Tag Archives: bleus

Nouvelle affaire de moeurs chez les Bleus : Olivier Giroud présente ses excuses

Nouvelle affaire de moeurs chez les Bleus : Olivier Giroud présente ses excuses

17/02/2014 – LONDRES (NOVOpress)
Sur son compte Twitter officiel, Olivier Giroud a présenté ses « excuses » à son épouse, Jennifer, et à son club, Arsenal, suite à la révélation de sa liaison extraconjugale par le quotidien britannique « The Sun », dimanche. « Je présente mes excuses à mon épouse, ma famille, mon entraîneur, mes coéquipiers et les supporters d’Arsenal. Je dois maintenant me battre pour ma famille et pour mon club, pour obtenir leur pardon. Rien d’autre ne compte désormais », a déclaré l’attaquant des Bleus.

 

Dans son édition dominicale, le journal avait publié un cliché de l’attaquant français en sous-vêtement avec ce titre : « La preuve que Giroud a trompé (sa compagne) avec une mannequin dans l’hôtel de l’équipe quelques heures avant un match ». La jeune femme serait Celia Kay, mannequin (ou call-girl anglaise selon les sources) avec qui Giroud avait été aperçu dans un hôtel londonien la nuit précédent un match face à Crystal Palace, le 2 février.

Sur le site arsenalfrenchclub, on peut lire au sujet d’Olivier Giroud, marié et père de famille : « L’amour, la famille, l’honneur, le courage et la force sont tatoués sur son bras gauche. Olivier Giroud est un homme de valeurs et il tient à les afficher ». Décrit comme « très croyant », le joueur s’est fait également tatouer sur le bras droit un psaume en latin extrait de la Bible, signifiant : « Le Seigneur est mon berger, rien ne saurait me manquer ». Quand Le foot business et l’honneur ne font pas bon ménage…

On aurait déjà gagné la coupe du monde ? C’est tout de même un peu excessif tout ça

On aurait déjà gagné la coupe du monde ? C’est tout de même un peu excessif tout ça

Ci-dessus : Rio de Janeiro où aura lieu la finale de la Coupe du Monde de football 2014.

Ils ont donc réussi ce qui était parait-il impossible. Ils étaient méconnaissables, mais les ukrainiens aussi. Cette victoire tombe décidément bien pour tout le monde. Certains diront trop bien pour un pouvoir qui tente de combattre le pessimisme et qui essaye de reconquérir l’opinion par sa dernière carte l’anti-racisme idéologique.

La suspicion peut-elle aller jusqu’à envisager un match trop bon pour être honnête. On ne peut totalement l’écarter. Mais on ne peut pas le prouver et l’essentiel, de toute façon, est ailleurs, dans l’hystérie disproportionnée des réactions médiatico-politiques.

On aurait déjà gagné la coupe du monde ? C’est tout de même un peu excessif tout çaOn est passé en quelques jours du mépris de « racailles » du ballon rond à l’adulation de nouveaux héros nationaux. Les mêmes qui leur crachaient dessus leur lèchent les crampons.

Et puis, il y a les messages subliminaux, ceux de l’esprit de 98. En gros, la France de la diversité serait de retour et aurait marqué 3 à 0 contre le FN et l’esprit xénophobe.

Lire la suite

Fédération française de football : pas de carton rouge pour Patrice Evra

Fédération française de football : pas de carton rouge pour Patrice Evra

25/10/2013 – 08h00
PARIS  (NOVOpress) –  La Fédération française de football (FFF) vient d’annoncer que Patrice Evra ne sera pas suspendu pour son interview fracassante diffusée dimanche dernier sur TF1 dans l’émission Téléfoot (vidéo ci-dessous). Le défenseur des Bleus « reste à la disposition du sélectionneur », malgré ses insultes et menaces contre quatre consultants : Bixente Lizarazu, Luis Fernandez, Rolland Courbis et Pierre Ménès.

Lire la suite

« Va te faire enculer, va niquer ta mère, sale fils de pute ! » : Samir Nasri revient déjà chez les Bleus…

« Va te faire enculer, va niquer ta mère, sale fils de pute ! » : Samir Nasri revient déjà chez les Bleus…

18/05/2013 – 18h30
PARIS  (NOVOpress) –
 Samir Nasri (au centre sur la photo, avec des fans du Manchester City) est de retour chez les Bleus pour la tournée en Amérique du Sud des Tricolores, du 1er au 9 juin prochain. Pour expliquer le retour du joueur de Manchester City, presque un an après sa dernière apparition en équipe de France de football, le sélectionneur, Didier Deschamps, estime que « le critère le plus important reste le critère sportif ».

Lire la suite

Raymond Domenech : les racailles et les bisounours chez les Bleus

Raymond Domenech : les racailles et les bisounours chez les Bleus

21/11/2012 –  14h00
PARIS (NOVOpress) –
Dans son livre, en librairie mercredi et intitulé « Tout seul », Raymond Domenech publie ses souvenirs en tant qu’entraineur de l’équipe de France de football de 2004 à 2010. Son éclairage confirme une réalité : le football français de haut niveau a été pris en otage par de véritables racailles, depuis le début des années 2000. Raymond Domenech raconte ses déboires avec différents joueurs en bleu. Karim Benzéma qui a dès 2008  « la morgue d’un grand joueur sans en être encore un ». A l’image aussi de Nicolas Anelka, « maugréant des insultes ». Ou encore, Samir Nasri  symbolisant « cette dérive des joueurs ne pensant qu’à leur gueule ».

Lire la suite

Yann M’Vila chassé des Bleus jusqu’au 30 juin 2014

Yann M’Vila chassé des Bleus jusqu’au 30 juin 2014

09/11/2012 – 15h30
RENNES (NOVOpress) –
Yann M’Vila n’aura pas le droit de porter le maillot tricolore pendant un an et demi. Il manquera la Coupe du monde de football au Brésil en 2014. Le joueur du Stade Rennais a été privé, jeudi, par la commission de discipline de la Fédération Française de Football (FFF), de toutes sélections nationales jusqu’au 30 juin 2014. Il est considéré comme le meneur de la virée en boîte de nuit des joueurs de l’équipe de France Espoirs à Paris, deux jours avant le match de barrages retour en Norvège, qualificatif pour l’Euro-2013.

Lire la suite

Didier Deschamps en a assez de la « génération pourquoi »

Didier Deschamps en a assez de la « génération pourquoi »

01/11/2012 – 10h00
PARIS (NOVOpress) – L’affaire M’Vila/Mavinga aujourd’hui et les scandales Zidane, Anelka, Nasri ou Ben Arfa dans un passé récent, ont confirmé la tendance : de nombreux joueurs ont importé au sein de l’équipe tricolore et dans leur club une « culture racaille » outrancière, née dans les banlieues de l’immigration : refus de l’autorité, affrontement avec les supporteurs, arrogance, insultes, prosélytisme religieux… le tout sur un air de rap.  C’est cette métamorphose multiculturelle de la planète football que Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus, vient d’aborder dans un entretien croisé avec Philippe Saint-André, son homologue du rugby, accordé à l’AFP.

Lire la suite

Affaire M’Vila et Mavinga : Frédéric Antonetti baisse sa culotte

Affaire M’Vila et Mavinga : Frédéric Antonetti baisse sa culotte

30/10/2012 –  08h00
RENNES (NOVOpress) –
Attitude ferme, mercredi dernier, de Frédéric Antonetti : le coach du Stade Rennais (photo) avait évoqué publiquement sa volonté de se passer de ses deux joueurs, Yann M’Vila et Chris Mavinga, « jusqu’au 30 mai prochain », afin de les punir de s’être rendus en discothèque à Paris entre les deux matches du barrage qualificatif pour l’Euro 2013 Espoirs contre la Norvège. Une fermeté de courte durée : l’entraîneur des Rouge et Noir les a réintégrés hier dans l’effectif !

Lire la suite

Hugo Lloris est-il terrorisé par les « caïds » chez les Bleus ?

Hugo Lloris est-il terrorisé par les « caïds » chez les Bleus ?

28/06/2012 – 10h00
PARIS (NOVOpress) –
Hugo Lloris (photo), le gardien de l’équipe de France de football, qualifie de « rapports d’hommes », les graves problèmes comportementaux de certains Bleus à l’Euro (Nasri, Ben Arfa, M’Vila, Ménez), sur le site Le Parisen.fr. Le capitaine des Tricolores ajoute : « Résumer le comportement de 23 joueurs à deux incidents, c’est profondément injuste ».

Le capitaine des Bleus est peut-être victime du syndrome de Stockholm, cette  propension des otages à épouser le point de vue de leurs geôliers par peur et contagion émotionnelle avec ces derniers. Comme à Knysna en 2010. Ou tout simplement, le portier de l’Olympique lyonnais a la mémoire courte. Car il n’y a pas eu « deux incidents » à déplorer, mais plusieurs attitudes scandaleuses : le « Ferme ta gueule » de Nasri en direction de la tribune après son but contre l’Angleterre, puis le « Fils de pute, va te faire enculer, va niquer ta mère !», adressé à un journaliste de l’AFP après le match contre l’Espagne.

On peut citer aussi la rébellion de Ben Arfa contre Laurent Blanc après Suède-France, le refus de M’Vila de serrer la main d’Olivier Giroud, puis de son entraîneur, au moment de son remplacement face à l’Espagne. Ou encore, pendant la même rencontre, l’insulte (« Va te faire enculer !») lancée à la face de l’arbitre et de son capitaine par Ménez. Sans parler d’autres dérapages qui auraient pu être étouffés. Il faut être de mauvaise foi ou être terrorisé par les « caïds » des Bleus pour minimiser ces attitudes qui nuisent tellement à l’image de la France.

Crédit photo : Станислав Ведмидь/Stanislav Vedmid via Wikipédia, licence CC.

Coca Cola fou des Bleus : une pub qui sonne faux

Coca Cola fou des Bleus : une pub qui sonne faux

25/06/2012 – 18h45
PARIS (NOVOpress) –
La publicité de Coca Cola sur les Bleus à l’Euro était toujours diffusée hier soir à la télévision française. Elle filme un peuple français euphorique, transporté par son équipe nationale : un supporteur se transforme en coq gaulois, un homme d’affaire voit sa tête se métamorphoser en ballon de foot, tandis que c’est aussi l’hystérie dans les maisons de retraite de l’Hexagone, à chaque but des Bleus, bouteille de Coca Cola à la main.

Une publicité grotesque à la lumière du parcours des Tricolores, où la joie, la convivialité et la solidarité sont à des années lumière des « ferme ta gueule » et « fils de pute » de la bande à Samir Nasri. Mais la firme américaine a vu juste dans le titre de sa publicité : « Let’s Get Crazy ! » (« Soyons fous ! »). Assurément, une bonne partie des Bleus le sont depuis plusieurs années !

Bleus : « Une honte pour le sport français »

Bleus : « Une honte pour le sport français »

25/06/2012 – 12h20
PARIS (NOVOpress) –
Les scandales à répétition perpétrés par certains joueurs de l’équipe de France de football durant l’Euro, font couler beaucoup d’encre. Samedi soir, Samir Nasri a insulté un journaliste après le match contre l’Espagne en le traitant de « Fils de pute ». Une insulte très prisée par les racailles des banlieues de l’immigration, proche de celle que Nicolas Anelka avait proférée à l’encontre de Raymond Domenech en pleine Coupe du monde 2010.

Cette grave insulte passera-t-elle comme une lettre à la poste ? Le patron du football français, Noël Le Graët, déclare dans L’Equipe du 25 juin qu’il n’est pas « là pour sanctionner. Je suis quelqu’un qui sait discuter et recevoir ». Un discours permissif favorisant un laisser-aller chez les Bleus catastrophique pour l’image de la France depuis tant d’années.

Une attitude en complet décalage avec le ras-le-bol des Français. Sur RMC, Jean-Michel Larqué a estimé que les performances de tels joueurs « sont proches du néant. Ce sont des comportements de caïds de cour de récréation ». Les Anglais, eux, qualifient Samir Nasri de « racaille ».

Les tennismen français trouvent les mots justes également pour déplorer le comportement de Ban Arfa, Nasri, Ménez et M’Vila en Ukraine : « Il y a clairement un manque d’éducation à la base et un manque flagrant de respect vis-à-vis de la hiérarchie, du maillot et de la presse. Niveau langage, c’est le niveau zéro : l’insulte est devenue monnaie courante », regrette Julien Benneteau dans les pages du quotidien sportif. Loïc Courteau, ex-entraîneur d’Amélie Mauresmo, pose la bonne question : « Quel que soit leur talent, certains ne devraient plus jamais avoir le droit de porter le maillot. De par leur comportement, ils sont une honte pour le sport français ».

Crédit photo : William Brawley via Flickr, licence CC.

Retour des « démons » de Knysna chez les Bleus

Retour des « démons » de Knysna chez les Bleus

22/06/2012 – 10h00
DONETSK (NOVOpress) – « J’apprécie beaucoup d’être sorti des poules, mais ce que j’ai vu a réveillé en moi quelques démons… ». En conférence de presse, mercredi, à Donetsk (Ukraine), Florent Malouda (photo, cliquer dessus pour la voir en entier) a constaté le retour chez les Bleus des « démons » ayant dégradé l’image de la France à l’internationale, pendant la mutinerie d’une partie des joueurs de l’équipe de France à Knysna, le 20 juin 2010, en pleine Coupe du monde de football sud-africaine.

En cause, de nouveaux débordements mardi soir dans l’effectif tricolore, après la piteuse défaite face à la Suède en phase de poule à l’Euro. Les vestiaires de l’équipe dirigée par Laurent Blanc ont pris des allures de pétaudière multiethnique. Alou Diarra a eu une altercation musclée avec Samir Nasri, auteur déjà de plusieurs provocations depuis le début de la compétition. Tandis que Hatem Ben Arfa osait tenir tête à son entraîneur. Une sale habitude chez un joueur qui traîne une « mauvais réputation » depuis son enfance. Alain Boghossian, l’un des adjoints de Laurent Blanc, a tenté d’étouffer ce nouveau scandale. Mais la réalité est là : les « caïds » qui ont pris en otage le football français depuis plusieurs années, font toujours la loi. Chassez le naturel, il revient au galop…

Crédit photo : Globovisión via Flickr, licence CC.

Gourcuff viré des Bleus : un problème « d’intégration » ?

Gourcuff viré des Bleus : un problème « d’intégration » ?

30/05/2012 – 15h00
LE TOUQUET (NOVOpress) – À la surprise générale, Yoann Gourcuff a été évincé de l’équipe de France de football pour l’Euro dont le coup d’envoi aura lieu le 8 juin prochain en Ukraine et en Pologne. C’est aujourd’hui que Laurent Blanc, le sélectionneur des Bleus, donnera les raisons de ce renvoi. Il est possible que celles-ci ne soient pas uniquement sportives comme nous l’évoquions le 15 mai. Selon Le Parisien de ce jour, le meilleur passeur des Bleus depuis 2008 (huit passes décisives), qui s’est toujours montré décisif lors des matchs internationaux à enjeux, « n’a pas forcément donné des gages d’intégration ».

Le monde à l’envers

C’est donc le joueur breton qui aurait le tort de ne pas s’intégrer à un groupe toujours mené par les « caïds » du fiasco sud-africain de 2010. Un comble ! La question mérite d’être posée : Yoann Gourcuff est réservé, il s’exprime correctement en français, a de la classe et analyse les matchs comme un coach expérimenté. Cette façon d’être différente agace peut-être certains joueurs bas du front, pétris de rap et rivés à la Playstation.

Laurent Blanc est-il sous l’influence de ces « caïds » ? L’Equipe de ce jour donne quelques indices. Le quotidien sportif évoque de nouveau l’hypothèse du mépris de Ribéry, Benzema et Menez à l’égard du meneur de jeu tricolore. Tandis que l’envoyé spécial du journal, Vincent Duluc,  reconnaît que les « tourmenteurs » de Yoann Gourcuff « sont restés au pouvoir ». CQFD.

Crédit photo : Le mensuel de Rennes via Flickr, licence CC.

Les « caïds » chez les Bleus veulent-ils la peau de Gourcuff ?

Les « caïds » chez les Bleus veulent-ils la peau de Gourcuff ?


15/05/2012 – 13h30
CLAIREFONTAINE (NOVOpress) —
C’est aujourd’hui, à 18 heures, que Laurent Blanc annoncera la liste des joueurs de Ligue 1 qui disputeront l’Euro 2012 en Pologne et Ukraine à partir du 8 juin. Yoann Gourcuff en fera-t-il partie ? Le meneur de jeu de l’Olympique lyonnais revient en forme après de multiples blessures. Mais l’hostilité à son égard, affichée par certains meneurs chez les Tricolores, pourrait avoir raison de cette sélection.

L’Équipe de ce mardi révèle en effet l’existence d’un véritable complot anti-Gourcuff depuis la catastrophique Coupe du monde sud-africaine en 2010. Le quotidien sportif cible trois principaux responsables de cette cabale : Thierry Henry (désormais hors de l’équipe de France de football), Patrice Evra (le meneur de la mutinerie de Knysna) et Franck RibéryL’Équipe cite le témoignage anonyme d’un joueur qui relate que « le comportement de certains cadres avec Yoann était vraiment limite » en Afrique du Sud.

On saura ce soir si les « caïds » de l’équipe de France ont eu gain de cause.

Crédit photo : Y. Caradec via Flickr (cc)

Bleus : Hatem Ben Arfa revient avec « sa mauvaise réputation »

Bleus : Hatem Ben Arfa revient avec « sa mauvaise réputation »

11/05/2012 – 12h00
VARSOVIE (NOVOpress) –
Laurent Blanc, le sélectionneur des Bleus, a donc décidé de rappeler en équipe de France de football, Hatem Ben Arfa. L’attaquant de Newcastle devrait faire partie de la nouvelle aventure des Tricolores durant l’Euro 2012, organisé à partir du 8 juin en Pologne et en Ukraine.

Le Parisien du 10 mai rappelle que l’ex-joueur de l’Olympique de Marseille (photo) « traîne une mauvaise réputation » depuis ses classes à Clairefontaine (voir vidéo). D’ailleurs, le coach des Bleus a clairement annoncé la couleur : « A Ben Arfa de nous prouver qu’il n’est pas difficile pour un groupe et qu’il a une grande motivation pour l’Euro ».

Ce retour ne devrait pas combler le fossé culturel qui se creuse au sein de l’équipe de France depuis la fin des années 1990. Bien au contraire. C’est ce que souligne le dernier dossier du magazine So Foot, intitulé : « Equipe de France : le grand flou ». L’article évoque pudiquement une « tendance légèrement clanique qui perdure en bleu depuis quelques années. Ici, le clan des « chichamen » autour de Ribéry, Abidal, Benzema, Ménez ou Sakho » qui partagent « une même culture banlieue ». De l’autre, selon So Foot, « les provinciaux : Debuchy, Giroud, Cabaye, etc. ». Une évidence : « cette équipe de France n’a aucun véritable point de référence ».

Sauf, peut-être, une vraie tendance à la sur-représentation de joueurs de culture africaine. Rien n’a changé depuis le fiasco des Tricolores à la Coupe du monde sud-africaine en 2010. Ce que déplore Juan Manuel Lillo dans ce dossier : « Les entraîneurs sont tombés dans la facilité : ils cherchent des joueurs plus forts physiquement, pensant certainement que cette force leur permettra de tenir des résultats. C’est le contraire qu’il faut faire ». Autre témoignage significatif dans le numéro 96 de So Foot, celui de David Trezeguet. Grâce aux Bleus, l’attaquant a gagné une Coupe du monde (en 1998) et un Euro (en 2000). Mais aujourd’hui, il déclare se sentir « argentin à 100% ». L’identité, c’est plus fort que toi !

Yann M’Vila : nouvelle affaire de prostitution chez les Bleus

Yann M’Vila : nouvelle affaire de prostitution chez les Bleus

20/10/2011 – 19h00
RENNES (NOVOpress) –
C’est la semaine celte du Stade rennais. Après avoir affronté Lorient dimanche soir (2-0), le club de Patrick Le Lay joue ce soir contre le Celtic Glasgow. Aujourd’hui bien éloigné des racines celtes de la terre bretonne, Rennes n’alignera pas Yann M’Vila contre les Ecossais. Le milieu international a sans doute la tête ailleurs.

Deux prostituées occasionnelles sont jugées pour avoir détroussé le joueur rennais. La Gazette de Montpellier  vient de révéler qu’à l’issue du match amical France-Chili (1-1), du 10 août dernier, l’international tricolore et l’un de ses amis ont fréquenté deux jeunes femmes, Ingrid et Sarah, dans une boîte de nuit de Montpellier. Ils ont alors convenu avec elles d’un accord de relations sexuelles tarifées dans un hôtel.

Selon les déclarations des prévenues, les relations ne se seraient pas bien passées. Au réveil, le milieu de terrain du Stade rennais et son ami ont constaté qu’ils avaient été pillés : montres de luxe, ordinateurs, téléphones portables, etc. Après l’affaire Zahia  qui a éclaboussé l’année dernière le football français, les mauvaises fréquentations continuent de plus belle chez les Tricolores.