Tag Archives: Cayenne

Anne-Sophie Leclère, une décision d'injustice politique - par Gabriel Robin

Anne-Sophie Leclère, une décision d’injustice politique – par Gabriel Robin

16/07/2014 – PARIS (NOVOpress)
Anne-Sophie Leclère vient d’être condamnée à neuf mois fermes de prison et à 50.000 euros de dommages et intérêts, avec son ancien parti le Front National, dans le procès qui l’opposait au parti guyanais, Walwari, dont Christiane Taubira (photo) est fondatrice. A sa suite le Front national a été condamné à 30.000 euros d’amende. Motif ? Anne-Sophie Leclère a relayé sur le réseau social Facebook un photomontage mettant sur le même plan le ministre de la Justice et un bébé guenon. Cette décision est ubuesque et ne correspond en rien aux précédents récents en pareille matière. Il s’agit clairement d’une décision politique rendue par le Tribunal de grande instance (TGI) de Cayenne, qui a largement excédé les réquisitions du procureur qui étaient de 4 mois ferme et 5.000 euros d’amende (ce qui est très inhabituel).

Dans le même temps, les séides socialistes peuvent tout se permettre. Sihem Souid, bras droit de Christiane Taubira, s’était permise d’insulter Philippe Bilger en le qualifiant de « fils de collabo ». Razzy Hammadi, député de la Seine-Saint-Denis, a pu quant à lui déclarer qu’il ferait « descendre toutes les cités de Montreuil ». Et last but not least, Ahmed Chekhab, élu de Vaulx-en Velin, a prononcé des insultes à caractère antisémite à l’encontre du président du club d’athlétisme de sa ville.

La peine prononcée à l’encontre de la commerçante de 33 ans ne correspond d’ailleurs pas du tout à l’esprit que veut insuffler Madame Taubira à la justice pénale. Rappelons que le ministre souhaite supprimer les peines planchers et abolir la prison pour les primo délinquants. Pas tous visiblement ! Ce n’est donc pas la « justice de Taubira » qui s’est exprimée, peut-être était-ce bien plutôt la « vendetta de Taubira ». Une forme d’avertissement à l’encontre de tous les Français, le moindre dérapage verbal ou textuel sera sévèrement sanctionné. Par contre les violeurs d’handicapée sont eux relaxés, faute de pouvoir « établir clairement l’absence de consentement de la victime ». Mais que voulez-vous, ils sont probablement moins dangereux que Madame Leclère pour les « valeurs de la République ».

Lire la suite