Tag Archives: Benoit XVI

Benoît XVI remercié par les traditionalistes et par les Arabes d’Italie

Pour le droit à l’islamophobie, polémiques autour d’une controverse

02/02/2016 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Rappelez-vous, en septembre de l’année 2006, le pape Benoît XVI avait tenu une conférence à l’université de Ratisbonne. Il avait repris dans son discours, à l’attention d’universitaires, une controverse opposant, en 1391, l’empereur byzantin Manuel II Paléologue à un Persan lettré. Il s’agissait de définir les rapports entre la raison et la foi. De cette discussion lointaine, mais toujours d’actualité, était ressorti que le christianisme, au contraire de l’islam, accordait raison et foi. Propos islamophobes ? si l’on veut… Elisabeth Badinter et Régis Debray ont réclamé encore récemment le droit à l’islamophobie, ou ce que l’on appelle ainsi : une critique argumentée de cette religion.

À l’époque, tout ceci provoqua un véritable scandale qui, une fois de plus, déclencha des émeutes ultraviolentes et habilement orchestrées par certains pays musulmans. En Somalie, une religieuse italienne fut tuée en signe de protestation. Le groupe islamiste Asaeb en al-Irak al-jihadiya appela tous les musulmans à s’en prendre directement aux « chrétiens et juifs, dont les religions sont hostiles à l’Islam. » De simples paroles, pouvant être logiquement discutées et contredites, mais soigneusement enlevées de leur contexte, avaient réussi, une fois de plus, à embraser le monde musulman. De cette façon, nous avions pu réellement constater, avec consternation, que la controverse de 1391, affirmant que l’Islam ne laissait aucune place à la raison dans l’expression de la foi de ses croyants, était juste et fondée non seulement au XIVe siècle, mais aussi au XXIe siècle !
Lire la suite

femen_notre-dame

Nouvelle relaxe pour les FEMEN

29/10/2015 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Ce jeudi, la Cour d’appel de Paris a confirmé la relaxe de huit FEMEN, ce groupe féministe si actif ces derniers mois. Elles étaient jugées pour avoir dégradé une cloche de Notre-Dame en février 2013, lors de la démission du Pape Benoit XVI et le jour où allait être adopté à l’Assemblée le projet de loi sur le mariage homosexuel.

Cette cloche faisait l’objet d’une exposition particulière dans la nef à l’occasion du 850e anniversaire de la cathédrale.
Ces FEMEN, entrées discrètement, avaient fait irruption, seins nus, en criant « Pope no more », « plus de Pape » ou encore « in gay we trust » « nous croyons en l’homosexualité ».
Elles avaient fait sonner ces fameuses cloches avec des morceaux de bois. Elles s’étaient ensuite fait expulser non sans quelques dommages.
Lors de leur procès, ces FEMEN avaient dit avoir pris soin de recouvrir leurs bâtons avec de la feutrine… ce qui laisse perplexe, voire indigné.
D’autant plus que les surveillants qui les avaient maîtrisées ont été condamnés à des amendes avec sursis pour avoir touché à ces femmes.


 

 

 

La relaxe pour l’ignoble Plantu [Présent 2000]

La relaxe pour l’ignoble Plantu [Présent 8200]

01/10/2014 – PARIS (NOVOpress) – Si vous caricaturez Christiane Taubira en singe, c’est neuf mois de prison fermes, cinq ans d’inéligibilité et 50 000 euros d’amende. Si vous représentez le pape en train de sodomiser un enfant, c’est la relaxe.

La relaxe pour l’ignoble Plantu [Présent 2000]Le dessin, publié le 22 mars 2010 sur le site de Plantu et repris le 3 avril suivant par Le Monde magazine, avait aussitôt fait l’objet d’une plainte de l’Agrif pour « provocation à la haine ou à la violence » envers les catholiques. Intitulé « Pédophilie : le pape prend position », il mettait en scène Benoît XVI sodomisant un enfant qui déclarait : « Quitte à se faire enculer, autant aller voter dimanche ! », en référence aux élections régionales.

Ce dessin « n’avait ni pour objet ni pour but de stigmatiser la communauté des catholiques ou même l’ensemble du clergé », a estimé la chambre de la presse. C’est l’évidence même ! Et ce même s’il a « légitimement pu choquer certaines personnes et singulièrement des fidèles en raison de l’atteinte portée à la dignité de la figure du pape » (ce dont la chambre se fout totalement).

Lire la suite

[Lu sur le Net] Renonciation de Benoit XVI : « L’exception sublime la règle ! » pour Benoît Fleury

[Lu sur le Net] Renonciation de Benoit XVI : « L’exception sublime la règle ! » pour Benoît Fleury

04/03/2013 – 16h30
ROME (via Itinerarium) – Le pape émérite Benoit XVI [a] renonc[é] officiellement à sa charge, ce jeudi 28 février, à 20h. Cet acte exceptionnel s’inscrit cependant dans la tradition constitutionnelle de l’Eglise catholique romaine. Entretien avec Benoit Fleury, agrégé des facultés de droit, professeur à l’université de Poitiers. Il est l’auteur de la thèse, Abdication et continuité de l’Etat dans le droit public de l’Ancien Régime.

Lire la suite

"Benoît XVI : il est parti en beauté !" par Dominique Venner

« Benoît XVI : il est parti en beauté ! » par Dominique Venner

Le pape Benoît XVI en Pologne en 2006 avec le président polonais Lech Kaczynski.

20/02/2013 – 08h00
PARIS (via le site de Dominique Venner) – La renonciation annoncée par Benoît XVI le 11 février a été unanimement saluée avec respect comme un acte de courage et d’humilité. Ayant senti que les forces allaient lui manquer pour exercer son « ministère d’évêque de Rome », il a décidé de se retirer. Décision inédite, que l’on dirait stoïcienne, en contradiction avec la conception sacrale de l’élection pontificale. Sans doute le pape est-il élu par des hommes, mais l’intervention de l’Esprit saint lui donne en principe la force d’assumer cette charge quelles que soient les faiblesses inhérentes à sa nature, ce qui était jusque-là la règle implicite.

Lire la suite

Mussolini : Benoît XVI abandonne son troupeau

Mussolini : Benoît XVI abandonne son troupeau

16/02/2013 – 10h00
ROME (NOVOpress) –
Soit sincérité soit prudence politique, en pleine campagne pour des élections où le vote catholique sera crucial, la classe politique italienne a professé presque unanimement la plus grande admiration pour la renonciation de Benoît XVI.

Lire la suite

Profanation de Notre-Dame de Paris : le Parti socialiste complice ?

Profanation de Notre-Dame de Paris : le Parti socialiste complice ?

15/02/2013 – 14h00
PARIS (NOVOpress) — Certaines voix se sont étonnées du pesant silence du premier secrétaire du Parti socialiste, Harlem Desir, suite à la profanation de Notre-Dame de Paris par un groupe d’extrémistes Femen venues fêter à leur manière la renonciation de Benoît XVI. En effet, l’apparatchik socialiste nous avait habitué à davantage de réactivité et de fermeté lorsque les jeunes identitaires avaient occupé le toit du chantier de la future mosquée de Poitiers, dénonçant dans l’heure un « acte de haine commis par des fanatiques violents » et demandant la dissolution de Génération identitaire « ce groupuscule fanatique dont les agissements violents sont une menace pour l’ordre public, la sécurité des personnes et pour la cohésion républicaine ».

Lire la suite

Un acte nul ? Étranges fautes de latin dans la renonciation de Benoît XVI

Un acte nul ? Étranges fautes de latin dans la renonciation de Benoît XVI

13/02/2013 – 13h15
ROME (NOVOpress) – Dans le court texte de la renonciation de Benoît XVI, tel que l’a officiellement diffusé le Vaticanet tel qu’il a été imprimé dans l’Osservatore Romano, il y a deux solécismes grossiers. C’est ironiquement le philologue communiste (mais scientifiquement très réputé), Luciano Canfora, professeur à l’université de Bari, qui les a relevés dans le Corriere della Sera, sous le titre « Un exemple de latin moderne ».

Lire la suite

Les Femen profanent la cathédrale Notre-Dame de Paris

Les Femen profanent la cathédrale Notre-Dame de Paris

12/02/2013 – 20h20
PARIS (NOVOpress) – Un groupe de gauchistes, du mouvement Femen, a profané la cathédrale Notre-Dame de Paris mardi matin, afin de « fêter le départ du pape Benoît XVI ».

Huit femmes, entrées dans le flot des touristes, se sont mises nues à proximité des nouvelles cloches qui étaient exposées dans la nef du prestigieux édifice religieux parisien. Elles ont alors scandé des slogans violemment antichrétiens, également peints en anglais sur leur corps, du style : « Pope no more » (« Plus de pape »), « Crise de la foi », ou « Bye bye Benoît ! »

Lire la suite

Le Pape Benoît XVI renoncera au trône pontifical le 28 février

Le Pape Benoît XVI renoncera au trône pontifical le 28 février

Copie d’écran ci-dessus : l’annonce par Radio Vatican.

11/02/2013 – 15h40
ROME (NOVOPress) – Coïncidence symbolique ? C’est au cours du consistoire pour la canonisation d’Antonio Primaldo et ses compagnons martyrs (les 800 martyrs d’Otrante), massacrés par les Turcs le 14 août 1480 pour avoir refusé de se convertir à l’Islam, que le pape Benoît XVI, en fin de matinée, a annoncé qu’il quitterait le trône pontifical le 28 février. Il avait été élu au Souverain Pontificat le 19 avril 2005.

Lire la suite

Le Noël du pape Benoît XVI - Par Joël Prieur

Le Noël du pape Benoît XVI – Par Joël Prieur

Si l’on est chrétien, un peu ou beaucoup, c’est le livre que l’on peut offrir sans risque comme cadeau de Noël. L’enfance de Jésus, de Benoît XVI, vient de paraître aux éditions Flammarion. Après deux volumes publiés sur Jésus de Nazareth, voici comme un portique d’entrée pour sa grande œuvre sur le Christ. Un best-seller en perspective, sortant à point pour se retrouver, sous le sapin, en cadeau d’appoint.

Lire la suite

A Rome, pas d'euphorie pour le cinquantenaire du concile Vatican II

A Rome, pas d’euphorie pour le cinquantenaire du concile Vatican II

Séance de travail lors du concile Vatican II.Crédit : Lothar Wolleh via Wikipédia (cc)

11/10/2012 — 19h30
ROME (Novopress via le bulletin de Réinformation) — Cinquante ans après l’ouverture du concile, le bilan de l’“aggiornamento” voulu par Jean XXIII pose aujourd’hui plus de questions qu’il ne semble en résoudre. Jusque‑là réservé aux traditionalistes, le discours critique sur les fruits du concile est désormais porté par des évêques. Les trois premiers jours du synode sur « la nouvelle évangélisation », qui se déroule à Rome jusqu’à la fin octobre, montrent que les digues idéologiques cèdent les unes après les autres.

Ce débat réunit 250 évêques et une centaine d’experts et d’auditeurs venus de toute la planète. Si Benoît XVI les a convoqués pour stimuler la « nouvelle évangélisation » — déjà lancée par Jean‑Paul II en 1983 — c’est bien parce que l’Eglise catholique souffre de « tiédeur », comme il l’a dénoncé lui‑même en ouvrant les travaux lundi. Il a en effet affirmé : « Le chrétien ne doit pas être tiède. C’est le plus grand danger du chrétien. »

Théorie du genre, mariage gay : le pape demande aux évêques français de se mouiller

Théorie du genre, mariage gay : le pape demande aux évêques français de se mouiller

23/09/2012 – 10h30
CASTEL GONDOLFO (NOVOpress) – Benoît XVI a reçu vendredi, dans sa résidence de vacances à Castel Gondolfo (Italie), un groupe d’évêques français. S’exprimant sur la théorie gauchiste du genre, selon laquelle un homme ou une femme ne l’est pas de nature, mais le devient, le pape a estimé que la famille en France est « menacée » par « une conception de la nature humaine qui se révèle défectueuse ». Histoire de rappeler que les corps de l’homme et de la femme, données biologiques objectives, ne peuvent être une simple invention de l’esprit.
Lire la suite

L'Union internationale des ulémas musulmans attaque violement Benoît XVI

L’Union internationale des ulémas musulmans attaque violement Benoît XVI

15/09/2012 – 08h00
BEYROUTH
(NOVOpress) –  La visite de Benoît XVI au Liban se terminera dimanche matin par une messe solennelle sur une esplanade en plein air sur le front de mer, le City Center Waterfront de Beyrouth, devant plus de 70 000 personnes. Un groupe d’ulémas dirigé par le cheikh Youssef al-Qaradaoui, profite de ce voyage pour exiger du pape qu’il présente « ses excuses aux musulmans ». L’Union internationale des ulémas musulmans basée au Qatar, « demande au pape de s’excuser auprès des musulmans pour les propos qu’il a tenus en Allemagne, comme il s’est excusé auprès des Juifs ». Le communiqué fait référence au discours que le chef des catholiques avait prononcé en 2006 à Ratisbonne (sud de l’Allemagne), une réflexion sur l’islam et la violence.
Lire la suite