Tag Archives: Carton Rouge

Le lobby du foot business veut son stade

Le lobby du foot business veut son stade

07/10/2011 – 19h00
LYON (NOVOLyon) –
L’association Carton Rouge, qui conteste le projet de construction du stade des Lumières (OL Land) à Décines (photo ci-dessus), entend bien donner de la voix lors des primaires socialistes de ce weekend. Elle envisage de voter NON au projet en glissant dans les urnes plus de 60 000 faux bulletins de votes. Par cette action, l’association souhaite interpeller le Parti socialiste et notamment le Maire de Lyon sur les méfaits de ce projet. Le Parti socialiste avait dès 2009 apporté son soutien au projet. Selon l’association « un parti démocrate ne peux pas faire le bonheur de sa population contre son gré ». Cette logique incite donc l’association à investir les bureaux de votes. A noter que l’UMP avait également apporté son soutien au projet dès 2009 par le biais de la secrétaire d’Etat au sport, Rama YADE. Rappel : le projet OL Land, lancé en 2008, prévoit la construction d’un complexe sportif dans la ville de Décines. Son achèvement est prévu en 2014.

Foot businessIl est également prévu de construire une zone commerciale, un hôtel, un centre de loisirs, des boutique et des bureaux, mais aussi de nombreuses infrastructures de transports. Ce projet est financé par l’Olympique lyonnais (OL), la Ville de Lyon et le Sytral mais aussi par des investisseurs privés tel que Vinci. L’association Carton rouge n’est pas l’unique opposant puisque de nombreuses associations et conseils municipaux contestent la légitimité d’un tel projet. Ils reprochent en premier lieu le gaspillage d’argents publics et l’absence de contrepartie financière à long terme pour les villes de Lyon et de Décines. Selon l’association Carton Rouge, « ce projet ne crée aucun emploi, aucun revenu supplémentaire pour l’agglomération, que des dépenses qui viennent alourdir un peu plus les déficits de l’état, du Sytral et du Grand Lyon ». Les futurs revenus iraient directement dans la poche de l’OL, puisque le complexe serait la propriété du club. Le président, Jean-Michel AULAS ne s’en cache pas, en affirmant qu’une manne de 100 millions d’euros annuel devrait être générée, alors que le stade de Gerland ne rapporterait annuellement que 21 millions. Logiquement d’autres associations emboitent le pas de Carton Rouge, en dénoncent le concept à la mode de foot business. Cette nouvelle conception du football se fait au détriment de ce sport aux origines populaires, qui régnait dès les années 50 sur la pelouse de Gerland. Sur la question d’un réel avantage pour l’équipe au niveau sportif, les arguments avancés ne tiennent pas. La capacité du stade de Gerland suffit amplement. De plus, l’actuel stade véhicule un héritage historique et familial fort puisqu’il est classé au patrimoine depuis 1967 et qu’il accueille l’Olympique lyonnais depuis plus d’un demi siècle.

Il est à souligner également la réelle influence d’un lobby autour de l’Euro 2016. Il regroupe aussi bien le maire de Lyon , que le président du club, mais aussi des instances étatiques (cf rapports Séguin et Besson), la LFP, la FFF… Ce lobby, par son pouvoir, laisse ainsi peu d’espoir aux associations lyonnaises, excepté lorsque l’imprévu est au rendez-vous. Il a, en effet, été découvert des ruines gallo-romaines sur le site du projet !

Mais surtout l’opposition au Grand Stade symbolise la lutte contre la société d’ultra-consumérisme et la perte des repères traditionnels. En attendant, le projet est en attente de permis de construire, puisque le terrain visé par le club est considéré comme non constructible. En dépit des problèmes techniques rencontrés et de la ferveur de Lyonnais soucieux de leur environnement et de leur valeurs, le lobby du foot business semble peser plus lourd.

[box class= »info »]Crédit photo : OL Land/HOK Sport architecture. Sinon : DR[/box]