Tag Archives: Bordeaux

8539-Chard

Manifs anti-migrants interdites !

04/02/2016 – FRANCE (Présent 8539)

Seules les manifs pro-migrants sont autorisées en France. Cazeneuve l’a confirmé en interdisant la manif à Calais organisée samedi par PEGIDA France. Le gouvernement français va-t-il faire tirer sur les patriotes le 6 février ?
8539_Une
Une interdiction 100 % idéologique, tout comme celle de Saint-Brieuc (voir notre interview de Christine Tasin dans Présent d’hier). Le ministre de l’Intérieur a déclaré qu’elle constituait un « trouble à l’ordre public »… Parce que la situation à Calais n’est pas en elle-même un énorme trouble à l’ordre public ? 8 000 clandestins dans la jungle, avec rixes ethniques, assauts réguliers de ferries et de camions, caillassages de flics au quotidien ne constituent pas un trouble à l’ordre public, mais quand les Français manifestent pacifiquement contre cette situation c’en est un !

Le 23 janvier dernier, la manifestation pro-migrants des militants de l’ultra-gauche et des no borders celle-là, avait été autorisée. Ces violents activistes, ces milices antifas qui incitent les migrants à attaquer les policiers. Des affrontements ont eu lieu avec les forces de l’ordre et les riverains (voir notre interview de David R. dans Présent du 27 janvier : « Ils veulent nos maisons »). Un millier de clandestins avaient forcé l’entrée du port et pris d’assaut un ferry. Mais ce sont les « anti-invasion » qu’il faut interdire et réprimer.

Mercredi, à l’issue de la réunion à Paris avec les élus calaisiens qui appellent désespérément le gouvernement à l’aide, Bernard Cazeneuve a promis des « mesures de fermeté » qui se traduisent immédiatement par des mesures… contre les Français qui n’en peuvent plus d’être envahis. La préfecture du Pas-de-Calais a fait savoir qu’un « processus d’interdiction » du rassemblement était en cours : « Des éléments tangibles démontrent que cette manifestation présente le risque de générer des affrontements entre la mouvance ultra-droite et la mouvance ultra-gauche en centre-ville de Calais ». L’aveu que si le cortège était autorisé, les milices gauchistes totalement hors de contrôle l’auraient attaqué, alors mieux vaut l’interdire !

Ça les arrange bien. Comme l’a déclaré Christine Tasin à Présent, « la vraie lutte menée par notre gouvernement n’est pas celle contre le terrorisme, mais contre les anti-islam. Les patriotes français se doivent donc, quoi qu’il arrive, d’être présents à Saint-Brieuc, Bordeaux, Montpellier et Calais, samedi et dimanche à Rungis pour dire leur volonté sans faille de sauver leur pays ».

Caroline Parmentier

• Pour le détail et les horaires des manifestations du 6 février voir sur les sites de Riposte laïque et de Résistance républicaine.

8538-Chard

Interview de Christine Tasin : un 6 février pour dire non

03/02/2016 – SOCIÉTÉ (Présent 8538)

Présent : Ce samedi 6 février, dans quatorze pays européens, vont se tenir les Journées européennes, contre l’invasion migratoire et l’islamisation de nos pays. D’où vient cette initiative et qu’espérez-vous de cette mobilisation ?
8538P1
Christine Tasin : Il s’agit d’une initiative de Tommy Robinson et de PEGIDA Allemagne qui, pendant le dernier trimestre 2015, ont demandé à des responsables de mouvements anti-islam des pays européens s’ils voulaient s’associer à une journée européenne « Sauvons notre pays, sauvons notre culture, sauvons notre futur ». Pierre Cassen et moi avons été sollicités pour organiser cela en France.
À notre tour nous avons sollicité les associations françaises susceptibles de proposer dans plusieurs régions un rassemblement ou une manifestation. L’idée était de proposer un choix pluriel aux Français, et géographique et de sensibilité politique, afin qu’il n’y ait pas d’exclusions à cause d’étiquettes ou de divergences politiques et que tous puissent dire non, clairement, à l’islamisation et à l’invasion de nos pays, parce que, comme l’a dit Tommy Robinson : « L’islam ne dort jamais pour ce qui est des possibilités de terreur. »

P. : Il y aura simultanément le 6 février des manifestations à Montpellier, à Bordeaux, à Calais, dont une est déjà interdite comme à Saint-Brieuc… Le préfet des Côtes-d’Armor représentant le gouvernement, Pierre Lambert, a d’ailleurs exposé ses motivations militantes pour l’interdire : « L’Europe n’est pas menacée par une islamisation rampante. Je ne suis pas en phase avec ces thèses racistes, provocatrices et xénophobes. » Que va-t-il se passer ?
C.T. : Nous ne pouvons pas accepter une interdiction fondée sur une motivation personnelle, politique ou idéologique du préfet, chargé de traiter également tous les citoyens, qu’ils soient de son bord ou pas.
Notre avocat a pris langue avec les services préfectoraux afin d’éclaircir cela, mais on ne voit pas pourquoi ni comment on pourrait nous interdire de manifester quand en Bretagne, comme dans le reste de la France, il y a manifestation sur manifestation, y compris celle de gens défendant des illégaux, donc des délinquants, accompagnés de ces délinquants eux-mêmes…
Les patriotes français se doivent donc, quoi qu’il arrive, d’être présents à Saint-Brieuc, Bordeaux, Montpellier et Calais, samedi et dimanche à Rungis, pour dire leur volonté sans faille de sauver leur pays.
Lire la suite

juppe

Juppé dans la course à la présidentielle : quand Ali perce sous Alain

Source : Boulevard Voltaire
Alain Juppé est, décidément, prêt à tout pour être élu.

Alain Juppé est, décidément, prêt à tout pour être élu. Coqueluche des médias « mainstream », il cultive tranquillement son image de futur père de la nation, en endossant le costume rapiécé pour l’occasion d’un De Gaulle ultra-light effectuant son retour au pouvoir à soixante-dix ans passés. Assurément, il n’a déjà aucun mal à se démarquer d’un Sarkozy frénétiquement compulsif et agité, comme du synthétique et apathique Guimauve le Conquérant, actuellement à l’Élysée.

Mais Alain Juppé, ci-devant Premier ministre de Chirac, anciennement frappé d’inéligibilité pour abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux et prise illégale d’intérêts dans l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris – infamie civique qui le força à un lointain exil québécois —, est aussi maire de Bordeaux, une ville bien connue de l’auteur de ces lignes (qui y a vu le jour) dont l’évidente transfiguration – lui valant d’être, aujourd’hui, classée au patrimoine de l’UNESCO – a contribué, hélas, à sa « boboïsation ».
Lire la suite

epicerie

Le réveil de Juppé ? Il dénonce une épicerie islamique

23/06/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Alain Juppé semble découvrir (enfin) la nature de l’islam. Il dénonce une épicerie tenue par un couple de convertis à l’islam qui impose des horaires séparés pour les hommes et les femmes

« Les frères : le lundi, mardi, mercredi et vendredi. Les sœurs : le samedi, le dimanche », ont-ils écrit sur une petite pancarte affichée à l’entrée de leur épicerie, sise dans le quartier historique de Saint-Michel, à Bordeaux. Avec la ferveur des nouveaux convertis, Soumaya (auparavant, Jessica) et Yahya (qui s’appelait Jean-Baptiste) ont appliqué pour leur épicerie l’apartheid sexuel au delà même de ce qu’exigeraient les préceptes islamiques, selon un imam interrogé par France 3.

Dans la religion, la mixité est interdite pour éviter la tentation

se justifient les épiciers. Les reportages de la presse locale –écrite et télévisuelle– font réagir jusqu’aux associations musulmanes, chagrinées de voir l’image de cette belle religion de paix et de tolérance abîmée par le comportement de quelques zélotes. Le maire de la capitale girondine, pourtant connu pour les positions islamophiles, s’en est ému, au nom des principes républicains d’égalité et de mixité. Bienvenue dans le monde réel, Monsieur le Maire !

Je m’appelais Jessica, je suis née et j’ai grandi à Bordeaux, dans une famille où on ne pratiquait aucune religion. J’étais esthéticienne, la religion ne m’intéressait pas. Puis, à une période, il s’est produit des deuils autour de moi, j’étais perdue, beaucoup de doutes. Alors j’ai pensé à la religion comme secours, j’ai lu la Bible, la Torah et le Coran. Et là, dans le Coran, j’ai trouvé mes réponses, la paix, la justesse. Je n’avais jamais fréquenté de musulmans.

Face à la polémique et aux risques de sanctions pénales – trois ans de prison et 45 000 euros d’amende –, les commerçants ont décidé hier d’abandonner la pratique de jours séparés pour les clientèles féminine et masculine, du moins de manière visible. Car si la presse, qui parle d’un couple de « néo-musulmans » (sic), et M. Juppé paraissent offusqués par cette atteinte à la mixité, c’est pourtant ce que réclament déjà un certain nombre de musulmans avec les horaires aménagés dans les piscines publiques ou les cours de sport.
L’islam et le Vivre ensemble, ce n’est pas pour maintenant.

Crédit photo : capture d’écran du reportage de France 3 Aquitaine du 22/06/15 sur l’épicerie bordelaise qui a fait polémique


Lire la suite

Bordeaux : Les agressions au laser se multiplient contre les transports en commun

Bordeaux : Les agressions au laser se multiplient contre les transports en commun

23/10/2014 – BORDEAUX (NOVOPress via Infos Bordeaux)
Désormais trams et bus évitent le quartier des Aubiers (à forte concentration d’étrangers), en raison de la multiplication de tirs laser.

Selon Xavier Sanchez, secrétaire général CGT à la TBC, qui s’exprime dans le journal 20 Minutes, « il y a eu plusieurs tirs laser signalés dimanche 19 octobre, et il a été décidé d’évacuer le quartier pour sécuriser les usagers et le personnel. Les bus et les tramways ne s’y rendaient plus. Désormais, à chaque signalement, la station ne sera plus desservie», explique le syndicaliste.

Dans un communiqué de presse, le syndicat s’alarme de la « recrudescence » de ce type d’agression : « Il est urgent, que nous ayons une intervention commune auprès du Préfet, du Procureur de la république et du Président de la communauté Urbaine de Bordeaux afin d’endiguer ce fléau, d’autant que le sentiment d’insécurité et de ras le bol dans l’entreprise est grandissant ».

Le syndicat Force Ouvrière a fait quant à lui un état des lieux il y a quelques jours : « Rien que pour cette année 2014 nous en sommes à 51 visées, 15 procédures d’agressions, et 4 arrêts de travail ».

En janvier dernier, le tribunal correctionnel de Bordeaux avait condamné à six mois de prison avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve un jeune homme qui avait ébloui un chauffeur de bus avec son pointeur laser.

Projet de mosquée, Alain Wagner : « Nous allons assigner la mairie de Bordeaux devant le tribunal administratif »

10/09/2014 – BORDEAUX (via Infos Bordeaux)
Le projet de mosquée voulu par Alain Juppé dans le quartier de la Bastide continue à faire couler beaucoup d’encre. Les oppositions sont nombreuses, et c’est au tour d’Alain Wagner, président de l’association de l’Union de défense du citoyen et du contribuable (UDCC), de mettre en garde le maire de Bordeaux.

Dans une interview-vidéo (ci-dessus, note de Novopress) réalisée par Riposte laïque, ce dernier annonce qu’il va attaquer « la mairie de Bordeaux devant le tribunal administratif » afin d’annuler cette « maison de la charia ». Destinée aux Frères musulmans et à leur filière locale (Fédération musulmane de la Gironde), cette mosquée avoisinerait un coût de plus de 24 millions d’euros, pour une surface de 12.000 mètres carrés ! L’espace dédié au culte pourra accueillir plus de 4.000 fidèles, soit le plus vaste local religieux de toute la région.

« Nous ne luttons pas contre l’islam, mais ce projet n’est pas qu’une salle de prière. C’est un véritable complexe islamique qui va effectuer la promotion d’une idéologie nommée la charia ». Pour ce dernier, « il faut mettre fin à la promotion de la charia en France et notamment à Bordeaux. Nous avons développé un savoir-faire et nous allons le mettre à la disposition des citoyens bordelais pour qu’ils puissent se défendre contre les projets d’Alain Juppé ».

Publié le
Construction d’une nouvelle église à Bordeaux

Construction d’une nouvelle église à Bordeaux

15/07/2014 – BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux)
C’est une première depuis plus de 40 ans. La mairie de Bordeaux a délivré le permis de construire pour Notre-Dame du Lac dans le nouveau quartier Ginko (avenue Reinson). Si le modeste bâtiment (capacité d’accueil de 150 personnes) ressemble très peu à un lieu de culte catholique, il comprendra cependant un espace pour les offices (250 m2), une salle de réunion (50 m2), un logement (65 m2) et un jardin (55 m2).

Les travaux devraient démarrer début 2015 pour une durée d’environ 12 mois. Pour financer ce projet d’un montant de 1,5 million d’euros, le diocèse de Bordeaux a vendu trois bâtiments : L’ancienne aumônerie du Grand-Parc qui a fait l’affaire d’un promoteur, l’ancien patronage de Saint-Martial vendu à la mairie, et une ancienne petite église des Chartrons.

Pour l’évêché, « ce sont 6 000 habitants qui viendront vivre dans ce nouveau quartier de Bordeaux. C’est pourquoi l’Église catholique en Gironde a souhaité être présente au plus proche de ses contemporains ». Ce nouveau lieu de culte sera confié au père Jean-Baptiste Lagüe.

Lire la suite

Après sa lourde défaite à Bordeaux, le socialiste Vincent Feltesse recasé à l’Elysée

Après sa lourde défaite à Bordeaux, le socialiste Vincent Feltesse recasé à l’Elysée

10/05/2014 – BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux)
Dans un communiqué de presse, le président de la république, François Hollande, a annoncé l’arrivée du bordelais Vincent Feltesse, au poste de « conseiller à la Présidence de la République ».

Celui qui a subi une défaire écrasante aux dernières élections municipales à Bordeaux devrait s’occuper des relations avec le parti socialiste, mais également de l’opinion publique, des sondages et des éléments de langage.

Vincent Feltesse (à gauche sur la photo) était au chômage depuis plusieurs semaines, après avoir échoué dans la conquête de la mairie, mais après avoir également perdu son siège de député, son poste de président de la CUB (communauté urbaine de bordeaux), et la mairie de Blanquefort qu’il dirigeait depuis 2001.

Le président de la république qui connaît des records d’impopularité va donc s’adjoindre les services d’un socialiste ayant réalisé l’un des plus faibles scores de l’histoire du parti à Bordeaux ! Nul doute que ses conseils politiques seront très vite suivis d’effets !

Crédit photo : DR.

Le PS et l’UMP dirigeront ensemble la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB)

Le PS et l’UMP dirigeront ensemble la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB)

13/04/2014 – BORDEAUX (via Infos Bordeaux)
Alors que la droite possède une large majorité à la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB), Alain Juppé, maire de Bordeaux et candidat à la présidence de la CUB, a décidé de la diriger conjointement avec le Parti socialiste. Les profondes divergences exprimées devant les médias, pendant la campagne des municipales, n’étaient-elles qu’un écran de fumée ?

Le maire de Bordeaux a donc décidé de réserver 7 des 20 vice-présidences à des élus de gauche (PS, Verts et communistes). Alain Anziani, maire socialiste de Mérignac, s’occupera de la métropolisation et devrait être le premier vice-président de la CUB.

Cette nouvelle organisation se mettra en place le 18 avril prochain avec l’élection d’Alain Juppé à la présidence de la CUB. Il succèdera au socialiste Vincent Feltesse.

Bordeaux : Marik Fetouh (LGBT), nouvel adjoint en charge de l’égalité et la citoyenneté

Bordeaux : Marik Fetouh (LGBT), nouvel adjoint en charge de l’égalité et la citoyenneté

07/04/2014 – BORDEAUX (via Infos Bordeaux)
Le nouveau conseil municipal de Bordeaux s’est réuni vendredi afin d’élire les 24 adjoints au maire (payés 2.566€/mois). Parmi les lauréats choisis pour seconder Alain Juppé, on retrouve Marik Fetouh (photo), fondateur du premier centre LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et Trans) à Bordeaux.

Pour ce membre du Modem, les objectifs de la mairie de Bordeaux sont clairs. Il les détaillait il y a quelques jours sur son blog : « Des objectifs précis de lutte contre les discriminations seront fixés à chaque direction, dans le cadre d’une concertation menée par la mission égalité. Par exemple, il pourra être proposé des actions de sensibilisation sur l’homophobie à la direction des sports, ou des actions de promotion de la diversité culturelle à la direction de la culture. Des référents seront nommés dans chaque direction, et constitueront les interlocuteurs privilégiés de la mission égalité. Un compte-rendu annuel sera fait par chaque référent devant le Cobade, permettant à la mission égalité d’établir un bilan des actions entreprises. Parallèlement, la Ville agira sur ses partenaires et opérateurs en introduisant des clauses de lutte contre les discriminations dans tous ses contrats, sur le modèle des clauses d’insertion déjà proposées : dans les contrats de délégation de service public, les partenariats publics-privés, les marchés publics, les financements aux associations et les autres opérateurs. Dans un second temps, la mission égalité proposera des actions aux partenaires de la Ville, et en priorité dans les structures où elle siège (écoles, musées, CHU…) ».

Les catholiques qui ont voté pour Alain Juppé risquent d’être déçus. L’ancien responsable de la Manif pour tous, Edouard du Parc, n’aura, lui, aucune responsabilité au sein du nouvel exécutif.

Crédit photo : DR

Cinéma : Laurent Dandrieu présente son dictionnaire à Bordeaux

Cinéma : Laurent Dandrieu présente son dictionnaire à Bordeaux

02/04/2014 – BORDEAUX (via Infos-Bordeaux)
Pour les amoureux du cinéma il ne faudra pas rater la présentation de l’ouvrage de Laurent Dandrieu à la librairie Mollat, mercredi 9 avril à 18h00.

Son Dictionnaire passionné du cinéma : 6 000 films à voir ou à fuir donne l’occasion de passer en revue l’ensemble du cinéma de ses origines à nos jours accompagné des commentaires sans concession du chroniqueur cinématographique de Valeurs actuelles. Amateur de la critique-promotion s’abstenir.

Mosquée de Bordeaux : La "désintox" très spéciale du journal Libération

Mosquée de Bordeaux : La « désintox » très spéciale du journal Libération

22/03/2014 – BORDEAUX (NOVOpress via Info Bordeaux) – Deux apprentis journalistes, étudiants à l’Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine (IJBA), signent aujourd’hui dans Libération un article sur la mosquée de Bordeaux (copie d’écran en Une) et la « désintox » supposée du candidat Front national, Jacques Colombier.

Infos-Bordeaux a donc décidé de procéder à un rappel de la réalité et d’ajouter quelques éléments soigneusement omis par Malik Teffahi-Richard et Jean-Yves Paillé.

Tout d’abord, il est intéressant de savoir que ce dernier est un opposant au Front national, ce qu’il n’hésite pas à déclarer sur Twitter.

Sur le fond ensuite. Ils exhument tout d’abord la citation d’Hugues Martin, maire pendant « l’exil » d’Alain Juppé : « Les crédits destinés à mettre en place ce lieu de culte ne doivent être que de provenance nationale […] pas un centime venant d’autres pays », phrase donnant raison à Jacques Colombier qui condamne le financement à venir, en provenance du Qatar, comme le reconnaît d’ailleurs Tareq Oubrou, l’imam de Bordeaux.

Lire la suite

Bordeaux : Philippe Poutou, l'ex-candidat à la présidentielle, rêve d’entrer au conseil municipal

Bordeaux : Philippe Poutou, l’ex-candidat à la présidentielle, rêve d’entrer au conseil municipal

13/03/2014 – BORDEAUX (NOVOpress/Infos Bordeaux)
C’est le souhait le plus cher de Philippe Poutou (à gauche sur la photo, avec Olivier Besancenot). Entrer dès le soir du premier tour au conseil municipal grâce à l’élection d’Alain Juppé le 23 mars. Pour cela, l’ancien candidat du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) à l’élection présidentielle de 2012 doit réaliser un score de 5% et tenter de convaincre sur des propositions très marquées par l’idéologie de ce groupuscule d’extrême gauche.

Si l’élu CGT de l’usine Blanquefort peine à convaincre sur son programme, il est vrai que celui-ci est surprenant. Peu de mesures concrètes, sauf celle des 100% de logements sociaux dans toutes les nouvelles opérations immobilières de la ville. Pour le reste, du très classique : « nombreuses embauches dans les services municipaux », service de santé « totalement gratuits », « gratuité des transports publics », « embauche de jeunes au chômage », et enfin « accueillir dignement toutes les personnes qui viennent à Bordeaux » !

Lire la suite

Bordeaux : Carnaval des deux rives, La polémique monte sur le web

Bordeaux : Carnaval des deux rives, La polémique monte sur le web

02/03/2014 – BORDEAUX (via Infos-Bordeaux) – Le Carnaval des deux rives se déroule chaque année à Bordeaux le premier dimanche de mars. Placé sous le thème de la Chine, il a « coloré la ville ce samedi après-midi », comme le soulignent nos confrères de Sud-Ouest.

Mais depuis hier soir de nombreuses photos circulent sur le net, dont certaines sont à la une du fameux site Fdesouche, un des blogs d’actualité les plus lus en France. En cause, plusieurs clichés (photo) donnant raison à la « théorie du grand remplacement », chère à Renaud Camus.

Cet écrivain met, depuis plusieurs années en garde, contre « le choc le plus grave qu’ait connu notre patrie depuis le début de son histoire puisque, si le changement de peuple et de civilisation, déjà tellement avancé, est mené jusqu’à son terme, l’histoire qui continuera ne sera plus la sienne, ni la nôtre », ciblant notamment le « remplacement » des Français de souche par d’autres peuples, principalement venus du Maghreb et d’Afrique.

Crédit photo : DR

Bordeaux : Le Front national appelle à manifester contre le projet de centre islamique

Bordeaux : Le Front national appelle à manifester contre le projet de centre islamique

14/01/2014 – 15h00
BORDEAUX (via Infos Bordeaux) –
C’est par le biais d’un communiqué de presse que le Front national appelle les bordelais à se mobiliser contre le projet de centre islamique à Bordeaux.

Ce projet démesuré, qui est dans les tuyaux depuis une dizaine d’années, est porté à la fois par le maire en place Alain Juppé, mais aussi par le candidat socialiste Vincent Feltesse, qui avait versé son obole sur sa réserve parlementaire (50.000 euros).

Situé dans le quartier de La Bastide, c’est un terrain de plus de 7.000 m2 que souhaite céder la mairie de Bordeaux à la Fédération des musulmans de gironde, organisation liée aux Frères musulmans. Critiqué par beaucoup de musulmans eux-mêmes qui le trouvent « disproportionné », ce vaste complexe comporterait une mosquée de 3.500 places, une école coranique, une bibliothèque, une librairie…

Depuis plusieurs années, l’imam Tareq Oubrou (photo) et ses proches butent sur le financement d’un tel projet, et échouant à trouver une telle somme (plus de 22 millions d’euros), ces derniers se tournent désormais vers les pays étrangers. Le Qatar serait sur les rangs, avec toutes les conséquences indirectes que cela induirait.

Lire la suite

Dieudonné à Bordeaux : La polémique enfle entre Alain Juppé (UMP) et Vincent Feltesse (PS)

Dieudonné à Bordeaux : La polémique enfle entre Alain Juppé (UMP) et Vincent Feltesse (PS)

07/01/2014 – 13h00
BORDEAUX (NOVOpress/Infos Bordeaux) –
Alors que toutes les enquêtes d’opinion montrent que les préoccupations des français sont le chômage, le pouvoir d’achat, le logement et l’insécurité, le gouvernement, aidé dans sa manœuvre, des médias et de l’UMP, concentre l’attention sur le cas de l’humoriste Dieudonné.

Si son humour ne fait pas rire tout le monde, et peut évidemment choquer, il est intéressant de constater la différence de traitement médiatique entre les spectacles de Dieudonné, et ceux visant, il y a quelques mois, la religion catholique. Les premiers, parce qu’ils critiqueraient Israël et des membres de la communauté juive, sont interdits au nom du « respect dû à la dignité de la personne humaine », les autres, attaquant violemment la religion catholique (des personnes lançaient des excréments sur Jésus, tandis que d’autres le plongeaient dans l’urine), étaient soutenus par les pouvoirs publics au nom de la « liberté d’expression » !

Lire la suite

Le Qatar va t-il financer la future "mosquée cathédrale" de Bordeaux‏ ?

Le Qatar va t-il financer la future « mosquée cathédrale » de Bordeaux‏ ?

21/12/2013 – 08h00
BORDEAUX (NOVOpress/Infos-Bordeaux) – Depuis maintenant plusieurs années, ce projet est bloqué du fait de l’impossibilité pour la Fédération des musulmans de la Gironde de réunir la somme nécessaire pour ce programme de grande envergure (plus de 20 millions d’euros), porté par l’imam Tareq Oubrou (photo) et soutenu par l’équipe municipale d’Alain Juppé

Les promoteurs de ce futur lieu de culte qui pourra accueillir plus de 3500 fidèles, cherchent donc des fonds dans les pays arabes, et parmi ceux-ci le Qatar. Ce petit pays riche de ses réserves de pétrole, finance depuis des années les mouvements islamistes dans le monde entier, et plus particulièrement la rébellion en Syrie, alimentant des réseaux proches d’Al-Qaïda.

La mairie de Bordeaux avait pourtant promis que, parmi les conditions à l’établissement d’une telle mosquée, figurait le refus de fonds en provenance de pays étrangers.

Lire la suite