Tag Archives: CasaPound

Mario Borghezio : "L’urgence est de stopper les nouvelles arrivées" (Présent)

Mario Borghezio : « L’urgence est de stopper les nouvelles arrivées » (Présent)

09/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
Mario Borghezio est député européen, membre de la Ligue du Nord (parti allié au Front national au sein du Parlement européen). Figure charismatique de la droite patriotique et identitaire italienne, francophile, nous avons souhaité recueillir sa position sur la remigration en nous penchant sur la situation au-delà des Alpes. (Entretien initialement paru dans le numéro 8225 de Présent)

Propos recueillis par Pierre Saint-Servant


Quel constat faites-vous de la situation de l’immigration en Italie ? Le « vivre-ensemble » est-il déjà mort dans la péninsule ?

En Italie, l’immigration – à cause de l’opération catastrophique nommée Mare Nostrum voulue par le ministre Alfano (centre-droite) – est devenue une véritable invasion. Cela risque de rendre impossible une cohabitation pacifique, surtout dans les périphéries urbaines (Milan, Turin, Rome etc.)

L’Union européenne est le principal facteur de l’invasion migratoire et de l’impossibilité pour les peuples de riposter. Pensez-vous que l’union avec les autres formations patriotes telles que le FN ou le FPÖ permettront, à court ou moyen terme, de dénoncer les traités et de retrouver la maîtrise des frontières ? Travaillez-vous déjà en ce sens au Parlement européen ?

Nous sommes en train de donner vie à un groupe européen des formations identitaires, avec évidemment le FN, le FPÖ et d’autres mouvements et partis. Un tel groupe pourra contrer très efficacement la dérive mondialiste de cette Union européenne.

Lire la suite

Milan : le peuple italien dans la rue contre l'immigration clandestine

Milan : le peuple italien dans la rue contre l’immigration clandestine

19/10/2014 – MILAN (NOVOpress)
« Assez d’immigration ! », « Nous ne voulons plus de centres d’accueil ! », « Pour chaque immigré sous-payé, c’est un italien au chômage ! », « Nous défendons la Nation, nous ne voulons plus d’immigration », tels étaient quelques-uns des slogans qui ont retenti samedi dans les rues de Milan à l’occasion de la grande manifestation nationale organisée par la Ligue du Nord pour dénoncer les ravages de l’immigration clandestine qui frappe l’Italie de plein fouet.

Ce sont ainsi plus de 100.000 personnes, selon les médias italiens, qui ont défilé pour réclamer le contrôle des frontières nationales et exiger l’arrêt immédiat de l’opération de soutien aux clandestins « Mare Nostrum ».

L’Italie, fortement éprouvée par la crise économique et les politiques ultra-libérales imposées par l’Union Européenne et les instances internationales, n’est plus capable de faire face au déferlement continu d’immigrés clandestins africains débarquant sur son sol, notamment via la tête de pont de Lampedusa. Face au « pathos » des médias et à la fausse charité des bien pensants, Matteo Salvini, le chef de la Lega (Ligue du Nord) en appelle au réalisme et à la responsabilité politique pour sauver ce qui peut encore l’être de la nation italienne.

 

 

Au sein de l’immense cortège, on notait la présence de près de 2.000 militants du mouvement Casapound Italia dont la participation à l’événement est le nouveau signe d’un rapprochement avec la Lega. Rapprochement qui fait la une de nombreux journaux transalpins et inquiète fortement l’establishement de la péninsule.

 

 

Autre mouvement italien présent, Generazione Identitaria.

Des militants identitaires avaient également fait le déplacement, notamment Philippe Vardon et Jean-David Cattin, pour marquer leur solidarité avec ce mouvement populaire de réaction à une tragédie qui concerne tous les Européens. Ainsi que des membres de Génération identitaire, au premier rang desquels leur président Arnaud Delrieux.

 

 

 

 

 

Crédit photo Une : DR

Elections européennes : Casapound appelle à voter pour les listes de la Lega Nord

Elections européennes : Casapound appelle à voter pour les listes de la Lega Nord [MàJ]

06/06/2014 – ROME (NOVopress)
CasaPound a tenu à apporter deux corrections importantes quant aux informations que nous avons publiées. CasaPound a appelé à soutenir Borghezio dans le collège central à Rome pas à travers toute l’Italie, ni les autres candidats. Enfin, quant à « cet appel est d’autant plus étonnant que Casapound et la Lega ont des visions pour le moins antagonistes quant à l’unité italienne », la vision de CasaPound n’a pas changé concernant l’unité italienne, celle de la Lega oui. ils ont retiré Padania de leur logo, ils ont ouverts un siège à Rome et ont décidé de cesser toute référence au séparatisme en jouant la carte du FN français.

Lire la suite

Dominique Venner vu d'Italie

Dominique Venner vu d’Italie

Novopress vous propose en exclusivité des textes du Livr’Arbitre Hors-série consacré à Dominique Venner. Vous pourrez vous procurer l’exemplaire complet lors du colloque qui aura lieu samedi 17 mai à La Maison de la chimie.


Dominique Venner vu d'ItaliePar Adriano Scianca – Avant le 21 Mai 2013, le nom de Dominique Venner n’évoquait sans doute pas grand chose dans le milieu nationaliste militant italien. Rien à voir, par exemple, avec la grande (et du reste méritée) popularité dont bénéficie aujourd’hui de ce coté des Alpes un penseur comme Alain De Benoist. C’est d’ailleurs un fait curieux, l’esprit italien étant – et parmi les italiens “de droite” de manière encore plus prononcée – plus enclin à l’intérêt historique, à l’émotion et à la sensibilité à l’image qu’à la théorie, au raisonnement et à l’érudition.

Et pourtant les livres de Dominique Venner traduits dans la langue de Dante sont restés jusqu’à aujourd’hui au nombre de deux : Baltikum et Le blanc soleil des vaincus, de plus dans des éditions très anciennes et de fait introuvables. Il existe, il est vrai, une attention toujours très elevée envers l’ample nébuleuse de la Nouvelle Droite, ainsi il a du arriver au lecteur italien qui cherche à découvrir quels ont été les premiers pas du GRECE de lire le nom de Dominique Venner au hasard des pages de quelque livre sur “la droite des dieux”. Mais il s’agit d’une connaissance superficielle, assez abstraite, qui ne rend pas justice à cette personnalité extraordinaire.

Lire la suite

Italie : Casapound ne pourra pas se présenter aux élections européennes

Italie : Casapound ne pourra pas se présenter aux élections européennes

17/04/14 – ROME (NOVOpress)  – En Italie aussi, le système sait se défendre et a bien verrouillé l’accès aux élections « démocratiques ». Ainsi, Casapound, le mouvement de droite sociale et radicale italienne, ne pourra pas se présenter aux prochaines élections européennes, faute d’avoir rassemblé les 150.000 signatures de parrainages exigées par la loi pour tout parti non représenté au sein du Parlement.
Le mouvement à la tortue n’est en effet parvenu qu’à récolter qu’environ 85.000 signatures, ce qui est déjà un chiffre considérable pour un parti sans moyens financiers ni permanents autres que bénévoles.

Dans un communiqué, Simone Di Stefano, le vice-président de Casapound, a d’ailleurs tenu à remercier tous ces signataires.

« Merci à tous! Même si les très nombreuses signatures récoltées ne suffisent pas à présenter notre liste aux élections européennes. Malheureusement, la loi électorale italienne pour les élections européennes est prévue spécifiquement pour en exclure ceux qui ne sont pas représentés au Parlement, ceux qui ne sont pas dans le jeu du système et de la connivence. Heureusement par contre, des mouvements anti-Union Européenne en France, Grèce, Hongrie, Angleterre et Allemagne seront bels et bien présents à Bruxelles pour entamer la démolition de ce monstre infâme qui veut la mort de nos nations. « Assez de l’UE ! » ce n’était pas seulement un slogan de campagne, mais une position politique précise que nous allons continuer à soutenir fermement, dans les rues, auprès de notre peuple! » a-t-il notamment déclaré.

Italie : Electrolux veut payer ses salariés 700 euros par mois

Italie : Electrolux veut payer ses salariés 700 euros par mois

03/02/2014 – 18h00
ROME (NOVOpress)
– «Massacre salarial», «Traitement de choc à la polonaise», « Chantage indigne »… Telles sont les réactions suscitées en Italie par la proposition faite par Electrolux à ses salariés. La multinationale suédoise d’électroménagers a en effet proposé aux salariés de ses entreprises d’accepter une baisse de leur salaire pour éviter la fermeture pure et simple de leur usine.

Pour s’aligner sur les salaires des ouvriers polonais, Electrolux envisage une baisse de 700 à 800 euros pour des salaires qui s’élèvent à peine à 1.400 euros. Suite à cette annonce, plusieurs sites de production sont en grève.

Face à cette provocation qui pourrait créer un terrible précédent dans le monde du travail, les syndicats se sont mobilisés, ainsi que certains mouvement politique comme Casapound Italia, qui a tapissé le pays de banderoles (photo) rappelant que l’Italie n’était pas le Bangladesh et que personne ne pouvait vivre dignement avec des salaires aussi bas.

Lire la suite

Les Forconi italiens organisent une « marche sur Rome »

Les Forconi italiens organisent une « marche sur Rome »

13/12/2013 – 15h45
ROME (Bulletin de réinformation) – Un vent de protestation sans précédent balaie l’Italie, les Forconi (« ceux qui brandissent des fourches »), provoquant de nombreuses perturbations dans les grandes villes, à l’image des Bonnets Rouges en France.

Les agriculteurs et les camionneurs ont été rejoints par les patriotes de Forza Nuova et de Casapound, ainsi que par les petits entrepreneurs, les fonctionnaires et les chômeurs. À Turin, face aux manifestants, les policiers ont retiré leur casque en signe de soutien. Sans leader, le mouvement se retrouve sur des points tels que le refus de la mondialisation et de l’abandon de la souveraineté monétaire, le rejet des syndicats, des partis du système et d’un gouvernement qui a perdu toute légitimité populaire. Les Forconi ont annoncé une marche sur Rome dans les prochains jours.

Crédit photo : mtms via Flickr (cc)

Italie : intimidations de l’extrême-gauche à l’encontre du mouvement CasaPound

24/10/2013 – 17h20
ROME (NOVOpress) – Samedi 19 octobre se sont déroulées d’importantes manifestations « contre l’austérité » en Italie. L’occasion pour l’extrême-gauche italienne de tenter un coup de pression contre le mouvement de droite radicale et sociale CasaPound, qui a son siège Via Napoleone III. La gauche italienne évoque toujours les « risques d’incidents » pour tenter d’interdire les réunions ou manifestations de CasaPound – dont les membres sont régulièrement victimes d’attaques et d’agressions. Force est de constater que les provocateurs ne sont pas toujours ceux auxquels on pense.

Publié le
« Le Samouraï d'Occident » vu d'Italie

« Le Samouraï d’Occident » vu d’Italie

09/09/13 – 11h00
ROME (NOVOpress)
– La mort volontaire de Dominique Venner (photo) a eu un grand retentissement en Italie, notamment dans les milieux non-conformistes et ceux de la droite radicale et sociale. Après l’hommage visuel rendu par Casapound Italia avec l’affichage dans 50 villes de bannières clamant « Honneur à Dominique Venner », c’est au tour d’Adriano Scianca, journaliste, écrivain et responsable culturel de l’association de revenir sur cet événement au travers de l’évocation du dernier ouvrage de Dominique Venner. Cet article, initialement paru dans le quotidien italien Il Foglio, a été traduit à l’attention des lecteurs de Novopress.

Lire la suite

Rome : le rassemblement pro-Assad interdit de voie publique

Rome : le rassemblement pro-Assad interdit de voie publique

15/06/2013 – 14h00
ROME (NOVOPress) –
C’est sous la pression de Riccardo Pacifici, responsable de la communauté juive romaine, que la municipalité a finalement retiré l’autorisation de manifester sur la voie publique au « Front européen pour la Syrie », qui organise aujourd’hui un rassemblement international de soutien à la Syrie « laïque, souveraine et socialiste » de Bachar El-Assad.

Lire la suite

Italie: agression contre le candidat de Casapound Italia à la mairie de Rome

Italie: agression contre le candidat de Casapound Italia à la mairie de Rome

18/05/13 – 16h30
ROME (NOVOpress)
– Simone Di Stefano, vice-président de Casapound Italia et candidat à la mairie de Rome, a été agressé par plusieurs individus casqués et masqués munis de manches de pioches.
Di Stefano venait de terminer une réunion électorale de quartier et se trouvait en voiture rue Tauranga, quand, à une intersection, il a été pris à partie par les voyous qui ont brisé les vitres du véhicule (photo) et également frappé au visage l’un des militants de Casapound qui accompagnait le candidat.

Lire la suite

Rome : nouveau concert d'In Memoriam à la "Tana delle Tigri"

Rome : nouveau concert d’In Memoriam à la « Tana delle Tigri »

13/05/13 – 18h00
ROME (NOVOpress)
– Porté par l’enthousiasme qu’a suscité leur grand retour sur scène l’année dernière, après plus de 10 ans d’absence, le groupe phare du rock identitaire français, In Memoriam, a décidé de renouveler l’expérience en donnant un second concert exceptionnel à l’occasion de la « Tana delle Tigri » (« La tanière des tigres »), la fête annuelle du mouvement Casapound, les 31 mai et 01 juin prochains à Rome.

Lire la suite

Italie : tous les candidats de la « diversité » battus aux élections

Italie : tous les candidats de la « diversité » battus aux élections

02/03/2013 – 08h00
ROME (NOVOpress) – Débâcle complète pour les « nouveaux Italiens », comme les appelle le site immigrationniste Stranieri in Italia. Aux dernières élections régionales, tous les candidats « issus de la diversité » ont été battus. Le fait est d’autant plus significatif que le système électoral italien comporte, pour les régionales, un « vote préférentiel » (voto di preferenza) : l’électeur vote pour une liste mais peut ajouter le nom du candidat qu’il souhaite favoriser ; l’attribution des sièges se fait à la proportionnelle entre les listes, et en fonction du nombre de préférences à l’intérieur de chaque liste (ce système a été abrogé pour les législatives, où les listes sont bloquées : les sièges sont attribués selon l’ordre de la liste). Ajoutons que chaque région est divisée en provinces et que le vote se fait sur des listes provinciales.

Lire la suite

Elections italiennes : entretien avec Gabriele Adinolfi

Elections italiennes : entretien avec Gabriele Adinolfi

28/02/2013 – 12h00
ROME (NOVOpress) –
Le traitement des élections italiennes dans les grands médias est apparu à NOVOpress comme particulièrement superficiel, ou partisan. Nous avons ainsi shouhaité interroger plusieurs acteurs ou observateurs privilégiés de ces scrutins afin d’apporter un éclairage différent à nos lecteurs.

Après plusieurs années d’engagement activiste dans les années 70 et près de 20 années d’exil consécutives, Gabriele Adinolfi est aujourd’hui l’un des principaux penseurs de la droite radicale italienne. Animant plusieurs cercles ou sites (dont son site personnel www.gabrieleadinolfi.it) il a toujours prôné une approche transversale et a oeuvré à dénoncer l’influence des “pouvoirs forts” (loges, services, internationales diverses et variées) tant dans les événements passés, qu’actuels et futurs en Italie et en Europe.

Il a publié en France un abécédaire, “Pensées corsaires”, que vous pouvez retrouver ici.

Lire la suite