Tag Archives: Carrefour

Les classiques du Jihad armé salafiste dans les hypermarchés Carrefour (vidéo)

09/07/2014 – PARIS (NOVOPress via Observatoire de l’islamisation)
Reportage réalisé au Carrefour de Montigny-les-Cormeilles le 2 juillet 2014.

Des livres bien connus des islamologues y sont vendus : La Voie du Musulman du cheikh saoudien Abu Bakr el Jazâïrî (1921-) aux éditions Al Bouraq prescrit un Jihâd clairement « offensif » car il faut « attaquer » pour que la parole de Dieu soit la plus élevée. L’interdiction de construire des églises en terre d’islam est rappelée. Quant aux apostats et couples non mariés, ils doivent être tués. D’autres ouvrages de droit islamiques référencés ordonnent les mêmes instructions.

Une Charia sunnite classique appliquée à la lettre par l’Etat Islamique d’Irak et du Levant, dont les acheteurs de Carrefour concourent ingénument à diffuser l’idéologie mortifère !

Au minimum deux pétitions on été lancées pour le retrait des livres djihadistes des hypermarchés Carrefour, pour les signer c’est ici et ici.

Continue reading

Publié le
Carrefour profite du Ramadan

Carrefour profite du Ramadan

19/06/2014 – PARIS (NOVOpress) – Acteur de la grande distribution, Carrefour lance une opération commerciale spéciale « Ramadan », le 9ème mois du calendrier islamique consacré au jeûne. Celle-ci se déroule du 18 juin au 19 juillet et cible une clientèle religieuse musulmane.

Ce choix mercantile de l’enseigne mondialiste illustre clairement à la fois le phénomène d’islamisation de la France en cours et le Grand Remplacement de population dénoncé par l’écrivain Renaud Camus car réalisé sans consultation démocratique du peuple Français. Des publicités et opérations sur le thème du Ramadan étaient inexistantes dans les hypermarchés Hexagonaux il y a 30 ans.

Le Carrefour Market de Loudéac (22) veut mettre fin au repos dominical

Le Carrefour Market de Loudéac (22) veut mettre fin au repos dominical

27/09/2011 – 08h30
LOUDÉAC (NOVOpress Breizh) – Depuis le 18 septembre, l’enseigne Carrefour Market de Loudéac est ouverte le dimanche matin. Une décision qui remet en cause le repos dominical des salariés et l’existence des commerces alimentaires de la ville, et qui a soulevé un tollé dans cette cité des Côtes d’Armor.

Dimanche, pour la deuxième fois, une partie du personnel, auquel s’étaient joints, comme le dimanche précédent, des consommateurs, des commerçants de proximité, des militants associatifs et des élus, avait mis en place des barrages filtrants pour informer la clientèle des conséquences de cette ouverture dominicale.

« Ne pas réagir maintenant, c’est risquer l’effet boule-de-neige. Concurrence oblige, ce sont toutes les grandes surfaces de Loudéac et des villes environnantes qui vont s’y mettre. Avec des répercussions directes sur le personnel de Carrefour mais aussi sur les autres secteurs d’activités (transporteurs, vigiles, maintenance, etc.) », affirme dans une déclaration au Télégramme Sébastien Vivier, délégué régional CFDT de Carrefour Market.

S’appuyant sur des salariés « volontaires » rémunérés 2,93€ de plus par dimanche (!) et des étudiants embauchés pour l’occasion, la direction de Carrefour Market a semble-t-il rencontré un succès modeste, le chiffre d’affaires réalisé couvrant à peine les frais engagés.

Ronan Kerdraon, sénateur (PS) a annoncé qu’il allait déposer une question orale au gouvernement « sur l’impact de l’ouverture des grandes surfaces à prédominance alimentaire le dimanche matin, en prenant l’exemple de Loudéac». Conjointement avec le maire de Loudéac, Gérard Huet (SE), Ronan Kerdraon doit également adresser un courrier au préfet de Région afin de trouver une solution à cette affaire.

Lors de la création de l’enseigne, en octobre 2007, le PDG de Carrefour de l’époque, José Luis Duran, avait déclaré qu’il s’agissait là « d’abord un projet commercial pour attirer le client, gagner en notoriété, améliorer notre performance commerciale et augmenter le chiffre d’affaires au mètre carré. » Un projet commercial dans lequel le repos dominical et la vie familiale des salariés n’entrent manifestement pas en ligne de compte.

Et si Carrefour ou Lidl détrônaient iTunes ?

Et si Carrefour ou Lidl détrônaient iTunes ?

22/08/2011 14h30
PARIS (NOVOpress) – Ne rêvons, pas. Pour le moment, la grande distribution en France est loin de disposer sur la Toile des parts de marché dont elle dispose dans le monde réel.

Toutefois, leurs équipes de direction suivent avec attention les efforts de Walmart, aux Etats-Unis, qui vient de devenir un des principaux fournisseurs de films en ligne, dépassant Sony et Amazon et taillant des croupières à iTunes.

Selon le cabinet IHS Screen Digest, le grand distributeur américain est déjà le principal vendeur de DVDs et, à lui seul, a fourni 3,5 milliards de dollars de recettes aux studios d’Hollywood.

Toutefois, alerté par la baisse constante de la vente de supports physiques pour les films, Walmart a lancé une offensive commerciale sans précédent pour prendre des parts de marché dans la fourniture de films en ligne.

Walmart a choisi de le faire en achetant le magasin en ligne Vudu et en déclenchant une guerre des prix qui lui a permis de multiplier sa part de marché par cinq en moins d’un an.

Mais il lui reste beaucoup de chemin à faire pour détrôner iTunes, l’acteur dominant avec 65,8% du marché.

Amazon ne reste pas les deux pieds dans le même sabot face aux attaques de Walmart. Après un accord avec les chaînes américaines CBS et NBC, près de 100 000 titres de feuilletons et de programmes de télévision sont désormais disponibles en ligne.

Pour l’instant en France, le secteur reste calme même si certains opérateurs fourbissent leurs armes en attendant la décision des opérateurs qui envisagent de taxer les usagers en fonction de leur volume de connexion. Une décision qui aurait un impact négatif sur le marché de la diffusion en ligne.