Tag Archives: Christine Boutin

Affiche LGBT Lyon

Les attaques ad hominem du militant gay Pierre Marchetti alias Nawak

15/04/2016 – LYON (NOVOpress) : Mgr Barbarin, Christine Boutin, Frigide Barjot et Laurent Wauquiez figurent sur l’affiche de la 21e Marche des fiertés LGBT qui aura lieu le 9 juillet à Lyon, révèle le journal Lyon Capitale. « Ce dessin militant est une grande fierté pour moi puisqu’il porte un message politique clair et nominatif. C’était une volonté de la LGP de Lyon. Le défi était génial et culotté puisque la LGP “ose“ », a expliqué le dessinateur Nawak, auteur de l’affiche.

On passera sur le fait que les personnalités représentées ne sont absolument pas ressemblantes pour s’arrêter sur le badge que porte Mgr Barbarin : « Don’t ask, don’t tell » (« Ne demandez pas, n’en parlez pas »), qui est une référence directe à la doctrine en vigueur dans l’armée américaine entre 1993 et 2011 : elle voulait qu’on ne demande pas aux soldats leur « orientation sexuelle » et que ceux-ci n’en fassent pas état…

Ce que ne mentionne pas Lyon Capitale, c’est que, pour prix de son forfait, Nawak, qui se veut drôle en se définissant lui-même comme « membre émérite du puissant lobby gay, destructeur de la famille et de civilisation », empochera une somme de 500 euros  – les trente deniers de Judas ? –, le prix fixé par la Lesbian and Gay Prise de Lyon pour récompenser le lauréat de son concours d’affiches organisé selon un cahier des charges très strict.

Ce que ne dit pas non plus Lyon Capitale, c’est que Nawak est le nom d’« artiste » de Pierre Marchetti, chargé de mission handicap à la mairie (PS) de Créteil, dans le Val-de-Marne, après avoir été le webmaster de cette même ville. Il était auparavant le directeur de la communication de la ville de Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, auprès du maire (PCF), Jacqueline Rouillon-Dambreville.

En remontant encore dans sa biographie, on découvre que ce sympathique garçon a commencé sa carrière professionnelle en étant le webmaster de la mairie de Lorient, dans le Morbihan, alors dirigée par Jean-Yves Le Drian, l’actuel ministre de la Défense.

Pierre Marchetti alias Nawak est un habitué des attaques ad hominem bien glauques comme en témoignent les dessins ci-dessous ciblant Marion Maréchal-Le Pen – affublée d’un brassard piqué à Plantu –, Ludovine de La Rochère et Christine Boutin.

Nawak Marion

Nawak La Rochère

Nawak Boutin

Union des croyants : le débat Philippe Vardon – Christine Boutin

12/06/2014 – PARIS (NOVOpress)
Mardi 10 juin, dans le cadre du Libre Journal des débats sur Radio Courtoisie, Benjamin Blanchard a reçu Philippe Vardon et Christine Bouton. Thème du débat : « L’union des croyants ? », à savoir catholiques et musulmans unis contre les involutions anthropologiques ?

Publié le
Vu sur Twitter

Ce mardi à 18h, dans le Libre Journal des Débats de Radio Courtoisie, Philippe Vardon débattra avec Christine Boutin sur le thème « Faut-il faire l’union des croyants? »

Publié le
« Force Vie » : le parti de Christine Boutin financièrement exsangue

« Force Vie » : le parti de Christine Boutin financièrement exsangue

06/06/2014 – PARIS (NOVOpress) – Suite à la déculottée reçue par son parti « Force Vie » lors des élections européennes (moins de 2% des voix), Christine Boutin a lancé aujourd’hui un appel aux dons.

« Force Vie » : le parti de Christine Boutin financièrement exsangueLe score très faible de son parti ne l’autorisant pas à un remboursement de ses frais de campagne par l’État (à partir de 3%), elle explique devoir faire face à une ardoise de 182.000 euros pour des frais de campagne se montant à 280.000 €. La date limite du 15 juin lui permettra-t-elle d’atteindre son objectif ? Rien n’est moins sûr.

Reste à savoir si Christine Boutin disparaîtra ou non de la scène politique : mise en cause pour l’incohérence de ses propos et de ses prises de position sur le dossier des chrétiens du Proche-Orient, il serait peut-être temps pour la chef de file des « cathos bon teint » de tirer sa révérence.

Crédit photo : stanjourdan via Flickr (cc)

Vu sur Twitter

Européennes: Alain Delon enregistre un message vidéo de soutien à Boutin

Publié le

Frères musulmans / UOIF : Christine Boutin interpellée par Joachim Véliocas

08/05/2014 – PARIS (NOVOpress via) – Le 27 avril 2014, Solidarité Copte organisait une conférence sur les persécutions des Chrétiens d’Orient. Christine Boutin est interpellée par Joachim Véliocas directeur de l’Observatoire de l’islamisation, sur l’attitude de son parti le PCD longtemps associé à l’UMP, sur sa présence au congrès de l’UOIF (Frères Musulmans), son refus d’interdire le voile dans les écoles publiques et sa proposition de prêter des salles paroissiales aux musulmans pour solutionner les prières de rue (sic)…Pour C.Boutin il n’y a pas de problème spécifique musulman, car « il y a des catholiques fondamentalistes comme il existe des fondamentalistes musulmans »… un relativisme qui ne convainc plus guère. Rappel : Interrogée par Robert Ménard sur les prières de rue, elle propose que les catholiques prêtent des salles paroissiales aux musulmans.

Publié le
Vu sur Twitter

Christine Boutin admet que traiter l’homosexualité d’ »abomination » était « maladroit »

Publié le

Christine Boutin cite sur BFM un tweet du Gorafi comme si ce n’était pas une parodie

05/02/2014 – 19h30
PARIS (NOVOpress) – Invitée de BFMTV le 3 février, Christine Boutin, à propos de la décision du gouvernement de renvoyer la loi sur la Famille, a cité un tweet du site parodique Le Gorafi en le prenant pour une déclaration du gouvernement.

Il faut dire que les déclarations confuses et contradictoires de nos ministres, particulièrement à propos de ce renvoi de la loi, faisaient paraitre l’excellente parodie du Gorafi presque plus vraie que la réalité. On ne prête qu’aux riches ! Jugez-en vous-mêmes, voici le texte du tweet du Gorafi :

« Flash:Loi sur la famille – Le gouvernement refuse de parler de « recul » mais de « stratégie provisoire d’avancement à potentialité différée »

Publié le
Vu sur Twitter

Soutenir les journées de retrait de l’école pour interdire la théorie du genre

Publié le
Vu sur Twitter

Christine Boutin, l’Iran et François Hollande

Publié le
Boutin : une nouvelle « mission » pour prix de son retrait de la présidentielle ?

Boutin : une nouvelle « mission » pour prix de son retrait de la présidentielle ?

14/02/12 – 20h00
PARIS (NOVOpress)
– Le ralliement de la « caution catho » de la droite UMP, Christine Boutin, à la candidature de Nicolas Sarkozy a-t-elle été négociée en échange d’une promesse d’une « mission », toujours très rémunératrice, qui lui serait confiée en 2012 par l’Elysée ?

C’est en tout cas ce qu’affirme la radio RTL. Selon elle, Christine Boutin aurait reçu l’assurance qu’en cas de victoire de Nicolas Sarkozy à la présidentielle, elle recevrait la direction d’une mission sur le « revenu de base ».

Toujours selon la radio, Christine Boutin aurait rencontré à plusieurs reprises le chef de l’Etat qui lui aurait promis une « belle place dans la campagne présidentielle » et la direction de cette mission sur la « viabilité » du revenu de base (revenu universel, non conditionné, de la naissance à la mort et qui remplacerait des dizaines d’autres subventions existantes).

Par le passé, Christine Boutin avait déjà bénéficié des largesses de l’Elysée dans le cadre d’une « mission » sur la mondialisation pour laquelle elle était rémunérée plus de 9.000 euros mensuels et dont les conclusions et la portée ont échappé à la plupart des observateurs.

Crédit photo : Thibault Coulon/Flickr sous licence CC

Bretagne : Primaires socialistes, ne pas confondre sympathisants et militants

Les socialistes s’attaquent à la politique familiale

11/01/2012 – 12h00
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) – Le quotient familial est une mesure de justice, mise en place après la seconde guerre mondiale par un gouvernement en partie chrétien social. Il s’agit de réduire les impôts payés par ceux qui élèvent des enfants, ce qui apporte de nouveaux citoyens au pays. L’idée est de réduire la perte de revenus des familles avec enfants par rapport à celles qui n’en ont pas.

Que proposent les socialistes ?

François Hollande veut supprimer le quotient familial, et le remplacer par un apport d’argent pour les familles pauvres. Cela revient à dire que la politique familiale n’est plus une mesure de justice, mais une forme de redistribution. L’Etat décidant qui doit recevoir l’argent des impôts et qui en serait privé ? Rappelons aussi que François Hollande a un programme très favorable aux revendications du lobby homosexuel.

Quelle a été la réaction des libéraux du gouvernement ?

C’est une réaction globalement clientéliste. Laurent Wauquiez et Valérie Pécresse affirment, à juste titre que c’est une mesure défavorable aux « classes moyennes aisées ». Ce qui souligne leur cible électorale au lieu de défendre un principe de justice.

Quelles ont été les autres réactions face à cette annonce ?

Sur le site Atlantico, Christine Boutin critique cette proposition et affirme qu’il faut maintenir le quotient familial et l’étendre à la contribution sociale généralisée. Elle propose sa mesure de revenu de base pour aider les personnes pauvres, et en particulier celles qui ont des enfants.

Les associations familiales catholiques dénoncent une individualisation des droits qui dissoudrait encore plus les liens familiaux.

François Hollande tient-il compte de ces réactions ?

Comme pour toute mesure mal venue et mal préparée, l’annonce est suivie d’un recul. On ne parle plus de suppression, mais de modulation, ce qui compliquerait encore plus notre système social.

Crédit photo : DR

Manifestation des syndicats de l'Éducation nationale : Xavier Lemoine et Christine Boutin agressés [audio]

Manifestation des syndicats de l’Éducation nationale : Xavier Lemoine et Christine Boutin agressés [audio]

28/09/2011 – 12h30
PARIS (NOVOpress) –
Selon les organisations de gauche et d’extrême gauche, le droit de manifester paraît être réservé uniquement aux individus montrant patte rose ou surtout rouge.

C’est ce qu’ont encore démontré hier des membres du service d’ordre de la FSU – dont le responsable –, le très soviétique syndicat enseignant, qui ont interdit à Christine Boutin et à son conseiller, Xavier Lemoine [à gauche sur la photo], maire UMP de Montfermeil (93), d’intégrer le cortège.

Pis encore, des coups ont été portés à l’encontre de M. Lemoine. Et au bout de dix minutes, c’est la police en  qui viendra « exfiltrer » les deux personae non gratae, craignant manifestement pour leur sécurité tout en laissant paisiblement les nouveaux « soviets » reprendre leur « vigilance » autour du cortège. Une scène qui parait surréaliste dans un pays où manifester est un droit.

Retour sur l’évènement avec Xavier Lemoine, qui a accepté de répondre à nos questions sur cette agression, mais aussi sur les problèmes de l’Éducation nationale.

[box]Crédit photo : Parti chrétien-démocrate[/box]

[MEDIA not found]