Tag Archives: chaîne Histoire

Patrick Buisson Monde ancien

Un film de Patrick Buisson glorifie le monde ancien de la France paysanne

24/02/2017 – FRANCE (NOVOpress) : La salle était comble, hier soir, pour la projection en avant-première du dernier film de Patrick Buisson, Ce monde ancien, qui sera diffusé à partir du 1er mars sur la chaîne Histoire. Ce « monde ancien » est celui d’un « continent presque englouti » : la France paysanne. Motorisation, remembrement, exode rural : tout un monde a basculé au tournant des années 1950 « emportant avec lui un type humain et un mode de vie, des traditions et des paysages ».

« Les dialogues croisés des grands textes de Giono, Vincenot, Hélias, des images d’amateurs et des chants se fondent en une véritable symphonie pastorale pour un peuple disparu. »

« Il s’agit d’une révolution anthropologique », écrit Michel Janva, sur Le Salon beige, qui assistait à cette projection :

« L’homme ancien était pluridimensionnel. L’homme moderne répudie tout héritage. L’homme ancien gardait la tradition, l’homme moderne suit la mode. La modernité, c’est la victoire de la mode sur les mœurs. 

Il ajoute :

« Ce film parle de ce monde ancien. Il pose la question du progrès. Après le paysan vient le barbare. Après la culture, la destruction. Le génie en politique, ce n’est pas de créer mais de conserver. »

Extraits.

Buisson Algérie

EXCLUSIF Un nouveau film de Patrick Buisson : Les dieux meurent en Algérie

03/03/2016 – PARIS (NOVOpress) : Patrick Buisson est l’auteur d’un nouveau film : Les dieux meurent en Algérie. Conçu sur le modèle de Si je mourais là-bas (2014), le film bouleversant qu’il avait consacré à la guerre de 1914-1918 vue par les écrivains qui l’avaient vécue – et, pour certains, y avaient laissé la vie, tel Guillaume Apollinaire –, Les dieux meurent en Algérie porte sur la guerre d’Algérie racontée, là aussi, par les « écrivains combattants » des deux bords. Le titre du film est emprunté à Jean Lartéguy, qui, en 1960, avait publié sous ce nom un album abondamment illustré de superbes photographies de guerre de Marc Flament.

Comme Si je mourais là-bas, comme aussi Si Paname m’était conté (2015), le précédent film de Patrick Buisson, Les dieux meurent en Algérie est réalisé par Guillaume Laidet. Il sera projeté en avant-première le mois prochain à Paris avant d’être diffusé sur la chaîne Histoire. Pour l’heure, seule une page Facebook a été discrètement créée, qui ne devrait pas tarder à être alimentée.