Tag Archives: Bruno Gollnisch

Marine_Le_Pen_Jean-Marie_Le_Pen_Bruno_Gollnisch_Parlement_européen_Strasbourg_10_décembre_2013_small

Le FN annonce la création d’un groupe au Parlement européen

16/06/2015 – POLITIQUE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)
Tout vient à point… c’est ce que se disent les députés FN au parlement européen, qui ont enfin pu créer un groupe parlementaire avec leurs homologues patriote de 7 nationalités différentes.

Marine Le Pen a annoncé hier soir par voie de communiqué que le Front National allait enfin pouvoir créer un groupe au Parlement européen intitulé «Europe des Nations et des Libertés». Après avoir assuré, en 2014, que l’arrivée massive au Parlement d’eurodéputés frontistes entraînerait la création d’un groupe, le projet avait été repoussé. En effet, pour constituer un groupe, il faut pouvoir réunir au moins 25 eurodéputés de 7 nationalités différentes. Les eurodéputés du Front National et leurs alliés traditionnels du PVV néerlandais, du FPÖ autrichien, du Vlaams Belang flamand et de la Ligue du Nord italienne, leur permettaient de réunir 37 députés, un nombre non négligeable. Néanmoins, cette coalition ne dépassait pas 5 nationalités et ne permettait donc pas de créer un groupe. Après de nombreuses tractations, Marine Le Pen devrait annoncer aujourd’hui lors d’une conférence de presse la création du groupe « Europe des Nations et des Libertés ».

Sait on qui va les rejoindre dans ce groupe ?
La rumeur à Bruxelles hier soir annonçait que le groupe serait complété par deux eurodéputés du KNP polonais et une eurodéputée récemment exclue de l’UKIP britannique. Ces mêmes informations parlaient également de l’absence notable de Jean-Marie Le Pen et de Bruno Gollnisch au sein de ce groupe. Si ces informations se révèlent exactes et se trouvent confirmées par la conférence de presse qui aura lieu dans la matinée, le Front National se retrouvera meneur d’un groupe important de patriotes européens.

La création d’un groupe ouvrirait de nouveaux horizons aux patriotes européens
Ce groupe permettra à ses membres et à leur agenda politique d’avoir une plus grande visibilité, il leur ouvrira aussi les portes des présidences des commissions ou des sous commissions et leur donnera accès à des subventions dont le montant pourrait s’élever jusqu’à 30 millions d’euros sur cinq ans. Forts de ce nouvel outil de travail, le Front National et ses alliés européens pourraient enfin commencer à réellement influencer les politiques européennes et porter la voix des patriotes européens face aux folies bruxelloises.

Crédit photo : Claude TRUONG-NGOC via WikiMedias (CC) = Marine Le Pen, Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch au Parlement européen de Strasbourg le 10 décembre 2013


Congrès du Front national : cap sur l’Elysée (Présent 8242)

Congrès du Front national : cap sur l’Elysée (Présent 8242)

01/12/2014 – LYON (NOVOpress)
Elle n’a pas pris la parole devant les congressistes mais ils ne parlaient que d’elle. La plus jeune députée de France est arrivée en tête du scrutin du Comité central. La plus discrète possible (peine perdue) cachée derrière un rideau de cheveux blonds, Marion Maréchal-Le Pen a distancé nettement Florian Philippot (arrivé 4ème juste devant Bruno Gollinisch et derrière Louis Aliot et Steeve Briois). Marine Le Pen a été réélue pour sa part présidente du Front national (FN) avec un score à faire pâlir d’envie Nicolas Sarkozy.


Paris, Gare de Lyon, samedi, 8 heures du matin : pas de Présent au Relay de la gare de Lyon et Jacques Attali tout desséché qui achète L’Ob’s. Ça commence bien… Pourvu que je ne l’aie pas en vis à vis dans le train, ça va me saper le moral.

Une du numéro 8242 de "Présent"

Une du numéro 8242 de « Présent »

Dès 10 heures au Palais des Congrès de Lyon, la nouvelle qui a fuité dans Le Figaro se répand dans la salle de presse : Marion est plébiscitée par la base. Philippot, pourtant omniprésent dans les médias n’est que 44ème. Ce qui ne changera rien pour Marion Maréchal dans l’immédiat puisqu’elle a refusé d’entrer dans l’exécutif du mouvement mais qui lui donne incontestablement du poids et nous dit quelque chose des préoccupations de la base. La ravissante Marion qui a rattrapé plus d’une fois en matière de questions sociétales les dérapages de Florian Philippot et a fini par incarner un courant plus traditionnel-conservateur, a fait un tabac.

Elle a pris la tête des cortèges des Manifs pour tous où elle était régulièrement acclamée. Elle est présentée par les médias comme celle qui remet en cause le remboursement de l’avortement. Elle a répondu à ce sujet très clairement à nos questions.

Jean-Marie forever

A midi dans la salle plénière, l’arrivée de Jean-Marie Le Pen soulève une véritable ovation. Il rappellera les slogans historiques qui ont jalonné l’histoire du FN : « Unis les Français sont invincibles », « Non à l’islamisme », « Tête haute, mains propres », « Avec nous avant qu’il ne soit trop tard »… Avant de conclure, grave : « Entre nous et le désastre, il n’y a plus aujourd’hui que le Front national et les patriotes qui le suivent. » De longues minutes d’applaudissements debout. Son apparition a été précédée d’un très bon clip retraçant les points forts de sa carrière (coups de gueule à l’Assemblée, minute de silence aux victimes du Goulag, défense de l’Indochine et de l’Algérie) mais aussi le montrant en train de boxer, courir, danser, faire le coup de poing ! Le tout sur une adaptation musicale soul-funk de « Sunny » très enlevée. La foule conquise, est émue et ravie.

Lire la suite

Bruno Gollnisch : « L'Union européenne est irréformable ». Entretien (Présent 8119)

Bruno Gollnisch : « L’Union européenne est irréformable ». Entretien (Présent 8119)

06/06/2014 – www.present.fr – Entretien avec Bruno Gollnisch réalisé par le quotidien Présent, parue dans le numéro d’aujourd’hui. – Alors candidat aux européennes, Bruno Gollnisch avait été interrogé par Yves Chiron dans notre numéro spécial Europe (Présent du 10 mai). Le voici réélu, en compagnie de quelques autres… voire un peu plus que cela : un groupe de 24 députés du Front national. Un nombre qui sera une force, nous explique Bruno Gollnisch.


Présent : Comment s’est déroulée la campagne pour vous ?
Bruno Gollnisch : Bien. Nous avons enchaîné les meetings et les réunions publiques. Nous avons repris les thèmes généraux développés par les candidats des différentes régions. Les enjeux sont les mêmes. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous sommes contre la sectorisation de la France. Autrefois, les candidats se présentaient au niveau national. Sous prétexte de les rapprocher des électeurs, on a découpé la France en gros morceaux qui n’ont aucune personnalité.

Vous êtes député européen depuis de nombreuses années. Quelles sont les évolutions que vous avez pu remarquer au fil du temps ?
Pendant longtemps, nous avons cherché à améliorer le fonctionnement de l’Union européenne, espérant ramener l’institution à plus de raison et à un plus grand respect des identités nationales. Ce que nous voulions construire, c’était une Europe des nations. Aujourd’hui, notre critique de l’institution est beaucoup plus radicale parce que nous constatons, avec regret, qu’elle est irréformable. Le gigantisme de ses appétits, aussi bien au niveau spatial qu’au niveau des compétences – elle veut tout gérer du domaine social au culturel en passant par la politique et la sexualité ! – est impressionnant. Et étonnant, car on ne peut que constater les cuisants échecs qu’elle a enregistrés, concernant tant ses décisions politiques qu’économiques, familiales, etc.

Lire la suite

Bruno Gollnisch renonce à se présenter à Nice ?

Bruno Gollnisch renonce à se présenter à Nice ?

28/01/2013 – 12h00
NICE (NOVOpress) – Bruno Gollnisch ne souhaiterait pas se présenter à Nice aux prochaines élections municipales comme lui a proposé Marine Le Pen. C’est l’hebdomadaire local Le Petit Niçois qui nous l’apprenait ce vendredi dans le cadre d’un entretien avec le député européen du FN, dont l’éventuel parachutage a déjà fait couler beaucoup d’encre. Si l’entretien semble parfois un peu flou, il est en tout cas une phrase qui semble assez claire et sert même de titre à l’article : « Je ne serai pas candidat à Nice ! »

Lire la suite

Jacques Peyrat annonce le lancement d'une plateforme pour les élections municipales de Nice (et sa probable candidature à sa tête !)

Jacques Peyrat annonce le lancement d’une plateforme pour les élections municipales de Nice (et sa probable candidature à sa tête !)

Assemblée générale de l’Entente républicaine : Philippe Vardon en compagnie d’André Truqui, Jacques Peyrat et Jean-Claude Mari. Crédit photo  : DR

25/01/2013 -06h00
NICE (NOVOpress) – Décidément, ça remue sacrément dans la Baie des Anges en ce moment ! En tout cas pour ce qui est du champ politique se situant à la droite de Christian Estrosi (UMP), le maire de Nice qui d’ailleurs lui-même n’est plus franchement à droite. De recompositions en claquages de porte, en passant par des annonces tantôt attendues tantôt surprenantes, cela peut paraître difficile à suivre…

Lire la suite

« Européisme » : pour Bruno Gollnisch (FN), l’Union européenne actuelle est davantage jacobine que fédérale

16/11/2012 — 23h15
SAINT-ÉTIENNE (NOVOpress) —
Le député européen – et ancien concurrent de Marine Le Pen pour la présidence du Front National – Bruno Gollnisch s’est livré à une très intéressante intervention sur l’Europe politique, dans le cadre d’une journée de formation du FNJ Loire le 11 novembre dernier.

Continue reading

Publié le