Tag Archives: chantage

rasna-warah ONU

Corruption et impunité : le livre qui accuse l’ONU

livre-corruption-onu04/11/2016 – FRANCE (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation de Radio Courtoisie: Un récent livre, UNsilenced : UNmasking the United Nations’ Culture of Cover-ups, Corruption and Impunity (AuthorHouseUk) dénonce l’impunité dont bénéficie l’ONU face à la corruption qui règne à tous les étages de l’organisme international.

Son auteur, Rasna Warah, écrivain et journaliste kényane, a été attaché de rédaction à l’ONU de 1994 à 2009. Elle connaît donc la maison de l’intérieur. Dans le cadre de sa mission, elle a pu constater que des services de l’ONU « fabriquent des données » afin de justifier leur travail au sein de l’organisme international. Preuves à l’appui, la journaliste affirme par exemple que des rapports sur les « famines » en Somalie ont été créés de toutes pièces par l’organisme international qui s’est ensuite servi de ce qu’elle appelle « l’effet CNN » pour orienter judicieusement l’action des politiques et créer ainsi un financement de masse, avec de substantiels détournements afférents.

Les agences de l’ONU profitent du malheur des populations, quand elles ne le créent pas. Ces agences ont ainsi l’habitude d’inonder les marchés africains de denrées gratuites au moment de la récolte, ce qui fait chuter les prix et incite les producteurs locaux à aller faire autre chose. Avec, au bout du compte, une dépendance accrue des populations, non seulement par rapport à ces agences, financées par le contribuable occidental, mais aussi, et c’est sans doute le but final, par rapport aux grands groupes internationaux de distribution.

Rasna Warah raconte dans son livre, comment on a tenté de la faire taire. Attaques, menaces, intimidations, humiliations publiques, tous les moyens ont été bons pour la dissuader de dénoncer publiquement les malversations dont elle a été témoin. L’ONU agit de la même manière à l’encontre de tous les lanceurs d’alerte qui la mettent en cause, affirme Mme Warah. Ainsi, d’Anders Kompass, après qu’il avait révélé de nombreux cas de viols d’enfants par des « soldats de la paix » en Afrique. Mme Warah, qui se qualifie elle‑même « de gauche » note que bien des médias refusent de critiquer l’ONU, de peur d’être assimilés à l’« extrême droite ».

Chantage sexuel : une Rom extorque 350 000 euros à un curé de Turin

Chantage sexuel : une Rom extorque 350 000 euros à un curé de Turin

17/09/2013 – 08h00
TURIN (NOVOpress) –
En octobre 2012, l’archevêque de Turin, Mgr Cesare Nosiglia, faisait la une de tous les médias italiens pour sa lettre pastorale « aux Roms et aux Tsiganes qui vivent avec nous ». Le prélat y appelait entre autres les catholiques italiens à « adopter dans l’amitié fraternelle une famille rom ou tsigane», « afin de l’accompagner dans sa recherche de maison et de travail, soutenir l’école des enfants, soigner sa santé, en partager les joies et les douleurs ».

Lire la suite

Explosion des chiffres de la délinquance : les Français touchés au quotidien

Explosion des chiffres de la délinquance : les Français touchés au quotidien

19/01/2013 – 12h00
PARIS
(NOVOpress) – L’Observatoire national de la délinquance et de la réponse pénale (ONDRP) vient de publier son bilan annuel de la délinquance constatée par la police et la gendarmerie. Une multitude d’indicateurs prouvent que les Français sont les premières victimes de la délinquance dans leur quotidien. Ainsi, les cambriolages de résidences principales ont explosé en 2012 : + 14,6 % en 2012 en zone gendarmerie, et de 4,7 % chez lez policiers. Les vols contre des particuliers dans les lieux publics augmentent également en zone police : vols à la tire (+8,5 %), vols simples (+4,7 %), vols violents contre des femmes (+7,9 %).

Lire la suite

Arabie Saoudite : un Philippin doit verser 800.000 euros pour sauver sa tête

Arabie Saoudite : un Philippin doit verser 800.000 euros pour sauver sa tête

15/11/2012 – 10h00
RIYAD (NOVOpress) – Un Philippin, condamné à mort en Arabie Saoudite, a quatre mois pour trouver 835.000 euros et sauver sa tête. Joselito Zapanta (ci-dessus), un ouvrier du bâtiment, a été condamné en 2010 à la décapitation pour le meurtre d’un Soudanais. Les autorités saoudiennes lui ont accordé ce sursis après des appels à la clémence du président philippin Benigno Aquino et le report de l’exécution prévue hier. 10 % de la somme auraient déjà été collectés.

Lire la suite