Tag Archives: Cavaliers de la fierté

forsane alizza

Un employé d’Orange fournissait les coordonnées de cibles à Forsane Alizza

12/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Forsane Alizza disposait de relais au sein de l’opérateur Orange, ce qui lui a permis de constituer une liste de noms et d’adresses de cibles potentielles dans le monde politique et médiatique.

Outre différentes cibles à caractère antisémite (magasins et restaurants juifs, un magistrat à patronyme israélite) et liés à la droite patriote (les leaders du Bloc identitaire ou du site Fdesouche), le groupe présumé terroriste Forsane Alizza voulait s’en prendre à des personnalités politiques. C’est l’un des éléments intéressants du procès des « cavaliers de la fierté » qui se déroule en ce moment.

Mohamed Achamlane, l’« émir » autoproclamé de Forsane Alizza, avait reçu d’un complice travaillant chez Orange une liste de noms, d’adresses, de téléphones fixes et mobiles de personnalités politiques telles que Nicolas Sarkozy, Roselyne Bachelot, Édouard Balladur, Jean-Louis Boorlo, Dominique de Villepin, Jean-Pierre Raffarin, Jean-Louis Debré ou encore Philippe Douste-Blazy. Forsane Alizza obtient aussi toutes les coordonnées de figures médiatiques comme Éric Zemmour ou Silhem Hachbi du mouvement « Ni pute, ni soumise ».

Insatiable, Mohamed Achamlane avait même exigé des coordonnées « de flics, de magistrats, de députés, etc., qu’on ait une grande base de données, pour avoir un moyen de pression important ». « Moyen de pression », telle est la ligne de défense des « cavaliers de la fierté » :

Je voulais qu’on nous craigne. Or, j’ai remarqué que quand on montre à une personne qu’on sait où elle habite, elle se calme.

D’ailleurs, si la plupart des armes saisies par la police étaient démilitarisées, l’un des membres du groupe était parti en Belgique pour savoir comment les rendre opérationnelles. N’a-t-il jamais voulu s’en servir contre quelqu’un ? « Quand on a une famille menacée de mort chaque jour… » L’ambiance qui régnait au sein de Forsane Alizza était d’ailleurs empreinte de cet amour et de cette paix dont tout un chacun sait que l’islam est rempli :

Laissez-vous aller bande de chiens galeux, on va vous descendre un par un

énonçait par exemple un message retrouvé sur l’ordinateur du groupe. Sans doute Mohamed Achamlane se disait-il aussi que quand on descend quelqu’un, « elle se calme »…
Dans un esprit de conciliation, Mohamed Achamlane a par ailleurs déclaré « A l’issue de ma peine, je quitterai la France ». puisse-il se souvenir de ses propos le moment venu.

Crédit photo : capture d’écran d’une vidéo de propagande de Forsane Alizza