI paru ce lundi 18 mars : 67 % des Français sont mécontents de son action (+ 10 points par rapport à février) contre seulement 31 % de satisfaits (– 8 points) !

La cote du Premier ministre Jean-Marc Ayrault a également reculé avec 62 % de mécontents (+ 8) et 31 % de satisfaits (– 5).

Lire la suite

"Une femme à Berlin : 1945" par Dominique Venner

“Une femme à Berlin : 1945” par Dominique Venner

Image de Berlin en ruine en 1945. Crédit photo : DR

16/10/2012 — 16h00
PARIS (via le site de Dominique Venner) — Sur ma table de travail, un livre dont je n’avais pas encore trouvé le temps de parler. Je répare cette défaillance en attirant l’attention sur cet ouvrage exceptionnel qui nous change des sempiternels rabâchages sur la défaite du IIIème Reich. Il réunit les souvenirs dantesques d’une jeune Allemande dans les jours tragiques du printemps 1945. Selon sa volonté, ce Journal écrit à chaud est resté anonyme. Après l’avoir lu, on comprend et on admire cette décision qui va tellement à l’encontre des déballages obscènes d’aujourd’hui. Ce Journal a été publié après la mort de son auteur, exilée aux États-Unis. La traduction française a pour titre, Une femme à Berlin. Journal, 20 avril-22 juin 1945.

Lire la suite