Tag Archives: casher

cantine

Perpignan : menus confessionnels, l’alternative végétarienne

24/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Plutôt que d’affronter les polémiques sur les repas confessionnels, Jean-Marc Pujol, maire « Les Républicains » de Perpignan a choisi l’alternative végétarienne.

Alors que le maire « Les Républicains » de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret, venait de déchaîner une vive polémique en annonçant la suppression du menu de substitution dans les cantines scolaires de sa ville, son collègue Jean-Marc Pujol a choisi de botter en touche.

Chacun sait que les menus de substitution avaient un caractère confessionnel et, au-delà du porc, des enfants ne mangeaient pas parce que la viande n’était pas halal : on jetait 300 kilos de viande par semaine.

Explique le maire. Ce serait donc par souci d’économie qu’il a choisi de supprimer les menus de substitution et de proposer un menu végétarien, pour lequel il n’y a pas de prescription religieuse halal ou casher.
C’est également pour éviter les polémiques, qui font rage au sein de son parti – Nicolas Sarkozy s’est dit favorable à la suppression des menus confessionnels, une position contestée — aussi bien que dans les médias.
Les municipalités sont de plus soumises à de fortes pressions des communautés religieuses pour l’adoption de ces menus confessionnels, qui représentaient plus d’un quart des 4 700 repas servis l’an dernier dans les écoles de la ville. Le maire indique que 15 % environ des parents inscrivant actuellement leurs enfants à la cantine pour la rentrée prochaine ont fait le choix du menu végétarien.

La décision a été prise il y a plus de trois mois et nous n’avons eu aucune contestation

Affirme le maire, malgré la contrainte imposée aux parents de choisir ce menu végétarien pour tous les jours, par période de 8 semaines (ente deux vacances scolaires).

Crédit photo : Service photo, photothèque du Conseil départemental du Val-de-Marne via Flickr [CC] = restauration scolaire


 

Viande de cheval : comment le système se sert d’un scandale pour continuer à en occulter un autre…

Viande de cheval : comment le système se sert d’un scandale pour continuer à en occulter un autre…

02/03/2013 – 15h30
PARIS (NOVOpress/Kiosque courtois) – En visite au salon de l’agriculture samedi dernier, le président de la République a annoncé qu’il allait défendre l’obligation d’inscription de l’origine des viandes utilisées dans les plats cuisinés. Le pouvoir entend ainsi réagir à l’affaire des lasagnes à la viande de cheval. En fin de semaine dernière, Findus, Carrefour et Intermarché avaient pris les devants en annonçant que leurs plats cuisinés seraient désormais réalisés avec de la viande exclusivement française.

Un véritable bal des tartuffes, aussi bien de la part des groupes agroalimentaires que du gouvernement. La précision du mode d’abattage des animaux de boucherie n’est en effet toujours pas à l’ordre du jour. Or l’abattage rituel, halal ou casher, présente un risque sanitaire majeur avec la bactérie Escherichia Coli qui provoque une centaine de morts chaque année, alors que la viande de cheval, lorsque naturellement elle est de bonne qualité, est quant à elle parfaitement saine.

La plus grande partie de la viande halal est vendue en dehors du circuit halal et sans étiquetage portant la mention de l’abattage rituel, ceci à l’insu des consommateurs.

Lire la suite

Halal et casher : l’explosion du « marketing des communautés »

Halal et casher : l’explosion du « marketing des communautés »

20/06/2012 – 12h00
PARIS (NOVOpress) – Une étude réalisée par l’institut Promise Consulting et publiée le 18 juin, révèle que plus de neuf enseignes de distribution sur dix proposent des rayons dédiés aux rites juifs et musulmans. Auchan, Carrefour, Leclerc… Pour Philippe Jourdan, fondateur de Promise Consulting, ces enseignes de la consommation de masse, se sont emparées du « marketing des communautés » avec le business du halal et du casher.
Ce business est source notamment d’une « souffrance animale inacceptable ».

Par ailleurs, 69% des clients fréquentent régulièrement les rayons « produits du monde » (gastronomie asiatique, mexicaine ou japonaise). C’est « une évolution notable de notre modèle alimentaire », note l’institut. Des indicateurs précieux permettant de confirmer la progression du communautarisme en France, mais aussi de l’islamisation et de la mondialisation.

Vidéo : Abattage halal d’un veau, donc sans étourdissement préalable de l’animal.

Crédit photo : Garrett Ziegler via Flickr, licence CC.